Gérer son budget: le mode d’emploi à 7 étapes

Bienvenue sur MillionnaireZine !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous montre les 5 étapes pour atteindre la liberté financière : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt sur MillionnaireZine ! :)

gérer son budgetGérer son budget n’est pas chose facile.

Cette affirmation reste valable pour la plupart des gens à cause de plusieurs raisons…

Souvent parce qu’ils ne calculent pas vraiment ni les rentrées ni les dépenses, mais se contentent d’en faire usage de ce qu’ils disposent.

Le seul souci de ces gens se résume juste à savoir s’ils ont bien reçu le montant du salaire ou des revenus qui leur sont dus.

Après, les dépenses viennent les unes après les autres, sans compter ce qui leur reste. Alors, beaucoup sont à découvert avant même la fin du mois en cours et sont alors obligés de se serrer la ceinture jusqu’au prochain encaissement.

Il nous arrive souvent dans ce cas d’être tentés par un achat de crédit. Et si on continue pourtant à mal gérer notre budget, les problèmes s’entassent avant même qu’on puisse s’en rendre compte. Et se sortir de cette situation ne serait pas une mince affaire.

Vous en comprendrez qu’il vaut mieux prévenir que guérir.

Alors, prenez votre gestion de votre budget au sérieux. Vous verrez que vous auriez un plus net aperçu de ce qui vous manque à la maison et vous serez plus confiant dans vos dépenses. Vous ne serez plus accroché à cette peur d’en faire trop et n’encourez plus le risque de regretter une dépense folle pour pas grand-chose.

Dans la vie, il faut toujours bien faire les choses. Chaque jour est une chance pour s’améliorer et pour réaliser ce que voulez ou que vous avez à faire. Ceci dit, pour ne pas que vos journées soient vaines, essayez de faire tout ce que vous avez à faire de manière efficace. Et n’attendez pas demain, car vous ne saurez jamais à l’avance ce qui va se passer demain, évitant ainsi les imprévus. On veut en venir au fait que vous devez chaque jour prendre le temps de penser à votre budget et à le gérer comme il faut.

Effectivement, il y en qui se disent que je vais acheter ceci et me procurer cela, car c’est encore le début du mois, en ne prévoyant de reconsidérer le reste en main que pour plus tard. Ils vont alors essayer, arrivé ce moment, de se serrer dans les dépenses s’ils constatent qu’il n’en reste plus beaucoup.

Certaines personnes iront même jusqu’à attendre les recettes du mois pour régler quelques dépenses du mois en cours, ou à se permettre un découvert autorisé pour prélever des crédits du mois prochain, réduisant ainsi à l’avance le budget suivant. C’est une porte qui s’ouvre à l’endettement.

Aussi, les maladies sont imprévisibles, tout comme les licenciements, ou encore le chômage. D’autres problèmes fortuits peuvent survenir sans qu’on s’y soit préparés. Alors, déjà, ils n’auront plus d’argent pour les dépanner dans ces cas là.

Pour éviter tous ces problèmes, on propose à tout un chacun ces 7 conseils pour arriver à gérer son budget efficacement. Ces conseils conviennent à tous ceux qui peuvent en avoir besoin, à ceux qui sont endettés, ceux qui s’en sortent difficilement, ceux qui gagnent beaucoup, mais qui sont trop gourmands, comme ceux qui ont encore besoin de plus de bagages dans leur gestion.

Vous verrez, en les appliquant concrètement dans votre vie quotidienne, que les problèmes financiers ne seront plus que des mauvais souvenirs et que désormais vous aurez toujours de quoi prévoir les soucis inopinés.

Calculer précisément vos recettes

En premier lieu, vous devez vous rendre compte de ce que vous disposez vraiment à chaque début du mois. Dans nos exemples, nous fonctionnerons toujours au mois, car ce sera plus facile à gérer que sur tout un trimestre ou une année. En faisant ça, vous vous rendrez compte de votre capacité financière et alors de vos réelles possibilités de dépenses.

Vous trouverez votre niveau financier : pauvre, moyen ou riche. Mais, il ne faut pas sauter de joie trop vite si vous voyez qu’il y a en quand même beaucoup, car si cet argent vient à être mal géré, vous ne serez pas aussi aisé que vous l’auriez imaginé.

Estimez exactement les charges fixes

De vos recettes devront être retirées vos charges fixes. Il s’agit de ces dépenses obligatoires de chaque mois comme le loyer, l’électricité, le gaz, l’abonnement téléphonique, l’internet, etc.

Prenez le temps de les noter sur votre cahier des dépenses, à faire idéalement sur un ordinateur où les calculs pourront se faire automatiquement. Vous y noterez d’abord vos recettes pour avoir un total, et puis après exactement le montant de chacune de vos charges fixes avec un libellé. Affichez le reste au bas de tout cela.

Vos dettes doivent également figurer dans vos dépenses fixes, si vous en avez, ou plutôt la part que vous aurez la possibilité de payer chaque mois. Parce que ce sont des dépenses que vous aurez obligatoirement à régler, avec des échéances à respecter. Prenez toujours la limite au plus haut montant réalisable dans votre estimation de votre capacité à rembourser afin de les voir disparaître rapidement.

Au pire, prévenez les échéances qui s’annoncent et commencer vos remboursements quand elles se rapprochent. Ce qui est sur, c’est qu’il ne faut jamais attendre au dernier moment. Ensuite, vous devez veiller à ne plus les reproduire sauf en cas d’investissement majeur : immobilier, auto entreprenariat ou autre

Vous devez alors reconsidérer votre capacité financière, car il y en a qui dépensent beaucoup dans ces premières décaisses. En effet, chacun voudrait quand même avoir un chez-soi confortable et plaisant, utiliser beaucoup d’appareils électroménagers pour pouvoir alléger les tâches ménagères, ne pas se priver de téléphone et d’internet surtout si on devient accro.

L’un des meilleurs moyens d’arriver à toujours assurer ses fins du mois est de chercher toutes les manières possibles de réduire ses charges fixes. Nous ne parlons pas ici de privation, mais d’être simplement moins friand. D’ailleurs, ce n’est jamais bien d’abuser dans quoi que ce soit. Et ce sera déjà un geste responsable qu’on fait pour son propre bien. Vivez avec vos moyens.

Contrôlez les dépenses occasionnelles

Après les charges fixes, il y a les dépenses occasionnelles. Là aussi, vous aurez du pain sur la planche, car si vous voulez vraiment vous impliquer dans votre gestion financière, vous devez vous fixer précisément sur cette partie. Ces dépenses occasionnelles concernent vos sorties shoppings, restaurant, en boîte, cinéma et spectacles, et bien d’autres encore. C’est là aussi que vont entrer les dépenses pour les fêtes qui vont arriver, les cadeaux pour les anniversaires et les mariages.

N’oubliez pas non plus de calculer le budget pour les projets que vous voulez faire au cours de ce mois, ou ceux des mois à venir qui nécessitent de faire des économies. Plus important encore, c’est à ce niveau que vous devez définir un autre montant qui vous servir pour les imprévus ou comme marge pour vos dépenses.

Ces dépenses ne seront pas constantes comme les charges fixes, et elles sont normalement plus nombreuses, c’est pourquoi cette phase est critique. Aidez-vous de votre agenda pour savoir ce qu’il en sera aussi de vos besoins et de vos expériences. Vous devez savoir à peu près si vous aurez besoin d’acheter de nouveaux habits, ou combien de fois vous faites généralement des sorties. C’est juste à titre d’exemple, à vous de continuer et d’adapter selon vos propres habitudes.

Mais ce qui est essentiel, c’est que vous avez besoin de discipline pour gérer votre argent efficacement. Personne ne vous fera ce travail à votre place, ce ne sont pas leurs soucis. Si vous voulez être efficace, vous devez vous impliquer davantage, être exigeant envers vous-même et surtout corriger vos pulsions dépensières. C’est toutefois plus dur que les calculs, qu’il vous faudra peut-être approfondir le développement personnel.

Et soyez sûr qu’arriver à vous discipliner pour ce projet vous permettra d’être capable de réussir mieux d’autres choses. Cette qualité effectivement vous servira dans beaucoup de domaines tout au long de votre vie.

Et si vous êtes du genre passionné par les petites escapades et les vacances à l’extérieur, vous devez calculer combien vous devez économiser chaque mois pour avoir les frais nécessaires selon le délai.

Oui, les vacances doivent se préparer de long mois à l’avance et non se faire sur des coups de tête, car c’est un problème qui a déjà enfoncé beaucoup d’autres personnes avant vous et ce sera un manque de responsabilité. Ce sera une enveloppe à part, à placer idéalement sur un plan épargne vacances. Ainsi, vous verrez nettement ce qui reste à faire ou ce que vous disposez vraiment le moment venu.

Économisez

Mais avez-vous pensé à faire des économies dans tout ça ? Oui, certains se diront qu’ils sont déjà dans le rouge chaque mois pour pouvoir arrivés encore à faire quelque économie que ce soit.

Pourtant, croyez-moi, si vous acceptez vraiment de vivre selon votre capacité financière et de reste toujours dans les normes en fonction de cette dernière, vous arriverez dans deux ou trois mois au plus tard à avoir des restes en fin de mois. Ce ne sera pas le cas de ceux qui essayent encore de se sortir de leur découvert ou de régler leurs dettes, je le crains, mais de ceux qui arrivent à avoir un crédit au-dessus de 0 à cette période.

Alors, si vous êtes déjà plus ou moins équilibré, ou si vous savez que vous avez toujours des restes lors de vos fins de mois, commencez à économiser. Et quand tous les calculs précédents seront faits, il sera plus intelligent de séparer en premier les économies du reste, avant tout règlement des dépenses. Comme ça, vous ne serez nullement tenté de le dépenser ailleurs.

Placez vos économies sur un compte bloqué si nécessaire pour vous aider à la discipline. Les choix sont nombreux, mais agissez en fonction de vos grands projets futurs. Voici une liste non exhaustive de vos possibilités :

  • Livret A
  • Livret de développement durable (LDD)
  • Livret d’épargne populaire (LEP)
  • Livret jeune
  • Compte épargne logement (CEL)
  • Compte à terme (CAT)

Placez votre argent dans un PEL entre autres si vous prévoyez d’acheter un logement, ou dans un PERP si vous visez la retraite, ou dans un PEA si vous voulez investir en actions d’entreprises. Une assurance vie pourra également vous être utile à vous et votre famille. Plus tard, vous pourrez même disposer d’un compte sur chacun.

L’avantage est qu’il n’y a pas besoin de mettre beaucoup d’argent, ni régulièrement, chaque mois dans ce type de compte. Et pourtant, vous verrez que sur le long terme, ces économies se seront multipliées considérablement pour vous garantir le confort plus tard quand vous allez prendre votre retraite ou vous servir pour acquérir un bien qui va se rajouter à votre patrimoine.

Faites des archives

Continuons notre chemin vers la gestion efficace de son budget. Il nous arrive tous d’oublier dans quoi on avait dépensé telle ou telle somme. C’est normal puisque la vie ne va pas toujours sur des roulettes. Alors, il se peut qu’on ait été contraint d’utiliser l’argent du shopping dans des réparations, l’argent du ménage dans telle opportunité, à savoir par exemple un meuble acheté à prix bradé ou même une place de parking. Vous-même le saurez.

Et effectivement, une opportunité quand elle se présente, il faut la saisir et adapter son budget avec. Car comme son nom l’indique, il s’agit peut-être d’une chance sur des centaines voir plus. Ces aubaines se présentent d’ailleurs rarement.

