8 choses à savoir avant de se mettre à son compte

Bienvenue sur MillionnaireZine !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous montre les 5 étapes pour atteindre la liberté financière : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt sur MillionnaireZine ! :)

se mettre à son compteLa détermination de travailler en indépendance ou de fonder sa propre entité nait de besoins divers. Ces nécessités dépendent généralement des individus et des circonstances.

Habituellement, les personnes qui souhaitent se mettre à leur compte et devenir leur propre patron convoitent de gagner beaucoup plus d’argent et avoir plus de liberté. Malheureusement, tout le monde ne peut pas devenir chef et n’est pas capable de travailler en tant qu’indépendant. Avant de vous mettre à votre compte et pour devenir un bon entrepreneur, il faut :

1- Avoir les qualités nécessaires :

Comme déjà dit, tout le monde n’est pas né pour devenir entrepreneur. Certaines qualités sont importantes. Tout d’abord, un bon entrepreneur doit avoir : un sens des responsabilités, la persévérance et l’optimisme, la tolérance à l’incertitude, la capacité d’écoute et d’apprentissage, le sens du commerce, les qualités de gestionnaire, l’imagination et l’audace. Les compétences de l’individu qui se met à son compte seront bien évidemment essentielles et particulièrement incontournables à sa réussite. Pour que le projet soit viable, l’entrepreneur devra faire preuve d’une motivation à toute épreuve, se soumettre à un certain règlement et avoir la capacité d’avancer de manière autonome.

2- Se poser des questions :

Avant de lancer votre projet de création et d’exercer un métier indépendant, il faut primordialement répondre à certaines questions essentielles.

Est-ce que votre projet est réaliste?

Se mettre à son compte et fonder sa propre entreprise est en quelque sorte une aventure. Cependant, il y a des méthodes pour la rendre moins dangereuse. Avant de commencer l’activité, il est nécessaire d’effectuer des études et des analyses profondes concernant votre projet. Pour cela, vous devez fixer des objectifs précis et faciles à atteindre. Ensuite, établissez un bilan honnête de votre savoir-faire, de vos expériences, de vos points forts ainsi de vos faiblesses. Renseignez-vous également sur vos concurrents et découvrez vos clients cibles.

Comment protéger votre idée et le nom de votre projet?

Avant d’ouvrir la porte de votre entreprise, veuillez à faire une vérification auprès du registre du commerce qu’aucune autre société et entreprise ne porte déjà la raison social envisagée. Protégez tous ceux qui concernent votre projet : nom, logo, marque, dessin, slogan… ainsi que votre idée. À vrai dire, une idée ne peut pas être protégée en tant que telle, seulement sa réalisation concrète et commerciale est le seul moyen pour qu’elle jouisse de la protection d’un brevet. De par le fait que cette protection du brevet n’est valable que dans le pays où le brevet a été enregistré, la personne qui souhaite commercialiser son produit à l’étranger doit demander un brevet dans chacun des pays touchés.

Comment financer le projet ?

Quand on souhaite se mettre à son compte, le financement est habituellement la première des préoccupations. Et dans la plupart des cas, son absence implique la non-exécution ou l’interruption de la réalisation du projet. Si votre projet ne nécessite pas beaucoup d’argent, il se peut que votre apport personnel soit suffisant. Dans le cas contraire, il est excellent pour vous de trouver d’autres sources de financement. La solution la plus privilégiée par les entrepreneurs est le prêt bancaire, seulement, les banques ne font pas facilement crédit et exigent des garanties. Pour acquitter votre projet, les sociétés de capital-risque s’avèrent être aussi des bons partenaires financiers. Seulement, il faut être convaincant et savoir prouver la rentabilité du projet pour bénéficier de cette aide. Ce genre de financement est parfois indispensable pour le démarrage de l’entité et même pour son développement. En contrepartie, les sociétés de capital-risque prennent part aux bénéfices ou aux pertes.

3- Savoir choisir entre les différentes opportunités

Les opportunités présentes sont nombreuses, l’entrepreneur a besoin d’une longue réflexion avant de se mettre en son compte. Voici quelques-unes de ces opportunités :

4- Connaitre le bon moment pour se lancer

Pour que votre projet ne tourne pas au vinaigre, il faut connaitre le bon moment pour se lancer. Et ce n’est pas aussi facile comme la plupart des gens le pensent. Devenir un bon entrepreneur et se mettre à son compte, c’est le rêve de tout le monde, jeune ou adulte. Par contre, se lancer dans cette aventure relève de temps à autre du parcours du combattant. Alors, savoir choisir le bon moment pour se lancer est l’un des facteurs clés du succès. Mais comment connaitre ce bon moment?

Certains paramètres doivent être existants dans le cadre de la création d’une entreprise. Tout d’abord, il faut avoir l’envie de créer, car c’est l’envie qui détermine l’énergie qu’on va mettre dans le projet. Puis, il faut avoir le maximum de connaissance dans le secteur d’activité dans lequel on souhaite se lancer. C’est en fait les deux piliers obligatoires pour pouvoir créer une entreprise.

Généralement, tout le monde peut devenir son propre patron, et la plupart des entrepreneurs commencent à fonder leur propre projet après leur première expérience professionnelle, c’est-à-dire à l’âge de 30 ans. Cependant, de plus en plus de jeunes commencent à se mettre à leur compte, ce qui est très intéressant s’ils ont la bonne compétence pour diriger et choisir les bonnes techniques. Enfin, le financement est également l’un des éléments indispensable pour le bon fonctionnement d’une entité. La présence de ces critères signale généralement qu’il est temps de se lancer et se mettre à son compte.

5- Avoir le soutien familial

Le soutien familial est un élément nécessaire pour la motivation de l’entrepreneur, qu’il soit moral ou financier.

6- Connaitre les forces et les faiblesses

Il est primordial pour un fondateur d’entreprise de savoir repérer les points sur lesquels il doit se former ou se faire conseiller. Habituellement, sa coordination avec un ou des experts aide l’entrepreneur à connaitre ses forces et ses faiblesses.

7- S’informer et obtenir de l’aide

L’esprit d’indépendance est essentiel pour se mettre à son compte, par contre il peut devenir un frein à l’ouverture d’esprit. Débrouillarde ou très compétente, une personne qui souhaite créer une entreprise doit toujours s’informer et se faire aider. D’une part, l’information est importante pour connaitre les activités existantes, les activités possibles, les secteurs les plus bénéfiques. Elle est surtout indispensable pour comprendre et pour faire une comparaison. Et d’autre part, se faire aider permet de se lancer dans les meilleures conditions possibles : plan financier, idée, relation avec les fournisseurs. Par exemple, se faire payer par certains clients est difficile, le factoring peut vous aider à aller collecter les liquidités nécessaires pour continuer à faire tourner votre activité. Il existe également des organismes tels qu’Initiative France qui peuvent vous aider à mettre en place votre projet ou vous aidez à faire croître un projet existant via des aides et financement.

8- Rencontrer d’autres créateurs

Pour apprendre à devenir un bon entrepreneur, il est essentiel de rencontrer d’autres créateurs. C’est un bon moyen pour obtenir des informations que personne d’autre ne peut vraiment transmettre. Il est aussi idéal de participer aux associations de créateurs. Et vous? Travaillez-vous à votre compte ? Avez-vous des conseils et expériences à partager avec nous ?

Vous avez aimé cet article?
Inscrivez-Vous à la Newsletter et Recevez Gratuitement le Livre : "Les 5 Étapes pour Atteindre la Liberté Financière!"
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

Comments

  1. Je suis en ce moment même dans ce cas de figure et je ne savais pas trop par ou commencer et vos conseils vont m’aider a faire les choses dans le bon ordre et a ne pas brûler les étapes ! Faire un business plan est très important d’après ce que j’ai entendu mais ça n’est pas forcement facile a faire !

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge