7 idées pour créer une entreprise en ligne

idée pour créer une entreprise en ligneDans ce partage du jour, nous allons aborder un sujet qui devrait intéresser bon nombre de personnes : l’entreprenariat sur Internet.

Au début, j’avais voulu partager des idées de business que vous pouvez créer en ligne, de chez vous, sans trop d’effort, et sans trop d’investissements financiers.

Mais, j’ai renoncé à l’idée. J’aborderai ce sujet dans un autre billet.

J’ai renoncé parce que, de mon expérience, je me suis rendu compte que bon nombre d’entrepreneurs n’abordaient pas les choses de la bonne manière et finissaient par abandonner leur projet en un temps record.

C’est pourquoi j’ai voulu aujourd’hui attaquer le mal à la racine : aborder le sujet du plan d’action. Des choses à faire ou à planifier lorsque notre entreprise sera lancée.

Vous avez remarqué que j’ai dit « sera lancé ». C’est dire que c’est des actions à réfléchir bien avant de lancer la machine.

Dans le monde des entreprises traditionnelles, on parle souvent d’étude de marché. On n’en arrivera pas là. Il s’agira pour nous d’aborder des sujets auxquelles on ne pense pas souvent  avant de démarrer notre business, ou qu’on aborde de façon superficielle. Pour être à la fin, surpris d’avoir des résultats médiocres.

Cet article dévoilera une liste de 7 idées, qui vous servira de point de réflexion avant d’aborder la rampe de lancement de votre entreprise en ligne.

Déterminez votre cible

On entend souvent : ma cible, c’est tout le monde. Arrêtez de vous perdre, vous ne pouvez pas viser tout le monde. Le sujet que vous abordez peut intéresser tout le monde bien sûr, mais l’angle avec lequel vous l’aborder n’enchantera pas un bon nombre.

Si vous abordez par exemple le sujet du développement personnel. Ça devrait normalement pouvoir intéresser tout le monde. Tout le monde devrait songer à se développer personnellement. Mais la réalité est tout autre. Certains seront plus orientés vers la confiance en soi, quand d’autres pencheront plus vers la gestion du stress ou encore vers l’amélioration de leur image. C’est comme ça.

Réfléchissez à sélectionner votre public, et même le plus finement possible.

La bonne méthode serait de partir du global. Voulez-vous convoiter les jeunes, les personnes du troisième âge, les femmes, les handicapés, les parents, les analphabètes, les PME, les organisations non gouvernementales, etc. ?

Après cette première catégorisation, songez à affiner à partir de leurs caractéristiques : leurs âges, leurs situations sociopolitiques, leurs environnements de vie, leurs types d’activités, leurs fonctions, etc.

Le but en fait est de pouvoir identifier votre public cible.

Où les trouver ? Où trouver votre public ?

Maintenant que vous connaissez votre public cible, vous devez chercher où les trouver.

Vous ne pouvez pas avoir une cible jeune, citadine, entre 18 et 30 ans et aller faire votre publicité dans un camp de retraites. C’est contre-indicatif.

Quoique j’aie déjà vu une entreprise, œuvrant dans la religion allez faire sa publicité en boîte de nuit. C’est idéalement un point d’une stratégie bien ficelée, sinon, c’est à tomber à la renverse.

Vous devez donc recenser les endroits où se trouve votre public cible. Et ce sera bien parti pour vous.

Vendez ce que votre public veut (le choix du produit)

Quand on monte son entreprise, on a souvent tendance à vouloir vendre ce qu’on aime, ce qu’on pense être bon. Mais non. Ce qu’on pense être bon n’est pas forcement ce que recherche notre auditoire.

Il y a un adage dans le milieu du numérique qui dit « Fais ce que tu aimes et tu n’auras pas à travailler, et sûrement tu réussiras ». C’est vrai. Il faut choisir un domaine d’activité que vous maîtrisez et que vous appréciez. Vous aurez ainsi de la notoriété et votre crédibilité se verra grandir. De même que votre audience bien sûr. C’est ce que vous recherchez, n’est-ce pas ?

Par contre, du point de vue des produits que vous voulez vendre, c’est tout autre chose. Il faut mettre votre client en première ligne. C’est lui qui déterminera la résistance de votre entreprise sur Internet et sa rentabilité. C’est votre client qui vous apportera du chiffre.

Sinon, qu’est-ce que vous risquez ?

Vous risquez de voir vos produits rester dans votre armoire, et même voir votre public s’en aller; parce que ne trouvant pas ce qu’il recherche, même si vous abordez le sujet qui les intéresse.

