Gérer son budget: le mode d’emploi à 7 étapes

gérer son budgetGérer son budget n’est pas chose facile.

Cette affirmation reste valable pour la plupart des gens à cause de plusieurs raisons…

Souvent parce qu’ils ne calculent pas vraiment ni les rentrées ni les dépenses, mais se contentent d’en faire usage de ce qu’ils disposent.

Le seul souci de ces gens se résume juste à savoir s’ils ont bien reçu le montant du salaire ou des revenus qui leur sont dus.

Après, les dépenses viennent les unes après les autres, sans compter ce qui leur reste. Alors, beaucoup sont à découvert avant même la fin du mois en cours et sont alors obligés de se serrer la ceinture jusqu’au prochain encaissement.

Il nous arrive souvent dans ce cas d’être tentés par un achat de crédit. Et si on continue pourtant à mal gérer notre budget, les problèmes s’entassent avant même qu’on puisse s’en rendre compte. Et se sortir de cette situation ne serait pas une mince affaire.

Vous en comprendrez qu’il vaut mieux prévenir que guérir.

Alors, prenez votre gestion de votre budget au sérieux. Vous verrez que vous auriez un plus net aperçu de ce qui vous manque à la maison et vous serez plus confiant dans vos dépenses. Vous ne serez plus accroché à cette peur d’en faire trop et n’encourez plus le risque de regretter une dépense folle pour pas grand-chose.

Dans la vie, il faut toujours bien faire les choses. Chaque jour est une chance pour s’améliorer et pour réaliser ce que voulez ou que vous avez à faire. Ceci dit, pour ne pas que vos journées soient vaines, essayez de faire tout ce que vous avez à faire de manière efficace. Et n’attendez pas demain, car vous ne saurez jamais à l’avance ce qui va se passer demain, évitant ainsi les imprévus. On veut en venir au fait que vous devez chaque jour prendre le temps de penser à votre budget et à le gérer comme il faut.

Effectivement, il y en qui se disent que je vais acheter ceci et me procurer cela, car c’est encore le début du mois, en ne prévoyant de reconsidérer le reste en main que pour plus tard. Ils vont alors essayer, arrivé ce moment, de se serrer dans les dépenses s’ils constatent qu’il n’en reste plus beaucoup.

Certaines personnes iront même jusqu’à attendre les recettes du mois pour régler quelques dépenses du mois en cours, ou à se permettre un découvert autorisé pour prélever des crédits du mois prochain, réduisant ainsi à l’avance le budget suivant. C’est une porte qui s’ouvre à l’endettement.

Aussi, les maladies sont imprévisibles, tout comme les licenciements, ou encore le chômage. D’autres problèmes fortuits peuvent survenir sans qu’on s’y soit préparés. Alors, déjà, ils n’auront plus d’argent pour les dépanner dans ces cas là.

Pour éviter tous ces problèmes, on propose à tout un chacun ces 7 conseils pour arriver à gérer son budget efficacement. Ces conseils conviennent à tous ceux qui peuvent en avoir besoin, à ceux qui sont endettés, ceux qui s’en sortent difficilement, ceux qui gagnent beaucoup, mais qui sont trop gourmands, comme ceux qui ont encore besoin de plus de bagages dans leur gestion.

Vous verrez, en les appliquant concrètement dans votre vie quotidienne, que les problèmes financiers ne seront plus que des mauvais souvenirs et que désormais vous aurez toujours de quoi prévoir les soucis inopinés.

Calculer précisément vos recettes

En premier lieu, vous devez vous rendre compte de ce que vous disposez vraiment à chaque début du mois. Dans nos exemples, nous fonctionnerons toujours au mois, car ce sera plus facile à gérer que sur tout un trimestre ou une année. En faisant ça, vous vous rendrez compte de votre capacité financière et alors de vos réelles possibilités de dépenses.

Vous trouverez votre niveau financier : pauvre, moyen ou riche. Mais, il ne faut pas sauter de joie trop vite si vous voyez qu’il y a en quand même beaucoup, car si cet argent vient à être mal géré, vous ne serez pas aussi aisé que vous l’auriez imaginé.

Estimez exactement les charges fixes

De vos recettes devront être retirées vos charges fixes. Il s’agit de ces dépenses obligatoires de chaque mois comme le loyer, l’électricité, le gaz, l’abonnement téléphonique, l’internet, etc.

Prenez le temps de les noter sur votre cahier des dépenses, à faire idéalement sur un ordinateur où les calculs pourront se faire automatiquement. Vous y noterez d’abord vos recettes pour avoir un total, et puis après exactement le montant de chacune de vos charges fixes avec un libellé. Affichez le reste au bas de tout cela.

Vos dettes doivent également figurer dans vos dépenses fixes, si vous en avez, ou plutôt la part que vous aurez la possibilité de payer chaque mois. Parce que ce sont des dépenses que vous aurez obligatoirement à régler, avec des échéances à respecter. Prenez toujours la limite au plus haut montant réalisable dans votre estimation de votre capacité à rembourser afin de les voir disparaître rapidement.

Au pire, prévenez les échéances qui s’annoncent et commencer vos remboursements quand elles se rapprochent. Ce qui est sur, c’est qu’il ne faut jamais attendre au dernier moment. Ensuite, vous devez veiller à ne plus les reproduire sauf en cas d’investissement majeur : immobilier, auto entreprenariat ou autre

Vous devez alors reconsidérer votre capacité financière, car il y en a qui dépensent beaucoup dans ces premières décaisses. En effet, chacun voudrait quand même avoir un chez-soi confortable et plaisant, utiliser beaucoup d’appareils électroménagers pour pouvoir alléger les tâches ménagères, ne pas se priver de téléphone et d’internet surtout si on devient accro.

L’un des meilleurs moyens d’arriver à toujours assurer ses fins du mois est de chercher toutes les manières possibles de réduire ses charges fixes. Nous ne parlons pas ici de privation, mais d’être simplement moins friand. D’ailleurs, ce n’est jamais bien d’abuser dans quoi que ce soit. Et ce sera déjà un geste responsable qu’on fait pour son propre bien. Vivez avec vos moyens.

Contrôlez les dépenses occasionnelles

Après les charges fixes, il y a les dépenses occasionnelles. Là aussi, vous aurez du pain sur la planche, car si vous voulez vraiment vous impliquer dans votre gestion financière, vous devez vous fixer précisément sur cette partie. Ces dépenses occasionnelles concernent vos sorties shoppings, restaurant, en boîte, cinéma et spectacles, et bien d’autres encore. C’est là aussi que vont entrer les dépenses pour les fêtes qui vont arriver, les cadeaux pour les anniversaires et les mariages.

N’oubliez pas non plus de calculer le budget pour les projets que vous voulez faire au cours de ce mois, ou ceux des mois à venir qui nécessitent de faire des économies. Plus important encore, c’est à ce niveau que vous devez définir un autre montant qui vous servir pour les imprévus ou comme marge pour vos dépenses.

Ces dépenses ne seront pas constantes comme les charges fixes, et elles sont normalement plus nombreuses, c’est pourquoi cette phase est critique. Aidez-vous de votre agenda pour savoir ce qu’il en sera aussi de vos besoins et de vos expériences. Vous devez savoir à peu près si vous aurez besoin d’acheter de nouveaux habits, ou combien de fois vous faites généralement des sorties. C’est juste à titre d’exemple, à vous de continuer et d’adapter selon vos propres habitudes.

Mais ce qui est essentiel, c’est que vous avez besoin de discipline pour gérer votre argent efficacement. Personne ne vous fera ce travail à votre place, ce ne sont pas leurs soucis. Si vous voulez être efficace, vous devez vous impliquer davantage, être exigeant envers vous-même et surtout corriger vos pulsions dépensières. C’est toutefois plus dur que les calculs, qu’il vous faudra peut-être approfondir le développement personnel.

Et soyez sûr qu’arriver à vous discipliner pour ce projet vous permettra d’être capable de réussir mieux d’autres choses. Cette qualité effectivement vous servira dans beaucoup de domaines tout au long de votre vie.

Et si vous êtes du genre passionné par les petites escapades et les vacances à l’extérieur, vous devez calculer combien vous devez économiser chaque mois pour avoir les frais nécessaires selon le délai.

Oui, les vacances doivent se préparer de long mois à l’avance et non se faire sur des coups de tête, car c’est un problème qui a déjà enfoncé beaucoup d’autres personnes avant vous et ce sera un manque de responsabilité. Ce sera une enveloppe à part, à placer idéalement sur un plan épargne vacances. Ainsi, vous verrez nettement ce qui reste à faire ou ce que vous disposez vraiment le moment venu.

Économisez

Mais avez-vous pensé à faire des économies dans tout ça ? Oui, certains se diront qu’ils sont déjà dans le rouge chaque mois pour pouvoir arrivés encore à faire quelque économie que ce soit.

Pourtant, croyez-moi, si vous acceptez vraiment de vivre selon votre capacité financière et de reste toujours dans les normes en fonction de cette dernière, vous arriverez dans deux ou trois mois au plus tard à avoir des restes en fin de mois. Ce ne sera pas le cas de ceux qui essayent encore de se sortir de leur découvert ou de régler leurs dettes, je le crains, mais de ceux qui arrivent à avoir un crédit au-dessus de 0 à cette période.

Alors, si vous êtes déjà plus ou moins équilibré, ou si vous savez que vous avez toujours des restes lors de vos fins de mois, commencez à économiser. Et quand tous les calculs précédents seront faits, il sera plus intelligent de séparer en premier les économies du reste, avant tout règlement des dépenses. Comme ça, vous ne serez nullement tenté de le dépenser ailleurs.

Placez vos économies sur un compte bloqué si nécessaire pour vous aider à la discipline. Les choix sont nombreux, mais agissez en fonction de vos grands projets futurs. Voici une liste non exhaustive de vos possibilités :

  • Livret A
  • Livret de développement durable (LDD)
  • Livret d’épargne populaire (LEP)
  • Livret jeune
  • Compte épargne logement (CEL)
  • Compte à terme (CAT)

Placez votre argent dans un PEL entre autres si vous prévoyez d’acheter un logement, ou dans un PERP si vous visez la retraite, ou dans un PEA si vous voulez investir en actions d’entreprises. Une assurance vie pourra également vous être utile à vous et votre famille. Plus tard, vous pourrez même disposer d’un compte sur chacun.

L’avantage est qu’il n’y a pas besoin de mettre beaucoup d’argent, ni régulièrement, chaque mois dans ce type de compte. Et pourtant, vous verrez que sur le long terme, ces économies se seront multipliées considérablement pour vous garantir le confort plus tard quand vous allez prendre votre retraite ou vous servir pour acquérir un bien qui va se rajouter à votre patrimoine.

Faites des archives

Continuons notre chemin vers la gestion efficace de son budget. Il nous arrive tous d’oublier dans quoi on avait dépensé telle ou telle somme. C’est normal puisque la vie ne va pas toujours sur des roulettes. Alors, il se peut qu’on ait été contraint d’utiliser l’argent du shopping dans des réparations, l’argent du ménage dans telle opportunité, à savoir par exemple un meuble acheté à prix bradé ou même une place de parking. Vous-même le saurez.

Et effectivement, une opportunité quand elle se présente, il faut la saisir et adapter son budget avec. Car comme son nom l’indique, il s’agit peut-être d’une chance sur des centaines voir plus. Ces aubaines se présentent d’ailleurs rarement.

Gardez alors tous vos archives de dépenses pour pouvoir y trouver la réponse à des questions qui peuvent vous surprendre dans le futur. L’idéal serait de rajouter en cours de route chacune de vos dépenses dans la feuille que vous précédemment saisi sur un ordinateur et le renouveler mensuellement bien sûr.

Par ailleurs, ainsi, vous aurez toujours un aperçu de votre mode de vie, dépensier ou non, pour vous aider à trouver des solutions quand c’est la première, et au contraire vous motiver quand c’est l’autre. Quoi qu’il en soit, vous devez souvent apporter des optimisations, car soit votre calcul est trop contraignant ou trop libre, soit vous avez trouvé des rajustements plus convenables dans la distribution des budgets réservés à chacune de vos dépenses.

Régler les impayés sans attendre

Plus haut, on avait dit que les dettes doivent figurer dans le même classement que les charges fixes. Mais il a aussi les impayés, ceux qu’on a purement et simplement oubliés dans un coin, comme ceux qu’on a décidé de régler plus tard dans un moment de négligence.

Vous devez également les régler assez rapidement puisqu’ils vont vous emmener plus de soucis que d’allègement. N’attendez pas qu’on vous le réclame ou que les pénalités surviennent, car ce n’est pas bien gérer son budget que d’apporter encore des dépenses supplémentaires, qui de surcroît peuvent être évitées.

Faire des projets qui sont dans ses moyens

Tout le monde a des projets en tête, car la vie doit aller de l’avant, on doit évoluer dans le bon sens. Nos conditions de vie doivent être améliorées comme nous devons penser à notre épanouissement culturel, intellectuel et spirituel. Personne ne doit avoir le rêve de rester à la même place. Et d’ailleurs, même si on obtient ce qu’on cherche, on en voudra naturellement plus encore. C’est inhérent à la vie de tout homme ou femme.

Mais il ne faut jamais vivre au-delà de ses moyens. C’est ce qui amène souvent les gens à arnaquer ses semblables. Sinon, en espérant plus que ce qui vous est possible, vous pourrez sombrer dans la dépression avant si vous n’y êtes pas arrivés, ou après si vous en subissez les lourdes conséquences. Ni la frugalité ni la gourmandise ne sont d’ailleurs bonnes pour notre épanouissement. Les effets secondaires sont toujours toxiques.

Autrement dit, rien ne s’obtient gratuitement. Si vous n’avez pas les moyens de réaliser telle envie, vous devez vous abstenir de le programmer ou d’emprunter de l’argent aux banques pour le réaliser, dans la mesure où vous êtes encore dans un terrain glissant côté budget. Mais si vous vous y attachez coûte que coûte, vous devez chercher le moyen d’améliorer votre situation financière.

Rien ne sert d’économiser des petits bouts en vous privant beaucoup, pour n’atteindre la somme nécessaire que des années plus tard. Ce sera une période de gâchis dans la vie.

Le mieux est d’abord d’appliquer à la lettre ces sept conseils et de penser ensuite aux améliorations. En effet, si vous commencez à vous en sortir, imaginez ce que vous pourrez faire avec plus d’argent. Trouvez-vous un boulot plus porteur ou investissez. Beaucoup de belles choses vous attendent. Donnez-vous toujours un sens plus grand à la vie en cherchant les possibilités au-delà de votre situation actuelle, en venant au bout de vos rêves.

Vous avez sûrement aussi envie de devenir riche, et c’est une plus logique finalité par rapport à votre désir initial de bien gérer vos finances. Ce n’est sûrement pas juste pour voir que vous pouvez être assez discipliné pour gagner ce défi. Chaque personne dispose d’ailleurs de ce droit et ce ne sont pas les opportunités qui manquent. À méditer.

Comment gérer ses finances personnelles en 5 étapes

comment gérer ses finances personnellesGérer ses finances personnelles d’une piètre manière peut résulter en de gros problèmes d’argents. Et ces dernier peuvent chambouler toute une vie au point de ne permettre aucun répit aux malheureux qui en font l’expérience, à leur insu ou pas.

Les dettes s’accumulent et impossible alors d’économiser ou de se faire un patrimoine. Mais la situation n’est pas toujours si catastrophique pour tout le monde, néanmoins, elle empêche souvent d’arriver à boucler la fin du mois ou de réaliser ses projets.

La solution est claire, il faut adopter une meilleure gestion de ses finances.

Soit, on croit que c’est facile et donc pas besoin d’en faire toute une affaire, soit, les caprices l’emportent sur le raisonnement. Après, on accuse facilement les autres lorsque les problèmes arrivent. À partir d’aujourd’hui, sachez que le bon fonctionnement de vos finances n’appartient qu’à vous et qu’il existe des façons de contourner tous les obstacles que vous connaissez.

Équilibrez les charges

En ce qui concerne les charges dont vous êtes responsables, essayez de garder une proportionnalité par rapport à ce que vous gagnez réellement. Inutile donc de vous créer de nouvelles charges si déjà vous avez du mal à régler l’existant. Il serait mieux au contraire de commencer à réduire ce dernier, où à l’optimiser. C’est la première étape qui incombe à celui qui veut efficacement gérer ses finances personnelles.

Concrètement, prenez une plus petite maison ou quelque chose de moins luxueux si les charges de votre maison actuelle vous coûtent une fortune. Prenez également le temps de réfléchir à vos factures de téléphone, d’internet ou d’électricité. Demandez-vous si vous avez vraiment besoin de tout ce montant ou si vous pouvez choisir des offres moins chères. Une pensée écologique dans de nombreux cas vous permettrait sans doute de faire taire votre instinct dépensier et vivre de façon plus économe dans tous les sens du terme.

Vous pouvez par exemple choisir des installations électroménagères et des isolations qui dépensent moins, et faire pareil pour tout autre équipement de votre maison. Supprimez les extra tant que vous n’êtes pas véritablement en état de vous en sortir financièrement ; débarrassez-vous par exemple le cas des aquariums qui doivent rester allumé 24/24 si vous n’êtes pas si amoureux que ça de poisson. Mais vous pouvez petit à petit regagner le confort dont vous rêvez lorsque l’état de vos finances s’améliore de façon significative.

Planifiez votre budget mensuel

Le loyer, si vous n’avez pas encore la chance d’habiter votre propre maison, mais ce qui viendra si vous suivez ce plan, la nourriture, le téléphone, le gaz, l’électricité, l’Internet, les dépenses intimes dont les savons et les vêtements sont parmi les charges auxquels vous devez généralement penser chaque mois. Calculez le montant de l’ensemble, mettez l’argent de côté à la réception de votre salaire et nommez cette dépense « charges ». Recommencez l’opération avec toutes les autres dépenses dont vous aurez à vous occuper, notamment la nourriture. Gardez les noms, les montants et les détails de toutes ces dépenses dans un dossier, numérique ou non.

Déduisez ensuite sur ce qui reste un budget pour les imprévus et les événements familiaux ou sociaux auxquels vous devez investir si ce n’est que pour le carburant, le cadeau et la tenue. Vous pouvez avoir d’autres budgets similaires. Ceux-là pourront se cumuler au cas où vous ne les auriez pas touchés de tout le mois.

Aussi, plus tard, si vous avez des urgences ou d’importants projets, vous pourrez vous réorganiser en les utilisant ou en omettant les prochains rajouts dans ces comptes. Le vrai bénéfice, c’est que vous avez un fond tout prêt sans que vous ayez eu besoin de déduire de votre épargne, ou de faire de gros sacrifices, ou encore à la limite de ne pas payer certaines charges pour l’avoir.

Soyez toujours sur vos propres gardes concernant vos dépenses et étudiez tous les moyens que vous avez pour respecter ces divisions. Faites par exemple des provisions de nourriture si vous êtes toujours tenté de toucher au budget réservé à cet effet. C’est beaucoup de travail, mais ce ne sera plus difficile quand vous aurez appris à les maîtriser et accepter de vivre ainsi pour le bien de vos finances.

Vous avez également droit à un budget pour les petits plaisirs qui iront pimenter votre vie : shopping, cinéma, week-end à la campagne, etc. Comme vous avez maintenant retiré les plus importants, vous saurez sur ce qui reste combien vous pouvez réserver à ce budget.

Vous pouvez réexaminer vos calculs quand vous recevrez une promotion ou trouverez un boulot qui vous fera gagner mieux. Mais ne trahissez votre propre personne si vous voulez atteindre le but que vous avez initialement fixé. D’ailleurs, l’idéal serait de garder la barre pour longtemps afin que vous puissiez passer à des niveaux supérieurs.

Régler d’abord les incontournables

Dès que vous touchez votre salaire, commencez par régler vos charges et vos arriérés. Payez vos loyers ainsi que toutes vos factures, et remboursez vos prêts avant de passer aux dépenses. Évidemment, un prêt ne se rembourse pas en un mois, il ne s’agit ici que de l’amortissement mensuel. Fixez une date limite de règlement que vous devez respecter à chaque fois.

Payer ces charges sera le plus dur pour votre budget, car ce sera beaucoup d’un coup, c’est pourquoi il faut s’en débarrasser le plus rapidement possible afin de pouvoir passer le mois en toute sérénité. Respectez bien cette étape, sinon vous n’atteindrez la fin du mois que grâce aux privations et vous encourrez des risques de pénalisations si jamais vous attardez leurs paiements. D’ailleurs, l’impact va obligatoirement plus loin, car au mois suivant, vous allez sûrement avoir à payer plus et votre budget sera chamboulé pour quelque temps encore.

Évitez les dépenses folles

Pour arriver à bien gérer ses finances personnelles, commencez par acquérir la bonne habitude, celle qui ne vous fait pas dépenser à tout va. Les excès de folie ne sont en aucun cas bons pour la santé de vos finances. Alors, primo, il faut qu’à chacune de vos dépenses, vous pesiez le pour et le contre. Est-ce vraiment nécessaire ? Est-ce urgent ? Et secundo, il faut que vous achetiez toujours au plus bas prix en faisant toutefois attention à la qualité, car sinon ça ne tiendra pas longtemps et vous aurez de nouveau et assez vite besoin d’en racheter.

Ne gardez pas beaucoup de liquide sur vous à part ce qui vous sera nécessaire pour un certain temps. Vous pouvez faire le retrait de ce montant chaque début de semaine. Essayez de régler en liquide à chaque fois vos besoins quotidiens. Sinon, si vous êtes plus à l’aise avec votre carte ou votre chéquier, mieux vaudrait garder le reste sur un autre compte de façon à ce que l’argent soit moins accessible. Le meilleur des remparts aux éventuelles sorties de route serait quand même de vous forger le moral au vu de ces objectifs.

Toutefois, vous pouvez vous lâcher exceptionnellement. Dans ce cas, il serait préférable que vous le fassiez lorsque vous aurez gagné un surplus d’argent, une prime ou autre genre d’excédant. À ce moment-là, vous pourrez faire quelques folies, qui permettront en outre de booster votre moral sur la nécessité de gérer les finances.

Mais cette option ne sera plus valable si vous gagnez souvent ce surplus, sinon ça va devenir une folie au sens propre du terme. Car, du coup, cet argent pourrait alors être utilisé pour des choses plus importantes comme celle de vous aider à régler un peu plus rapidement les restants de vos prêts. Comme ça, ils disparaîtront pour de bon de votre tableau de bord.

Économisez

À ce niveau, on peut dire que vous avez bien avancé dans la gestion de vos finances : c’est quand vous pouvez commencer à épargner, sûrement parce que vous avez augmenté vos revenus. Peu importe, votre plan doit être alors modifié, car cette économie passe devant tout le reste.

De façon logique, on peut procéder ainsi : si le budget global que vous avez fixé dernièrement vous convient, vous le garder et vous économisez le surplus que vous venez de bénéficier. C’est une estime de soi de se payer avant les autres, donc placez votre épargne avant de vous acquitter de vos charges et de réserver le budget des autres dépenses.

Et puisque vous avez certainement délaissé votre confort d’avant pour pouvoir gagner votre défi, il est temps maintenant de réexaminer la situation. En d’autres termes, lorsque vous aurez épargné depuis quelques mois, pensez à multiplier cet argent en gardant votre capital et vous pourrez alors utiliser tout ce que vous gagnez pour améliorer votre vie et pour booster les budgets que vous utilisez.

Certains placements pourront augmenter annuellement votre épargne aux alentours de 5%. Sinon vous pouvez choisir parmi les autres investissements plus techniques, tels que l’immobilier ou l’industrie alimentaire, la bourse et les achats directs d’actions dans une société avec laquelle vous souhaitez travailler sur le long terme. Vos privations et vos sacrifices pourront désormais diminuer et votre condition de vie s’améliorer tout en continuant à réussir la gestion de vos finances et à vivre alors dans une plus grande tranquillité.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    comment gerer les finances personnelles en cinq etapes

Comment diversifier ses sources de revenus ?

sources-de-revenusTout le monde rêve aujourd’hui d’être indépendant financièrement en ayant accès à plusieurs sources de revenus.

Que ce soit pour se mettre à l’abri, pour sécuriser la famille, pour soi même, ou encore pour prendre du bon temps, pour partir en voyage ou pour s’acheter de la tranquillité… Tout le monde en rêve.

Le plus difficile, c’est d’y arriver.

Être libre financièrement nécessite un plan stratégique très bien ficelé. Et c’est là le plus dur.

À travers cet article, je ne viens pas vous donner une stratégie toute faite, prête à l’emploi qui vous offre cette indépendance financière. Non, loin de là.

Mais je viens vous révéler un des points essentiels et incontournables si vous souhaitez atteindre cette indépendance financière : il s’agit de vos sources de revenus. Il s’agit de la nécessité de diversifier vos sources de revenus.

Oui, il est important, maintenant plus que jamais, de songer à diversifier vos sources de revenus.

Comme le dit si bien l’adage, « Il ne faut pas mettre ses œufs dans le même panier ».

Imaginez que votre panier tombe, et que vos œufs se cassent. Vous imaginez ?

Un autre proverbe chinois dit : « Un lapin rusé aura trois ouvertures à sa tanière. »

Si tu bouches l’une des entrées, il a deux autres issus de secours. Comprenez !!

Vous devez avoir 2, 3, voir même 4 sources de revenus différentes, et bien même plus. C’est important pour votre réussite et pour votre tranquillité.

Imaginez un peu. Vous avez une seule source de revenus, par exemple votre salaire d’employé. Et hop, d’un coup, sans alerter, vous perdez votre emploi.

Comment allez-vous vivre ? Qu’allez-vous faire ?

Vous imaginez un peu ? En un clic, vous avez tout perdu, votre vie est à l’eau. Vous êtes obligé de tout recommencer.

Je sais que vous voyez le schéma.

Pour ne pas être dans un tel cas de figure, il vous faut diversifier vos entrées d’argent.

C’est une règle à respecter quelques soit le domaine dans lequel vous exercez. À défaut, vous faites face à un grand danger.

Aujourd’hui, nous nous cantonnerons sur le domaine qui nous intéresse, le marketing du web.

Si vous avez un business en ligne. Prenons le cas d’un blog par exemple.

La plupart des débutants de ce domaine commencent à utiliser, comme première source de revenus Google Adsense, la plateforme de publicité de Google.

Au vu d’un certain nombre de clics sur leur publicité, Google, à travers le blog bien sûr,  leur rétribue une commission. Ainsi donc, ces acteurs du web, voyant rentrer les quelques euros sur leur compte, redoublent d’effort pour ramener le maximum de trafic et donc de visiteurs afin d’avoir beaucoup plus de clics sur leurs liens Adsense. Dieu seul sait combien ça peut quelques fois être fastidieux.

Prenons par exemple le cas de notre ami Robert le blogueur.

Robert a un blog sur lequel il utilise les publicités Google Adsense qui lui rapportent un bon petit pécule à la fin de chaque mois. Il a beaucoup appris sur le sujet et connaît les rouages pour bien profiter de cette plateforme. Le montant qu’il perçoit lui permet de vivre et de nourrir sa famille.

À l’issu d’un test d’optimisation, Robert est blacklisté par Google comme ayant enfreint à l’une des règles de la plateforme. Robert a tout perdu. Son activité bat de l’aile. Sa famille en subit les conséquences.

Qu’aurait dû faire Robert ?

Robert aurait dû diversifier ses sources de revenus.

En plus d’utiliser Google Adsense, il aurait dû ajouter une ou deux autres plateformes de publicité. Il en existe bien d’autres. De cette manière, il aurait pu, après ce crash avec Google, recevoir un revenu venant des autres plateformes.

En plus de la publicité Adsense, il y a d’autres moyens de faire entrer des euros avec un blog. On en parle assez sur ce blog.

Il y a l’affiliation par exemple. Et ce n’est pas beaucoup plus de travail que la monétisation par la publicité. Il y a une méthodologie à respecter, une certaine stratégie à adopter. Et le tour est joué.

Si Google brouille votre business, l’affiliation, qui est l’action de proposer des produits d’autres personnes et de recevoir une commission chaque fois que vous faites une vente, peut continuer à vous fournir de l’argent. Et même bien plus que Google Adsense.

Dans le même genre, il y a plein d’autres choses encore comme la vente de produit.

En fonction de votre thématique, et des besoins de vos lecteurs, vous devez songer à créer des packs de solutions que vous leur proposerez. C’est ce qu’on appelle les produits.

Si vous êtes par exemple dans le domaine de la relaxation, vous pouvez proposer à votre audience un produit sur l’importance du sommeil sur comment avoir un sommeil réparateur ou encore sur la méthode en 5 étapes pour profiter d’un sommeil efficace.

Au vu de votre expertise, et en fonction de leurs besoins, vos lecteurs vous donneront de l’argent pour acquérir votre solution.

De cette manière, vous pourrez vous faire une source de revenus pas moins négligeable.

Voilà, c’est une autre source de revenus qui peut être liée à votre activité de blogueur.

Entre parenthèses, la vente de produit, c’est la voie royale pour gagner beaucoup d’argent avec votre blog. Pensez-y.

Pourquoi se priver de toutes ces options quand on sait qu’elles peuvent nous rapporter beaucoup bien plus ?

Pourquoi se limiter à une seule source de revenus quand on peut en avoir plusieurs, et donc gagner plus ?

Au-delà de tous ces moyens basiques de gagner de l’argent avec un blog, vous avez encore un large champ de possible.

L’expertise que vous développerez à travers votre blog vous permettra de proposer bien d’autres services tels que :

Les formations en présentiel

Ce modèle de formation est encore prisé par bien de personnes. Il serait donc intéressant pour les personnes habitant dans votre localité et même au-delà, de profiter d’une telle opportunité : la possibilité d’échanger en face en face avec vous.

Dans la même gamme, il y a les conférences. Ces moments pendant lesquels vos lecteurs et prospects ont un vrai moment d’échanges avec vous, un vrai moment de partages d’expériences.

Les séances de coaching

Certaines personnes préfèrent les accompagnements privés. Un contre un, pour s’occuper essentiellement de leurs besoins. C’est un modèle d’accompagnement de plus en plus sollicité, et vous devez en profiter.

La création d’un ou plusieurs clubs

Sur une thématique bien précise, vous pouvez créer un club, ou les membres pourront partager leurs expériences.

Tout ça, ce sont des sources de revenus qui peuvent venir gonfler votre portefeuille. Et il ne faut pas s’en priver.

  • Prestation de service: Page de vente, rédaction publicitaire, montage vidéo, etc.,
  • Assistance technique: beaucoup de personnes sont freinées par la technique. Comment faire son site internet, comment mettre en ligne une vidéo sur YouTube, comment optimiser son blog, comment bien référencer son blog, etc.
  • Partage d’expériences: publication de livre, mastermind, etc.

Au-delà de toutes ces activités liées à votre blog, si vous avez des entrées d’argent conséquentes, vous devez songer à les investir dans d’autres domaines. Les plus conseillés en ce moment sont l’immobilier et la bourse. Mais nous n’en parlerons pas ici.

Au vu de tout ce que nous venons de voir, vous constatez avec moi qu’il peut exister une large gamme possible de dérivés de votre activité principale, qui pourra créer des sources de revenus complémentaires. Il suffit d’ouvrir les yeux.

De cette manière, le risque, trop grand, lié à une seule source de revenus, peut être banni.

Je sais qu’en vous, bouillonne, bien d’autres idées bien plus intéressantes. Je vous prie de les partager avec nous dans les commentaires.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    Techniques et methodes pour devenir millinnaire, devenir millionnaire en 1 mois, Rituel magique des pratiquant avoir de la fortune maintenant, comment avoir plusieurs sources de revenus, diversifier ses revenus, idees pour diversifier ses sources de revenus pour un employé de bureau, la finance ersonnelle blogs, Meilleurs technique pour gagner une importante revenu dans la vente de lalimentation

15 façons d’augmenter ses revenus

augmenter ses revenusPourquoi vouloir augmenter ses revenus? Car les temps ont évolué, l’économie et l’industrie de consommation avec.

On veut pouvoir s’acheter tous ces nouveaux produits que nous proposent les boutiques, se payer des vacances sur une destination de rêve chaque année, acheter une maison ou une autre voiture, et ainsi de suite.

C’est bien beau ce rêve, mais avec un unique salaire, les choses se compliquent.

Il faudrait alors penser à arrondir ses fins du moins par d’autres moyens. Pour vous aider à trouver une solution, nous nous sommes penchés sur la question et avons abouti aux 15 idées suivantes.

Trouver un travail plus rentable

D’abord, votre salaire est toujours le plus important puisque c’est au début votre principale source de revenus. Et puisque le but est d’augmenter ses revenus, le moyen le plus proche est de faire en sorte que ce salaire augmente. Comment ? En cherchant un autre boulot qui rapportera plus que l’actuel. Les gens ont tendance à ignorer cette option, pourtant c’est vraiment une excellente solution, pas besoin d’aller chercher loin.

Lancer sa propre affaire

Le statut d’auto entrepreneur permet d’exercer une activité secondaire tout en restant salarié dans le but d’augmenter ses revenus. Il ne vous reste plus qu’à trouver quelque chose dont vous êtes capable et que vous aimez bien, et surtout qui peut intéresser. Il y a des tas de possibilités et tous les domaines vous sont ouverts, mais tâchez d’être innovant pour distinguer vos produits de la concurrence. Commencez petit, car vous serez obligatoirement seul. Et quand les affaires marcheront pour de bon, vous pourrez vous consacrer entièrement à votre entreprise qui va s’agrandir en quittant votre travail.

Acheter des actions en bourse

Bon nombre de richards ont commencé avec les bourses. Il serait plus malin dans ce cas d’investir dans des secteurs différents et dans des pays différents. De toute façon, si vous n’y connaissez rien, vous pouvez faire appel à un courtier qui fera tout le travail à votre place. Les bourses sont toujours risquées, mais constituent pourtant un moyen de gagner rapidement assez d’argent.

Le secret de la bourse c’est d’être au bon endroit au bon moment. Vous devez donc rester à l’affût des nouvelles. Et il faut aussi savoir prendre assez rapidement des décisions, changer de tactique et suivre son intuition.

Investir dans l’immobilier

L’immobilier, ce n’est pas seulement les maisons et les appartements, il y a également les parkings, les dépôts, les garages, etc. Achetez dès que possible un ou des biens immobiliers et louez-les. Non seulement ces biens pourront vous rendre ce que vous avez dépensé, mais aussi vous permettre de gagner des bénéfices considérables.

De plus, à la fin de votre contrat avec le promoteur, vous avez un patrimoine de plus à rajouter dans vos propriétés et vous pouvez continuer la location. Un autre grand avantage si vous n’avez pas encore le fonds nécessaire, est la possibilité d’obtenir jusqu’à 100% de prêt immobilier par rapport au prix du bien en question. Si ce sont les appartements qui vous intéressent, vous pouvez envisager de vous associer dans des SCPI ou autres pour pouvoir payer petit à petit votre tout en gagnant des revenus avec le loyer.

Dans ce genre d’investissement, il faut tout de même être connaisseur sinon il serait plus sage confier les tâches à une personne compétente, car la concurrence est rude et les impôts parmi d’autres charges sont parfois très élevés. Au moins, vous devez savoir ce qui attire le plus les clients potentiels, notamment un parking bien sécurisé et facile d’accès ou encore un appartement bien éclairé, situé dans un beau cadre environnemental et doté d’un espace habitable optimisé. C’est valable pendant la recherche comme pendant le temps que durera le contrat. D’ailleurs, le boulot n’est pas aisé et peut prendre beaucoup de temps.

Louer des biens

De nos jours, presque tout se loue : son garage, sa maison, sa voiture, sa cave, son grenier ou autre emplacement de sa maison, etc. Le plus intéressant c’est que vous pouvez toujours vous en servir quand aucun client n’est prévu, et vous pouvez retirer à tout moment vos biens du marché le temps que vous voudrez. Cette tendance a été vulgarisée surtout grâce à l’Internet.

Vous pouvez d’ailleurs ne louer qu’une chambre à des touristes de passage dans le cas d’une maison, et vous, vous occupez le reste. Les gens suivent parce que le prix est plus attractif par rapport aux hôtels alors que vous n’avez besoin de faire des installations particulières, l’essentiel étant le ménage avant et après leur séjour. Un bel emplacement vous permettra de ne pas être à court de clients.

Louer des services

Les services se vendent aussi bien que les services. Les choix sont aussi multiples : baby-sitting, garde d’animaux de compagnie et d’autres encore. Vous pouvez même essayer une recette, un produit ou même un médicament pour quelqu’un. Ce genre de prestations est réglementé pour protéger avant tout votre santé. Si vous aimez les enfants, les animaux, la cuisine ou quel que soit le service, vous prendrez du bon temps et à la fois gagnerez de l’argent. Les gains sont peu, mais quand ils se rajoutent dans le temps, ça devient une bonne prise.

Percer dans la publicité

La publicité représente une autre manière de vous faire de l’argent. Il y a au moins deux façons de procéder.  Vous pouvez louer votre maison, plus précisément un mur de celle-ci qui a la chance de se trouver dans un endroit propice, un jardin pour mettre des panneaux ou une terrasse. Sinon, il y en a qui passent des castings pour eux-mêmes directement de la publicité. C’est vraiment une source de revenue rapide qui ne vous coûtera d’ailleurs pas grand-chose.

Placements

Les placements d’argents permettent de générer des revenus dits passifs s’élevant jusqu’à 5 ou 6 % du capital initial, à condition de ne pas y toucher. Il y existe divers types de placements, mais leur point commun c’est que votre argent reste en sûreté. Si vous voulez multiplier vos revenus en vue de votre retraite, c’est alors une des meilleures solutions.

Vendre ses œuvres

Si vous avez un quelconque talent ou même une compétence convenable, vous pouvez l’exploiter afin de tirer profit de vos œuvres. Vous savez tricoter ? Et bien, vendez des pulls à Noël ou pendant l’hiver. Vous êtes artiste peintre, vous êtes dans la poterie ou est-ce que vous êtes un compositeur ou un encore un romancier en herbe ? ET bien, ne laisser pas vos créations être envahis par la poussière du grenier, au lieu de ça trouvez-leur des acheteurs. Internet vous ouvre les portes du monde entier.

Vendre ce qui ne sert plus

Nous avons tendance à ranger ce qui ne sert plus dans le grenier alors que ça peut être le moyen idéal d’augmenter ses revenus. Vous pouvez alors organiser un vide-grenier ou simplement faire un tri et vendre tout ce qui ne vous sert plus. Un cas très fréquent arrive aux parents dont les enfants ont grandi : poussette, berceau et autres affaires continuent alors à occuper la place. Réfléchissez, car il est peut-être temps de vous en débarrasser.

Piocher sur Internet

Internet regorge d’opportunités quant à se faire de l’argent rapide. Vous en gagnerez juste en donnant votre avis sur un produit, en regardant des publicités, etc. Il y a mieux, Internet permet à tout un chacun de vendre des produits ou des services en ligne. Tout peut se faire sur la toile de nos jours. Avant, qui aurait imaginé qu’un jour les photos prises pendant les vacances pourront y être vendues? Vous pouvez également accroître vos revenus en profitant de la renommée d’un de vos comptes sur les réseaux sociaux pour y faire de la pub à une enseigne.

Partager vos vidéos

Il y a d’un autre côté les partages de vidéos de tout type, qui génèrent des revenus non moins importants lorsque les nombres de vues montent. De nombreuses personnes continuent à trouver des sujets et des façons intéressantes pour nous attirer dans leur filet, et pas mal d’entre elles ont pu en vivre pleinement au bout d’un certain temps. Certaines se servent de leur vie privée, d’autres de leurs expériences.

Donner des cours particuliers

Vous êtes doué en chant, en musique, en math, en cuisine ou en quelque autre matière ? Et bien vous pouvez vous en servir à vos heures libres pour augmenter vos revenus. Quelques petites heures par semaines suffiront à faire la différence.

Créer des sites

Les sites web et les blogs sont aussi d’excellents moyens de générer des revenus pour le long terme. Vous pouvez y proposer des tutoriaux payants ou d’autres documents du genre, vous faire de l’argent grâce aux publicités que vous y acceptiez, ou par les liens que vous y placez, etc. Les sites de développement personnels sont parmi les plus productifs en ce moment.

Parier

La loterie et les paris divers, notamment sportifs, sont très en vogue depuis un moment déjà. Cette solution conviendra à ceux qui aiment jouer d’abord et puis qui ont le gout du risque. Les paris sportifs deviennent véritablement intéressants lors des grandes compétitions. Ceux qui connaissent bien le sport pourront donc avoir beaucoup de chances.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    magie dargent gratuit, www millionair zin com, augmenter ses revenus, cmment augmente ces revenu?

15 moyens efficaces de générer des revenus passifs

générer des revenus passifsLes revenus passifs sont sans le moindre doute synonyme de liberté…

L’argent est de plus en plus cher chaque jour. Il est difficile à gagner et il s’épuise très rapidement et facilement. Il devient donc compliqué de le conserver ou de le multiplier par les moyens classiques. Difficile également de gravir les échelons vers l’indépendance financière ou la richesse.

D’autres ont simplement la fièvre du gain. Ils veulent alors augmenter par tous les moyens ce qu’ils disposent déjà. Ces personnes sont toujours à l’affût de ce qui pourrait leur permettre cette multiplication. Ils continuent à faire le bonheur des sociétés de placement et d’investissements.

Évidemment, l’évolution de l’économie nous a aujourd’hui apporté de nombreuses opportunités qui permettent de multiplier son argent, que ce soit par les revenus passifs ou les revenus actifs. Si vous êtes plutôt en faveur du premier type, voici 15 astuces efficaces pour en gagner. Votre choix est judicieux puisqu’au moins, vous n’aurez pas de complément de travail qui vous attend. Dans ce cas, les bénéfices viendront d’eux-mêmes après que vous ayez déposé ou non un capital initial.

Le plus gros du travail est effectué au tout début, contrairement aux « revenus actifs » qui ne bougeront que si vous bougez avec eux et incessamment. Enfin, ne soyez pas surpris de constater que d’Internet nous viennent plusieurs de ces possibilités!

Louer un bien immobilier

Aujourd’hui, les promoteurs immobiliers et la loi facilitent de plus en plus la possibilité d’acquisition d’un bien immobilier. Alors, même si vous gagnez un revenu modeste, cette option vous sera envisageable. Les banques et les autres organismes de prêts commencent à s’ouvrir à plus de monde, proposant des offres alléchantes qui vous permettent d’emprunter une somme considérable, et parfois presque la totalité du budget dont vous avez besoin.

Ils vous font confiance puisque votre contrat est clair : vous devez avoir des rentrées d’argent grâce à la location et ils vous donnent en retour de nombreuses années, selon le taux d’amortissement, pour les rembourser. Le plus intéressant, c’est que n’avez donc pas à disposer de tout l’argent dès le début, ensuite vous percevez un revenu passif par la location, et à la fin vous gagnez un patrimoine valeureux.

Devenir propriétaire d’actions d’entreprises

Pour booster vos revenus, vous pouvez envisager de devenir propriétaire d’actions d’entreprises pour percevoir annuellement au fil du temps des dividendes reversés par ces entreprises à leurs actionnaires. Une entreprise a besoin d’importants investissements pour pouvoir se lancer, c’est pourquoi elle a besoin de vous ou plus précisément de votre fond. Les revenus générés varient selon la capacité et la compétitivité de l’entreprise, et globalement de l’état du marché qu’elle a intégré.

Les associés d’une petite entreprise, qui souvent travaillent en même temps pour cette dernière, et les traders  n’entrent pas dans cette catégorie des revenus automatiques puisqu’ils deviennent acteurs. Évidemment, puisqu’au lieu de n’avoir à intervenir qu’une seule fois, ces personnes travaillent toute l’année, sinon elles achètent et revendent à fréquence aléatoire au cours de cette même période.

Écrire et vendre un livre électronique

Que vous l’ayez rédigé ou qu’il ait appartenu à un auteur qui est déjà mort depuis plus de 50 ans, vous pouvez vendre le bouquin sur des sites spécialisés. Dans le cas où vous êtes l’auteur, le but est de proposer un contenu intéressant et utile. C’est pourquoi on les appelle aussi parfois par convenance, des formations. Vous pouvez écrire autant de pages que vous voulez et traiter du sujet de votre choix à condition de pouvoir garder l’attention des lecteurs.

Vous ne serez pas contraints par les conditions de distribution comme dans le cas d’un livre sur papier, vous, vous pouvez vendre votre ouvrage aussi longtemps que vous le voulez. Mais sans l’attrait, sans communication, directe ou par bouche à oreille, votre livre ne sera pas connu.

Être rémunéré par l’intermédiaire de la vidéo

Comment ? Vous créez simplement une vidéo et vous la partagez sur youtube ou sur des sites qui vous permettent d’être rémunérés au nombre des personnes qui aiment, qui regardent et qui commentent votre vidéo. Cette solution donne de l’espoir à beaucoup de youtubers qui se lancent et qui en seulement quelques mois peuvent commencer à générer des revenus significatifs. Certains gagnent de petites fortunes en le faisant…

Il peut suffire de publier une vidéo toutes les semaines, tous les mois ou à la fréquence de votre choix.

Monétiser les liens et le contenu de son blog

Les blogs peuvent vous faire gagner beaucoup d’argent et maintenant même les moins doués ont la possibilité d’aboutir assez rapidement à un beau blog. Les outils dédiés à leur création ont évolué assez vite, ce qui a permis cette retombée positive. À partir de là, vous pouvez commencer à générer des revenus grâce aux stratégies d’affiliation et aux publicités ciblées. En fait, vous tirez des bénéfices par commissions. Il existe de nombreuses plateformes d’affiliation parmi lesquelles vous pouvez choisir. Affili.net est l’un des leaders de l’affiliation en Europe.

Vous pouvez procéder par la publication d’affichages publicitaires en tout genre ou en insérant des liens vers des sites de vente. C’est l’usage de la plupart des encarts publicitaires statiques ou animés qui défilent en haut, en bas ou à gauche des sites web, de celui des fenêtres pop-up qui s’affichent dès qu’on entre dans une page, ainsi que des pages supplémentaires qui s’ouvrent à notre insu. Les rémunérations se font au clic, à l’affichage, à la vente, etc. Votre boulot est réduit à l’insertion du code, du contenu ou du lien ciblé.

