Réussir sans diplôme, est-ce possible?

réussir sans diplômeLa possibilité de réussir sans diplôme est devenue une question existentielle qui se pose assez souvent. Nous savons bien que ce n’est pas tout le monde qui a pu obtenir ces fameux cartons, attestant les compétences et les connaissances de leur propriétaire.

Pour l’un comme pour l’autre cas, on recense un grand effectif de chômeurs. Pourtant, ils ont tous des possibilités de sortir de cette situation.

Pour certains, les alinéas de la vie les ont empêchés de poursuivre ou de terminer leurs études et donc d’obtenir des diplômes en bonne et due forme.

Évidemment, les frais de scolarité et le temps sont payés cher, allant au-delà de la possibilité de beaucoup de monde. Mais il peut aussi s’agir d’une tout autre raison, notamment une maladie grave.

Pour d’autres, ce peut être simplement la flemme ou au contraire la certitude que même s’ils n’obtiennent pas leur diplôme, ils peuvent quand même réussir.

Cet article aborde le sujet sur le côté positif, montrant une part des solutions auxquelles peuvent s’attaquer ces personnes dénuées de diplômes qui veulent prendre en main leur réussite.

Avec de l’imagination

Dans notre société, les diplômes sont très significatifs au cours de la carrière d’une personne. Ils sont cités chaque fois qu’il faut montrer ses capacités et demandés quand on veut postuler pour un travail. Malgré tout, les recruteurs commencent à se rendre compte que les réelles compétences sont plus valorisantes que ce bout de papier sous lequel se cache parfois de personnes largement moins productives. Ils offrent ainsi plus de chance aux sans diplômes.

Effectivement, l’habit ne fait pas toujours le moine. Et d’ailleurs, en cette ère de la mondialisation, les entreprises ont beaucoup plus besoin de capacités évidentes, car la dureté de la concurrence les oblige à produire encore plus et mieux qu’avant. Il leur arrive aussi de recruter quelqu’un ayant moins de diplômes qu’un autre, en se basant sur des tests de productivité.

Les entreprises doivent alors améliorer leur stratégie de recrutement afin de trouver des personnes compétentes et motivées, pour les besoins des postes à pourvoir, sans avoir nécessairement les diplômes correspondants. Sinon, il vous revient de développer votre imagination pour trouver le moyen de les appâter.

Ça avance petit à petit, mais il reste du chemin avant que les boites n’acceptent à chaque fois des personnes sans diplômes dans leurs ressources humaines, si ce n’est qu’à cause des lois du travail. Ceux qui se trouvent dans cette situation ont alors plus de chance de réussir dans le domaine du freelance, c’est-à-dire du travail indépendant.

Mais, indépendant que vous êtes, vous aurez à attirer des clients, à développer votre marketing, à trouver des idées de business, à optimiser vos produits ou services. Sans imagination, la plupart de ces tâches se révèleront assez complexes. Et si au contraire vous êtes en quête d’un travail dans une entreprise, vous devez vous montrer très persuasif pour arriver à les convaincre sans diplôme. Vous pouvez pour vous valoriser en leur fournissant par exemple les références de vos expériences et réalisations antérieures. Une fois encore, vous aurez besoin de votre imagination.

Avec de la volonté

Si vous êtes devant le fait de devoir vivre le rêve de réussir sans diplôme, rassemblez toute votre volonté et votre force morale et trouvez votre voie. Vous savez d’ailleurs que beaucoup de diplômés sont chômeurs, ce qui signifie qu’on ne peut pas toujours s’y fier. L’autodiscipline sera alors plus que nécessaire pour vous enrichir.

Vous devez communiquer plus que les autres, vous ouvrir au monde, privilégier l’indépendance financière, être plus stratège, etc. Vous devez redoubler de créativité et surtout d’efforts afin de vaincre la concurrence des diplômés. Vous êtes par ailleurs dans l’obligation de continuer à retenir des leçons plus par expérience, à apprendre par vous-même pour devenir plus ou moins polyvalent. Ainsi, vous pourriez vous attaquer à toutes les opportunités. Dans les prochains paragraphes, nous vous livrons une liste des larges possibilités qui s’offrent à vous pour venir à bout de ce parcours.

Grâce aux investissements

Le marché financier regorge de supports de placement d’argent, qui peuvent générer à court ou long terme des rendements confortables, qui assureront alors la réussite de tout un chacun, diplômés ou non. Il vous suffit dans ce cas d’un capital de départ, qui n’est pas obligatoirement élevé. Pour ceux qui visent loin, ils peuvent compter sur les assurances-vie, les obligations, les plans d’épargne et autres placements pour leur fournir dans quelques années un patrimoine financier digne d’une réussite financière.

L’immobilier vous permet également de bien gagner votre vie grâce à l’investissement dans l’immobilier locatif ou dans des parts d’actions de SCPI. La fiscalité est à votre avantage, alors que les rendements s’agrandiront au fil des ans. De plus, les particuliers vont pouvoir rajouter en fin de contrat une nouvelle propriété immobilière à leur patrimoine. Pour ceux qui disposent déjà d’un patrimoine immobilier, le viager leur donne l’occasion de l’agrandir ou de l’améliorer.

Sinon, vous pouvez creuser dans des investissements fonciers ou dans les groupements fonciers agricoles pour vous faire de l’argent et donc réussir sans diplôme, ou avec diplôme. Le secteur agricole n’exige pas non plus de diplôme, mais plutôt de savoir-faire. Pourtant, il peut être prometteur, si l’on ne parle que des exploitations viticoles ou les plantations bio.

Il ne faut surtout pas oublier le marché boursier qui a permis à des milliers de personnes de réussir sans diplôme. Mais comme dans presque tout investissement, que ce soit dans la bourse, le foncier, l’immobilier ou autre, il faut savoir spéculer, sinon se faire aider par des professionnels, et il faut disposer d’un capital de départ. Soyez malin ; diversifiez à chaque fois vos placements, afin de réduire les risques et de multiplier ainsi vos chances de gagner de l’argent, ou même le gros lot.

Par ailleurs, la création d’entreprise est un autre chemin qui s’ouvre aux sans diplômes. Tout le monde peut trouver d’excellentes idées de business qui garantiront leur réussite financière et professionnelle. D’ailleurs, les deux vont généralement de pair. En partant de presque rien, plusieurs personnes sont arrivées au sommet, alors vous aussi, tentez votre chance.

Grâce à internet

Internet a ouvert de nombreuses portes et donc d’opportunités à tout le monde sans exception, même sans diplômes. Et si la réussite est synonyme d’importants revenus et d’ascension professionnelle, alors oui, en effet, internet donne à chaque personne la possibilité de s’enrichir en exploitant les multiples filons d’argent qu’il renferme et à réaliser un parcours de pro. Déjà, il y a pour commencer les « pay per click » de publicités et les sondages payants. La toile peut également être utilisée pour des investissements, comme des ventes et reventes d’articles divers.

Mais si vous êtes à la recherche d’un vrai travail, vous y trouverez de nombreux boulots contractuels, et pourquoi pas un emploi stable. L’avantage est qu’il y a nettement plus de monde sur internet, donc plus de recruteurs que dans la zone où vous pouvez vous déplacer pour postuler ou passer des entretiens. Et vous avez également plus de chance de tomber sur des personnes qui considèreront vos compétences et vos expériences sans vous demander vos diplômes.

Entre autres, ceux qui ne connaissent pas la culture des diplômes ont souvent plus conscience de l’indépendance. Internet vous permet dans ce sens de travailler en tant qu’indépendant. Il s’agit souvent de travail en ligne et donc vous avez la possibilité de rester chez vous. La plupart du temps vous avez l’occasion de gérer vous-même vos horaires et vos congés.

Les coachs, les assistants, les modérateurs, les développeurs, les rédacteurs, les intégrateurs de contenu, les commerciaux sont parmi les métiers plus prisés sur le web, avec plus de débouchés. D’ailleurs, vous pouvez suivre des formations sur internet pour acquérir les compétences qui vous manquent. Vous n’aurez pas toujours de diplômes, tout au plus un certificat, mais à notre stade ce n’est plus une préoccupation ; on apprend à se focaliser uniquement sur nos vraies capacités puisque c’est possible de réussir sans.

Les plus ingénieux préfèreront créer des espaces de jeux sur internet, des boutiques en lignes, des podcasts qui sont payés grâce aux nombres de vues, etc. Ces investissements permettent de collecter des revenus astronomiques si les affaires marchent.

D’autres mettront en place des sites qui proposent des contenus payants, notamment des formations, des tutoriels, des e-books, etc. Pas besoin de diplôme pour se faire, alors que beaucoup de gens ont déjà pu devenir millionnaires grâce à ces stratégies. Il vous suffit de vous débrouiller en autodidacte pour arriver à réaliser l’un de ces plans et ainsi réussir sans diplôme. Il faut surtout faire preuve d’originalité.

Bref, internet ne tarit pas d’opportunités qui vont vous aider à atteindre la réussite et principalement de manière indépendante. Ces options conviennent très bien à ceux qui n’utilisent pas de diplômes pour trouver du travail, volontairement ou involontairement. Mais ils doivent à leur tour faire preuve de curiosité, d’ouverture d’esprit, de volonté pour gagner le défi.

Leur quotidien doit être un continuel apprentissage. Ce qui implique que les sans diplômes bâtiront un avenir meilleur avec de belles quantités d’efforts, des stratégies efficaces et une remarquable autodiscipline.

Ils pourront alors prétendre à la réussite financière et professionnelle une fois ces conditions remplies.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    reussite sans diplôme