Gardez alors tous vos archives de dépenses pour pouvoir y trouver la réponse à des questions qui peuvent vous surprendre dans le futur. L’idéal serait de rajouter en cours de route chacune de vos dépenses dans la feuille que vous précédemment saisi sur un ordinateur et le renouveler mensuellement bien sûr.

Par ailleurs, ainsi, vous aurez toujours un aperçu de votre mode de vie, dépensier ou non, pour vous aider à trouver des solutions quand c’est la première, et au contraire vous motiver quand c’est l’autre. Quoi qu’il en soit, vous devez souvent apporter des optimisations, car soit votre calcul est trop contraignant ou trop libre, soit vous avez trouvé des rajustements plus convenables dans la distribution des budgets réservés à chacune de vos dépenses.

Régler les impayés sans attendre

Plus haut, on avait dit que les dettes doivent figurer dans le même classement que les charges fixes. Mais il a aussi les impayés, ceux qu’on a purement et simplement oubliés dans un coin, comme ceux qu’on a décidé de régler plus tard dans un moment de négligence.

Vous devez également les régler assez rapidement puisqu’ils vont vous emmener plus de soucis que d’allègement. N’attendez pas qu’on vous le réclame ou que les pénalités surviennent, car ce n’est pas bien gérer son budget que d’apporter encore des dépenses supplémentaires, qui de surcroît peuvent être évitées.

Faire des projets qui sont dans ses moyens

Tout le monde a des projets en tête, car la vie doit aller de l’avant, on doit évoluer dans le bon sens. Nos conditions de vie doivent être améliorées comme nous devons penser à notre épanouissement culturel, intellectuel et spirituel. Personne ne doit avoir le rêve de rester à la même place. Et d’ailleurs, même si on obtient ce qu’on cherche, on en voudra naturellement plus encore. C’est inhérent à la vie de tout homme ou femme.

Mais il ne faut jamais vivre au-delà de ses moyens. C’est ce qui amène souvent les gens à arnaquer ses semblables. Sinon, en espérant plus que ce qui vous est possible, vous pourrez sombrer dans la dépression avant si vous n’y êtes pas arrivés, ou après si vous en subissez les lourdes conséquences. Ni la frugalité ni la gourmandise ne sont d’ailleurs bonnes pour notre épanouissement. Les effets secondaires sont toujours toxiques.

Autrement dit, rien ne s’obtient gratuitement. Si vous n’avez pas les moyens de réaliser telle envie, vous devez vous abstenir de le programmer ou d’emprunter de l’argent aux banques pour le réaliser, dans la mesure où vous êtes encore dans un terrain glissant côté budget. Mais si vous vous y attachez coûte que coûte, vous devez chercher le moyen d’améliorer votre situation financière.

Rien ne sert d’économiser des petits bouts en vous privant beaucoup, pour n’atteindre la somme nécessaire que des années plus tard. Ce sera une période de gâchis dans la vie.

Le mieux est d’abord d’appliquer à la lettre ces sept conseils et de penser ensuite aux améliorations. En effet, si vous commencez à vous en sortir, imaginez ce que vous pourrez faire avec plus d’argent. Trouvez-vous un boulot plus porteur ou investissez. Beaucoup de belles choses vous attendent. Donnez-vous toujours un sens plus grand à la vie en cherchant les possibilités au-delà de votre situation actuelle, en venant au bout de vos rêves.

Vous avez sûrement aussi envie de devenir riche, et c’est une plus logique finalité par rapport à votre désir initial de bien gérer vos finances. Ce n’est sûrement pas juste pour voir que vous pouvez être assez discipliné pour gagner ce défi. Chaque personne dispose d’ailleurs de ce droit et ce ne sont pas les opportunités qui manquent. À méditer.

Vous avez aimé cet article?
Inscrivez-Vous à la Newsletter et Recevez Gratuitement le Livre : "Les 5 Étapes pour Atteindre la Liberté Financière!"
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge