Comment gérer ses finances personnelles en 5 étapes

comment gérer ses finances personnellesGérer ses finances personnelles d’une piètre manière peut résulter en de gros problèmes d’argents. Et ces dernier peuvent chambouler toute une vie au point de ne permettre aucun répit aux malheureux qui en font l’expérience, à leur insu ou pas.

Les dettes s’accumulent et impossible alors d’économiser ou de se faire un patrimoine. Mais la situation n’est pas toujours si catastrophique pour tout le monde, néanmoins, elle empêche souvent d’arriver à boucler la fin du mois ou de réaliser ses projets.

La solution est claire, il faut adopter une meilleure gestion de ses finances.

Soit, on croit que c’est facile et donc pas besoin d’en faire toute une affaire, soit, les caprices l’emportent sur le raisonnement. Après, on accuse facilement les autres lorsque les problèmes arrivent. À partir d’aujourd’hui, sachez que le bon fonctionnement de vos finances n’appartient qu’à vous et qu’il existe des façons de contourner tous les obstacles que vous connaissez.

Équilibrez les charges

En ce qui concerne les charges dont vous êtes responsables, essayez de garder une proportionnalité par rapport à ce que vous gagnez réellement. Inutile donc de vous créer de nouvelles charges si déjà vous avez du mal à régler l’existant. Il serait mieux au contraire de commencer à réduire ce dernier, où à l’optimiser. C’est la première étape qui incombe à celui qui veut efficacement gérer ses finances personnelles.

Concrètement, prenez une plus petite maison ou quelque chose de moins luxueux si les charges de votre maison actuelle vous coûtent une fortune. Prenez également le temps de réfléchir à vos factures de téléphone, d’internet ou d’électricité. Demandez-vous si vous avez vraiment besoin de tout ce montant ou si vous pouvez choisir des offres moins chères. Une pensée écologique dans de nombreux cas vous permettrait sans doute de faire taire votre instinct dépensier et vivre de façon plus économe dans tous les sens du terme.

Vous pouvez par exemple choisir des installations électroménagères et des isolations qui dépensent moins, et faire pareil pour tout autre équipement de votre maison. Supprimez les extra tant que vous n’êtes pas véritablement en état de vous en sortir financièrement ; débarrassez-vous par exemple le cas des aquariums qui doivent rester allumé 24/24 si vous n’êtes pas si amoureux que ça de poisson. Mais vous pouvez petit à petit regagner le confort dont vous rêvez lorsque l’état de vos finances s’améliore de façon significative.

Planifiez votre budget mensuel

Le loyer, si vous n’avez pas encore la chance d’habiter votre propre maison, mais ce qui viendra si vous suivez ce plan, la nourriture, le téléphone, le gaz, l’électricité, l’Internet, les dépenses intimes dont les savons et les vêtements sont parmi les charges auxquels vous devez généralement penser chaque mois. Calculez le montant de l’ensemble, mettez l’argent de côté à la réception de votre salaire et nommez cette dépense « charges ». Recommencez l’opération avec toutes les autres dépenses dont vous aurez à vous occuper, notamment la nourriture. Gardez les noms, les montants et les détails de toutes ces dépenses dans un dossier, numérique ou non.

Déduisez ensuite sur ce qui reste un budget pour les imprévus et les événements familiaux ou sociaux auxquels vous devez investir si ce n’est que pour le carburant, le cadeau et la tenue. Vous pouvez avoir d’autres budgets similaires. Ceux-là pourront se cumuler au cas où vous ne les auriez pas touchés de tout le mois.

Aussi, plus tard, si vous avez des urgences ou d’importants projets, vous pourrez vous réorganiser en les utilisant ou en omettant les prochains rajouts dans ces comptes. Le vrai bénéfice, c’est que vous avez un fond tout prêt sans que vous ayez eu besoin de déduire de votre épargne, ou de faire de gros sacrifices, ou encore à la limite de ne pas payer certaines charges pour l’avoir.

Soyez toujours sur vos propres gardes concernant vos dépenses et étudiez tous les moyens que vous avez pour respecter ces divisions. Faites par exemple des provisions de nourriture si vous êtes toujours tenté de toucher au budget réservé à cet effet. C’est beaucoup de travail, mais ce ne sera plus difficile quand vous aurez appris à les maîtriser et accepter de vivre ainsi pour le bien de vos finances.

Vous avez également droit à un budget pour les petits plaisirs qui iront pimenter votre vie : shopping, cinéma, week-end à la campagne, etc. Comme vous avez maintenant retiré les plus importants, vous saurez sur ce qui reste combien vous pouvez réserver à ce budget.

Vous pouvez réexaminer vos calculs quand vous recevrez une promotion ou trouverez un boulot qui vous fera gagner mieux. Mais ne trahissez votre propre personne si vous voulez atteindre le but que vous avez initialement fixé. D’ailleurs, l’idéal serait de garder la barre pour longtemps afin que vous puissiez passer à des niveaux supérieurs.

Régler d’abord les incontournables

Dès que vous touchez votre salaire, commencez par régler vos charges et vos arriérés. Payez vos loyers ainsi que toutes vos factures, et remboursez vos prêts avant de passer aux dépenses. Évidemment, un prêt ne se rembourse pas en un mois, il ne s’agit ici que de l’amortissement mensuel. Fixez une date limite de règlement que vous devez respecter à chaque fois.

Payer ces charges sera le plus dur pour votre budget, car ce sera beaucoup d’un coup, c’est pourquoi il faut s’en débarrasser le plus rapidement possible afin de pouvoir passer le mois en toute sérénité. Respectez bien cette étape, sinon vous n’atteindrez la fin du mois que grâce aux privations et vous encourrez des risques de pénalisations si jamais vous attardez leurs paiements. D’ailleurs, l’impact va obligatoirement plus loin, car au mois suivant, vous allez sûrement avoir à payer plus et votre budget sera chamboulé pour quelque temps encore.

Évitez les dépenses folles

Pour arriver à bien gérer ses finances personnelles, commencez par acquérir la bonne habitude, celle qui ne vous fait pas dépenser à tout va. Les excès de folie ne sont en aucun cas bons pour la santé de vos finances. Alors, primo, il faut qu’à chacune de vos dépenses, vous pesiez le pour et le contre. Est-ce vraiment nécessaire ? Est-ce urgent ? Et secundo, il faut que vous achetiez toujours au plus bas prix en faisant toutefois attention à la qualité, car sinon ça ne tiendra pas longtemps et vous aurez de nouveau et assez vite besoin d’en racheter.

Ne gardez pas beaucoup de liquide sur vous à part ce qui vous sera nécessaire pour un certain temps. Vous pouvez faire le retrait de ce montant chaque début de semaine. Essayez de régler en liquide à chaque fois vos besoins quotidiens. Sinon, si vous êtes plus à l’aise avec votre carte ou votre chéquier, mieux vaudrait garder le reste sur un autre compte de façon à ce que l’argent soit moins accessible. Le meilleur des remparts aux éventuelles sorties de route serait quand même de vous forger le moral au vu de ces objectifs.

Toutefois, vous pouvez vous lâcher exceptionnellement. Dans ce cas, il serait préférable que vous le fassiez lorsque vous aurez gagné un surplus d’argent, une prime ou autre genre d’excédant. À ce moment-là, vous pourrez faire quelques folies, qui permettront en outre de booster votre moral sur la nécessité de gérer les finances.

Mais cette option ne sera plus valable si vous gagnez souvent ce surplus, sinon ça va devenir une folie au sens propre du terme. Car, du coup, cet argent pourrait alors être utilisé pour des choses plus importantes comme celle de vous aider à régler un peu plus rapidement les restants de vos prêts. Comme ça, ils disparaîtront pour de bon de votre tableau de bord.

Économisez

À ce niveau, on peut dire que vous avez bien avancé dans la gestion de vos finances : c’est quand vous pouvez commencer à épargner, sûrement parce que vous avez augmenté vos revenus. Peu importe, votre plan doit être alors modifié, car cette économie passe devant tout le reste.

De façon logique, on peut procéder ainsi : si le budget global que vous avez fixé dernièrement vous convient, vous le garder et vous économisez le surplus que vous venez de bénéficier. C’est une estime de soi de se payer avant les autres, donc placez votre épargne avant de vous acquitter de vos charges et de réserver le budget des autres dépenses.

Et puisque vous avez certainement délaissé votre confort d’avant pour pouvoir gagner votre défi, il est temps maintenant de réexaminer la situation. En d’autres termes, lorsque vous aurez épargné depuis quelques mois, pensez à multiplier cet argent en gardant votre capital et vous pourrez alors utiliser tout ce que vous gagnez pour améliorer votre vie et pour booster les budgets que vous utilisez.

Certains placements pourront augmenter annuellement votre épargne aux alentours de 5%. Sinon vous pouvez choisir parmi les autres investissements plus techniques, tels que l’immobilier ou l’industrie alimentaire, la bourse et les achats directs d’actions dans une société avec laquelle vous souhaitez travailler sur le long terme. Vos privations et vos sacrifices pourront désormais diminuer et votre condition de vie s’améliorer tout en continuant à réussir la gestion de vos finances et à vivre alors dans une plus grande tranquillité.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    comment gerer les finances personnelles en cinq etapes

Comment gérer ses finances personnelles efficacement?

Comment gérer ses finances personnellesBeaucoup d’entre nous ont de grandes difficultés lors qu’il s’agit de gérer ses finances personnelles. Cet article vise à vous donner quelques astuces qui feront de vous un meilleur gestionnaire de votre budget.

Tout d’abord, pour faire votre budget, prenez votre revenu net mensuel et faites le répertoire de tous vos coûts fixes comme : loyer, charges, crédit, assurance, impôt sur le revenu. Faites-en la somme et déduisez-le de votre rémunération nette mensuelle. La somme qui reste est la somme d’argent mensuelle que vous allez pouvoir consacrer à vos dépenses variables. Cela inclut donc la nourriture, les transports, les vêtements et enfin tous les loisirs. Je vous conseille très fortement de prendre une part de cette somme pour l’économiser.

Votre capacité d’épargne dépend strictement de vos obligations financières. Il est sage pour un jeune en début de carrière d’accumuler 10 % de ses paies net. Cela vous permettra au fil du temps de vous engendrer un petit capital pour l’achat éventuel d’un bien immobilier ou pour investir dans un autre projet.

Suivre les entrées et sorties de vos transactions financières vous permettra de vous responsabiliser face à votre situation financière. Cette méthode vous aidera à avoir une vision intégrale de ce qui se passe avec votre argent, que ce soit vos actifs en liquide, en crédit ou placer dans un compte à la banque.

Enfin, essayez de maximiser vos revenus en trouvant d’autres sources de revenus. Il en est de même pour l’épargne. Essayez de bien calculer vos finances et de les répartir stratégiquement sur le temps.

De plus en plus, les commerçants offrent différentes facilités de paiement pour justement vous permettre d’alléger votre budget mensuel. La société de crédit Codifis a dernièrement recensé différentes statistiques sur les habitudes des consommateurs quant à l’utilisation des facilités de paiement. On peut par exemple remarquer que 24 % des usagers qui utilisent les facilités de paiement le font pour préserver leur épargne.

À vous maintenant de gérer votre budget stratégiquement!

COFIDIS_INFOGRAPHIE-facilités de paiement

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    comment géré ses finances, comment gerer ces revenus?, multiplier les finances personnelles