7 conseils pour une assurance habitation moins chère

assurance_habitation1Si vous désirez investir dans l’immobilier un jour ou l’autre, vous devrez protéger votre bien par une assurance habitation. C’est un fait, pas une opinion.

Il est actuellement nécessaire, voire obligatoire de souscrire une assurance habitation si l’on est propriétaire ou même simplement locataire. Comme son nom l’indique, il s’agit de couvrir les divers risques liés à un logement chez l’assureur. L’assurance habitation a été basée sur un contrat d’assurance « incendie » : un contrat permettant d’assurer ses biens immobiliers contre les dommages incendiaires. Avec le temps et son utilité, ce contrat fût développé jusqu’à en obtenir un contrat plus complet offrant plusieurs garanties supplémentaires telles que les dégâts des eaux, les dommages électriques, les catastrophes naturelles, etc. C’est « l’assurance multirisque habitation ». Pour tout cela, le choix d’un bon assureur reste une tâche parfois complexe, surtout quand il s’agit de trouver l’option la moins chère. C’est un choix qui requiert une aide, des conseils mêmes certaines astuces.

Connaitre toutes les options possibles

Avant d’entamer la souscription d’une assurance, il faut avoir une bonne connaissance concernant les innombrables critères et caractéristiques d’un bon compromis. Une assurance logement doit couvrir fondamentalement la responsabilité civile et les risques d’incendie, d’explosion, de vol et de bris de glace. Elle doit également garantir le capital mobilier déclaré. Il est aussi important de se référer au montant du remboursement en cas de sinistre et de la franchise ainsi que les services complémentaires avant d’inclure quoi que ce soit.

Bien déclarer pour bien assurer

La surface et le nombre de pièces d’une maison sont primordialement à préciser. Seules les pièces stipulées dans la clause feront l’objet d’une couverture et l’indemnisation sera calculée sur le nombre des pièces inscrit. Il est aussi important d’évaluer soigneusement le capital immobilier puisque les cotisations à verser sont estimées sur sa base. Notant que les bijoux, les œuvres d’art, les objets de valeur sont exclut du capital immobilier. Tout équipement de sécurité installé tel que les dispositifs détecteurs de fumée, des alarmes antivols, le niveau de sécurité des portes contribuent à la diminution de la prime à verser. Il est à noter aussi que l’existence d’une bouche d’incendie et une caserne de pompier à proximité de la résidence accorde un risque réduit d’incendie majeur et de même le prix de l’assurance. Donc toute déclaration susceptible à une réduction de prime n’est pas à négliger.

S’informer sur les garanties

Communément, un contrat d’assurance contient : la garantie incendie, la garantie dégâts des eaux, la garantie vol, la garantie de vandalisme, la garantie bris de glace, la garantie catastrophes naturelles, la garantie événement climatique et responsabilité civile. Chacune de ces garanties sont à savoir, un document connu sous le nom « conditions générales » fera un manuel excellent et complet pour en savoir un peu plus. Évidemment, la souscription de multiple garantie demande une somme de cotisation considérable; c’est pour cela qu’il faut prêter attention à toutes les notions de chaque garantie existantes pour connaître lesquelles sont les prioritaires ou non. Sans compter, les termes liés à la résiliation de ce soi-disant contrat.

Vérifier les franchises et les remboursements

Une franchise est la totalité de la somme qui a la charge de l’assuré en cas de sinistre. Elle a un retentissement sur le coût des cotisations à verser. Il ne faut pas se fier aveuglement au tarif abordable d’une assurance habitation, car cela ne fait que cacher un coût très élevé de la franchise. En survenance d’un dommage, tous les dégâts ayant un montant inférieur à la franchise ne seront pas remboursés. Dans ce cas, il en est indispensable de bien analyser le niveau de franchise qu’on est prêt à accepter. Dans le cas contraire où on préfère consentir à participer aux frais en cas de sinistre, il est souhaitable d’adopter une franchise considérable pour pouvoir opter à un coût de cotisations moins élevé.

Côté remboursement, il faut tenir compte du mode de remboursement que ce soit en « valeur à neuf » ou en appliquant la « vétusté ». Ces deux notions favorisent un changement sur le mode de remboursement lors d’un sinistre et sur le prix de l’assurance du logement. Un remboursement basé sur la valeur à neuf des biens mobiliers est caractérisé d’un acquittement à prix neuf, sans déduction de la vétusté due à l’utilisation et l’usure de l’objet assuré. Par contre, l’application de la vétusté réduira le montant du remboursement, car on en soustrait le montant correspondant à l’usure de l’objet en question. Avec un remboursement calculé à base de la vétusté, on arrivera à payer une assurance habitation à coût moindre.

Combinaison d’assurances auprès d’une seule compagnie

Associer une assurance habitation avec d’autres assurances telles que l’assurance automobile, assurance maladie, etc. chez le même assureur permet de négocier une réduction. Une possibilité d’économie après avoir recueillit des renseignements auprès des assureurs. Bien comparer les offres concède d’être à l’affut des promotions et les offres commerciales exceptionnelles.

Identifier les services qui font la différence

Les assureurs qui offrent des prix attractifs ne sont pas forcément les bons assureurs. Un coût moindre dissimule des services allégés. Beaucoup sont les services qui se trouvent nécessaires durant un contrat que ce soit pour les versements des primes ou bien lors des sinistres. Pour payer les primes, il est à vérifier que le mode de paiement soit convenable à notre condition à savoir règlement par virement bancaire, prélèvement automatique sur les comptes bancaires, les transferts de règlement en collaboration avec les opérateurs téléphoniques, etc. en cas d’endommagement, certains assureurs nous soumettent une avance de fonde pour faire face aux premiers frais comme le frais d’honoraire des experts par exemple. Ils nous accordent aussi un logement d’urgence lorsque le logement devient inhabitable. Tout cela, pour signaler que rien n’est gratuit. Les assureurs peuvent inclure ses surplus en pourcentage dans votre facture. Ceci mérite une vérification primordiale.

Précautions à prendre

Il faut savoir évaluer régulièrement ses biens afin d’ajuster les couvertures, ainsi cela facilite les réclamations en cas de sinistre. Équiper son domicile d’un système d’alarme, des dispositifs de protection antivol, sécuriser les accès, songer à considérer une augmentation de franchise et enfin, ne pas oublier de consulter quelques assureurs en terme de comparaison. Cela dit, voici de précieux conseils qui vous permettront de bénéficier d’une prime d’assurance habitation moins chère.

Que faire avec 50000 euros?

Découvrez les MEILLEURES façons d'Investir...
Inscrivez-Vous pour Découvrir les Meilleures Façons d'Investir Votre Argent et Vous Enrichir!
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!
investir son argentL’heure arrive qu’avec 50000 euros, on ne sache pas exactement que faire avec. Que vous aviez gagné au loto cette somme, que vous l’aviez héritée ou que vous l’aviez empruntée à la banque, il faut savoir la gérer. Si vous ne souhaitez pas dilapider cette somme comme un coup de vent dans des voyages et des vacances de rêve à moins que vous ayez une haute qualification pour créer votre boite dans le domaine du tourisme et partir au soleil dans les pays tropicaux, prenez les mesures nécessaires pour en tirer profit.

Si vous avez assez de confiance en vos capacités d’investisseur, vous pouvez vous occuper personnellement de la gestion de votre patrimoine. Pour ne pas voir vos jolis billets partir en fumée, pensez donc à capitaliser vos 50000 euros. Comment?

Voici quelques pistes.

L’or

C’est un investissement que vous pouvez miser. Avec l’or et les métaux précieux et même si vous hésitez sur l’instabilité du marché, il ne faut pas oublier que leur prix grimpe de jour en jour, et qu’il est de taille pour s’y aventurer. Il s’agit en outre d’une épargne sécuritaire pour préserver votre pouvoir d’achat et éviter l’effondrement éventuelle du système financier actuelle.

L’immobilier

En province, vous pouvez acquérir un petit appartement à raison de 50000 euros. Vous pouvez ensuite le restaurer pour le rendre plus contemporain, et meubler pour profiter un peu plus de plus-value. L’immobilier est certes modeste, mais une rente mensuelle peut couvrir vos besoins au quotidien et assurer un complément de revenu. Non seulement vos charges mensuelles pourront être couvertes, mais aussi vous avez trouvé ici un moyen de capitaliser votre affaire. Si ladite somme a été perçue suite à un prêt, à la fin de celui-ci, vous aurez l’immobilier en question alors que si vous avez été locataire tout au long des échéances, vous n’avez rien investi pour votre propre compte.

Le cybercommerce

L’Internet est le moyen le plus simple pour augmenter rapidement votre mise. En optant pour une vente en ligne de vos produits et services, il n’y a pas de perte de temps, la transaction est plus rapide, et les formalités minimisées. Vous avez les moyens de vous faire connaître par prospectus grâce à des affiches et tout autre moyen pour attirer du monde à venir visiter votre site. Si ces moyens de communication sont drastiques, vous pouvez voir fleurir et porter fruit rapidement votre commerce ou vente par correspondance. Au point qu’en deux ans, les marges bénéficiaires peuvent augmenter jusqu’à 10 fois la somme prévue initialement. Pourquoi ne pas tenter votre chance dans le secteur des produits d’information?

Le service à la personne

Créer une agence dans ce type de service est aussi envisageable. Le service fourni peut être affecté aux personnes handicapées, âgées, des personnes dépendantes, aux familles qui ont besoins d’aide pour leur quotidien (travaux ménagers, bricolage, assistance informatique) et qui sont des services à domicile. Vous investirez vos 50000 euros dans le financement des équipements nécéssaires. Les démarches, déclarations et agréments ne sont pas d’une complexité, alors que le plus difficile est d’oser. Mais comme les moyens pécuniaires sont déjà assurés, vous pouvez accéder alors de manière efficace à cette forme d’activité.

Le placement à court terme

Faire une épargne est aussi un moyen de générer de l’argent efficacement. C’est à l’ouverture de votre compte épargne que vous versez la somme : la banque vous fait gagner des intérêts qui se cumuleront pour qu’à la fin du terme, vous ayez la somme déjà calculée à l’ouverture de votre compte. Ce compte doit être en permanence créditeur. En tant que « compte sur livret », il ne faut pas que vous vous précipitiez à faire des retraits avant l’échéance à terme. Le taux de rémunération pour ce compte sur livret est réglementé par l’État, d’autant que les intérêts sont non imposables et non assujettis à chacun des prélèvements sociaux.

Toutefois, les risques sur les faillites des banques dans les années à venir ne sont pas épargnés par la crise. De ce fait avec votre placement, il vous faut rester éveillé en permanence pour avoir la mainmise sur votre capital.

Le compte rémunéré

En ouvrant un compte à vue dans une banque, vous pouvez bénéficier d’une rémunération de ce que vous avez comme solde dans votre compte. La rémunération est calculée à partir d’un taux d’intérêt fixé par la banque elle-même. L’impôt que vous allez payer est suivant le barème progressif, étant donné que le prélèvement libératoire a été supprimé depuis le début 2013. Avec vos 50000 euros en solde dans ce compte, le taux d’intérêt que vous allez avoir est varié selon la banque où vous avez ouvert votre compte. Aussi il vaut mieux faire un tri sélectif pour pouvoir porter fruit ce placement.

L’assurance retraite complémentaire

Certains établissements d’assurance offrent ce service. Que vous soyez jeune ou à juste à quelques années de partir en retraite, il est surement temps que vous capitalisiez une somme en assurance retraite. Le capital acquis au moment de votre retraite est variable selon la somme que vous avez cotisé, mais peut rapporter gros.

Le fait est que si vous vous tenez uniquement à espérer une retraite à taux plein suivant votre humble cotisation, vous serez soumis à bon nombre de conditions, alors que si de par vous-même vous vous engagez à placer une somme comme assurance complémentaire, votre rente sera énorme au moment voulu.

Il existe de nombreuses autres idées pour devenir rentier. Si vous n’êtes pas en mesure de gérer votre propre capital, il est toujours mieux de se référer à des experts en la matière.

Enfin, avec ces quelques conseils, les offres sont exploitables avec 50000 euros en poche. Qu’attendez-vous pour faire fructifier votre patrimoine!?

Vous en voulez encore plus?
Inscrivez-Vous pour Découvrir les Meilleures Façons d'Investir Votre Argent et Vous Enrichir!
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    investir 50000 euros, que faire avec 50000 euros, 50000 euros, que faire avec 50 000 euros, comment investir 50 000 euros, comment investir 50000 euros, que faire avec 50000 euros d\économie, les business rentable avec 50000€, ou investir 50000 euros, acheter avec 50000 eurps

12 façons de bien investir son argent

Découvrez les MEILLEURES façons d'Investir...
Inscrivez-Vous pour Découvrir les Meilleures Façons d'Investir Votre Argent et Vous Enrichir!
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!
bien investir son argentBien investir son argent est l’une des clés indispensables pour atteindre vos objectifs financiers. Cependant, votre capacité à bien investir votre argent est le fruit et la combinaison de vos connaissances, de votre temps et de votre motivation.

Mais ce qui est plus important, c’est la qualité des conseils que vous recevez pour bien investir votre argent.

C’est pourquoi je vous propose de découvrir dans cet article, 12 façons de bien investir votre argent.

1 – Déterminez les objectifs que vous attendez de votre investissement :

Avant de vous lancer dans cette aventure, il est important d’avoir une idée précise des résultats que vous comptez avoir. Vous êtes sans ignorer qu’il y a plusieurs façons de bien investir son argent. Cependant, elles n’ont pas les mêmes rendements.

Certaines sont rentables à court terme tandis que d’autres le sont à long terme. En déterminant vos objectifs, vous pourrez mieux investir en choisissant le meilleur type d’investissement adapté à vos besoins.

2 – Déterminez le montant à investir :

Pour bien investir votre argent, vous devez déterminer exactement le montant que vous êtes prêts à placer. Cela est important dès le départ. Car si vous ne le faites pas, vous pourrez vous enfoncer dans des problèmes plus tard.

Ayez une idée claire de votre budget familial (factures, nourriture, soins, etc.). En le faisant, vous pourrez mieux déterminer le montant que vous pouvez investir sans avoir à craindre des troubles financiers.

3 – Diversifiez vos investissements :

« Qu’est-ce qui se passe quand on met tous ses œufs dans un même panier? » Si le panier tombe, tous les œufs se casseront.

C’est pareil dans le monde de l’investissement. Une opportunité d’investissement peut paraître solide sans l’être en réalité.

Évitez donc d’investir tout votre argent dans un seul domaine ou marché. Plutôt, investissez dans plusieurs domaines à la fois. Mais étudiez bien chaque placement avant de vous y lancer.

4 – Bien investir : Payez-vous en premier !

Certaines personnes pensent qu’il faut nécessairement avoir beaucoup d’argent pour investir. Mais vous pouvez le faire quels que soient vos revenus mensuels actuels. Il suffit de vous payer en premier.

Chaque fois que vous recevez votre salaire, avant de faire quoi que ce soit, payez-vous en premier. Après cela, vous pourrez faire les autres dépenses (factures, loyer, etc.)

Vous vous dites peut-être que vous avez assez de dettes et que vous ne pouvez pas faire cela. Sachez que vous n’avez pas de limite sauf celles que vous vous imposez.

Et peu importe vraiment le montant que vous arrivez à mettre de côté de cette manière. Parce que même 5 euros par semaine deviennent beaucoup au fil du temps.

Essayez de diminuer votre train de vie. Ne vous privez pas du nécessaire. Mais essayez d’oublier le luxe (pour le moment). Le luxe sera à vous dès que vous serez riche.

5 – Investissez en vous-mêmes :

La meilleure façon de bien investir est d’investir en vous-mêmes. Cela peut paraître bizarre. Mais c’est le seul moyen pour vous développer sur tous les plans.

Si vous commencez à investir votre argent pour améliorer vos compétences, vos relations et votre santé, vous multiplierez vos résultats dans tous les secteurs de votre vie.

6 – Le crowdfunding ou financement participatif :

Le crowdfunding encore appelé financement participatif est aussi l’un des meilleurs moyens pour bien investir son argent.

Qu’est-ce que le crowdfunding ou financement participatif?

Le crowdfunding est un mécanisme permettant aux porteurs de projets de récolter des fonds auprès d’un large public (internautes) en vue de financer leur projet.

C’est un bon moyen d’investir votre argent en vous constituant un patrimoine tout en aidant les autres à lancer et/ou développer leurs entreprises.

Les plateformes de financement participatif sont légion. Cependant, elles ne proposent pas les mêmes conditions. Certaines permettent juste de faire des dons, d’autres des prêts.

Plus intéressant, certaines plateformes permettent aux investisseurs d’être des actionnaires dans les projets ou entreprises qu’ils soutiennent.

Assurez-vous donc de bien comprendre les conditions avant de vous lancer dans l’aventure.

7 – Investir dans l’assurance-vie :

L’assurance-vie est un investissement (placement) à long terme. Son objectif est de faire fructifier l’argent du souscripteur pour une retraite ou un investissement immobilier par exemple.

Son avantage est qu’en cas de décès, l’argent revient au bénéficiaire désigné par le souscripteur de l’assurance-vie. En outre, elle bénéficie d’une exonération d’impôt si l’argent n’est pas retiré.

8 – Investir en créant votre entreprise :

La création de votre propre entreprise est un investissement risqué, mais rentable. En investissant dans la création de votre entreprise, vous devenez financièrement libre. Et vous devenez aussi votre propre patron.

Mais les risques sont énormes, car vous pouvez tout perdre en un coup. Mais comme on le dit « qui ne risque rien, n’a rien. »

Si vous voulez bien investir dans la création de votre propre entreprise, faites d’abord des recherches, établissez un plan d’affaires et demandez des conseils à d’autres qui ont déjà de l’expérience.

9 – L’investissement immobilier :

L’investissement immobilier est l’un des types d’investissements les plus populaires.

Si vous procédez de la bonne manière et le faites dans les endroits stratégiques et adéquats, votre investissement pourra être extrêmement rentable.

Vous pouvez acheter des maisons pour les arranger et les revendre plus cher. Vous pouvez aussi acheter des maisons pour les mettre en location (bénéfique sur le long terme).

10 – Investir dans le FOREX :

Le marché des changes, encore appelé FOREX est le plus grand marché financier du monde.

Mais c’est certainement le type d’investissement le plus risqué surtout pour les débutants. Vous devez analyser des graphiques et prédire le pouvoir d’avoir d’achat d’une devise par rapport à d’autres devises (par exemple l’euro vis-à-vis du dollar).

Si vous décidez d’investir dans ce domaine, vous devez prendre toutes les précautions nécessaires. Demandez conseil aux spécialistes.

11 – Investir dans les métaux précieux :

Les métaux précieux à l’instar de l’or, sont une autre façon de bien investir son argent.

La valeur des métaux précieux monte lorsque d’autres investissements tels que l’immobilier perdent leur valeur. Vous pouvez aussi profiter de ce marché éblouissant.

12 – Investir dans une centrale photovoltaïque :

Vous savez certainement que les panneaux solaires ont actuellement la côte. Vous pouvez profiter de cela pour placer vos économies dans une centrale photovoltaïque.

En clair, les panneaux solaires sont exploités en partenariat avec EDF. Et en principe, vos revenus sont versés chaque trimestre. Si tout se passe bien, le taux sera rentable autour de 5 %.

J’espère que ces 12 conseils et façons de bien investir son argent vous permettront d’investir votre argent efficacement.

Dites, par laquelle de ces informations allez-vous commencer?

Vous en voulez encore plus?
Inscrivez-Vous pour Découvrir les Meilleures Façons d'Investir Votre Argent et Vous Enrichir!
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    dans quoi investir son argent, comment bien investir, comment investir, investir son argent dans une entreprise, les moyens dinvestir des argents, Comment Investir Son Argent, comment investir de largent, comment bien investir son argent, ou investir son argent pour en gagner, dans quoi placer son argent

5 conseils rapides pour améliorer son pouvoir d’achat

augmenter son pouvoir d'achatLe CSA a réalisé une enquête pour le compte de Cofidis.fr, sur les Français et le pouvoir d’achat. L’enquête a été menée en juillet 2013 sur un panel de 1000 répondants représentatifs de la population française.

L’enquête nous révèle que les Français sont plutôt pessimistes : ils sont 65 % à penser que leur pouvoir d’achat a diminué au cours des 12 derniers mois (+ 6 points par rapport à la courbe 2012), et 60 % ont le sentiment que la baisse de leur pouvoir d’achat va s’accentuer en 2014.

Les ouvriers sont la première catégorie impactée par la baisse du pouvoir d’achat, suivie des employés (36 %) et les retraités (29 %).

Pour faire face à la crise budgétaire, 30 % sont prêts à diminuer leur budget loisirs ou habillement (24 %). Face à une dépense imprévue, les moins impactés puisent dans leur budget épargne (64 %, contre 34 % pour les plus touchés). Les plus concernés par la baisse du pouvoir d’achat sont également les plus à même de contracter un crédit (8 %)

Alors, comment faire pour augmenter son pouvoir d’achat?

En réalité, il existe beaucoup d’options différentes pour vous aider à contrer la hausse du coût de la vie.

Gérer vos dettes intelligemment

Vous pouvez obtenir plus de 100 % de rendement sur votre argent tout simplement en versant de l’argent supplémentaire sur votre prêt hypothécaire chaque mois ou aussi souvent que vous le souhaitez si votre contrat vous le permet. C’est une sage décision qui à long terme vous permettra d’épargner énormément. Essayer également de réduire vos dettes et gérer votre crédit intelligemment. De cette manière, vous économisez en frais d’intérêt, particulièrement avec les cartes de crédit.

Négocier le plus souvent possible…

Vous planifiez d’acheter un véhicule, une maison ou des meubles? Profitez-en pour faire jouer la concurrence en votre faveur. Négociez un maximum avec les commerçants et même les banques. Négocier les taux d’intérêt  d’un prêt personnel ou d’un rachat de crédit est également une pratique de plus en plus courante. C’est une façon d’augmenter votre pouvoir d’achat dès maintenant.

Économiser sur l’électricité

Équipez-vous d’équipement économique et écologique. Pensez à l’achat d’une voiture hybride de fenêtre écoénergétique pour votre demeure ou d’ampoules fluocompactes. Il existe des dizaines de manières différentes d’économiser sur sa facture d’énergie.

Utilisez les coupons de réductions

Les sites Internet de coupons abondent le marché. Pourquoi ne pas en profiter à votre tour? C’est un moyen simple et rapide d’épargner un peu d’argent et d’augmenter votre pouvoir d’achat.

Trouver un job d’appoint

Ce n’est certainement pas la manière la plus attractive de s’enrichir, mais c’est toutefois la plus logique et la plus pragmatique. En trouvant un second emploi vous pourrez sans aucun doute vous permettre davantage financièrement parlant.

Enfin, voici une infographie réalisée par Cofidis qui représente le pouvoir d’achat des Français en 2013:

pouvoir d'achat des français

Un placement à 10 % de rendement, est-ce encore possible?

placement à 10% de rendementBien entendu, on ne bloque pas pour un rien une épargne. Et se faire 10 % de rendement n’est pas une offre à la portée de tout le monde, ni le résultat d’une analyse toute simple. Mais est-ce encore possible? Est-il possible de sortir de votre sentier battu pour avoir à bénéficier un rendement plus louable et atteindre ce 10 % de rendement?

Les rendements des entreprises qui réussissent, en chiffre

Il n’est jamais possible de définir en avance si les rendements acquis dans une année pourraient se révéler positifs ou non. Toutefois, ceux qui y parviennent sont nombreux. Sur quelques chiffres, on peut dire sur le niveau mondial qu’occupent les pôles de l’année 2012 sur l’indice boursier sont :

–       Seagate (+180 %)

–       Apple (+63 %)

–       Google (+47 %)

Et bien d’autres encore. Les 10 % sont alors bel est bien dépassé, grâce au bon travail des gestionnaires de telles entreprises d’envergure internationale, d’autant que celles-ci ont une obligation de se faire des rendements de haut niveau. Mais cela n’est pas toujours gagné d’avance. Bien au contraire !

Si par exemple Macdonald a su s’imposer en Asie, c’est que l’étude a été correctement réalisée au point que rendement est bien plus que de 10 % d’année en année. Toutefois, le revers peut être très fatal, car il est incontestable que gagner lesdits 10 % est nettement plus difficile que de les perdre ou de les dépenser. Gérer une bonne allocation pour une grande plus-value nécessite alors des techniques non absolues.

Ce que vous devriez faire pour que vos placement obtiennent plus de 10 % de rendement…

Il existe diverses stratégies qui vous permettront de bénéficier de 10 % de rendement et plus. Celles-ci peuvent varier selon votre âge, le montant que vous souhaitez investir et votre objectif financier à atteindre. Il vous est aussi possible de choisir l’une ou l’autre des méthodes suivantes, ou encore en faire usage simultanément. Seul votre bon sens est votre limite.

Investir dans un livret épargne est le premier pas. Un rendement de 2,25 % est déjà escomptable avec cette épargne. On ne risque pas de payer des impôts, d’autant qu’on soit exonéré de tous les prélèvements sociaux et la valeur ne subit pas d’inflation. La rentabilité est fixe avec ce taux. Une meilleure façon de procurer un bon placement.

Miser sur l’immobilier est ensuite à faire. Malgré l’aspect risqué de l’investissement dans l’immobilier, certains placements restent toujours très attractifs. On peut limiter ces risques sur les locations pour les usages professionnel ou commercial. La valeur du rendement peut aller bien au delà des 10%.

S’assurer pour une retraite complémentaire est aussi un autre point de repère. Entre 3,5 % à 4 %, le taux de l’assurance garantit une marge de sécurité pour votre vie. Il faut tout de même analyser dans tous leurs états les offres pour avoir un bon contrat bien convenable à long terme. Préférer les comptes à terme : selon chaque établissement financier, le taux d’un compte à terme est variable. La durée du placement peut être à court ou à moyen terme, et ce placement reste en sécurité et est rémunéré. C’est comme si vous prêtiez donc à votre banquier une somme pour une durée fixe ou des fois variable.

Le taux d’intérêt de ce prêt est fixe, c’est-à-dire que dès votre mise à disposition de la somme à votre banquier, vous êtes en mesure de savoir en avance le taux de placement. Si le taux est progressif, cela signifie que le taux d’intérêt peut évoluer avec le temps. Votre finance reste alors active. Le taux peut être jusqu’à 5 % brut pour certaines banques, il faut donc surveiller les promotions des banques pour souscrire à un tel placement.

Bon nombre d’investisseurs sont intéressés par le plan d’épargne en action. Le PEA est un compte titres dont l’impôt à payer reste bien faible. Ce compte est en monotitulaire et il faut que vous ayez un compte de foyer fiscal propre à vous. Le montant de versement ne doit pas excéder 132 000 €. Toutefois pour se faire défiscaliser, le PEA est un bon plan, car vous pouvez joindre avec l’épargne à livret A un intérêt à taux simple. Pour une durée minimum de 5 ans, vous pouvez facilement capitaliser votre fonds propre vers une franchise totale d’impôts. Le taux d’intérêt peut aller de 0,5 % à 15 %.

Même si on dit que les chiffres sont trompeurs, les résultats de ces stratégies de placement peuvent bien être positifs. Il faut veiller néanmoins à ce que ces rendements restent fixes pour qu’en comparaison de ce que vous avez pris en option, la réalité soit conforme à cette prévision. Par conséquent, prévoyez dans votre placement pour un rendement de 10 % les frais, l’inflation et les taxes.

Pensez-vous que le rendement général sur des investissements est dépendant ou non à l’intérêt qu’on y affecte?

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    placement 10%, placement à 10%, placement haut rendement, placement a haut rendement, rendement 10%, Placement Financier a Fort Taux, placement 10 %, investissement rendement 10%/an, placement à 10 %, placement a 10 pour cent

Comment alléger son niveau d’endettement et sa situation financière en général?

Chaque année, le taux d’endettement ne cesse d’augmenter. Le résultat ? Cela entraine la diminution du taux d’épargne. Néanmoins, si être fauché vous provoque une certaine angoisse, il est toujours possible d’améliorer considérablement votre situation financière même en temps de crise.

Pour pouvoir améliorer sa situation financière, la meilleure solution est de contrôler ses ressources financières mensuelles. De ce fait, il faut réaliser de fortes économies ; apprendre à s’initier dans la gérance de ses dépenses et revenus.

Bien gérer ses finances

La question se pose donc… Comment réaliser ses choses? En optant, par exemple, pour une gestion saine de ses finances mensuelles. Certes, avoir des pensées positives vous aidera, mais si vous n’avez pas réglé la source de vos problèmes d’argent, le stress et l’angoisse continueront d’inonder votre vie et vos problèmes financiers demeureront présents.

Ainsi, vous avez besoin de prendre des mesures pragmatiques et changer votre façon de gérer votre argent. Il faut modifier votre mode de vie. Les rentrées d’argent doivent être supérieures à celle des sorties. Il est essentiel de mettre en place un budget et de voir ce qui peut être ajusté afin que vous puissiez vivre dans vos moyens. Créer un nouveau plan de dépenses et vous y confiner est le secret. S’il n’y a plus rien à couper à partir de votre budget, vous pouvez trouver de nouvelles sources de revenus ou trouver de nouvelles méthodes d’économie ou de paiement.

Utiliser des méthodes de financement avantageuses

Par exemple, la nouvelle carte offerte par Codifis vous permet d’effectuer un paiement au comptant ou des paiements étalés en plusieurs versements.  De ce fait, vous devez cesser de contracter de nombreuses dettes. Mettez de côté toutes les dépenses inutiles.

Il faut aussi savoir si vous êtes admissible à une aide financière publique ou privée. Utilisez des prêts à faible taux d’intérêt et vos économies pour payer vos dettes à taux d’intérêt élevés. Les mauvaises dettes peuvent devenir un lourd fardeau à long terme. Faites-vous aider, si nécessaire. Méfiez-vous des organisations de conseils à but lucratif ou non accrédité, surtout si elles vous demandent une somme de paiement importante à l’avance.

Bref, il est toujours possible d’alléger sa situation financière, mais cela nécessite de nouvelles façons de penser et d’agir. Dès que vous commencez à prendre des mesures concrètes pour améliorer les choses, vous devriez ressentir le stress financier s’atténuer.

12 conseils pour bien gérer son argent et ne plus jamais en manquer

bien gérer ses financesIl est vrai que gérer son budget demande une certaine maîtrise de soi et une bonne gestion de ses finances. Bien gérer son argent sous-entend une épargne, des économies ou encore une mode de vie économe. Mais pourquoi bien gérer son argent? Est-ce pour ne plus jamais en manquer? Est-ce pour subvenir à d’autre besoin? Ou encore, est-ce pour éviter de s’endetter?

En effet, voici 12 conseils pour bien gérer ses finances et ne plus en manquer.

Contrôler les frais fixes

Il faut penser à budgétiser toutes les dépenses, des plus grandes aux plus petites comme les transports, les factures, les charges fixes, l’alimentation, le loyer et autres. Avec le salaire mensuel, il faut toujours penser à économiser quelles qu’en soient les circonstances, même le moindre argent qu’on ne puisse imaginer. Cela peut toujours servir. Il ne faut pas attendre d’avoir atteint une certaine somme pour économiser. Il faut également sur des chiffres rationnels.

Penser aux imprévus

Les problèmes de gestion d’argent surgissent quand des situations imprévisibles pour des dépenses se présentent. Les imprévus perturbent généralement toute notre gestion financière comme la panne de voiture, la réparation urgente de la maison, les problèmes familiaux, les frais de stationnement et autres. Tout cela doit comprendre une budgétisation à part entière. Il s’agit donc ici de calculer les moindres dépenses.

Préparer un fonds pour les situations d’urgence

Il est recommandé de mettre de côté un budget d’urgence qui conviendrait à l’équivalent de trois à six mois de dépenses mensuelles ordinaires dans l’éventualité qu’un incident se produise. Ce fonds est mis en place pour vous servir dans des situations défavorables comme une perte d’emploi, une invalidité à cause d’un accident de travail, dans le cas où l’on tombe malade. C’est un budget qui vous permet d’assurer votre quotidien au moins pour quelque temps.

Chercher des opportunités pour économiser

Ici, l’astuce est de ne rien payer tant que vous pouvez encore l’obtenir de façon gratuite. Il faut profiter des remises, et ce, même à l’épicerie. Il est également important de connaître le prix des articles et des produits afin d’éviter de vous faire duper. Utilisez des coupons et demandez toujours une tarification spéciale étudiante ou pour les moins de 25 ans. Sinon, il est indiqué de vivre au-dessous de vos moyens et de manière proportionnelle à vos besoins.

Payer les factures et les dus : la pire des choses est de fuir ses dettes. Cette manière de vivre salira votre réputation pour des années. La meilleure chose à faire est de payer ses dettes et être réglo envers soi-même. « A qui s’acquitte de ses dettes s’enrichit ».

Éviter autant que possible le surendettement

Avoir à payer ses dettes à très long terme est une source de sortie d’argent. Afin de s’en acquitter, il faut adapter son budget et serrer la ceinture pour pouvoir rembourser ses dettes en temps et heure ses dus. Une autre façon de vivre.

Établir un budget annuel

Mettre en place un budget annuel c’est affecter chaque centime et toute dépense à un budget détaillé et précis. Il est vrai que cela demande du temps et beaucoup de précision, mais la planification d’un budget est tout de même essentiel et encore plus si vous aspirer à la richesse.

Se faire aider par des aides sociales

Dans le cas où vous n’avez aucune idée de comment faire votre budget ou vous ne savez pas comment vous allez vous y prendre, les aides sociales se feront une joie de mettre en place votre budget familial.

Faire une épargne forcée

En classant l’épargne comme une dépense fixe, il est facile pour vous de faire des économies. Toutefois, l’épargne peut intervenir dans les dépenses variables. Dans cette optique, c’est à vous de voir la somme que vous allez affecter pour votre épargne. [/sociallocker]

Faire l’état des lieux de votre situation

Cela consiste à lister toutes les choses dont vous ne vous êtes jamais servis comme les bibelots, les livres, les vêtements, les DVD, les CD et autres et les proposer en vente sur eBay. Une autre façon de vous délivrer des choses encombrantes et de réaliser des économies.

Rester conscient face à ses actes : il s’agit d’éviter tout achat impulsif ou tout achat coup de cœur afin de ne pas se trouver des prétextes. Il ne s’agit pas ici d’une question de privation ni d’austérité, mais de lucidité. Restez lucide et dites-vous bien qu’économiser est plus intéressant que dépenser.

Faire preuve de patience

Demandez-vous bien avant chaque achat si c’est vraiment utile ou c’est juste par simple plaisir. Ainsi, chaque fois que vous êtes tenté de dépenser, faites l’effort de reporter votre achat pour le lendemain. Cela vous permettra d’y réfléchir à deux fois.

Adoptez ces conseils et vous trouverez une certaine stabilité à votre situation financière. Tout de même, pourquoi ne pas en faire autant?

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    comment gerer son salaire, comment gérer son argent pour devenir riche, comment bien gérer son salaire, gérer son salaire, Comment économiser son salaire, comment économiser son argent, comment bien gerer son salaire ?, comment gérer son argent pour devenir riche partie 1, comment gérer son argent, comment gerer mon salaire

Comment sortir du surendettement : les solutions…

Comment sortir du surendettementLes dus qui s’accumulent, les échéances non réglées et des frais continûment plus pesants; le surendettement guette chaque année un grand nombre de foyers. Et cela, principalement à cause de la perte d’emploi, du bouleversement de la cellule familiale et surtout de l’accomplissement de dépenses imprévues.

Bien entendu, on préférerait tous avoir un compte bien rempli sur un livret ou en bourse , mais malheureusement ce n’est pas le cas pour de tout le monde.

En réalité de plus en plus de gens sont endettés. Le surendettement est une situation contraignante pouvant devenir même très ardue pour les personnes très endettées. Il existe de nombreuses manières de sortir du surendettement. Parmi tant d’autres, la meilleure solution est le rachat de crédit. Celle-ci est définie comme la façon la plus économique et la plus rapide de se sortir d’une situation financière difficile. En outre, le rachat de crédit vous aide avantageusement à prévenir le surendettement et d’éviter de tomber dans la spirale infernale du crédit sur crédit.

Les causes du surendettement

Les commissions de surendettement qui se chargent de l’évaluation de l’ensemble des dossiers de surendettement affirment que la nature du surendettement s’est absolument transformée ces dernières années. Presque la moitié des dossiers est classée dans le surendettement causé par l’accident de la vie : surendettement passif. La séparation, le divorce et le chômage technique sont les causes majeures qui favorisent la déstabilisation de l’équilibre budgétaire des personnes.

Selon les statistiques des commissions de surendettement même, le surendettement actif est supplanté par le surendettement passif. En d’autres termes, les personnes surendettées par l’accumulation incontrôlée des crédits sont moins nombreuses que les personnes surendettées par l’accident de la vie.

Les crédits renouvelables sont également considérés comme une cause aggravante et sont habituellement présents dans la plupart des dossiers de surendettement. Généralement, ils sont très faciles d’accès, mais leurs taux d’intérêt sont très élevés.

Les solutions pour sortir du surendettement

-Le rachat de crédit :

Le rachat de crédit s’avère être la solution idéale pour sortir du surendettement, car elle est plus efficace, plus rapide et moins coûteuse. Le rachat de crédit vous permet de résoudre vos problèmes en quelques heures et sans attendre pendant des mois et des mois la solution à l’amiable ou judiciaire à votre surendettement. Généralement, c’est la simple et la meilleure manière de stabiliser l’équilibre budgétaire. Ainsi, le rachat de crédit vous permet d’obtenir à nouveau un emprunt en totale adaptation avec votre budget et votre gérance financière. En résumé, cette solution vous permet d’avoir un avenir sans problèmes financiers et d’éviter  les mensualités étouffantes.

– La loi de Neiertz :

Certains ordres légaux essaient de limiter les suites catastrophiques de l’endettement, et la loi de Neiertz en fait partie. Celle-ci est une loi qui s’attaque directement au problème de surendettement en France. Face à l’ampleur accentuée de ce problème, le législateur a ambitionné de développer la prévention du surendettement en 1989. Cette disposition nommée « loi de Neiertz » consiste à responsabiliser les prêteurs et les emprunteurs et développer la négociation à l’amiable. Elle a autorisé également la création du Fichier national des Incidents de remboursements de Crédits aux Particuliers (FICP). À vrai dire, le FICP est un outil nécessaire pour combattre le surendettement. Malgré son existence, les nombres des personnes surendettées ne cessent pas de se développer.

-Les commissions de surendettement

Habituellement présentes dans chaque département, les commissions de surendettement ont été mises en place par la loi de Neiertz. Elles ont pour obligations de trouver des issues exclusives à chaque dossier. Les solutions proposées sont présentées par un plan de redressement et sont proposées à la personne surendettée et à ses débiteurs. Les plans de redressement prévoient ordinairement un rééchelonnement de la dette.

Faire appel aux commissions de surendettement est une bonne solution qui ne doit pas prendre à la légère. Cette procédure peut provoquer des conséquences lourdes à la personne surendettée déjà que la déposition du dossier auprès d’eux entraine l’inscription automatique au FICP de la Banque de France.

– Loi de la seconde chance :

La loi de la seconde chance est une disposition légale fondée en 2003. Elle est principalement mise en œuvre pour s’adapter à l’évolution du surendettement ainsi pour compléter le dispositif déjà existant. Également nommée « la loi de Borloo », c’est la création de la procédure judiciaire de rétablissement personnel. Elle permet de sortir du surendettement par une annulation totale des dettes contre la liquidation des biens du surendetté.

-Le regroupement des crédits

Même si efficace, cette solution ne s’avère pas être capable de freiner le développement du surendettement en France. Après certaines constatations, il parait que la dimension préventive est encore largement insuffisante. Le regroupement des crédits vous permet, malgré tout, d’y voir plus clair et d’assainir la situation budgétaire. Aussi, cette solution permet de réduire les mensualités et de garantir le surendettement.

-Faire preuve de prudence

Pour sortir du surendettement, il est important de faire preuve de retenue. Afin d’éviter de faire de nouveaux emprunts, les meilleures solutions sont de faire des heures supplémentaires, de se priver de tout ce qui n‘est pas certainement obligatoire et d’apprendre à économiser au maximum. « Économiser » ne sous-entend pas « serrer la ceinture ». Seulement, il faut savoir privilégier les promotions, profiter des offres gratuites et payer tout beaucoup moins cher. En quelques mots, il est possible de sortir du surendettement en dépensant astucieusement et en faisant de grosses économies.

-La règle de 33 % :

Grâce à la loi Neiertz, la fameuse règle de 33 % est inventée par les banques et les organismes de crédit. Cette mesure était mise en œuvre afin de prévenir le surendettement de tous les clients. À vrai dire, 33 % est un nombre représentant le taux maximum d’endettement d’un foyer. Cette règle va donc permettre aux créditeurs de consacrer le deux tiers des revenus pour couvrir les frais de la vie quotidienne, tandis que le tiers pour rembourser les différents prêts contractés.

Voilà quelques solutions qui vous donneront une bonne piste sortir du surendettement, ou du moins, éviter de s’y enfoncer.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    comment sortir du surendettement, de surendetté a millionaire, solution du surendettement du tiers monde

Comment ouvrir un compte bancaire: explication pour les nuls

ouvrir un compte bancairePour la plupart des adultes qui travaillent, avoir un compte en banque est important, voire fondamental. Il peut être très utile pour vos opérations courantes, d’autant plus que vous pouvez commencer à construire votre historique de crédit grâce à lui.

Comment ouvrir un compte bancaire

Ouvrir un compte bancaire est relativement facile pour la plupart des gens. Vous aurez besoin de certains documents lorsque vous vous présenterez à la banque. Au minimum, vous devez fournir une preuve de votre nom, âge, adresse et statut juridique. C’est aussi vrai si vous ouvrez un compte bancaire en personne, au téléphone ou sur Internet. Les documents juridiques peuvent se résumer à un permis de conduire valide, un certificat de naissance ou une carte d’identité fournis par l’état. Vous aurez également besoin d’un numéro de sécurité sociale dans la plupart des cas.

Vous devriez avoir ces documents avec vous lorsque vous allez à la banque pour ouvrir le compte. La plupart des banques peuvent vous servir dans les trente minutes. Si vous envisagez ouvrir un compte conjoint, les deux parties doivent être présentes, et les deux parties auront besoin des mêmes papiers. En d’autres termes , vous devez fournir à votre représentant bancaire une preuve de votre identité.

Lorsque vous irez à la banque, vous devrez décider quel type de compte bancaire vous désirez. Le compte le plus populaire et le plus utile pour les opérations courantes est le compte-chèques. Ce type de compte vous permet de déposer de l’argent et d’encaisser des chèques. Certaines banques offrent des comptes de vérification portant intérêt , qui vous permettent de gagner de l’argent sur ​​votre dépôt. Très souvent les intérêts sont dérisoires et quasi-inexistant. Pour bénéficier d’un meilleur taux d’intérêt que le compte chèques, le compte épargne est à prescrire. On les appelle aussi compte sur Livrets. Les taux sur ce type de compte varient d’une banque à l’autre. À vous de magasiner! (Si votre but est de faire fructifier vos avoirs, optez plutôt pour les fonds de placement.)

D’autres éléments à prendre en considération…

Certaines banques vont exiger un dépôt minimum pour ouvrir un compte, d’autres non. Autres éléments à prendre considération lorsque vous ouvrez un compte: les frais de transaction. Les banques ne sont pas des fondations à œuvres charitables. Ils existent pour offrir un service, mais également pour engendrer des bénéfices. Et les fraîches transactions sont, entre autres, une de leur source de revenus. Vous devrez donc choisir un forfait de base à transactions mensuel selon vos habitudes d’utilisateurs.

Enfin, la plupart des banques locales offrent des services bancaires en ligne et c’est quelque chose que les consommateurs apprécient de plus en plus. Cela permet d’effectuer des opérations bancaires sans avoir à aller à la banque en personne. Les services en ligne des banques vous permettent désormais d’effectuer des dépôts, des transferts d’argent, des paiements, et de suivre les activités de votre compte sur une base quotidienne sans avoir à vous déplacer en succursale. Tout cela est maintenant possible grâce Internet. Les banques avec pignons sur rue disparaîtront peut-être un jour… Seul l’avenir nous le dira!

Pourquoi et comment s’assurer en tant que senior? [Sponso]

Assurance prêt pour seniorNous savons tous que souscrire à une assurance de prêt à un âge avancé est souvent plus difficile et plus cher que lorsque l’on est jeune. Dans la plupart des offres d’assurance emprunteur, le senior paiera une prime supplémentaire pour le risque qu’il représente aux yeux de la compagnie d’assurance.

Afin de fournir une assurance abordable pour répondre aux besoins des plus âgés, Assurance-de-pret-pas-cher.com débarquent sur le marché avec des offrent très attrayante pour ce segment du marché. En effet, il vous est possible en tant que senior d’épargner jusqu’à la moitié des coûts en optant pour certains types d’assurance tels que l’assurance de prêt.

Lors d’une demande de prêt immobilier, il est obligatoire d’assurer celui-ci afin de couvrir les risques inhérents au décès du demandeur. Aujourd’hui, l’emprunteur a l’opportunité de choisir librement la compagnie avec qui il contractera une garantie afin d’assurer son prêt. Cette possibilité permet au requérant de bénéficier d’une assurance moins chère en ayant la possibilité de comparer les différentes propositions qui s’offrent à lui.

L’assurance pour prêt immobilier offre d’importantes garanties pour l’assuré.

Entre autres, il profite:

  • d’une garantie en cas de décès. L’assureur prendra en charge le remboursement du prêt suite au décès de l’assuré.
  • d’une garantie en cas de perte d’autonomie. L’assureur prendra en charge le remboursement du prêt suite à une perte d’autonomie de l’assuré suite à un accident ou pour cause de maladie
  • d’une garantie en cas d’arrêt ou de perte de travail. L’assureur prendra en charge le remboursement du prêt suite à un arrêt de travail temporaire ou permanent.

Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup davantage à souscrire à une telle assurance. Maintenant, il s’agit simplement de trouver le meilleur prix pour celle-ci et d’espérer le meilleur pour la suite!