Vendre des services ou des produits sur son site

La création de sites web, de plus grande envergure par rapport aux blogs, est une activité à grand potentiel lucratif et qui aujourd’hui n’est plus à faire connaitre. Grâce aux nouveaux outils ergonomiques, bénéficiant de la technique du drag and drop, les simples internautes peuvent créer leurs sites en quelques étapes. Mais pour plus de performance et pour insérer des fonctionnalités complexes, mieux vaut confier la tâche à un développeur.

Les boutiques en ligne sont déjà une bonne alternative, sinon vous pouvez créer des forums ou des annuaires en choisissant bien vos thématiques. Vous avez dès lors la possibilité de gagner des revenus passifs par divers moyens si ce n’est que la vente de comptes premiums. Vous pouvez aussi, si avez une plus grande capacité financière ou intellectuelle, créer des plateformes destinées à l’éducation ou à d’autres sujets, ainsi que des outils en ligne.

Il existe une panoplie de produits différents à vendre sur Internet…

Vous pourrez réaliser d’extraordinaires chiffres d’affaires à condition de savoir maintenir votre audience et donc garder un bon trafic sur votre site. Sinon, les moteurs de recherchent vous abandonneront et vous ne serez plus visible et de ce fait les chances de visites disparaîtront.

Faire du référencement

Le référencement est un métier à part entière qui regroupe une multitude de techniques. Il implique de se battre afin que son site reste visible dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Le travail est difficile puisque chaque moteur de recherche pratique sa propre technique d’indexation qui évolue rapidement dans le temps. Toutefois, avec la bonne technique, vous serez assuré de gagner des revenus considérables et en perpétuelle augmentation. L’ancienneté compte largement.

Exploiter son talent d’écrivain

Loin des quelques pages d’un e-book, vous vous engagez à écrire un contenu digne des vrais lecteurs qui recherchent, de l’inédit, de l’original et de la vérité. Vous devez faire des recherches et respecter les règles de la véritable littérature. Dans ce cas, si votre ouvrage est apprécié, vous aurez la chance d’être rémunéré de façon régulière sur un très long terme.

Et d’ailleurs, votre ouvrage doit être suffisamment intéressant afin que votre réseau de distribution et votre éditeur puissent garder le seuil des rendements et des volumes de vente minimums. Sinon, ils entrent dans le gain négatif et seront alors obligés d’arrêter la distribution. Les revenus s’arrêteront en même temps.

Vendre des licences

Vous pouvez également créer un produit ou un service, le déclarer pour recevoir une licence ou un brevet et profiter par la suite des revenus passifs générés par ces derniers. Cette forme d’activité lucrative peut aussi vous rapporter des ressources supplémentaires régulières et pérennes. Mais ce ne sont pas toutes les licences qui engendrent du passif, comme c’est le cas des licences ‘tout droits cédés’

Tirer de l’argent sur des droits d’auteurs

C’est un peu pareil aux deux précédents moyens expliqués ci-dessus. Musicien et chanteur compositeur, metteur en scène, parolier, graphiste, designer, peintre, photographe, typographe, créateur de marque ou autre inventeur qu’il soit, peuvent gagner un montant considérable d’argent avec les droits d’auteurs.

Ces métiers ont un autre point qui ne joue pas toujours à leur avantage; effectivement, ils peuvent être cachés sous la renommée des chanteurs, des danseurs, et des autres métiers qui les utilisent principalement. Mais vous pouvez toujours compter sur les connaisseurs.

Vendre des logiciels

Les ventes de logiciels constituent un moyen potentiellement intéressant de gagner des revenus récurrents. D’abord, vous commencez par la vente. Vous avez dans ce cas également le choix entre plusieurs licences selon que vous voulez faire profiter votre création au public ou la réserver à vos clients.

Vous pouvez aussi produire une version gratuite ou une version d’essai avec une version payante, généralement plus complète. Ce peut être une bonne stratégie marketing, à part entretenir la communauté en écoutant leurs critiques, leurs plaintes et leurs avis d’amélioration. Les gens ont tendance à rester fidèles aux outils qui auront évolué d’une part grâce à leur contribution.

Ensuite, vous vendez les mises à jour. À chaque fois qu’un éditeur de logiciel sort une mise à jour de son produit, il lui rajoute à ce moment-là de la valeur ajoutée. Dans ces mises à jour, vous êtes sensé apporter des corrections ou de nouvelles fonctionnalités. Sinon, vous pouvez introduire des optimisations au niveau de la souplesse et du design entre autres. Ce seront évidemment les premiers acheteurs qui rachèteront les mises à jour.

Notons que les revenus sont dits passifs si les mises à jour ne sortent pas fréquemment, mais sur du long terme. Néanmoins, même quand vous arrêtez, de nouveaux clients peuvent continuer à acheter votre logiciel et les retardataires ne vont pas non plus cesser d’un jour à l’autre de faire les mises à jour.

Développer un réseau d’affiliés

Le marketing de réseau n’est pas une nouveauté. Elle vous permet de continuer à vendre un produit même si vous ne le faites plus directement. Vos filleuls prendront évidemment le relais et vous, vous gagnez encore des commissions. L’astuce est de parvenir à rassembler autant de vendeurs sur plusieurs niveaux, c’est-à-dire que vos premiers filleuls devront parrainer d’autres. Ils devront à leur tour développer leur assiduité. Vous gagnerez en même temps les revenus de vos ventes ainsi que les revenus tirés de ce parrainage qui peuvent dépasser alors à certains moments le montant des premiers.

Louer des biens divers

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez louer, autant que vous n’auriez pas soupçonné, à commencer par votre maison entière ou juste une ou quelques chambres de votre maison. Il y a aussi le garage, un espace de parking, la cave, le grenier, un dépôt ou d’autres emplacements. En outre, votre voiture, votre moto ou votre vélo parmi d’autres moyens de transport figurent dans le lot. Sinon, il y a plus petit encore, comme vos outils de bricolage. Bref, vous pouvez tirer de tout ce qui ne vous pas fréquemment ou plus.

Profitez de vos vacances, d’un weekend d’absence pour louer. D’ailleurs même si vous êtes là, le travail peut continuer. Internet a largement promu ce genre d’activités et de nombreux sites spécialisés sont alors prêt à vous offrir un lieu d’échange convivial et lieu de vente connu d’une grande audience.

Le revenu passif tiré de ce genre d’exploitation peut être stable et considérable si vous savez vous y prendre. Il peut monter en flèche si vous profitez par exemple d’une proximité avantageuse avec un lieu important ou d’un événement quelconque qui se passe dans votre zone : sportif, culturel, etc.

Business externalisé

L’idée est de trouver un service qui peut se vendre et de monter réellement l’affaire. Une fois que cette dernière entre en marche et que vous ayez gagné la confiance de quelques clients, vous pouvez procéder à l’externalisation de tout le travail ou presque. Vous ne faites plus qu’empocher les bénéfices à partir de ce moment.

Vendez vos photos

Pour gagner des revenus passifs, il  y a plus simple : vendre ses photos de vacances. Lors des vacances, vous profitez du bon temps et prenez quelques clichés de souvenir. Ensuite, vous les téléchargez vers des sites qui peuvent les vendre pour vous. D’autres genres de photos peuvent également se vendre, tout comme d’autres créations numériques. Un peu de recherches vous permettra de les connaitre, le reste est tout simple.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    Comment générer des revenus passifs?, créer des revenus passifs, idée de revenu passif, revenu passif develpppeur, revenus passifs

Comment gérer son épargne: 12 leçons à savoir

gérer son épargneL’épargne de précaution vous permet de parer à tous les coups durs.

L’épargne d’investissement vous permet d’obtenir des fonds pour vos investissements, l’épargne projet pour vos projets, de vacances par exemple. Épargnez  pour devenir riche ou pour réaliser votre rêve d’enfance. Épargnez pour pouvoir vivre une retraite tranquille, anticipée ou non.

Dans tous les cas, mettre de l’argent de côté vous permet d’acquérir un certain recul pour mieux organiser à l’avenir les dépenses et définir vos priorités dans la vie. Et quel que soit votre but, voici 12 leçons à savoir afin de bien gérer son épargne.

Commencez dès aujourd’hui

Si vous avez un projet d’épargne, commencez sans attendre. La peur de passer à l’action lors de décisions importantes comme celle-ci freine beaucoup de gens, mais vous ne ferez pas partie de ceux-là. Vous, vous serez animé par le désir d’arriver à vos fins. D’ailleurs, avec de bonnes stratégies, vous ne vous rendrez compte de l’épargne qu’au tout début, le temps de perdre les vieilles habitudes et d’en prendre de nouvelles. Vous pourrez vous féliciter, car le plus dur est passé, et dès les mois suivants, vous verrez la soustraction de l’épargne de votre salaire comme une simple tâche courante.

Mettez de côté votre épargne avant tous les autres

Vous devez classer votre épargne dès la réception de votre salaire. Faites-le passer avant l’électricité, le loyer et les autres. Ce geste vous facilitera le calcul des dépenses à partir de ce qui reste sur votre compte, et vous évitera d’y toucher par inadvertance. Et surtout, vous méritez d’être payé en premier, car vous avez travaillé pour avoir cet argent.

Calculez votre possibilité

Vous devez tout d’abord calculer vos dépenses mensuelles telle que le loyer, le transport, l’alimentation, les assurances, les loisirs, le « divers » et autres, sans toutefois trop serrer. Ce calcul et l’épargne sont indissociables. C’est encore mieux si vous pouvez budgétiser vos dépenses jusqu’aux plus petites. Vous pouvez dès lors choisir de mettre tout le reste en épargne ou de rajouter encore un peu dans les dépenses précitées, pour mieux équilibrer.

Trouvez un juste milieu

Cet équilibre est important. En cherchant ce juste milieu, vous vous empêcherez de vous mettre trop de pression et vous vivrez adéquatement en même temps que vous économiser. Faites en sorte que vous mangiez à votre faim et que vous ne soyez aucunement obligé de toucher à l’épargne en cas de petits imprévus. Mieux encore, gardez toujours une marge qui ne va pas faire de grande différence.

Épargnez pour les imprévus et les situations d’urgence

Vous devez réserver de l’argent pour les imprévus, les coups durs et les situations d’urgence. Les pertes d’emploi, les maladies et les invalidités similaires sont catégorisées comme des imprévus. Cette somme doit être séparée du reste de votre épargne, car comme ce genre de situation est imprévisible, c’est préférable dans le cas où vous aurez à y toucher assez tôt. Le mieux est alors de prioriser cette économie avant toutes les autres. Quand un cas se présente, vous aurez des économies qui pourront vous sauver et en même temps assurer votre quotidien pendant quelque temps.

Épargnez régulièrement

Certains pensent à économiser uniquement ce qui reste dans leur compte en banque à chaque fin du mois. D’autres vont prélever des sommes aléatoires sur leur salaire. Ce sont tous des attitudes qu’il faut fuir à tout prix si vous espérez des résultats.

La meilleure façon d’économiser, c’est de prendre automatiquement un taux constant de votre salaire, et à chaque fois dès sa réception. Sachez qu’un taux très bas rendrait presque insignifiant l’épargne, alors qu’un taux trop haut pourrait engendrer des problèmes de gestion. Vous obtiendrez une meilleure précision après le calcul expliqué précédemment. Ces bonnes habitudes vous permettront d’arriver rapidement à vos fins.

Épargner de la meilleure manière peut changer toute une vie

Les placements irréguliers vous laissent souvent à des sommes dérisoires, même après plusieurs mois d’économie, tel que vous serez poussé à abandonner en perdant tout espoir de réaliser les projets que vous aviez imaginé. Mais si vous faites l’effort d’une épargne régulière, vous changerez jusqu’à vos méthodes de consommation et parviendrez ainsi à gérer toutes vos dépenses de façon justifiée. Plus loin encore, vous arriverez à mieux vous organiser dans la vie, et sur tous les plans.

Et si vous voulez épargner pour plusieurs raisons, il vous faudrait définir vos priorités, décider d’avance quand commencer à y toucher, et surtout respecter ces décisions. D’autres vont faire passer les plus gros avant le reste, ou intercaler l’épargne pour les moyens et les gros projets, cela va de soi. L’essentiel est que vous arriviez à terme dans chacun de ces étapes, sans avoir à espérer toute votre vie en vous tournant le pouce. Vous ne devez pas attendre de gagner au loto ou de gagner une prime ou un salaire exorbitant avant de réaliser vos projets, l’épargne est la façon la plus simple pour y parvenir. La raison ? Vous allez récolter de l’argent sans même vous en rendre compte et ce ne serait pas attendre un coup de chance… Vous serez sûr d’obtenir gain de cause grâce à votre labeur.

Évitez les dépenses inutiles et les dettes

On ne peut gérer son épargne à la légère, c’est pourquoi il vous faudra quelques disciplines à respecter. Évitez dorénavant les dépenses inutiles ou frivoles. Apprenez à maintenir les envies soudaines, mais quand même permettez-vous de temps à autre des coups de cœur en dépensant pour des petits plaisirs, montant que vous prélèverez sur les « divers ». Comme ça, vous ne regretterez rien, ni les dépenses, ni les économies.

Il faut savoir éviter les endettements afin de pouvoir gérer son épargne proprement. Payez toutes vos dus, ne fuyez rien. Sinon, vos projets vont tomber à l’eau, car vous utiliserez certainement votre économie pour payer vos dettes alors que votre réputation va en pâtir également. Revisitez alors immédiatement votre budgétisation s’il vous arrive de devoir emprunter de l’argent ou de retarder un quelconque paiement tandis que de l’autre côté, vous commenciez à épargner.

Passez à une mode de vie plus économe

Vous aller économiser encore plus avec cet mode de vie. Elle peut se faire en profitant des remises, des soldes et des tarifications spéciales si vous êtes de la liste. Il vous faudrait également être constamment à jour sur les prix et les tarifs divers afin de ne pas vous faire arnaquer. L’idéal est de trouver les endroits où des produits et services de même qualité sont moins chers qu’ailleurs. Essayez toujours de vous débrouiller pour avoir quelque chose gratuitement avant de devoir payer.

Faites bonne utilisation du reste de votre budget à la fin du mois

Et en fin du mois, s’il vous reste de l’argent dans votre budget mensuel, pensez à le verser dans votre épargne avant que vous ne touchiez votre prochain salaire. Ce qui vous permet une augmentation non constante, comme quoi vous ne pouvez connaitre sa valeur actuelle automatiquement grâce à la multiplication de la somme fixée initialement par le nombre de mois passés. C’est agréable aussi de se surprendre.

Motivez-vous vous même

Si vous croyez manquer quelques fois de motivation, considérez l’épargne comme faisant partie de vos charges mensuelles, auxquelles vous ne pouvez vous défaire. Prenez-le par exemple comme un deuxième loyer à payer, ou comme une part de vos frais de transport, ou encore comme une somme nécessaire à l’alimentation, tout ce que vous voulez, afin de vous y obliger indirectement en le faisant passer pour des dépenses courantes. Ainsi, vous n’aurez pas trop de mal à le voir s’effacer de votre budget mensuel. Sachez toutefois que l’épargne n’est pas une obligation, car vous l’avez mûrement réfléchi, et que c’est donc volontaire et fait de manière responsable.

Par contre, il faut que vous y jetiez de temps en temps un œil en tant qu’épargne afin de vous motiver et vous faire remémorer le but que vous avez initialement fixé. Apercevoir l’augmentation de votre capital est une première prime à vos efforts, et qui va en même temps servir de coup de pousse pour continuer. Vous devez souvent vous féliciter comme quand vous arrivez à moitié du chemin par exemple. Imaginez le moment où vous allez tout récolter, cela ne peut que raviver votre espoir et vous donner encore plus l’envie d’y arriver. Vous devez toujours, voir le verre à moitié plein.

Soyez patient

On parle d’épargne seulement lorsqu’il s’agit du long terme. Rien ne sert à économiser par petits placements pendant des mois si vous avez pourtant l’occasion de retirer la totalité de l’argent en un seul mois avec juste un peu de sacrifice. C’est pourquoi vous devez être patient, et vous mettre en tête que des efforts sont nécessaires. Vous devez toujours garder en tête votre but initial, ainsi que la somme nécessaire. Évitez à tout prix d’être tenté de retirer de l’argent de votre épargne pour l’utiliser à d’autres fins. Effacez également le négatif de votre tête, vous y arriverez, c’est tout ce qu’il faut savoir. Mais pour cela, vous devez garder le rythme. À la longue, l’habitude prendra le dessus, et ce sera d’ailleurs plus facile.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    Gérer au mieux son epargne

Combien épargner par mois?

combien epargner pas mois

Il faut se préparer pour la retraite, surtout à ces heures où plus rien n’est sur. Les réformes précédentes n’ont pas vraiment amélioré les choses et les crises économiques qui se multiplient ne présagent rien de bon.

Songez à épargner chaque mois pour se préparer au vu des « vieux jours ». Cette somme, et sinon les intérêts qu’elle génère va vous permettre de doper votre pension. Vous pouvez placer cet argent dans une assurance-vie ou une rente viagère.

Il est temps maintenant de savoir combien épargner par mois. La réponse à cette question dépend de plusieurs facteurs, qui vous seront livrés dans cet article. Ces conditions vous dictent les attitudes que vous devez adopter. En effet, le fait d’épargner va impliquer de grands changements dans votre vie, de façon radicale dans certains cas. Mais surtout, votre possibilité d’épargne est fonction de vos revenus, à la fois l’actif et le passif.

Prenez une décision responsable

Il ne faut pas prendre cette décision d’épargner à la légère. Vous devez vous préparer psychologiquement. Il y aura du chemin à faire, pendant lequel vous devez faire des efforts, garder une volonté de fer et une grande motivation. Le but n’est pas de vous faire peur, mais c’est parce qu’un homme prévenu en vaut deux.

De plus, vous devez apporter de nombreux changements dans votre vie, changements auxquels vous devez dorénavant vous habituer. Gardez également en tête que vous le faites de manière responsable, vos efforts ne seront pas productifs si vous sentez une quelconque pression. Rien ne sert d’épargner si pendant toute sa durée vous sentez des frustrations.

Vous devez également vous assurer de ne plus y toucher après le versement. Dans ce cas, il serait judicieux de faire le placement dès réception de votre salaire avant de retirer votre budget ou n’importe quel retrait ou virement bancaire. Mieux encore, sécurisez-le sur un compte bloqué si vous doutez de votre bon sens.

Calculez votre budget mensuel

Vous ne pourrez pas savoir combien épargner par mois avant de connaitre vos dépenses mensuelles. Il faut tout insérer dans les calculs : loyer, frais bancaires, soins, courses, transports, etc. Prenez un peu de marge pour certaines d’entre elles notamment l’alimentation.

Incluez votre argent de poche, que vous dépenserez de temps à autre pour vos petits plaisirs, difficilement prévisibles. Ce n’est pas parce que vous allez faire une épargne mensuelle que vous devez absolument faire une croix sur ces dépenses et serrez à fond la ceinture. Il est essentiel que vous vous sentiez en vie et libre.

Adoptez une mode de vie économe

Prenez l’habitude de vivre en mode économe. Ce comportement vous permettra de mieux gérer votre budget. Vous serez sûr de pouvoir tenir jusqu’à la fin du mois si vous évaluez bien l’importance de chacun de vos achats avant de passer à l’action. D’ailleurs, choisissez toujours les produits les moins chers, ce qui ne veut pas dire qu’il faut arrêter de faire attention à leur qualité. Un économe sait trouver le juste milieu entre le prix et la qualité. Lisez cet article pour vous apprendre à mieux gérer votre argent.

Commencez tôt

Pour être dans les normes, et si vous allez travailler jusqu’à votre retraite à 65ans, vous devez commencer à économiser aussitôt que vous commencez votre vie active. Ce qui vous permet d’avoir une épargne convenable sans avoir à se bousculer.

Des jeunes prennent déjà conscience de la nécessité d’une épargne entre 25 à 35 ans. Ils doivent passer le cap pour bénéficier du net avantage que leur offre le temps. À ce rythme, le confort de leurs vieux jours serait assuré s’ils arrivent à placer quelques 350 à 500 euros par mois. Cela ne les empêchera pas d’atteindre un rendement convenable même si leur possibilité est en dessous de cette fourchette.

Certains se risquent à ne commencer à économiser qu’aux environs de la cinquantaine. C’est faisable pour ceux qui gagnent un salaire plus élevé. Il faudrait en effet placer par mois un montant bien au-dessus de 2000 euros pour pouvoir obtenir rapidement un rendement vivable et en bénéficier dès le début de la retraite.

Valeur mensuelle de l’épargne

Concrètement, combien épargner par mois ? La réponse est simple, la valeur de votre épargne doit être le reste de la soustraction de vos dépenses de vos revenus. Elle diffère en fonction des niveaux de vie. Vous avez tous les droits dans le calcul même s’il est conseillé d’adopter certains comportements. Sa valeur dépend également du montant que vous espérez récolter et le temps que vous vous réservez pour économiser. Faites votre maximum.

Relativement à votre possibilité, on vous conseille de placer aux environs de :

  • 5 % pour un salaire de moins de 1000 euros
  • 15 % pour un salaire compris entre 1000 euros et 2000 euros
  • 20 % de là à 3000 euros
  • 30 % et plus à partir de là

Une marge a été incluse dans ces pourcentages afin de minimiser le risque, car il suffit de placer peu par mois, mais de manière continue au lieu de placer beaucoup, mais par intermittence. Selon le but que vous vous fixez, voici quelques chiffres qui peuvent vous servir de référence :

  • Pour pouvoir gagner 2500 euros par mois à partir de sa retraite, il faudrait disposer à ce moment d’un capital de 65000 euros. Vous devez dans ce cas, et pour un rendement annuel de 5 %, mettre de côté 800 euros par mois pendant 30 ans à partir de 35 ans.
  • Pour ceux à qui 1500 euros par mois suffisent, il leur faut 250 000 euros d’épargne à 65ans. Il vous faudrait alors placer à peu près 250 euros par mois à partir de votre 35e anniversaire jusqu’à votre retraite sur ce même rendement.

Vous serez assuré de gagner la même somme au moins pendant 15ans. Le montant de votre capital de classement est un autre facteur important. Dans les deux cas précédents, on l’évalue à 6000 euros nets. Plus vous décidez de reporter le début de votre projet d’épargne, plus la valeur d’épargne mensuelle nécessaire monte en flèche. C’est un grand risque que de commencer à épargner au-delà de 55 ans. Pourquoi ne pas débuter jeune, lorsque vous avez encore toutes vos forces et vos capacités.

Vous pouvez vous baser sur cet autre calcul pour mesurer vos efforts. Avec un revenu mensuel de 2000 euros, 100 euros de placement représente 5 % d’efforts, qui s’élèvent à 10 % avec une économie de 200 euros. À vous de juger votre capacité et surtout votre volonté. Vous observerez bien à partir de tous ces chiffres les gros efforts que vous avez à fournir si vous aspirez au confort de vos vieux jours. Vous pouvez toujours faire le choix d’être ambitieux sans pour autant dépasser la réalité.

Évitez de voir trop grand

Ceux qui gagnent le SMIC ou un revenu moyen ne pourront pas profiter de ces calculs, cela relève de l’impossible. Ils doivent rester dans leurs moyens. Par contre, si vous êtes avantagé par vos revenus, vous devrez pouvoir mettre plus. N’ayez pas peur d’économiser une somme vertigineuse si votre condition vous le permet.

Mais dans tous les cas, si vous savez très bien combien épargner par mois, il vous faudrait garder le rythme, sinon vous risquez d’être déstabilisé. Un petit changement qui survient, même rien qu’une fois, suffirait pour déséquilibrer tous vos comptes.

En outre, si vous bénéficiez d’une petite augmentation de vos revenus, il faut continuer à garder le même budget. Rien ne vous oblige à dépenser plus si l’ancien budget vous a toujours convenu. Il vous sera alors profitable d’utiliser cette somme supplémentaire pour doper votre épargne. Mis à part votre salaire, agissez de la même manière avec tout autre débit de votre compte.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    combien épargner par mois en fonction de son salaire, combien economiser sur son salaire, combien epargnez vous, salaire 1000 euros par mois, combien économiser par mois, comment epargner 1000 euros par mois, combien économisez vous par mois, combien epargner chaque mois, combien épargnez dans le salaire, épargner 2000 euros par mois

Comment épargner de l’argent: voici 25 conseils!

comment épargner de l'argent intelligemment et rapidementEn cette période de crise et de marasme économique, les ménages sont les plus touchés, le meilleur moyen de ne pas perdre son argent ou de le gaspiller s’avère donc : d’épargner.

Ceci, revient à ne pas dépenser une partie de son revenu pendant une période donnée, dans le but de le conserver comme argent liquide ce qu’on appelle communément une économie, ou de le réinvestir en faisant des placements ou des investissements.

Voici 25 conseils, qui vous permettront de ne pas dépenser votre argent en l’épargnant intelligemment, voire même rapidement.

L’assurance vie pour un enfant

Souscrire une assurance vie pour un mineur de moins de 12 ans est autorisé en France. C’est un produit d’épargne à long terme, qui permet à l’enfant qui en est le bénéficiaire de disposer d’une certaine somme à un moment donné pour bien démarrer dans sa vie. Les 3 acteurs de l’assurance vie sont : le souscripteur qui est la personne qui le souscrit, l’assuré qui est l’enfant qui bénéficiera des sommes épargnées et enfin le bénéficiaire qui touchera les sommes au cas où l’enfant mourrait prématurément.

Le compte épargne logement ou le plan épargne logement (PEL)

C’est un système d’épargne rémunéré qui permet à son titulaire d’obtenir un prêt épargne logement à un taux plus ou moins privilégié pour contribuer à l’achat d’un logement pour son habitat principal ou de sa famille.

Ouvrir un compte épargne

L’ouverture d’un compte dans une banque dans le but d’épargner de l’argent, vous donne la liberté de faire des versements et des retraits, d’avoir un taux de rémunérations intéressant, parfois d’obtenir une prime de fidélité lors des calculs des intérêts, l’absence de frais de gestion, l’absence de risque, la possibilité de gérer vos versements.

Investissement immobilier locatif

S’il s’agit de l’achat d’un bien immobilier par un individu, cet achat sera généralement financé par la banque. Ensuite, le bien sera mis en location par l’individu et de ce fait, le crédit sera plus que souvent totalement remboursé par les loyers perçus.

L’achat revente

Idéal si vous désirez recevoir un bénéfice à court terme, le principe est d’acheter un bien immobilier en dessous des prix du marché puis de créer de la valeur sur ce bien, ensuite de le revendre plus cher c’est-à-dire à un prix supérieur à celui du marché.

Pour cela, il faut acheter une maison ou un appartenant nécessitant des réparations, car ceux-là sont vendus moins chers, et se vendent au-dessus des prix du marché une fois fraîchement rénové.

Louer plutôt qu’acheter

Concernant les objets coûteux que vous n’utiliserez que très rarement, préférez la location à l’achat, ainsi vous ferez une dépense réfléchie.

Acheter au lieu de louer

Concernant les produits que vous serez amené à utiliser régulièrement et que vous allez garder longtemps : optez pour l’achat.

Manger à la maison

Manger au restaurant n’est pas la meilleure façon d’économiser de l’argent. Ainsi, ne pas y aller vous permettra d’économiser pourboires, vin et dessert. Organisez les soirées chez vous et achetez les aliments frais, de saison et de votre région vous permettront de dépenser moins et de manger sainement.

Payer ses impôts à temps

Personne n’échappe au fisc. Ainsi, payer vos impôts à temps vous évitera de payer les amendes, les pénalités et les intérêts.

Prévoir des prélèvements automatiques

Faites en sorte que vos factures mensuelles soient réglées par prélèvements automatiques, pour éviter l’oubli de leur paiement, et d’éviter par conséquent les pénalités de retard ou les intérêts.

Savoir négocier

Osez demander à votre banque une baisse du taux d’intérêt de votre prêt immobilier, demander à votre prestataire de services des remises sur l’offre internet ou de téléphone mobile, demander des ristournes pour les gros achats comme celui d’une voiture ou des mobiliers de maison vous permettra d’épargner plus.

Ne pas accumuler de dettes

Bien que certains emprunts soient indispensables, il est préférable de les fuir. S’il est impératif de prendre un crédit, essayez d’apporter un apport initial élevé, ce qui rendra votre crédit plus rapide à rembourser et avec un taux intéressant parfois même négociable. N’hésitez pas à utiliser des simulateurs de crédit pour calculer vos mensualités.

Souscrire à un régime d’épargne retraite

Il est sage de commencer à bien épargner pour votre retraite, et ce, le plus tôt possible, car une fois à la retraite vous aurez besoin de 60% à 85% du salaire que vous touchiez lorsque vous travaillez, pour continuer de vivre décemment : pensez au Perp (Plan épargne populaire) par exemple.

Laisser la voiture au garage

Plusieurs alternatives à la voiture s’offrent à vous et tous vous font contribuer à la survie de notre planète : le vélo qui vous fera aussi faire du sport, le covoiturage, l’utilisation des transports en commun comme le bus, le métro, le tram, le train, etc.…

Diminuer sa communication d’énergie

Diminuer votre consommation quotidienne d’énergie vous fera faire des économies et contribuera à la protection de l’environnement. Pour cela éteignez les lumières lorsque vous sortez d’une pièce, isolez votre maison, n’utilisez le chauffage que quand cela est nécessaire, isolez votre maison, investissez dans des panneaux solaires si vous vivez dans une région ensoleillée.

Revoir les dépenses liées aux divertissements

Divertissez-vous avec des activités locales et économiques : ne pas choisir un grand restaurant, lire un livre, jouer à des jeux de société, procurez-vous l’agenda des manifestations à caractère artistiques de votre ville qui sont la plupart du temps gratuit.

Dites non à toutes formes d’addictions

Les dépendances ont des néfastes pour votre compte bancaire et votre santé physique que mentale. Les dépendances sont nombreuses : alcool, drogues, jeux même l’achat régulier de cartes à gratter, etc. peuvent vous ruiner et mettre en danger votre vie familiale et sociale.

Créer une caisse d’urgence

Son principe est le même que celle de la tirelire de votre enfance : y verser de l’argent régulièrement pour se constituer un capital, à utiliser lorsqu’une situation imprévue se présente alors que vous avez une situation financière difficile

Ne dépenser que pour l’essentiel

Toutes les dépenses ne concernant pas les besoins fondamentaux (nourriture, eau, toit, vêtements) sont superflues. Il est possible de réduire ces dépenses prioritaires : en contrôlant votre alimentation ainsi que la quantité d’eau que vous utilisez quotidiennement, en déménageant là où le loyer est moins élevé, en investissant dans des produits de qualités (pour le matelas, les meubles, les ustensiles de cuisine, etc..) pour ne pas à les changer souvent.

Mettre au dernier plan les dépenses personnelles

Réfléchissez avant d’acheter les choses qui vous font envie, vous pouvez vous passer des produits de luxe comme les voyages, une nouvelle voiture, des sorties au restaurant, des vêtements et chaussures de marque, de nouveaux appareils électroniques plus sophistiqués, etc.… Tout cela ne vous procure pas de satisfaction à long terme et constitue une grande dépense.

Changer d’appartement

Si vous avez acquis une propriété, et que vous devez payer un crédit chaque mois, renégocier avec votre banque pour obtenir un taux d’intérêt plus intéressant, si vous êtes locataire examiner la possibilité de vivre dans un HLM (Habitation à loyer modéré), ou si vous avez de bons rapports avec votre propriétaire et que vous habitez l’endroit depuis longtemps : négociez la baisse du loyer, en dernier recours changer de ville : comparez les loyers en France, il y a des communes où les loyers sont bas.

Manger vos provisions

Chaque année les Européens jettent près de 15% de la nourriture qu’ils ont achetée : cela peut représenter une grosse somme selon votre budget. Alors pour éviter ce type de gaspillage, et économiser encore plus, mangez tout ce que vous achetez.

Être organisé

Pour un petit oubli, vous aurez des pénalités de retard à payer. Pour éviter cela, notez sur un calendrier les dates de retour du livre que vous avez emprunté à la bibliothèque par exemple, pareil pour les dvds et autres articles que vous louez. Ou encore adhérer aux alertes emails que proposent les magasins et les bibliothèques.

Se fixer des objectifs

Certains projets mettent du temps à se concrétiser, ce sont ceux qualifiés de à long terme. Pour cela il faut que vous appreniez à être mature et responsable, pour ne pas prendre des initiatives irréfléchies. Il faut penser avant tout à votre sécurité et à celle de votre famille, focalisez-vous sur les achats qui vous permettront d’améliorer votre condition de vie comme par exemple acquérir une demeure. Voici quelques conseils pour mieux se fixer des objectifs.

Planifier et penser au futur

Il faut d’abord procéder par étape, en se donnant une limite de temps pour réaliser un projet. Planifier vous oblige à être responsable et à progresser avec détermination vers votre objectif. De plus pour pouvoir faire un investissement intelligent, il est nécessaire de s’informer et de se renseigner avant toute chose.

Créer un budget

Pour contrôler vos dépenses mensuelles, il faut créer un budget : il suffit de répartir votre salaire à chaque début de mois. Assigner un montant à chaque dépense, d’abord, celles qui sont obligatoires comme le loyer, les crédits, l’alimentation, l’éducation, etc. ensuite celles qui sont facultatives comme les sorties, les appareils électroniques, les produits de beauté, etc.

Économiser le plus tôt possible

Plus vous vous y prenez tôt pour épargner de l’argent, plus votre capital augmentera, et cela, grâce à vos versements et aux intérêts perçus. Et au bout de quelques années vous aurez avoir un capital qui vous permettra de faire un investissement important.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    comment épargner intelligemment, telecharger des livres qui donne des conseils comment épargner

Comment manger avec 2 euros par jour?

comment manger avec 2 euros par jourLa gestion du budget pour l’alimentation quotidienne est source de stress pour plusieurs ménages, notamment en France. Il est effectivement hallucinant de constater que le prix indiqué pour un sandwich ou un hamburger varie entre 2 euros à 15 euros, et même plus. La viande de bonne qualité est plutôt onéreuse sur le marché. Or, il est possible de faire des économies importantes chaque mois quand les dépenses relatives à l’alimentation sont gérées au mieux.

Malgré cette nécessité de gestion raisonnable des dépenses en rapport avec la nourriture, vous devez également vous assurer que ce que vous mangez soit sain et équilibré, et vous permet un meilleur entretien de votre bien-être physique et mental.

Voici quelques idées sur la manière de bien manger avec 2 euros par jour…

Privilégier la qualité des aliments

Comme vous le constatez, la malnutrition ne vient pas uniquement du manque de nourriture. L’excès de nourriture peut également être à l’origine de ce problème de santé. Notez par exemple que les personnes fidèles à la restauration rapide ou qui se soucient uniquement de la quantité afin de se sentir bien rassasié sont, pour la plupart, victimes de troubles comme l’excès de poids ou l’obésité. Au vu de cet exemple, on peut déduire que le fait de dépenser beaucoup d’argent pour l’alimentation quotidienne n’est pas toujours une bonne chose dans l’entretien du bien-être et de la santé. Le plus important est de veiller à la qualité des aliments que vous consommez. Il est par exemple essentiel de s’assurer que les aliments que vous mangez ne soient pas trop gras, trop sucrés ou trop salés. Il est aussi judicieux d’opter pour des aliments biologiques. C’est essentiel pour l’entretien du bien-être et de la santé.

Veiller à ce que l’alimentation soit équilibrée

Outre la qualité de l’alimentation, il est également nécessaire de vous assurer que votre alimentation quotidienne soit équilibrée. Pour ce faire, vous êtes tenu de veiller à ce que vos aliments vous permettent des apports en glucide, en lipide (du bon cholestérol), en protide et en oligoéléments. Le mieux est de privilégier des aliments naturels comme les légumes et les féculents, les fruits, la viande et le poisson, des épices à apports nutritionnels bénéfiques comme le gingembre ou le sésame. Retenez que vous avez la possibilité de vous offrir une alimentation quotidienne équilibrée en choisissant de manger avec 2 euros par jour. Les aliments de qualité ne sont toujours par ceux les plus chers du marché. Partez tout simplement de ces suggestions qui vous sont proposées. Faites ensuite confiance à votre créativité et à votre talent naturel de cuisinier et gastronome.

Une alimentation selon des principes minimalistes

Connaissez-vous le mouvement minimaliste ? C’est un mode de vie qui soutien qu’il est plus indiqué de se contenter de peu afin d’avoir une vie meilleure et emplie de bonheur. Boire de l’alcool, fumer, manger une grande quantité de nourriture sont par exemple des plaisirs inutiles et qui nuisent au bien-être. Se passer de ces types de plaisir n’est donc pas néfaste pour l’homme. Au contraire, cela leur permet le bonheur et la sérénité.

En vogue en Occident depuis l’an 2 000, il faut savoir que le mouvement minimaliste a déjà été promu par des philosophes grecs de l’Antiquité mais aussi par des sages chinois des temps reculés, entre autres Lao-Tseu et Confucius. Le mouvement minimaliste s’applique encore dans le domaine de l’alimentation. C’est une bonne théorie pour les personnes qui veulent manger sain et équilibré. C’est également une alternative de choix aux régimes minceur pour les personnes qui veulent perdre du poids et affiner leur silhouette.

Vous qui souhaitez  manger avec 2 euros par jour, le minimalisme dans le domaine de l’alimentation mérite toute votre attention. Il rejoint l’idée selon laquelle il faut manger des aliments qui ont des valeurs nutritionnelles permettant un meilleur entretien de la santé. Dans la théorie minimaliste, manger ne signifie également pas se rassasier totalement. En plus de la qualité des aliments consommés, il faut aussi laisser une petite sensation de faim. Cela vous permet de savourer à chaque fois vos repas et ainsi de faire en sorte que manger soit une véritable source de plaisir.

Alimentation à 2 euros : repas type 1

Pour que vous ayez une petite idée du choix d’aliment de qualité à 2 euros tout en entretenant au mieux votre santé, tenez compte de cette proposition de repas type.

Au petit déjeuner: vous pouvez prendre un yaourt, deux tranches de pain avec du beurre ou de la confiture, du thé.

Au déjeuner: prenez par exemple des lentilles en sauce, un peu de fromage, de l’Achard à base de tomate.

Au dîner: une soupe à base de pâte avec de l’œuf dur et un verre de lait fera l’affaire.

Faites le compte. Votre repas de la journée ne vas pas au-delà de 2 euros avec ces recette minimalistes mais bénéfiques pour votre bien-être et votre santé.

Alimentation à 2 euros : repas type 2

Voici une deuxième idée d’alimentation de qualité à 2 euros.

Au petit déjeuner: prenez un bol de lait, du pain entier et de l’œuf dur.

À midi: mangez des carottes et des pommes de terre coupés en dès. Il vous suffit de les verser dans de l’eau bouillante et de laisser cuire un peu jusqu’à ce que les légumes soient bien fermes sous la dent, tout en veillant à ce qu’ils ne se transforment pas en purée. Assaisonnez vos légumes. Mangez vos légumes avec du corned-beef en boite de 380 g.

Le soir: prenez du riz et une bonne tranche de fromage.

À toutes ces recettes, vous pouvez prendre des fruits de votre choix comme dessert. Notez également que ce sont des idées de base pour que vous puissiez manger avec 2 euros par jour sans jamais mettre en péril votre bien-être et votre santé. Il vous revient de trouver les variantes possibles afin d’avoir un festin de bonne qualité sans pour autant faire des dépenses exagérées.

À vous de jouer !

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    manger pour 2 euros jour, manger pour 2 euros, manger avec 2 euros par jour, manger pour 5 euros par jour, manger pour 2 euro, comment manger avec 1 euro par jour, repas pour 2 euros, vivre avec 3 euros par jour, manger 3 repas par jour pour 15 euros, manger 2 jour avec 5 euro

6 façons de placer 100 000 euros

Découvrez les MEILLEURES façons d'Investir...
Inscrivez-Vous pour Découvrir les Meilleures Façons d'Investir Votre Argent et Vous Enrichir!
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

comment investir 100000 eurosBeaucoup de personnes aiment répéter l’adage selon lequel on ne vit qu’une fois. Nombreuses sont alors celles qui optent pour la consommation immédiate lorsqu’elles ont par exemple 100 000 euros, essayant ainsi de profiter pleinement du moment présent.

Malgré cela, il y a aussi des individus qui choisissent d’investir leur 100 000 euros afin de gagner beaucoup plus d’argent et ainsi être à l’abri du besoin tout au long de leur existence. Vous êtes de ces personnes qui vivent le présent tout en pensant à votre avenir ? Voici 6 façons de placer 100 000 euros et ainsi s’enrichir.

1 – Placement sur un compte épargne

Pour les personnes qui ont de l’ambition et qui ont 100 000 euros à leur disposition, l’une des choses qu’elles craignent le plus est que cette belle somme soit dépensée de manière futile. Cette inquiétude peut également être doublée de la peur de se tromper dans ses investissements et ainsi tout perdre.

Si vous êtes dans cette situation, la solution est d’opter pour un placement sécurisé comme l’épargne en banque. Veillez seulement à opter pour une banque sérieuse et pérenne qui offre des services intéressants pour la gestion de votre argent et qui propose un taux d’intérêt assez intéressant. Optez pour cette solution sur une période de 5 à 10 ans et ensuite optez pour un autre type d’investissement. Cela, pour éviter l’érosion monétaire ou la perte de valeur de votre argent après plusieurs années. Cette astuce est également valable pour d’autres placements sans risque comme le fond en euros sur une Assurance Vie ou le Livret A.

2 – Investir dans l’immobilier

Investir dans l’immobilier est une bonne façon de placer 100 000 euros et de permettre des bénéfices importants en seulement quelques années. Avec cette somme en effet, il vous est possible de prétendre à un terrain d’une bonne superficie, à une belle maison dans l’ancien, un studio dans le neuf…

Notez bien que les prix de biens immobiliers varient d’une région à une autre, d’une localité à une autre. Cette variation est également constatée selon que l’immobilier soit en centre-ville ou en campagne. Vous ne devez donc pas vous précipiter. Il est plutôt conseillé que vous compariez les tarifs proposés par les propriétaires et les agences immobilières avant de fixer votre choix.

Une fois le bien immobilier acquis, vous avez plusieurs façons de l’utiliser pour gagner de l’argent : location, résidence vacances, aire de jeux s’il est question d’un terrain…

3 – Créer sa propre société

Avec 100 000 euros à votre disposition, vous avez suffisamment d’argent pour créer votre entreprise. Néanmoins, ce genre de décision nécessite diverses études préalables. L’essentiel est de veiller à ce que votre société soit pérenne et qu’elle se développe convenablement à mesure que le temps passe. En ce qui concerne le domaine d’investigation, il vous revient de trouver celui qui vous correspond le mieux et qui assure des bénéfices importants. Ainsi, votre société peut être en rapport avec le textile, les matériels informatiques, le web, l’imprimerie, le multimédia…

Avant de vous lancer dans ce genre d’activité, assurez-vous d’avoir des fournisseurs et des collaborateurs fidèles. Soyez également certain que vos produits et services sont à même d’attirer la clientèle. Pour que votre entreprise puisse s’installer et évoluer au fil du temps, vos revenus doivent permettre le paiement des rémunérations de vos salariés, le règlement de taxes diverses, l’obtention d’un bénéfice à économiser ou à investir.

4 – Ouvrir un commerce

L’ouverture d’un commerce est une idée excellente pour placer 100 000 euros. Ne perdez pas du temps à vous demander si vous avez la fibre commerciale ou non. L’essentiel est de faire une étude de marché préalable afin d’évaluer la faisabilité et les chances de réussi du projet que vous avez en tête. Notez également que les experts en développement personnel vous invitent à toujours croire aux chances de réussite de votre projet. C’est effectivement de cette façon que vous pouvez solliciter les forces de l’univers afin qu’elles vous assistent dans vos démarches.

Par ailleurs, l’une des avantages du domaine commercial, c’est qu’il y a beaucoup de secteurs que vous pouvez exploiter et ainsi gagner plus d’argent. Il vous est possible de vendre des vêtements de marque ou du prêt-à-porter, des chaussures et de la maroquinerie, des ustensiles de cuisine, des appareils électroménagers. Vous pouvez également promouvoir un business en rapport avec la vente sur Internet.

5 – Investir dans les transports

Le transport est l’un des domaines peu exploités pour l’investissement de vos 100 000 euros. C’est effectivement un secteur qui permet la génération de revenus importants à condition que vous vous y preniez comme il se doit. Il peut vous apparaître difficile de percer le marché du transport public. Si c’est le cas, pourquoi ne pas opter pour le transport de marchandises, matériaux de construction ou mobilier ?

La procédure est d’acheter une voiture convenable pour l’activité de votre choix : un camion, un véhicule utilitaire… Pensez également à effectuer les procédures administratives incontournables pour que votre activité soit légale. Quand vous gagnez de l’argent, vous pouvez acheter d’autres voitures et faire en sorte que le business soit florissant.

6 – Investir en bourse

La bourse est parmi les domaines phares pour investir vos 100 000 euros. Il est question ici de faire des placements et d’adopter certaines techniques en trading pour augmenter votre capital.

Notez toutefois que ce business comporte des risques. Si vous passez vos ordres à tort et à travers, vous risquez de perdre  vos placements et de vous endetter à cause des frais demandés par les brokers.

Pour pouvoir investir en bourse et faire des bénéfices, vous devez connaitre les principes de fonctionnement de la bourse et du trading. Vous êtes tenu d’apprendre à trader sur des domaines divers dont les actions ordinaires, les fonds communs, le CFD ou encore le Forex.

Il est aussi important de savoir choisir son broker et d’apprendre à suivre avec rigueur le cours de la bourse en temps réel.

Vous avez 100 000 euros à disposition ? Ne vous empressez pas de dépenser votre capital. Tâchez plutôt de le faire fructifier afin que vous deveniez millionnaire et meniez une vie dans l’abondance.

Vous avez maintenant quelques idées d’investissements intéressants pour l’atteinte de cet objectif.

Vous en voulez encore plus?
Inscrivez-Vous pour Découvrir les Meilleures Façons d'Investir Votre Argent et Vous Enrichir!
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    que faire avec 100 000 euros, investir 100000 euros, investir 100 000 euros, placer 100000 euros, placer 100 000 euros, investir 100000, combien rapporte 100 000 euros placés, placer 100000, ou placer 100 000 euros, que faire avec 100000 euros