Offrez à vos clients ce qu’ils attendent de vous, et non ce que vous pensez qu’ils attendent. C’est l’une des clés de votre réussite.

Vous devez donc songer à mettre en place des stratégies pour demander à votre public ce qu’il recherche. À bon entendeur.

Récoltez les adresses de vos prospects

« L’argent est dans la liste ». Voilà un autre adage du monde numérique entrepreneurial.

Vous devez songer à récolter les adresses de tous ceux qui vous visitent. C’est comme ça que vous pourrez les recontacter chaque fois que vous le voudrez. C’est une belle brochette de personnes à qui vous pourrez proposer vos produits et services. La manière la plus générale de le faire est de donner en échange un cadeau de valeur.

Aussi, vous devez songer à utiliser des outils de qualité, des autorépondeurs reconnus et réputés.  Parce que, imaginez-vous perdre toute la liste d’adresse que vous avez obtenue après durs labeurs. Ce serait une grosse perte pour votre business.  Prenez donc garde à choisir un autorépondeur qui a fait ses preuves.

Investissez dans votre business

Dans un business, qu’il soit traditionnel ou en ligne, il y a un petit effort financier à faire. Je parlais tout de suite d’autorépondeur. Il y en a de gratuit. Mais ce n’est pas parce qu’ils sont gratuits qu’il faut automatiquement aller vers. Si votre besoin réel n’est satisfait que par la version payante, optez pour elle.

Sachez qu’il y a de l’investissement à faire pour la réussite de votre entreprise. Vous devez utiliser les meilleurs outils pour le développement de votre business.

Créez des partenariats

Pour pouvoir rentabiliser votre business, vous devez avoir une forte audience. Ce qui n’est toujours pas choses faciles à obtenir. Une des stratégies est d’utiliser l’audience des autres, une audience qui serait en adéquation avec votre public cible. C’est pourquoi vous devez créer des partenariats.

Travailler avec les autres afin de développer vos business respectifs.

Avant de vous lancer, il serait donc avantageux que vous listiez les potentiels partenaires qui pourront vous être utiles dans votre business, et que vous commencerez à approcher d’une manière ou d’une autre. Mais de la bonne manière bien sûr.

Prenez des formations

Vous vous lancez dans un domaine qui est si vaste : Internet. Nous vous invitons à vous former.

Formez-vous pour être en adéquation avec votre temps, pour ne pas être déphasé. Formez-vous pour profiter des connaissances de vos devanciers. Il y a tant de choses à apprendre. C’est vrai que vous ne pourrez pas tout apprendre, mais faite le maximum. Lisez des livres.

Et puis, vous n’êtes pas obligé de vous former exclusivement dans le domaine que vous aborderez dans votre business. Il y a plein d’autres choses qui pourraient aider à développer votre entreprise de manière rentable : « comment déléguer » par exemple, ou encore « comment créer des partenariats stratégiques ».

Posez-vous et faites le point de ce qui pourrait vous aider à avancer.

Ayez des conditions de vente et des mentions légales

Voilà un des points souvent négligés de la plus part des vendeurs. Vous vendez quelques choses, qu’il soit en ligne ou de manière traditionnelle, et vous n’avez aucune condition de vente. Vous êtes à la merci de la justice et d’un bon avocat de client pas satisfait de votre prestation.

Vous vendez des produits et services à des gens de diverses natures. Quelle serait la preuve de votre engagement à produire ce service. Si le client vient à demander remboursement ou dédommagement parce qu’étant insatisfait de votre prestation ou ayant subi des dommages à cause de votre produit. Que pourrez-vous lui dire sans contrat, sans texte ?

Vous devez au moins préparer un contrat de vente de vos produits. C’est important, ne le négligez pas.

Nous voilà au terme de nos conseils préliminaires

C’est vrai ! J’ai essayé de lister ces différentes idées dans une logique qui devait satisfaire plus d’un. Mais, je vous en prie. Ne vous engouffrez pas dans les dilemmes du genre qui de l’œuf ou de la poule apparut en premier. Ce n’est pas cela le plus important. Vous devez, pour chacun de ces points, y réfléchir. Et c’est de cette manière-là que vous pourrez entamer votre rampe entrepreneuriale.

Maintenant, il est vrai que beaucoup d’entrepreneurs ont commencé leurs activités en ayant pris à la légère ces réalités. Il n’est pas tard. Faites un break, et songez-y sérieusement.

Qu’avez-vous déjà fait ou qu’êtes-vous prêt à faire pour la réussite de votre entreprise en ligne ? Merci de partager avec nous dans les commentaires.

Est-ce une bonne idée d’investir dans une franchise?

investir dans une franchise

La franchise est un contrat juridique et commercial par lequel deux entreprises s’engagent. « Le franchiseur » s’engage envers le « franchisé » à lui fournir sa marque, son savoir-faire et une rémunération. « Le franchisé » se doit de vendre la marque selon les conditions imposées par le franchiseur et de lui verser sa part dans le chiffre d’affaires. Comment investir dans une franchise avec succès?

Faire une étude de marché avant d’investir dans une franchise

Il appartient au franchiseur, propriétaire de la marque à distribuer, de ne pas minimiser l’importance de l’étude du marché tout comme il l’était à la création de la marque. Dans le cadre de cette étude, il convient essentiellement d’analyser les avantages et inconvénients territoriaux de la franchise (est-ce une bonne idée de distribuer nos produits sur ce territoire ?). Ensuite, il est très important, pour garder le prestige de la marque d’approfondir les intérêts de collaboration avec le franchisé (cette entreprise serait-elle capable de garder l’image de la marque ?). Il est primordial également d’estimer dans la valeur la plus proche, le nombre de clients possibles dans ce territoire et avec ce franchisé.

Ne sous-estimez pas votre étude marketing et communication ! Chaque région a sa façon de communiquer et de comprendre les choses. Il faut donc être apte à vendre ou  plus exactement à faire vendre dans la parfaite maîtrise des petits secrets en communication de chaque territoire !

Prendre le temps pour conclure définitivement

Après avoir bâti impeccablement l’étude de marché et que vous êtes maintenant sûr que faire distribuer vos produits par ce franchisé vous rapportera de l’argent, prenez votre temps pour le tester et le voir de vos propres yeux. Comme dans tout contrat, pour être sur haut les mains de gagner beaucoup d’argent la période d’essai est cruciale. Donnez du temps à votre franchisé, pour se familiariser avec votre produit et de gagner le cœur des clients afin d’en faire une clientèle fixe et à long terme.

Laissez le temps à votre franchisé de recruter les meilleurs commerciaux ! Vous avez tout à fait le droit d’imposer les profils exigés pour chaque poste-clé afin de faire vendre dans les meilleures conditions vos produits.

N’hésitez pas à investir dans la formation du personnel ! Le personnel habile et capable est la première clé de la réussite d’une entreprise. Veillez à ce que le personnel de votre franchisé maîtrise sur les bouts du doigt toutes vos offres et tous vos produits, surtout ceux qui sont les plus onéreux donc ceux qui vous apporteront le plus de valeur ajoutée.

Investir dans une franchise ou pas? Qu’en pensez-vous? Avez-vous des expériences à partager avec nous?

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    est-ce rentable d\investir dans une franchise, INVESTIRE DANS FRANCHISE MAROQUINERIE EST CE UNE BONNE IDEE

7 étapes pour construire une entreprise à 1 million

comment construire un entreprise à 1 million de dollarsIl existe des centaines de milliers de PME sur tout le territoire et des millions à travers le monde. Elles forment un noyau dynamique pour de nombreuses économies nationales. Cependant, la majorité des petites entreprises peinent à survivre. Quels sont alors les secrets de celles qui ont réussi à réaliser des bénéfices à sept chiffres ? Ce billet mène l’enquête.

Presque chaque petite entreprise aimerait accroître ses revenus, mais la plupart restent une organisation avec un nombre limité d’employés. Si les autres ont connu un grand succès, il y a bien un secret. Lisez la suite de cet article pour savoir comment construire une entreprise à succès.

Voici 7 étapes pour construire une entreprise à 1 million

1. Devenir un leader d’opinion dans son secteur d’activité

Créer un blog, faire des discours, rédiger des articles ou publier un livre sur son corps de métier. Devenir l’expert que les gens recherchent quand ils ont besoin d’une solution. C’est une technique peu onéreuse, et pourtant très efficace. Il existe beaucoup de sites où il est possible de réaliser son blog gratuitement. Investir une heure par jour afin d’apprendre davantage sur son marché et pour écrire sur ses expériences. Cette stratégie fonctionne pour tous les types de domaines d’activités. Tels que l’élevage canin, la rédaction, la collecte de fonds ou la médecine. Cette astuce a aidé des centaines d’entreprises à atteindre des recettes supérieures à 1 million d’euros par an.

2. Créer un flux de revenus passifs

L’abonnement permet de gagner en notoriété et d’améliorer ses ventes pour autant qu’on arrive continuellement à satisfaire ces clients. Les annuaires en ligne sont un exemple concret de l’efficacité de cette technique. Ces sites facturent l’abonnement environ 90 euros par mois et reçoivent le paiement tant qu’ils restent populaires et pertinents.

3. Améliorer la satisfaction du client

On se base ici sur le principe de la règle du 3/7. Autrement dit, un client satisfait parle du produit à 3 personnes tandis qu’un consommateur insatisfait en parle à 7. Il ne faut donc pas lésiner sur les moyens pour faire plaisir à ses clients actuels. S’ils aiment le produit, ils vont certainement inciter leur collègue ou leur famille à l’acheter.

4. Miser sur le bouche-à-oreille

Le bouche-à-oreille est l’outil marketing le plus puissant à la disposition du manager. Beaucoup de grandes entreprises dépensent des millions de dollars sur le marketing tout en payant le personnel du service clientèle au salaire minimum. Il s’agit de leur zone de vulnérabilité. Une petite entreprise peut créer des relations plus personnelles avec les consommateurs et offrir un meilleur service à la clientèle.

5. Procéder à une analyse des pratiques de la concurrente

Analyser ses cinq principaux concurrents : leurs sites Web, leur service à la clientèle, leurs lignes de produits et leur prix. Les nouvelles idées ainsi recueillies peuvent être exploitées et améliorées. Si on procède de cette manière chaque année, on peut être sûr de faire face à ses concurrents.

6. Rester concentré

On conseille de se lever tôt et de commencer chaque jour par une étude du secteur, des concurrents et des objectifs. Certes, on va travailler plus, mais on est certain de prendre de l’avantage sur la concurrence.

7. Vendre ses produits et services à l’étranger

Choisir un à trois marchés à l’étranger. Identifier les concurrents potentiels. Établir une étude du secteur. S’il n’existe aucun moyen de développer ses activités sur ce marché, on a toujours le temps pour en trouver d’autres.

Cette liste pour construire une entreprise à succès n’est pas exhaustive. Toutefois, elle devrait contribuer à créer une dynamique et à stimuler la pensée créative sur la manière de lancer son entreprise.

Créer une nouvelle entreprise ou acheter une franchise ?

Les occasions de démarrer en affaires sont très grandes. L’entrepreneur doit faire le choix le plus pertinent parmi les centaines de franchises disponibles, les entreprises déjà existantes à vendre et la réalisation de sa propre idée d’affaires, parfois une décision qui demande quelque temps de réflexion.

créer une entreprise ou acheter une franchise

L’une des alternatives n’est pas mieux que l’autre. Elles ont tous leurs avantages et leurs désavantages. La décision sera plutôt fondée sur la personnalité et les besoins de l’entrepreneur.

Créer une nouvelle entreprise est dans plusieurs cas la manière la plus abordable de démarrer en affaires. L’entrepreneur a le pouvoir de lancer son entreprise à temps partiel tout en travaillant pour quelqu’un d’autre. Il décide de la vitesse de croissance de son entreprise et ses investissements, si petits qu’ils soient, lui donnent une bonne idée du potentiel de concrétisation de sa vision.  D’autre part, cette façon d’opérer son entreprise est beaucoup plus enrichissante et valorisante pour celui qui a un fort besoin de réalisation. Voici un article qui vous donnera quelques conseils pour construire une entreprise à succès.

Dans le cas où l’entrepreneur désire investir dans une franchise, celui-ci opte davantage pour une formule clef en main. Le concept du produit ou du service a fait ses preuves sur le marché et une formation ainsi que du support est constamment assuré au franchisé. C’est donc dire que les chances d’échec de la franchise sont réduites à leur maximum. Toutefois, le franchisé a très peu de latitude sur son entreprise. C’est la maison-mère qui décide sans cesse les changements à effectuer au sein de l’organisation. En somme, le travail du franchisé se résume davantage en celui d’un gestionnaire que celui d’un créateur.

Pour ceux qui n’y trouveraient pas leur part de satisfaction dans l’une de ces deux formes d’entreprise, il y a toujours la possibilité d’en acquérir une déjà existante. Cette façon est un excellent compromis entre l’acquisition d’une franchise et la création d’une nouvelle entreprise. L’opportunité de bénéficier d’une organisation déjà bien structurée qui génère des revenus est bel et bien présente. Par ailleurs, rien n’empêche le nouveau propriétaire de modifier et d’améliorer certains processus de sa nouvelle entreprise. Même si ce procédé entrepreunarial peut être plus coûteux, il risque de satisfaire bien des gens d’affaires.

Voilà trois excellentes occasions de démarrer en affaires. Peu importe le choix que vous prendrez, n’oubliez jamais qu’il aura toujours un certain risque à assumer.