7 conseils pour une assurance habitation moins chère

Bienvenue sur MillionnaireZine !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous montre les 5 étapes pour atteindre la liberté financière : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt sur MillionnaireZine ! :)

assurance_habitation1Si vous désirez investir dans l’immobilier un jour ou l’autre, vous devrez protéger votre bien par une assurance habitation. C’est un fait, pas une opinion.

Il est actuellement nécessaire, voire obligatoire de souscrire une assurance habitation si l’on est propriétaire ou même simplement locataire. Comme son nom l’indique, il s’agit de couvrir les divers risques liés à un logement chez l’assureur. L’assurance habitation a été basée sur un contrat d’assurance « incendie » : un contrat permettant d’assurer ses biens immobiliers contre les dommages incendiaires. Avec le temps et son utilité, ce contrat fût développé jusqu’à en obtenir un contrat plus complet offrant plusieurs garanties supplémentaires telles que les dégâts des eaux, les dommages électriques, les catastrophes naturelles, etc. C’est « l’assurance multirisque habitation ». Pour tout cela, le choix d’un bon assureur reste une tâche parfois complexe, surtout quand il s’agit de trouver l’option la moins chère. C’est un choix qui requiert une aide, des conseils mêmes certaines astuces.

Connaitre toutes les options possibles

Avant d’entamer la souscription d’une assurance, il faut avoir une bonne connaissance concernant les innombrables critères et caractéristiques d’un bon compromis. Une assurance logement doit couvrir fondamentalement la responsabilité civile et les risques d’incendie, d’explosion, de vol et de bris de glace. Elle doit également garantir le capital mobilier déclaré. Il est aussi important de se référer au montant du remboursement en cas de sinistre et de la franchise ainsi que les services complémentaires avant d’inclure quoi que ce soit.

Bien déclarer pour bien assurer

La surface et le nombre de pièces d’une maison sont primordialement à préciser. Seules les pièces stipulées dans la clause feront l’objet d’une couverture et l’indemnisation sera calculée sur le nombre des pièces inscrit. Il est aussi important d’évaluer soigneusement le capital immobilier puisque les cotisations à verser sont estimées sur sa base. Notant que les bijoux, les œuvres d’art, les objets de valeur sont exclut du capital immobilier. Tout équipement de sécurité installé tel que les dispositifs détecteurs de fumée, des alarmes antivols, le niveau de sécurité des portes contribuent à la diminution de la prime à verser. Il est à noter aussi que l’existence d’une bouche d’incendie et une caserne de pompier à proximité de la résidence accorde un risque réduit d’incendie majeur et de même le prix de l’assurance. Donc toute déclaration susceptible à une réduction de prime n’est pas à négliger.

S’informer sur les garanties

Communément, un contrat d’assurance contient : la garantie incendie, la garantie dégâts des eaux, la garantie vol, la garantie de vandalisme, la garantie bris de glace, la garantie catastrophes naturelles, la garantie événement climatique et responsabilité civile. Chacune de ces garanties sont à savoir, un document connu sous le nom « conditions générales » fera un manuel excellent et complet pour en savoir un peu plus. Évidemment, la souscription de multiple garantie demande une somme de cotisation considérable; c’est pour cela qu’il faut prêter attention à toutes les notions de chaque garantie existantes pour connaître lesquelles sont les prioritaires ou non. Sans compter, les termes liés à la résiliation de ce soi-disant contrat.

Vérifier les franchises et les remboursements

Une franchise est la totalité de la somme qui a la charge de l’assuré en cas de sinistre. Elle a un retentissement sur le coût des cotisations à verser. Il ne faut pas se fier aveuglement au tarif abordable d’une assurance habitation, car cela ne fait que cacher un coût très élevé de la franchise. En survenance d’un dommage, tous les dégâts ayant un montant inférieur à la franchise ne seront pas remboursés. Dans ce cas, il en est indispensable de bien analyser le niveau de franchise qu’on est prêt à accepter. Dans le cas contraire où on préfère consentir à participer aux frais en cas de sinistre, il est souhaitable d’adopter une franchise considérable pour pouvoir opter à un coût de cotisations moins élevé.

Côté remboursement, il faut tenir compte du mode de remboursement que ce soit en « valeur à neuf » ou en appliquant la « vétusté ». Ces deux notions favorisent un changement sur le mode de remboursement lors d’un sinistre et sur le prix de l’assurance du logement. Un remboursement basé sur la valeur à neuf des biens mobiliers est caractérisé d’un acquittement à prix neuf, sans déduction de la vétusté due à l’utilisation et l’usure de l’objet assuré. Par contre, l’application de la vétusté réduira le montant du remboursement, car on en soustrait le montant correspondant à l’usure de l’objet en question. Avec un remboursement calculé à base de la vétusté, on arrivera à payer une assurance habitation à coût moindre.

Combinaison d’assurances auprès d’une seule compagnie

Associer une assurance habitation avec d’autres assurances telles que l’assurance automobile, assurance maladie, etc. chez le même assureur permet de négocier une réduction. Une possibilité d’économie après avoir recueillit des renseignements auprès des assureurs. Bien comparer les offres concède d’être à l’affut des promotions et les offres commerciales exceptionnelles.

Identifier les services qui font la différence

Les assureurs qui offrent des prix attractifs ne sont pas forcément les bons assureurs. Un coût moindre dissimule des services allégés. Beaucoup sont les services qui se trouvent nécessaires durant un contrat que ce soit pour les versements des primes ou bien lors des sinistres. Pour payer les primes, il est à vérifier que le mode de paiement soit convenable à notre condition à savoir règlement par virement bancaire, prélèvement automatique sur les comptes bancaires, les transferts de règlement en collaboration avec les opérateurs téléphoniques, etc. en cas d’endommagement, certains assureurs nous soumettent une avance de fonde pour faire face aux premiers frais comme le frais d’honoraire des experts par exemple. Ils nous accordent aussi un logement d’urgence lorsque le logement devient inhabitable. Tout cela, pour signaler que rien n’est gratuit. Les assureurs peuvent inclure ses surplus en pourcentage dans votre facture. Ceci mérite une vérification primordiale.

Précautions à prendre

Il faut savoir évaluer régulièrement ses biens afin d’ajuster les couvertures, ainsi cela facilite les réclamations en cas de sinistre. Équiper son domicile d’un système d’alarme, des dispositifs de protection antivol, sécuriser les accès, songer à considérer une augmentation de franchise et enfin, ne pas oublier de consulter quelques assureurs en terme de comparaison. Cela dit, voici de précieux conseils qui vous permettront de bénéficier d’une prime d’assurance habitation moins chère.

Vous avez aimé cet article?
Inscrivez-Vous à la Newsletter et Recevez Gratuitement le Livre : "Les 5 Étapes pour Atteindre la Liberté Financière!"
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

Comments

  1. Bonsoir,
    Cet article est très intéressant car il prend vraiment en compte tous les risques auxquels une habitation peut être soumise. En général, les assurances ne proposent qu’une assurance incendie mais avec les catastrophes naturelles et les vols qui se multiplient, les propriétaires et les locataires ont besoin de quelques garanties de plus. De plus, chaque personne doit disposer de toutes ces garanties afin d’être plus assurées. En ce qui concerne le coût de ce type d’assurance, merci pour ces conseils car nous avons besoin d’une méthode pour payer moins chère.
    annuaire portable inversé a dernièrement publié…Trouver facilement un nom avec un numero de telephone fixeMy Profile

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge