Comment investir 20 000 euros ou 30 000 euros ?

investir-20000-30000-eurosComment investir 20 000 euros ou 30 000 euros de manière optimale ?

En effet, aujourd’hui s’offre à vous un large éventail d’investissements prometteurs, les uns plus risqués que d’autres, plus rentables que d’autres.

Il est fort compréhensible que ce ne soit pas facile de choisir dans quel investissement livrer son argent.

Cet article est pour vous guider pas à pas dans le choix du placement ou de l’investissement selon votre profil et vos attentes.

Si vous avez en main cette somme de 20 000 euros ou 30 000 euros suite à des efforts d’économie, elle est encore plus précieuse pour disparaître à nouveau.

Pourtant, le 0 n’existe pas, amortir les risques c’est tout ce qu’il y a à faire.

Déjà avec cet argent, vous avez accès à la diversification, c’est-à-dire que vous pourrez diviser votre fonds en 2 ou 3 et l’investir dans des supports différents.

Les placements bancaires

Les livrets d’épargne

D’abord, il y a les livrets d’épargne comme le livret A, le LEP, le PEL, le LDD, etc. Dans la même visée, il y a le compte à terme. Ces placements sont parmi les plus sûrs, mais aussi les moins rentables si l’on en juge par le taux du livret A qui ne cesse de descendre, alors qu’avant, il était intéressant pour quelqu’un de très peu disponible et qui n’a pas hâte de récupérer son argent et ses intérêts. Le taux de ce dernier n’atteint plus aujourd’hui les 1%, puisque l’État l’a fixé à 0,75%. Il a été mentionné peu disponible parce que la plupart des investissements nécessitent qu’on investisse également un peu de son temps. Mais l’argent, lui, reste disponible à tout moment pour vous, afin que vous y ajoutiez du fonds ou en retiriez.

Aussi, les intérêts sont plus attractifs sur le long terme, c’est pourquoi ce placement convient mieux à ceux qui le réservent à un projet pour plus tard comme la retraite. Il faut compter des années avant que les résultats ne soient vraiment profitables. Aucune durée de placement n’est exigée, c’est à vous de voir. 8 ans est la durée minimum conseillée.

Une assurance vie multi support

Souscrire à une assurance vie serait plus attractif, en optant alors pour le type euro dynamique. Le taux est à la hausse depuis quelque temps malgré une descente globale affichée d’année en année. L’autre type, fonds en unité de compte, comprend davantage de risques qu’on ne vous le conseille pas.

Vous pouvez notamment faire un contrat et acheter une part dans l’immobilier ou une part d’actions avec cette assurance-vie multi support, et profiter alors du dynamisme du marché financier, tout en risquant moins que ceux qui y investissent directement. L’intérêt vient dans le premier cas du patrimoine qui vous revient une fois le contrat terminé, et également au rendement que vous percevrez régulièrement si le projet marche bien. Il faut compter au moins 2,3% de rendement, mais il ne faut pas oublier que les contrats ont leurs risques.

Une assurance-vie est un investissement à plusieurs avantages : pas de minimum requis, l’argent revient à la famille en cas de décès, taux prenant, fiscalité avantageuse. 20 000 euros ou 30 000 euros convient parfaitement.

Les OPCVM (Offre de Placement Collectif de Valeurs Mobilières)

Les OPCVM, avec ses deux déclinaisons SICAV et FCP (Fonds Communs de Placement), constituent aussi deux options pour les personnes qui ne veulent pas s’éloigner de la sécurité du système bancaire. Les participations peuvent consister en partie d’actions et d’un autre côté un placement immobilier si vous le souhaitez. Dans ce cas, il a été décidé qu’il vous restera toujours à disposition 10% de liquidités. Le financement participatif reste un investissement peu risqué, mais procurant divers avantages, en commençants par les intérêts. D’ailleurs, si les projets financés se portent bien, il est possible de gagner beaucoup plus.

L’immobilier

Ce secteur est décrit comme le plus stable entre toutes même si quelques fois, elle fait également face à des crises. Mais c’est toujours plus ou moins prévisible, ce qui vous donne le temps d’atténuer les pertes. Cette stabilité est un grand avantage, mais il ne faut se fier qu’à cela. Il savoir choisir dans quelle branche de l’immobilier :

–          Financement participatif, à l’exemple du SCPI (Société Civile de Placement Immobilier)

–          Investissement dans l’ancien

–          Programme neuf

–          Achat de parkings, box ou garages

Les différents locaux ont également chacun leur rentabilité, en fonction de leur situation géographique et de nombreux autres paramètres : commerces, appartements, résidence pour touriste ou étudiants, etc. Tout dépend de l’adaptabilité de leur usage dans le lieu où ils sont implantés. Un local commercial ne va pas attirer les clients s’il se trouve dans un lieu peu fréquenté, tout comme un appartement doit se trouver plus au calme et idéalement près de commodités. Pour les parkings, la sécurité et la visibilité sont primordiales.

Il faut faire particulièrement attention sur le calcul du coût des rénovations pour un achat dans l’ancien, car l’écart pourrait agir négativement sur le rendement. Pour ce qui est du neuf, si vous achetez en VEFA (Vente en État de Futur Achèvement), le risque serait que le prometteur fasse faillite à cause de retards de travaux ou de dépenses mal calculées. C’est pourquoi il serait plus prudent de se tourner vers un promoteur fiable, qui a déjà fait ses preuves.

Les SCPI sont aussi à risque pour des raisons similaires : un coût de construction déraisonné, une longue période de vacance de locataires ou un problème de paiement des loyers par ces derniers. La première approche serait également de bien choisir la société. Néanmoins, si le projet réussit, le rendement peut atteindre les 7% à 10%. Vous percevez régulièrement des dividendes sans avoir à gérer la location ou quoi que ce soit, cette tâche étant léguée à une société de gestion. Sinon, faites des recherches sur le fonctionnement du crowfunding immobilier si vous voulez faire davantage de fructification avec moins de risques.

Un autre grand atout du secteur, c’est l’ouverture d’un grand nombre de banques au crédit immobilier. De nombreux dossiers ont été accordés, dont beaucoup y demandent un crédit immobilier pour profiter de l’effet de levier immobilier. Dans un marché qui bat son plein, ce système est parfaitement adapté pour un enrichissement rapide. Mais le revers est de la même envergure, c’est-à-dire les risques de perte en cas de dysfonctionnement du projet. Il est primordial de bien évaluer les risques avant d’embarquer. Autrement, cela signifie que vous êtes prêt à acheter votre billet d’entrée à l’endettement.

La bourse

La bourse, il faut le savoir, est un marché rentable, mais avec des risques tout aussi considérables. En moyenne, si vous êtes actif, vous pouvez espérer dépasser les 8% de rendement annuel, car ce n’est que la moyenne. Devenir un trader de compte propre exige de vous la possession d’un certain montant que vous êtes prêt à risquer. Avec quelques centaines ou milliers d’euros, vous aurez du mal à obtenir les rentabilités escomptées. Avec 20 000 euros ou 30 000 euros, vous commencez à avoir accès à plusieurs titres en même temps. C’est idéal la diversification pour espérer davantage de fructification. Vous pouvez réserver 5 000 € en moyenne pour chaque. Ainsi, si l’un des titres perd et qu’un autre gagne, vous aurez encore la chance de vous faire des gains avec une différence positive. C’est comme ça que les risques sont amortis.

Commencez par vous ouvrir un PEA (Plan d’Épargne en Actions) ou un compte titre ordinaire. Puis, achetez des actions prometteuses et ensuite, laissez le temps faire le reste. Pour rendre plus en profondeur, ouvrez un compte titre réel. Vous pouvez notamment choisir un courtier Forex ou CFD.

Néanmoins, si vous n’êtes pas connaisseur dans le domaine au moment où vous désirez investir cet argent, il faudra commencer par s’entrainer aussi longtemps que nécessaire, jusqu’à un an, dans le milieu de la bourse virtuelle. Pendant ce temps, vous pourrez continuer à épargner pour booster encore votre capital. Après quoi, vous devez continuer l’entrainement cette fois avec de l’argent réel, mais avec un fond limité. Utilisez seulement 2 000 € à 3 000 € pour du day-trading afin d’avoir un avant-goût. Durant cette période, vous pouvez continuer à vous renseigner davantage et à encaisser astuce sur astuce. Par la suite, vous augmenterez petit à petit vos lots. Ainsi, vous aurez plus de chances de devenir un trader pro.

Réinvestissez ce que vous y aurez gagné afin de profiter des magnifiques avantages des intérêts composés. La bourse est aussi un excellent endroit pour exploiter l’effet de levier. 5 niveaux vous sont disponibles, pour vous offrir jusqu’à soit 5 fois plus de gains, soit 5 fois de pertes à cause des risques. Pour toujours amortir les risques, n‘investissez pas tout en une seule fois, garder toujours des liquidités pour renforcer certaines lignes si leur situation devient plus avantageuse. Attention également aux frais de courtage qu’il ne faut pas minimiser, et aux parts qui reviennent à l’État.

Créer son entreprise

Avec 20 000 euros ou 30 000 euros, vous ferez très bien de construire personnellement quelque chose qui vous permettra de vous faire des revenus supplémentaires réguliers. Pour cela, créez votre société. Le mieux serait toujours d’exploiter une passion pour pouvoir s’assurer la persévérance et la production d’idées. Autrement, vous pouvez partir à l’affut d’un marché de niche en créant votre propre produit ou service particulier, destiné à une poignée limitée de gens. Il faut voir davantage la rentabilité et pas toujours le volume. Il y a également internet, où vous pourrez créer votre boutique en ligne et vendre vos produits. Il peut y être tout aussi intéressant de devenir revendeur de grandes marques. Le chemin est long et épineux, mais il n’y a rien d’impossible à ceux qui osent prendre le risque.

Partir faire carrière à l’étranger

Si vous pensez que dans votre pays, les perspectives de carrière et les conditions de travail sont moins intéressantes par rapport à d’autres, vous pouvez très bien investir les 20 000 euros ou 30 000 euros dans votre expatriation. Les avantages peuvent être nombreux, comme de profiter d’un climat plus clément tout en s’épanouissant davantage dans son travail. Les parents auront également la possibilité de rejoindre un environnement que vous jugez plus propice à la vie de famille. En choisissant bien votre destination, les opportunités d’un revenu élevé pourraient s’offrir à vous. Cette tendance a fait des bonds dernièrement. On s’en rend vite compte en voyant des milliers de personnes en prendre chaque année la décision.

Vous avez maintenant eu un aperçu des meilleures options d’investissement de votre belle somme de 20 000 euros ou 30 000 euros. Quelle que soit votre décision, il y a une part de risque. Alors, faites le choix de n’embarquer que dans quelque chose que vous pensez pouvoir mieux maitriser et qui vous a particulièrement convaincu.

Combien investir en bourse ? Quel montant…

investir en bourseLa bourse est un secteur d’investissement aussi alléchant que risqué.

Si vous ne savez pas correctement vous prendre, il peut avaler d’un trait tout ce que vous y avez investi.

Autrement, il peut vous rendre riche rapidement.

Beaucoup de gens sont attirés par ces belles perspectives et se disent près, chacun venant avec un montant différent.

Mais quel montant est réellement idéal pour débuter sur ce marché ? Combien investir en bourse ? Cet article élude la question pour vous.

Éviter les contraintes d’un minimum trop strict

Ce dont il faut se mettre d’accord dès le début, c’est que dans tous les cas d’investissement bourse, vous devez vous servir de l’argent que vous êtes prêt à risquer et que vous ne soyez pas tenu de réclamer de sitôt. Ce montant doit également vous permettre de vous placer dans de meilleures conditions, car tous les produits ont leurs prix et certains sont moins risqués que d’autres. Avec une somme trop basse, vous n’aurez pas droit aux plus intéressants. Surtout, vous ne serez pas en mesure de diversifier votre portefeuille. Or, c’est la principale clé d’une réussite dans ce domaine, puisqu’elle vous permet de diviser les risques. Vous pourrez ainsi amortir vos pertes par les gains perçus dans d’autres titres.

Il faudrait aussi que vous soyez conscient des frais de courtage qui devront à chaque fois être déduits de votre fonds. Ces derniers tournent autour de 0,2% par transaction. Ce qui fait qu’en investissant une toute petite somme, ce frais signifiera beaucoup, mais passera plus ou moins inaperçu dans l’autre cas. À cause toujours du montant restreint que vous aurez investi, vous devrez faire face à des contraintes par rapport à ces frais. Le cas se présente lorsque vous achetez des actions que vous revendrez aussitôt que vous avez fait une progression. Or, si vos gains n’ont pas été considérables, ils seront soumis au minimum des frais de courtage et vos gains risquent alors d’être annulés. Ce qui signifie en d’autres termes qu’avec peu de liquidités, vous devez dépasser une certaine progression pour espérer gagner quelque chose.

La leçon à tirer de tout cela, c’est qu’il faut attendre de faire des économies plus convenables avant de se lancer sur ce marché. Donc, combien investir en bourse ? Il est conseillé de n’y songer que si vous avez amassé 1 000 € ou plus. C’est le montant que nous vous suggérons.

Les produits à effet de levier

Les produits à effet de levier, notamment les Contrats pour la Différence et les SRD, sont des produits affriolants de la bourse dans lesquels vous pourrez investir la première fois, à condition de bien connaitre le marché. Il faut surtout faire attention à l’effet de levier, car les risques de gains et de pertes sont parfaitement égaux. Les débutants ont généralement de petits portefeuilles, et ce sont aussi eux les plus appâtés par l’effet de levier. Or, la bourse est comme un casino, où la situation peut changer à tout moment. Alors, si par exemple vous profitez de l’effet de levier jusqu’au maximum permis c’est à dire le niveau 5. La moindre variation, négative ou positive, sera multipliée 5 fois sur votre portefeuille, soit à votre perte, soit à votre avantage. Mais plus on aura de capital, plus on a tendance à freiner notre sollicitation de l’effet de levier financier.

Le forex

Le Forex est un bon endroit pour débuter en bourse. Ce marché s’est développé sur le trading des devises étrangères, principales, secondaires ou exotiques. Vous pourrez d’ailleurs commencer avec une toute petite somme, car certaines plateformes vous ouvrent leurs portes dès 100 €. Les bénéfices seront toutefois relatifs au capital investi, ne vous attendez donc pas à vous enrichir dans peu de temps.

Les produits dérivés

Pour appréhender une bonne position en bourse, commencez par des produits dérivés. Ces derniers sont moins risqués. Il y a notamment les OPCVM (Organisme de Placement de Valeurs Mobilières) que vous pourrez investir en actions. Vous avez deux choix sur cette option, une SICAV ou un FCP. Certes, les intérêts sont moins alléchants, mais vous permettront d’avoir un avant-goût de ce qui vous attend dans les entrailles du trading. En plus, votre seul placement sera plus sécurisé investi sur plusieurs valeurs en même temps.

Autrement, il est conseillé de s’accorder un long moment d’exercice avec un portefeuille virtuel. Vous apprendrez à manipuler les actions sans perdre aucun centime, car il ne s’agit pas d’argent réel. Si vous avez constaté de bons résultats une fois ce délai passé, vous pouvez maintenant organiser sérieusement votre premier pas.

Le goût du risque

La bourse, c’est un investissement basé sur le risque. Plus on mise, mieux on augmente nos chances de gagner plus. Mais la diversification est toujours de mise lorsqu’on veut investir en bourse avec succès. C’est pourquoi il faudra vraiment atteindre cette possibilité pour commencer à tirer réellement profit de son investissement en bourse. Vous devez pour cela penser au minimum de valeurs qui vous permettra de diversifier votre portefeuille. Si vous estimez que 3 suffisent, réservez au moins 1 000 € pour chacun et lancez-vous. Il serait toutefois risqué de choisir n’importe lesquelles.

C’est là que doit intervenir votre connaissance du marché en général, des sociétés qui vous intéressent, des rouages et des tactiques qu’il faut avoir pour mieux avancer. Les courtiers, des commissionnaires, sont à votre disposition pour vous conseiller, mais cela ne vous ôte pas la responsabilité sur vos décisions. C’est pourquoi vous devez être quelqu’un d’averti, avec l’obligation de se mettre à jour aussi fréquemment que possible de la situation du marché boursier.

Après, la diversification peut s’étendre sur les produits et les pays. Dans ce cas, vous aurez besoin d’au moins 5 000 € pour la rendre possible. Ainsi, vous serez assuré de commencer avec moins de risques. Il est également permis aujourd’hui de copier ses opérations sur celles d’un trader renommé, mais ce qui ne garantit pas toujours un gain. Il faut faire constamment attention de ne pas tout suivre aveuglément, car vos portefeuilles sont différents, si bien que chacun doit être mieux placé concernant ce qu’il peut se permettre ou non avec son argent. Maintenant, vous pouvez un tout petit peu compter sur la chance du débutant.

Commencer en bourse avec une petite somme (100 à 200 euros)

commencer en bourseEst-ce possible de commencer en bourse avec 100 euros ou 200 euros ?

En effet, les jeunes et les moins jeunes sont aujourd’hui intéressés par les investissements en bourse.

Qu’ils soient étudiants, salariés ou retraités, ils peuvent en effet faire fructifier automatiquement leurs revenus. Ce qui leur permettra d’avoir à la fois un budget pour le quotidien et un extra pour leurs projets.

La Bourse se trouve parmi les domaines d’investissement qui conviennent à tous les âges et à tous les budgets.

Évidemment, que vous possédiez 100€ ou 30 000€, il y a toujours une place pour votre argent en Bourse.

Dès le début, il faut que vous sachiez que ce secteur est à risque. Néanmoins, si vous êtes assez adroit, vous pourrez voir votre fond grimper petit à petit. Et si vous réinvestissez tout, vous dépasserez dans pas longtemps ce cap des petits investissements et pourrez alors explorer les importants marchés boursiers, convenant à des sommes plus élevées. Si vous investissez avec une petite somme, entre 100 à 200€ par exemple, vous ne serez pas riche du jour au lendemain, mais en tout cas, si les gains se répètent, vous pourriez constater dans pas longtemps la nette différence entre la somme de départ et les revenus accumulés à ce moment-là.

Pour ceux qui s’y intéressent de près, et qui sont même prêts à foncer, découvrez dans cet article les astuces pour commencer en bourse avec une somme minime, et quels sont les désavantages.

Le Forex

En bourse, il existe plusieurs bases sur lesquelles vous pourrez choisir d’investir selon vos fonds disponibles. D’abord, il y a les types de marchés qui nécessitent d’importants capitaux, avoisinant les 10 000 € minimums. Les trois principaux socles d’investissement de cette catégorie étant :

–       Les actions, qui sont d’ailleurs les plus populaires

–       le marché des indices boursiers (NASDAQ, CAC40…) ,

–       le marché des commodités (comme le pétrole ou l’or…)

Toutefois, comme vous pouviez vous douter, il existe un marché accessible aux particuliers. Il s’agit du marché du Forex, ou encore « Foreign exchange » en anglais. Celui-ci concerne le troc de devises, comme pour le change de dollars contre des euros. Ce marché est le plus pratique pour débuter en bourse avec cette somme de 100 à 200 €. Quoi qu’il en soit, il est toujours nécessaire de faire des recherches pour se mettre au courant des rouages du système complexe qu’est la bourse avant de se lancer.

En plus de permettre aux particuliers d’investir des sommes infimes, le Forex est également accessible en permanence en ligne. Il convient donc à toutes les disponibilités. Effectivement, vous pouvez y accéder 24/24, depuis n’importe où. Et comme dans les autres marchés, vous pouvez également multiplier votre fonds disponible grâce à « l’effet de levier ».

Les commissionnaires virtuels vous suggèreront alors de créer un compte de manifestation, afin que vous puissiez vous exercer gratuitement et sans engagement sur ce marché. Vous n’avez qu’à vous inscrire sur la plateforme de votre choix et commencer de suite à utiliser le « trading software » pour les changes selon les montants de votre choix. Cette solution est idéale pour le débutant,  car elle est facile et rapide à instaurer.

L’OPCVM

Avec ce montant, vous pouvez également ouvrir un PEA (Plan d’Épargne en Action). Le but est de faire un investissement mensuel automatique sur un OPCVM d’actions sur la Zone Euro. Vous aurez ainsi le choix sur différents pays et secteurs d’activités. Vous pourrez également bénéficier d’une réduction, voir suppression des frais de courtage et des droits de garde si vous optez entièrement pour des OPCVM proposées par votre banquier. Tout dépend de la qualité de ce qu’il vous propose, car vous n’allez tout de même pas accepter l’ensemble sans faire d’abord votre propre analyse. L’intérêt de ce type d’investissement est en outre la diminution des risques qui, dans le cas de chutes, sont palliés par ces apports mensuels. Les OPCVM peuvent ensuite être échangés contre des titres qui, eux, ne sont pas diversifiés.

Les warrants

Il est également possible d’investir dans des warrants, mais dut au risque élevé de ces produits dérivés, on ne saurait les conseiller aux débutants. Vous pouvez tout de même avoir moins peur des pertes si vous travaillez à temps plein. Dans ce cas, les warrants sur le CAC sont de réelles opportunités. Limitez-vous à ça avant de s’attaquer à la multitude, réservez-les à plus tard lorsque vous aurez acquis de l’expérience. Une des stratégies dans ce type d’investissement boursier est de choisir des warrants à date d’exercice éloigné.

Cela fait partie des ruses de la bourse de montrer de belles performances entre des échéances rapprochées alors qu’après, tout peut basculer en un tour de main. Au moins, il devrait y avoir 4 mois d’espacement. Les plus malins revendent dès une certaine marge de gain atteinte pour éviter les pertes.

Ne jamais débuter avec l’achat d’un titre

Si avec cet argent, vous arrivez à acheter un titre, vous risquez de tirer le mauvais numéro. En réalité, vous aurez autant de chance de tout perdre, de garder votre mise à la clôture ou de gagner un peu.  La bourse marche mieux avec une diversification des titres, alors que ce sera presque impossible avec ce fonds. Le but est que les gains sur les uns couvrent les pertes sur les autres et ainsi de suite. Parallèlement à ceux qui ont été cités plus haut, les CFD (Contract For Difference) font partie de vos options, mais comme tous les autres, il ne faut pas y mettre les pieds les yeux bandés.

Débuter en bourse avec 100 à 200 € est donc risqué, puisque, plus le fonds est faible, plus le risque de tout perdre est considérable. La plus petite fluctuation du marché va être violente pour votre investissement, risquant de vous faire perdre tout ce que vous avez accumulé. Sachez qu’un homme averti en vaut deux. Renseignez-vous toutefois sur les stratégies qui vous permettront de diluer ce risque si vous êtes vraiment prêt à vous faire des revenus supplémentaires grâce à la bourse.

Les inconvénients d’un début avec une somme minime

D’abord, il faut n’investir en bourse que l’argent dont on ne va pas avoir besoin, qu’on ne risque pas de regretter amèrement en connaissance de cause. Ensuite, mise à part la quasi-impossibilité de diversifier les actions, les gains sont aussi minimes. En plus, de votre fond seront retirés divers frais, et de votre gain des impôts. L’idéal serait de bien apprendre le système, même si pour cela il vous faut un an ou même plus, et d’augmenter un peu plus la mise de départ avant de l’investir.

D’abord, se documenter

Il faut surtout se mettre constamment à jour relativement aux situations des entreprises sur le marché. Renseignez-vous notamment sur la vie économique des sociétés cotées en bourse, sur le journal financier et l’actualité en général. Suivez bien les évolutions de ces sociétés et leurs actions pendant un certain temps avant de décider de vous plonger pour de bon en étant à ce moment-là capable de faire des choix avertis. Prenez votre temps pour tout comprendre, surtout à maitriser la signification des termes techniques utilisés dans le domaine.

Commencer par ouvrir un portefeuille virtuel

Les risques de la bourse sont la raison pour laquelle il est toujours recommandé de commencer par ouvrir un portefeuille virtuel, vous permettant de vous initier. Vous allez vous exercer sans miser de l’argent réel. Si vous gagniez quelque chose et arriviez à entretenir votre fond pendant un certain temps, c’est là que vous pouvez commencer à vous demander si le monde de la bourse est fait pour vous ou non. Autrement, ce n’est pas la peine, autant travailler dur dans son travail et espérer une promotion, ou trouver un boulot plus rentable, ou encore devenir autoentrepreneur en trouvant un business qui peut être démarré avec 100 à 200 euros.

Comment dépenser son argent intelligemment ?

dépenser son argentComment dépenser son argent ? Eh bien, tout d’abord, il faut trouver de l’argent pour pouvoir en dépenser. Or, l’argent est dans la majorité des cas difficiles à gagner.

Au début, il faut trouver le bon filon et cette étape prend déjà du temps. On se perd souvent dans les essais et les tentatives infructueuses avant.

Quelques personnes pensent toujours que leur salaire est suffisant, mais ils vont sûrement regretter ou changer d’avis plus tard quand ils se rendront compte de ses limitations. Seuls les investissements vont vous faire gagner davantage.

Cela dit, il ne faut pas jeter son argent par les fenêtres, car il est le fruit d’un dur labeur. Aussi, si vous ne dépensez pas votre argent correctement, après quelque temps, vous ne verrez toujours pas à quoi vous aura servi votre boulot, dans lequel vous passer sûrement plus du tiers de votre vie. Il n’y aura pas de répit si vous ne gérez pas bien votre argent, car il va alors disparaître aussitôt que vous le gagniez. Il ne doit pas être question d’uniquement survivre dans la vie, car vous avez à coup sûr des rêves et des ambitions. Donc, il faut bien réfléchir dans quoi dépenser son argent si vous prévoyez de les réaliser.

Les tentations ne vont pas manquer dans notre société de consommation. Il sera nécessaire de faire preuve de lucidité pour résister à toutes ces influences. Les préjugés aussi sont nombreux. La plupart des gens vont s’y habituer au point d’en faire leurs vérités. L’exemple le plus proche consiste aux habitudes qu’ont les gens à modeste revenu d’acquérir autant de biens matériels, souvent inutiles, pour se sentir riche. C’est le point qu’il trouve en premier chez les riches. Ils n’ont pas tort d’un côté, mais ce n’est pas comme cela que les riches sont devenus riches, une autre raison qui pousse à la réflexion concernant les dépenses d’argent.

Avoir un esprit économe

Si vous dépensez votre argent dans cet esprit-là, vous aurez certainement moins de surprises sur vos comptes. Une personne économe anticipe et planifie tout, à commencer par son budget. Celui-ci doit être divisé selon les catégories de dépenses, à commencer par les charges fixes. Même pour ces dernières, il faudra chercher d’autres alternatives si elles semblent élevées par rapport au montant total de votre gain. Cette personne ne garde pas d’argent superflu sur elle et a tendance à tout payer en espèce. Pendant les courses, elle pense à faire des provisions, à choisir la qualité au prix pour s’assurer de garder son bien plus longtemps. Si vous voulez être comme ça, vous devez également apprendre à faire votre cuisine vous-même. Les surgelés et les passages au restaurant s’avèrent nocifs pour le budget sur le long terme, donc à modérer.

Avant de vous laisser tenter par les paiements en plusieurs fois, vous devez bien calculer ce que vous allez avoir à payer en totalité et chercher si vous ne trouvez pas moins cher. Les factures ouvertes et les paiements en différé sont aussi des pièges pour la bonne gestion financière, à éviter autant que possible. Préférez la période des soldes et des réductions pour vos achats, mais n’achetez pas non plus quelque chose qui ne vous sert pas vraiment sous prétexte d’une réduction. Vouloir être à la mode n’a rien de mal non plus, sauf qu’il faut rester dans ses moyens pour ne pas faire souffrir son portefeuille. Il est toujours possible d’opter pour des génériques, notamment pour les vêtements. Vous serez quand même bien vêtu, mais avec une grande différence positive pour le prix.

Les achats compulsionnels sont à bannir. N’achetez que ce que vous avez prévu et dont vous avez vraiment besoin. Le marketing est aujourd’hui très développé, tel que vous pourrez être tentés par les modes de paiement précédentes ou d’accepter des échantillons gratuits de quelque chose que vous n’avez pas dans votre liste de besoins potentiels. Souvenez-vous que dans les boutiques et les magasins, tout est fait pour attirer les yeux, mais ce ne sera pas non plus la possibilité de tout acheter qui vous épanouira véritablement dans la vie. Dans vos dépenses, prenez le temps de toujours chercher les meilleures affaires et à choisir le moment opportun. Il peut notamment s’avérer plus attractif d’acheter un vêtement d’hiver en été, car à ce moment les prix sont encore très raisonnables.

Les commerciaux et les publicités sont partout, pour ne plus vous laisser de répit. Ils sont à la télé, en magasin, dans la rue, dans nos mails, sur internet, au téléphone et même derrière la porte. C’est aussi valable dans le monde réel comme dans le virtuel ou le numérique, à travers notamment les boutiques en ligne sur internet. Cet autre type de vente par ailleurs parait alléchant parce qu’on n’a pas besoin de déplacement. Les achats sont payés en ligne et les produits livrés directement ou dans des points de distribution, mais on n’est pas à l’abri des arnaques. La solution est de ne pas y faire attention et même d’éviter les conseillers qui vous suivent pendant vos courses en magasin. Prenez vos décisions en toute indépendance.

Dépenser son argent pour ses objectifs

Votre aventure sur terre prend un sens lorsque vous travaillez pour des objectifs précis. Il s’agit des vôtres évidemment. Essayez de les découvrir et listez-les dans une note que vous rangerez à portée de vue pour vous aider à vous en souvenir aussi fréquemment que possible. De cette façon, votre cheminement va vous paraître plus clair dans votre carrière professionnelle comme dans votre gestion financière. Vous risquerez moins de vous perdre dans le labyrinthe des soucis financiers et vos dépenses ne seront pas vaines. Économisez quand c’est nécessaire et soyez patient pour pouvoir réaliser vos plus grands rêves.

Rien ni personne ne vous oblige à tout dépenser tout de suite, d’autant plus qu’avec une bonne pratique, vous pouvez arriver à tenir jusqu’au bout du mois, quel que soit votre budget pour chaque période. Pensez à votre épanouissement quand vous aurez atteint votre but grâce à des sacrifices, notamment financiers. En effet, il ne sera pas facile de changer des habitudes, d’ignorer les appels des tendances de consommation, de serrer le ventre pour pouvoir économiser. Seulement, à la fin, vous ne regretterez rien, car vous aurez fait tout ça pour vous et vous obtiendrez quelque chose que vous désiriez ardemment et que sûrement vous aurez cru inaccessible.

Dépenser son argent selon les priorités

Dans la vie, il faut toujours agir selon les priorités, sinon vous n’arriverez pas à grand-chose. Cette règle s’applique autant sur le court, moyen, que sur le long terme. Vous en verrez l’impact au quotidien. Tout le monde a sûrement déjà constaté qu’en voulant tout faire à la fois, on n’arrive pas à terminer une seule tâche correctement. Pour changer les choses, définissez vos propres priorités dès aujourd’hui, tous domaines confondus.

Après, vous devez organiser votre budget pour chacune de ses priorités, les unes après les autres. Si pour ce mois, vous avez prévu un weekend détente à la mer, vous devez mettre de côté dès que vous aviez touché votre salaire l’argent que vous y destinerez. Sinon, il vous suffit de ne pas faire d’autres dépenses, hormis les charges fixes, puisque vous avez déjà quelque chose de prévu. De même, si vous projetez d’avoir votre première maison dans quelques années, vous devez commencer dès que possible vos économies et apprendre ainsi à gérer intelligemment votre argent. En choisissant de faire les choses un à un, vous garantissez leur réalisation et des dépenses adroites. Vous allez sentir que vos efforts au travail ont valu la peine, et que les résultats sont mérités.

Investir son argent dans des actifs

Un meilleur moyen de dépenser son argent, c’est de l’investir dans quelque chose qui le multipliera. Il peut s’agir d’un compte épargne à la banque, d’un investissement boursier, d’une vente-location dans l’immobilier, ou d’une création d’entreprises. Les pertes ne sont pas exclues, mais elles seront moindres par rapport à ce que vous obtiendrez en retour, à condition de parvenir à une certaine stabilité dans un secteur sûr. Évidemment, il y a des risques dans tout investissement, sauf qu’on peut les limiter grâce à un travail à la base.

En immobilier, il faut investir du temps et de l’argent. Vous ne devez commencer que lorsque vous êtes plus ou moins sûr de la solvabilité de votre idée. Ensuite, vous ne devez penser qu’à investir d’abord, les bénéfices viendront bien plus tard pour monter en douceur avant d’exploser quand les choses sont plus stables. Il se peut que vous ne réussissiez pas du premier essai, mais cela fait partie du challenge de l’entrepreneuriat. Même chose pour la bourse, un secteur encore plus à risque, dans lequel il est surtout nécessaire d’être à jour sur la situation du marché. Sinon, il faut se faire aider par un courtier, du moins au début.

L’intérêt est d’avoir au final une source de revenus stables, est même plus. Il n’y a pas mieux que d’avoir dépensé pour en gagner plus. Vous pouvez envisager plus tard d’arrêter de travailler si le projet devient assez rentable, sans compter sur le confort dont vous pourrez jouir au quotidien et les rêves que vous pourrez réaliser. Vous ne serez plus jamais abattu parce que vous constatez que rien de concret n’est resté de vos salaires précédents. Vos enfants pourront d’ailleurs recevoir cet investissement en héritage si vous parvenez à le pérenniser.

Comment investir 100 ou 200 euros ?

comment investir 100 ou 200 eurosComment investir 100 ou 200 euros pour gagner plus ?

En effet, de nos jours, gagner de l’argent devient plus difficile, comme on le voit dans la complication d’une recherche de travail.

Économiser, c’est encore pire. Et même si on a un travail, le salaire est rarement suffisant pour combler tous nos besoins et réaliser nos projets.

Beaucoup cherchent de ce fait à investir leurs économies, dès qu’il y a en a, pour les transformer en sources de revenus supplémentaires.

Il faut savoir profiter puisque actuellement, il est toujours possible de multiplier son argent.

De nombreux étudiants se trouvent également dans le même bateau. Ils ne gagnent rien encore, mais ils ont comme tout le monde des projets. Il n’y a d’ailleurs pas que les projets lorsqu’on choisit de quitter le cocon familial. Le premier souci concerne les charges au quotidien. Il devient essentiel dans ce cas de commencer à faire fructifier tout de suite le fond dont on dispose, parce que le besoin c’est maintenant.

Les techniques suivantes intéresseront ceux qui veulent investir 100 à 200 euros, qu’ils soient salariés ou étudiants. Le but n’est pas de s’enrichir en un clin d’œil, mais déjà d’obtenir un surplus. Vous aurez le choix entre du travail supplémentaire et les investissements réalisés en une fois, qui se multiplient ensuite automatiquement. Dans tous les cas, les gains peuvent être stables ou mieux, croissants.

Monétiser un blog

Vous ne dépenserez pas les 200 euros pour acheter un blog, avec au moins une année d’abonnement, et pour l’installer avec le thème de votre choix. L’investissement devient plus onéreux si vous décidez de suivre des formations, notamment en webmarketing. Mais ce ne sera jamais aussi cher que les sites e-commerce.

Le plus important au début c’est de choisir un thème tendance,pourlequel il y a du business, afin de mieux capter l’attention des internautes. Le visuel est également à travailler. Il faut être passionné parce que le blog a besoin d’être entretenu. Pour le garder en vie, on doit effectivement y poster régulièrement des articles, mais de qualité. Une fréquence hebdomadaire serait efficace au début. Vous devez également rester actif en répondant aux commentaires.

Passons maintenant aux moyens de le rentabiliser. Cet investissement ne va pas être bénéfique dès les premiers jours, mais il peut être très salvateur sur le long terme. Les articles sponsorisés figurent parmi les meilleures solutions pour y arriver. Il faut néanmoins obtenir une certaine notoriété pour que les collaborateurs puissent avoir confiance en votre blog.Vous pouvez également mettre en ligne des formations que vous vendrez sur votre blog, ainsi que des produits.

Vous pouvez par exemple choisir le thème de la bourse ou du développement personnel. La mode est également toujours d’actualité, en parallèle avec la coiffure et l’esthétique. Vous pourrez ainsi être sponsorisé par une marque de produit. Autrement, Google Adsense peut vous générer des revenus supplémentaires si vous réussissez à concentrer du trafic, de même que les liens d’affiliation.

Devenir youtubeur

Beaucoup de personnes sont devenues riches grâce au partage de vidéo sur youtube. Pour certains, ce sont des chansons ou des musiques, pour d’autres, c’est plus des partages sur le thème de l’esthétique, de la mode et du bien-être. L’humoristique se trouve aussi parmi les sujets les plus fructueux sur cette plateforme.

À vous de trouver quelque chose de captivant afin d’essayer de récolter notamment le plus de j’aime et de vue, ces derniers constituant les moyens de rentabiliser. Vous ne dépenserez vos 100 ou 200 euros qu’après plusieurs vidéos, à condition d’avoir de bonnes idées et de commencer à produire avec les moyens du bord. Ces derniers devront être utiles et agréables à voir. Le marketing vous oblige toutefois à un maximum de partage du lien de votre vidéo et de passer à la création de la suivante.

En effet, comme pour un blog, une chaine youtube a une visibilité à entretenir. Il faut proposer régulièrement des contenus de qualité et réagir fréquemment aux commentaires. Aussi, avec vos vidéos, vous pouvez devenir sponsorisé.

Investir en bourse

Beaucoup pense que la bourse n’est pas accessible tant qu’on n’a pas une grosse somme à y investir. Pourtant, les spécialistes nous affirment le contraire. Selon eux, tout est basé sur les méthodes et les décisions. Si vous prenez les bonnes, vous serez gagnant, même en investissant que quelques centaines d’euros.

En effet, il existe des produits abordables pour tout budget. La bourse a évolué depuis autrefois où ses produits étaient réservés aux professionnels. Si vous voulez réussir en bourse, vous devrez dès le début vous ôter de la tête l’idée reçue selon laquelle la bourse est une affaire de riches. Désormais, les options binaires, les CFD ou le forex sont disponibles à partir de ces 200 euros.

Néanmoins, il ne vous sera pas profitable d’investir directement dans des fonds et des actions. Si on suppose effectivement que vous allez gagner 10% de votre capital en une année, ce qui est déjà pas mal, le chiffre équivaut à seulement 20 euros de plus.

L’effet de levier est la bonne solution. Vous misez sur une position restreinte avec votre fond, et la progression sous-jacente vous permettrait d’aboutir à un gain plus solide. Les options binaires vous permettent de prendre une position sur des indices, des actions, des matières premières ou des paires de devises (forex). Soit, vous achetez une option d’achat pour jouer la hausse, soit une option de vente pour jouer la baisse.

Avec un peu de chance, vous gagnerez au moins dix fois plus que pour la première alternative à l’expiration de l’option. Si vous choisissez des options à maturité court terme, votre argent peut très vite augmenter à condition de suivre une bonne stratégie. Autrement, si vous ne voulez pas vous travailler l’effet de levier, il vous est toujours possible de cibler les bonnes valeurs dans les penny stocks ou dans les actions de petites entreprises.

Il faut savoir que les investissements en bourse nécessitent de la pratique, du temps et des compétences. Il est tout aussi nécessaire de suivre en continu l’actualité des marchés. Si vous êtes novice dans le secteur, vous devriez suivre des formations. N’hésitez pas à fouiller Internet et les bibliothèques pour trouver des livres d’apprentissage. Des courtiers pourront entre autres vous aider à faire fructifier votre argent moyennant rémunérations.

Par ailleurs, investissez fréquemment. Augmentez régulièrement votre investissement si vous voulez gagner de plus en plus d’argent. Évitez les erreurs fréquentes, surveillez vos positions et ne prenez pas de risques inutiles, comme celui d’investir tout son argent pour une seule option. C’est vrai pour tout type de budget.

Louer

Maisons, voitures, matériels et autres biens peuvent très bien se louer aujourd’hui, surtout depuis qu’Internet nous a ouverts à de plus en plus de possibilités. Avec vos 100 ou 200 euros, vous pourrez faire réparer ce qui en nécessite avant de les  louer. À part vos possessions, les prix de ces réparations sont les uniques éventuelles nécessités pour démarrer votre affaire.

Il vous est notamment envisageable de louer une chambre à des gens de passage. Lorsque vous partez en vacance, c’est plutôt la maison tout entière qui peut vous faire gagner de l’argent. Vous pouvez alors vous servir de vos 100 à 200 euros pour trouver des clients et pour aménager un peu, même si ce n’est pas vraiment nécessaire, sauf pour le marketing. Même cas pour votre voiture que vous aurez à entretenir avant et après chaque location.

Parmi les espaces qu’on peut mettre en location, il y a entre autres les greniers pouvant servir de garde-meubles à long terme. Les garages et les box sont aussi très recherchés, il faut en profiter si vous n’avez pas de voiture.

Les placements

Actuellement, les ménages se plaignent de leur impossibilité de faire des économies ou de gagner des revenus supplémentaires. Ils devraient apprendre plus sur les placements, qui se sont de bonnes options pour débuter. Grâce à ces derniers, vous pouvez commencer dès 100 euros, voire beaucoup moins. En plaçant la même somme par mois, vous sauvegardez cet argent, mais en plus vous bénéficierez à la fin d’un intérêt non négligeable.

Vous avez déjà trois possibilités pour le livret défiscalisé : le livret A, le livret de développement durable (LDD) ou le livret d’épargne populaire (LEP). La rémunération pour l’ensemble est exonérée d’impôts et de prélèvements sociaux. Les bénéfices peuvent être prélevés à tout moment, et même le capital déposé. Mais l’idéal c’est d’y laisser fructifier son argent pour retirer une somme plus importante après 5 ans minimum.

Par ailleurs, il y a les superlivrets proposés par presque toutes les banques, notamment les banques en ligne. Les versements et les retraits sont également possibles pour ce cas-ci. La différence, c’est que la rémunération est fiscalisée. Cette dernière peut toutefois être juteuse quand les banques font des offres de taux boosté sur une courte période. En tout cas, la rémunération est déjà mieux que les livrets classiques.

Toujours dans cette logique de sécurité de l’épargne, vous avez également le choix pour un plan épargne logement (PEL). Comme les précédents, vous pouvez y verser des suppléments pendant les dix premières années. Toutefois, il y a une limite maximale à respecter, d’un montant de 61 000 euros environ. La particularité du PEL est qu’on ne peut pas faire de retraits. À la fin, vous gagnerez beaucoup plus qu’avec les autres, environ le double de ce qui est offert par le livret A.

Votre rémunération sera surtout plus alléchante si vous avez profité de la prime d’État et si vous ne clôturez qu’après plusieurs années. Gagner une prime d’État devient possible dès qu’on souscrit à un crédit épargne logement.

Vivre avec un petit budget : voici comment faire…

vivre avec un petit budgetVivre avec un petit budget : comment bien faire ?

En effet, tout le monde n’a pas eu la chance d’être riches ou bien nantis.

Et puis, la vie est tellement imprévisible qu’on doit parfois prendre des mesures pour les moins drastiques afin d’assurer au moins sa survie.

Pour preuve, il y a ceux qui doivent vivre avec des budgets plus fins que d’autres. Néanmoins, la vie n’est pas pour tous aussi dramatique.

Pour d’autres, c’est un choix de vivre avec un petit budget. Ils le font pour pouvoir économiser au profit de quelques projets, ou parce qu’ils pensent qu’autrement c’est du gâchis. Après un projet notamment, les mensualités de prêts peuvent accaparer une grande partie de nos revenus, ce qui nous ramène à cette même nécessité.

Ce ne sera pourtant pas plus simple à dire qu’à faire. Des règles de vie s’imposent, dont voici quelques-unes.

Apprendre à distinguer l’utile de l’agréable

Quand on est serré dans ses comptes, il ne faut pas gaspiller. On doit toujours réfléchir avant chaque dépense. En effet, tout ce qui est débours doit répondre à des besoins essentiels, urgents ou incontournables. En général, il y a le loyer, la nourriture, les habits, le transport, le téléphone et optionnellement la facture Internet. Pour toutes ces charges, il y a toujours moyen de faire sans trop dépenser.

Commencez alors par réduire la fréquence de vos courses au supermarché. Apprenez également à éteindre vos appareils au lieu de les mettre en veille et à éteindre la lumière chaque fois que vous quittiez une chambre.

Il faut reconnaitre entre autres que vivre dans une grande villa peut être très confortable. Pourtant, même quand il s’agit d’un petit studio, son appartement peut être tout à fait viable et plaisant à vivre tant qu’on y met du sien. Il en va de même pour la voiture et le vélo. Chacun est cette fois utile, mais le vélo est largement bénéfique pour la santé et l’économie, quand la distance le permet bien sûr. Boire de l’eau au lieu d’autres boissons peut également faire une différence.

Acheter moins cher

À partir du moment où vous avez pris la décision de passer désormais vos mois avec un budget limité, vous devez aussi avoir appris à réduire les dépenses. Acheter beaucoup moins que d’habitude peut être une solution, mais ce n’est pas la seule. Il est surtout plus profitable d’acheter moins, car la privation résultant de la première possibilité peut vite devenir un problème.

Pour toutes vos dépenses, prenez le temps lors des premiers mois pour comparer les prix. Ayez dès lors la bonne habitude d’enregistrer les meilleures adresses. Sachez également profiter des soldes et des promotions en tout genre.

Les comparateurs de prix sont par ailleurs nombreux sur Internet et existent presque dans tous les domaines. De l’achat d’un produit classique à un achat immobilier, ces outils en ligne nous permettent de sauver de l’argent. Vous aurez une vision des prix de plusieurs fournisseurs sur une seule page, ce qui vous évite d’aller les consulter un à un.

Il existe de l’autre côté les simulateurs de prix qui servent à prévenir les dépenses pour certains projets. Aussi nous permettent-ils de voir si notre budget convient à l’investissement choisi ou si l’on doit attendre encore. On ne sera pas forcément obligé d’attendre le temps de rassembler assez d’argent, mais plutôt de guetter le moment propice. Ce dernier peut être rendu possible par des revirements de situations ou des modifications quelconques dans certains paramètres.

Le cas peut s’illustrer pour un projet de voyage. En effet, si votre budget ne correspond pas au prix actuel d’un vol vers votre destination, la situation peut changer. Vous pouvez notamment choisir de faire le déplacement en période de basse saison ou profiter d’une promotion dans une compagnie aérienne.

Savoir être heureux avec ce que l’on a

Nos principaux problèmes c’est l’avidité et l’influence. Difficile de se satisfaire de ce que l’on a pour ce qui est matériel, nourriture et privilèges parmi tant d’autres. On a tendance à toujours vouloir la meilleure place où que l’on aille, à en payer le prix fort, même si au fond ça ne change pas grand-chose.

Également, quand on a de l’argent, on commence à devenir de jour en jour un peu plus capricieux. On ne côtoie plus que les restaurants luxueux, pour faire comme les riches ou les stars. Ça s’appelle de l’influence. Aussi, dès que quelqu’un apparait avec une nouvelle tendance, on cherche tout de suite à avoir le même, quel qu’en soit le prix.

À la maison et ailleurs, on cherche toujours plus de confort. D’un côté, c’est parce que notre industrie de consommation nous pousse directement et indirectement à croire que l’épanouissement se trouve dans le matériel. Et concernant les nouvelles technologies, la plupart continuent malgré eux, et surtout malgré leur portefeuille, d’en faire une course.

C’est toujours surprenant de voir combien les gens acceptent de débourser afin d’acheter le smartphone dernier cri alors que le leur n’a même pas encore passé l’année. Alors qu’en fin de compte, beaucoup de choses n’a pas changé depuis la dernière fois. Ce n’est surtout pas si essentiel que ça au quotidien de la plupart des consommateurs. Or, des nouveautés, il en sort tous les jours. Nos budgets mensuels ou annuels ne suffiront jamais à ce rythme.

Il faut cesser d’être capricieux et facilement influençable si l’on veut pouvoir vivre avec un budget plus modeste. Apprenez plutôt à distinguer ce qui est agréable de ce qui est réellement utile. Sinon, avec ce budget, on ne dépassera même pas la première semaine de chaque mois pour être sans le souci. Laissez-vous convaincre de n’acheter que ce qui est primordial. Évitez surtout d’être superficiel.

D’ailleurs, ces objets que l’on achète sans vraiment y réfléchir deviennent assez vite encombrants. Vient alors le regret lorsqu’on constate qu’ils nous servent très peu en réalité, que ce n’était qu’un coup de tête. C’est là qu’on cherche à les revendre, mais ce sera à coup une vente à perte.

Se former à l’autarcie

Plus vous serez indépendant, mieux vous arriverez à vivre avec un petit budget. L’indépendance s’acquiert aussi par l’action. À titre d’exemple concret, cuisiner au lieu de commander des repas ou reste avantageux sur beaucoup de plans :  santé, économie, expérience. C’est encore mieux si vous pouvez cultiver dans un petit jardin certains aliments, comme les tomates, les fraises, les carottes et les choux. Vous pouvez toujours les stocker dans le frigo, sinon surgeler une partie de ce que vous cuisinez pour plus tard.

Vous cesserez de vous plaindre du coût des produits en grande surface, mais en plus, vous serez fier d’avoir produit votre propre nourriture. Cette expérience va vite devenir une inspiration pour les autres et une motivation pour votre personne.

Que faites-vous de vos vêtements troués ? La plupart répondront sans ciller qu’ils les jettent. Il existe pourtant une autre solution : les recoudre. Sachez d’ailleurs qu’il y a toujours un moyen de transformer un problème en une opportunité. Pour cette fois, ce sera l’occasion pour vous de personnaliser vos vêtements pour à la fois affirmer votre identité, faire tendance et surtout économiser des quelques euros.

Aujourd’hui, il existe aussi de nombreuses offres de services ménagers, à l’exemple du repassage et du nettoyage. Évitez toutefois de vous laisser tenter par des dépenses supplémentaires quand vous avez encore le temps de le faire.

Penser à la réutilisation

Comme vos vêtements, lorsque l’un de vos appareils ou matériels ou ustensiles tombe en panne, il faut réparer et réutiliser au lieu de revendre à perte ou de le jeter dans l’oubli dans le grenier. Beaucoup pensent tout de suite à racheter un autre dans ces cas-là. Pourtant, réparer coute largement moins cher la plupart du temps. Sinon, vous pouvez aussi lui trouver une autre utilisation. Le recyclage nous permet de rajouter à chaque fois une touche d’originalité à notre quotidien.

Travail à domicile : 50 solutions pour travailler de chez soi

travail à domicileActuellement, de plus en plus de personnes préfèrent opter pour le travail à domicile par souci de confort principalement, mais aussi de sécurité.

De nombreuses dépenses peuvent d’ailleurs être évitées de cette façon.

Pour les parents, c’est surtout l’occasion de pouvoir mieux s’occuper de la maison et des enfants.

Si vous aussi, vous voulez passer le cap, commencez par chercher parmi ces idées ce qui pourrait vous convenir.

Grâce à ces conseils, des rêves pourraient enfin devenir réalité.

Salon de coiffure

Un salon de coiffure peut s’installer à même votre salon pour vous permettre de travailler à domicile. D’ailleurs, vous pouvez faire vos installations seulement lorsque des clients vont arriver. Essayez de vous faire connaitre par le bouche-à-oreille ou grâce à Internet. L’affaire peut immédiatement après commencer à tourner. Les investissements peuvent être assez légers au début. Après, votre activité peut s’étendre sur d’autres champs.

Salon de beauté

Dans un salon de beauté, il peut y avoir de nombreux services : soins du corps et du visage, maquillage, épilation, manucure, pédicure, coiffure et autres. Si vous avez des aptitudes en une ou plusieurs de ces matières, vous pouvez lancer votre salon de beauté en commençant chez vous. Aménagez une chambre et achetez de bons produits pour séduire la clientèle.

Il ne vous sera pas difficile d’en trouver, plus spécialement dans la gent féminine. Celles-ci pourraient également avoir besoin de service pour leur donner quelques astuces pour un relooking, les aider ainsi pour bien s’habiller, prendre soin de son corps, et mettre ses atouts physiques en valeur.

Barbier

Un barbier a presque toujours de la côte auprès des garçons, surtout s’il connait les tendances. Et ce métier peut s’exercer depuis chez soi. Tabliers, blouses, ciseaux, produits de rinçage, miroirs et autres petits accessoires suffiront pour démarrer l’activité. Commencez par faire de la pub auprès de vos amis qui transmettront à leurs autres amis. L’info pourra vite se propager.

Atelier de coupe et couture

Si vous êtes doué en coupe et couture, il est possible de travailler chez soi en démarrant votre petite entreprise sans avoir besoin de beaucoup d’argent. C’est bien vrai, surtout si vous disposez déjà d’une machine. Commencez par poster des affiches dans votre quartier pour vous faire connaitre. Ensuite, Internet reste quand même le plus grand marché, à condition de savoir rassurer les gens qui sont à distance, et gagner leur confiance. Effectivement, car le paiement se fera à distance et la livraison se fera par la poste ou un autre canal.

Babysitting

Si vous aimez les enfants et disposez d’expériences et de connaissance en babysitting, c’est un métier qui ne tarit jamais de débouchés. Certains baby-sitters peuvent se déplacer, mais vous pouvez faire partie de ceux qui attendent les enfants chez eux. Néanmoins, un certificat est généralement nécessaire pour exercer le métier, car s’occuper d’un bébé n’est pas une chose aisée.

Il faut apprendre à connaitre son langage, il faut être docile et savoir obtempérer malgré les pleurs et les bêtises, etc. Il faut également être attentif et être très prévenant par rapport aux potentiels dangers, risques de blessures et de sécurité. Toutefois, un baby-sitter ne veut pas toujours dire s’occuper des tout petits. Il y a toujours des enfants qui devront être gardés jusqu’à en voir un peu plus.

Studio photo

Aménager chez vous un studio photo pour faire des shooting peut vous correspondre comme métier. Vous ne prendrez que des pauses en mode portrait, au contraire des photographes qui se déplacent pour prendre en photo des événements extérieurs. Mais si vous êtes vraiment doué et si vous savez accueillir vos clients, vous ne risquez pas les pertes. Vous pouvez également faire dans la microphotographie. En outre, il fait partie de vos possibilités de prendre des photos pour votre propre compte et les vendre sur Internet ou dans votre studio.

Studio d’enregistrement

Si vous êtes plutôt un habitué du secteur musical, pourquoi ne pas installer votre petit studio d’enregistrement pour les amateurs de musiques, les artistes qui émergent et ceux qui font des covers. Les jeunes de votre ville sont vos premières cibles. Ils peuvent simplement performer dans votre studio, y faire leur répétition pour un concert ou autre, et prendre du bon temps entre amis, sans que ça doive être enregistré. Vous pouvez y donner des cours selon vos domaines.

Cours de musique

Vous n’avez pas toujours besoin d’un studio ou d’une école pour apprendre de la musique. La disposition d’un unique instrument de musique vous permet de démarrer, et la capacité à transmettre vos connaissances évidemment. Il peut s’agir d’un piano, d’un violoncelle, d’une flute, d’une guitare ou autre chose. Les enfants seront plus nombreux à avoir besoin de vos services. Faites-vous connaitre auprès de parents et votre affaire marchera. Commencez par réserver 2 heures en une ou deux fois par semaine, par client. Imaginez ce que vous gagnez si vous réussissez déjà à placer rendez-vous par jour.

Cours de langue

Les cours de langue sont très utiles aux touristes et à tous ceux qui viennent de s’installer et qui ne parlent pas votre langue. Il se peut aussi que ce soit des personnes qui partent ailleurs, mais qui ne parlent pas la langue de leur destination. Ou plus simplement, d’autres en ont besoin pour leur travail ou leurs études. C’est là que vos compétences linguistiques entrent en jeu afin de leur donner des cours particuliers en ligne ou en présentiel. Grâce à Internet, vous avez la possibilité de donner des cours par correspondance effectivement, même si ces personnes se trouvent très loin de vous.

Montage vidéo

Les vidéos constituent d’excellents moyens de faire des publicités et de raconter des souvenirs. Mais ce n’est pas toujours très facile d’en monter une. Si vous avez ce talent, vous pouvez absolument en faire votre métier. Il est encore temps de changer de boulot si vous étiez occupé par un autre poste alors que c’est votre passion. Le métier peut très bien se faire à domicile. Vous n’avez d’ailleurs besoin que d’un ordinateur, mais assez puissant quand même, pour vous lancer.

Organisateur d’événements

Les mariages, les conférences, les baptêmes, comme d’autres, sont d’importants événements dont beaucoup rêvent d’en faire une journée inoubliable. La majorité des concernés préfèrent léguer la totale responsabilité de l’organisation à quelqu’un de qualifié. De là est né le métier d’organisateur d’événements. Il existe de grandes sociétés qui font ça, mais cela peut également être fait en solo, depuis chez vous, si vous vous en sentez capable. Le débouché est important dans ce secteur.

Vente d’appartement en ligne

Vous serez responsable de la parution d’annonces pour le compte d’agents immobiliers. Votre part s’arrête là, car vous n’êtes pas un agent immobilier à proprement parler. Vous gagnerez des revenus proportionnellement au nombre et aux impacts de vos publicités, selon votre contrat avec l’agent immobilier en question.

Location de matériel

Tout matériel peut se louer : matériel de camping, de cuisine, pour barbecue, de jardinage, etc. À vous de dénicher ce qui est le plus demandé de par chez vous. Si vous en avez déjà, c’est bien. Si vous pouvez y investir pour rassembler des kits plus complets, c’est mieux. Ce business rentable peut se faire depuis la maison. Vos clients y iront les chercher pour vous les remettre au même endroit.

Pressing

Vous avez une grande maison ou au moins une chambre au rez-de-chaussée, face à la rue ? Et vous disposez tout de même d’un fonds prêt à être investi ? Pourquoi ne pas aménager cette chambre pour en faire un pressing ? Vous préparez un bon plan d’affaires et si les calculs montrent que . Votre business aura beaucoup plus de chance de marcher si les pressings se font rares aux alentours.

Rédaction

Les capacités de rédaction ont toujours été des qualités très recherchées. Il se peut que vous deveniez rédacteur web, rédacteur de mails administratifs, rédacteur de documents scientifiques, etc. C’est un travail à domicile qui paie bien. Mais vous devriez penser à suivre une formation, en autodidacte ou non, après avoir fait votre choix, car ce n’est pas aussi simple qu’écrire des SMS. Et la concurrence est quand même assez rude.

Correction

En ayant un très bon niveau en une ou plusieurs langues, vous avez l’opportunité d’exercer ce boulot à domicile. Vous pouvez corriger des textes pour sites web, des mémoires, des devoirs et beaucoup d’autres. À vous de faire des recherches sur le sujet et d’essayer de trouver aussitôt des clients. Internet vous ouvre grandes ses portes pour votre pêche aux clients.

Traduction

Les traducteurs font partie des boulots à grands débouchés. La multiplication des sites web reste sécuritaire pour ce genre de travail qui peut s’effectuer à la maison. Mais surtout, l’existence tout simplement de centaines de langues dans le monde, en ce temps de développement des échanges internationaux, est une aubaine pour les traducteurs.

Téléassistance

La téléassistance fait partie des travaux qu’on peut faire à domicile. Vous vous faites embaucher auprès d’un cabinet médical, et vous devenez la secrétaire ou l’assistance. Vous serez dès lors engagé à arranger les rendez-vous, ranger les documents numériques et faire d’autres travaux du genre pour votre employeur.

Peinture

Les peintures ont toujours travaillé depuis chez eux. Alors si vous croyez que vos ressources dans ce domaine sont exploitables, n’hésitez pas à suivre des formations. C’est utile pour le perfectionnement et pour trouver le style qui vous convient le mieux. Tableaux, pinceaux, plus l’inspiration vous seront nécessaire pour démarrer. Il est tout à fait possible de reproduire des photos-portraits ou des photos d’objet, selon la demande de vos clients.

Faire de l’artisanat

L’artisanat est un domaine qui regorge de potentiels. Cherchez votre voie dans ce sens si vous êtes plutôt doué pour le travail des mains. La liste est longue. Il vous appartient de choisir. Ça peut être la poterie, le tissage, la vannerie ou autre. Les marchés dans ce cas se concentrent sur les objets ménagers, notamment de décoration.

Garde d’animaux

Si vous êtes capable de vous occuper des animaux domestiques principalement, travaillez dans le cadre de la garde d’animaux. On vous appellera Pet Sitter. Obligatoirement, vous devez les aimer, car la maltraitance des animaux est punie par la loi. Vous prendrez alors la responsabilité de garder des animaux pendant l’absence de leur maitre, en échange de rémunération. Il peut s’agir de chats, de chiens, de hamster, de tortures, de rats, de serpents, de cochons d’Inde, de porcs, etc. À vous de définir ce que vous acceptiez ou non. Vous aurez également la tâche de les promener au besoin.

Location de chambre

Vous avez chez vous une chambre qui ne vous sert que rarement ? C’est une autre opportunité pour gagner de l’argent depuis chez soi en la louant à des gens de passages, en vous aidant des plateformes spécialisées dans ce sens sur Internet. Vous y publiez votre offre et les clients vous contacteront à chaque fois. L’avantage est que avez le droit à tout moment de retirer cette offre en supprimant votre annonce sur lesdits sites, contrairement à la location mensuelle. Il peut s’agir d’un weekend ou de quelques jours, normalement pas plus d’une semaine.

Votre seule charge reste la tenue de la propreté. Avant et après chaque passage. Cela peut être une source de revenus intéressants, assez pour permettre à ceux qui ne sont pas très dépensiers de rester chez eux et se concentrer sur cette petite affaire. Il vous est possible de trouver un ou plusieurs travaux supplémentaires dans cette liste afin d’arrondir vos gains.

Cabinet médical

Les médecins ont la possibilité de créer chez eux leur propre cabinet médical. Un fonds plus ou moins important est toutefois nécessaire pour l’achat des matériels médicaux. Que vous soyez médecin généraliste ou dentiste, vous pouvez pleinement profiter de cette option. Faites-vous connaitre dans votre quartier ou même dans votre ville et le tour est joué. Un médecin est toujours très demandé.

Voyance

Les voyants, les cartomanciens et autres pratiquent aussi leur métier. Généralement, ils le font depuis chez eux. Si vous avez vous aussi ce don, alors pourquoi ne pas s’y essayer ?

Boutique en ligne

Les boutiques en ligne sont très en vogue aujourd’hui. Ce qui fait que la concurrence est rude, quoiqu’avec de l’originalité et une bonne qualité des services, vous pourrez facilement fidéliser vos clients. Il existe de nombreux tutoriels qui vous permettent de commencer sans obligatoirement détenir les connaissances requises en informatiques et les technologies web. Plusieurs outils ont été créés pour vous faciliter la tâche.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à choisir l’apparence de votre site et à trouver des articles à vendre. Pour cela, créez vos propres produits ou vendez ceux d’un autre fournisseur. Vous devez dans ce cas établir un contrat précis. Pour déterminer les intérêts et les conditions de chacun, le processus de livraison, les conditions pour le service après-vente (SAV), etc.

Revente en ligne

Il existe aujourd’hui sur Internet la technique de dropshipping. Vous créez un e-commerce qui au lieu de vendre, ne fait que revendre. Et en plus, vous n’avez pas à payer les produits au début, mais uniquement après les avoirs vendus. Vous ne prendrez que la commission.

Programmation web

Comme je ne cesse de le répéter dans cet article, les sites web se multiplient de plus en plus. Derrière cela, il a les développeurs, mais aussi les outils drag-and-drop qui suffisent pour beaucoup pour la création de leur site. Mais généralement, dès que le site devient plus compliqué et plus personnalisé, les services d’un ou de plusieurs développeurs sont nécessaires. C’est pourquoi ce métier rapporte encore très bien. Pourquoi ne pas vous former en programmation alors ? Et vous pourrez ensuite travailler depuis chez vous à titre freelance.

Mais un développeur ne fait pas que des sites. Il peut construire des applications mobiles et des logiciels de bureau.

Référenceur web

Suite à l’affluence des sites web, la concurrence se durcit. Un référencement devient plus que nécessaire à tous les propriétaires de leurs sites afin de hisser ces derniers aux premiers rangs dans les résultats de recherche. On parle ici des résultats dans les moteurs de recherches. Car il est confirmé que moins votre site se voit, moins vous avez la chance de vous faire connaitre votre business et donc de vendre vos produits dans le cas d’un e-commerce. Ce travail à domicile est très intéressant, en matière de relations, d’expériences et de rémunérations. Il peut être pratiqué à domicile.

Infographie

L’infographie est aussi un élément qui ne peut se séparer des métiers du web, et même du non-web. En effet, auront besoin de vos services les sites qui ont besoin de retouches photo, de bannières, de spots publicitaires, etc. Si vous y êtes habile, à vous l’honneur ! Chez vous, avec votre ordinateur, vous pouvez faire sensation et trouver autant de clients qu’une entreprise concurrente.

Écrivain

Si vous avez la plume facile, je vous conseille de vous orienter dans l’écriture de livres. Qui sait si votre prochain roman va devenir le numéro un de la vente l’année de sa sortie. Vous gagnerez un important pactole en droit d’auteur. Vous avez le choix entre écrire de romans, de bandes dessinées, de livres éducatifs parmi d’autres.

Vente de tutoriel

L’écriture de tutoriels appartient plus à ceux qui ont à la fois la compétence dans le domaine concerné et dans la rédaction. Vos atouts se trouvent par exemple dans la programmation, dans la modélisation D, ou dans l’art de se faire belle. Vous prenez un thème ou un modèle pour rédiger un tutoriel sur comment y parvenir. Sinon, d’autres initiatives peuvent venir de vous, comme de donner vos propres solutions à des problèmes récurrents dans votre domaine.

Après la rédaction, vous les mettez en ligne sur votre site ou dans des sites spécialisés dans la vente de tutoriels. Le contenu doit impérativement être attractif, et les titres accrocheurs.

Vente d’ebook

Les ebooks sont plus comme les vrais livres, mais qui peuvent aussi être plus techniques comme les tutoriels. Les ebooks sont donc réservés au numérique et se vendent dans des plateformes spécialisées. Un ebook se vend d’ailleurs moins cher que les livres la plupart du temps, sauf qu’ils peuvent se vendre comme des petits pains s’ils gagnent en côte au niveau des internautes. Cette information peut vite devenir virale et l’on n’hésitera pas à débourser pour en avoir.

Blogueur

Devenir blogueur c’est accepter de partager une partie de sa vie et ses passions. Vous vous impliquez personnellement. Vous devenez un témoin vivant. Le sujet de votre blog peut être l’histoire, le voyage, la mer, le jardinage, l’entretien d’un foyer, la poursuite d’un rêve, etc. Vous décorerez le contenu de vos propres recherches, expériences et trouvailles. Surtout, vous agrémentez le tout de belles photos. Et vous n’hésitez pas de balancer des astuces pour ceux qui voudront suivre votre voie, chaque fois que cela vous sera possible.

Collectionneur

Devenez collectionneur à domicile. Internet est une ressource inépuisable pour les objets dont vous pourrez rechercher. Ensuite, vous revendez vos collections pour faire des bénéfices. Vous devez avoir les sens aiguisés dans ce métier : savoir dénicher des objets à des prix moins chers, et savoir où et quand les vendre à des prix attractifs.

Service en ligne

Il n’y a pas que les boutiques en ligne qui sont rentables sur Internet. Les sites de services le sont aussi. En plus, les champs d’applications sont plus vastes. Vous avez le choix entre créer des sites de mis en relation (BB ou BC ou CC) , de mise en location, de comparaison ou de services proprement dits. Ces derniers peuvent être : la facturation, les retouches photo, la simulation de calculs, ou autre.

Commercial en ligne

Devenir commercial est un projet qui peut mener très loin professionnellement parlant. Parce que dès que vous aurez acquis toutes les roueries dans le domaine, il vous sera très facile de réussir en affaire. Pour le moment, vous aurez la chance de trouver autant d’employeurs que dans tout autre travail. Que ce soit dans l’informatique, dans toute industrie, dans la médecine, dans le cosmétique ou dans tout autre secteur, les commerciaux sont toujours d’une grande utilité. Tout ce qu’il vous faut, c’est votre connexion Internet et vous pourrez faire le travail depuis chez vous, à partir de votre ordinateur, de votre tablette ou même de votre smartphone.

Création de maquettes

Ceux qui disposent d’un diplôme en architecture peuvent prétendre à ce métier. Ils pourront rester chez eux, et un ordinateur peut être leur seul élément de démarrage. Sur Internet, il ne manque pas de gens. Vous pouvez dès lors commencer par les maquettes D, ou peut-être seriez-vous plus doué à les créer directement avec de vrais matériaux. Le bois, le papier, le plastique sont excellents pour réaliser un tel œuvre, à adapter selon le cas. Les créateurs qui veulent d’un prototype, les collectionneurs qui veulent d’une copie, et bien d’autres personnes feront appel à vos services pour des commandes très variées.

Psychologue

Tout comme les médecins, les psychologues peuvent installer leur propre bureau chez eux. Tout ce qu’ils auront besoin, c’est leur diplôme et leur bureau, avec des équipements supplémentaires pour l’archivage des dossiers médicaux et pour aider les clients pendant les séances.

Coaching

Le coaching est un métier très tendance. Beaucoup de monde dit avoir besoin de coach dans plusieurs domaines. C’est le cas des parents qui vont avoir des bébés, des gens qui travaillent sur leur développement personnel, ceux qui veulent reprendre un autre départ dans leur vie, qui veulent apprendre à mieux cuisiner, à mieux communiquer, ainsi de suite. Les séances peuvent évidemment s’organiser depuis chez vous.

Youtubeur

De nombreux youtubeurs sont devenus très célèbres et du coup très riche, en un temps record. C’est peut-être le moment de vous en inspirer et de faire pareil si vous avez un projet assez original pour attirer du monde. Il peut s’agir d’humour, de coaching, d’éducation, de motivation, de culture générale et bien d’autres sujets. C’est la chaine elle-même qui vous paie au nombre de vues, de ‘j’aimes’ et d’autres critères.

Entreprise familiale

Vous cherchez un boulot à faire chez vous ? Pourquoi ne pas rejoindre votre entreprise familiale ? Ou pourquoi ne pas en créer une ? Vous restez chez vous et vous organisez ensemble pour faire une activité lucrative. Ceux qui disposent d’un grand terrain peuvent en faire un terrain de golf ouvert au public moyennant de l’argent. Si vous avez en plus des chevaux, l’équitation est une possibilité. Les gains sont intéressants, tout comme les investissements doivent être plus importants.

Sinon, il peut s’agir de ferronnerie ou de travail de bois. Sinon, il faut vous orienter vers le secteur de l’artisanat. Les possibilités restent très étendues, à vous de voir ensemble.

Expérience payée

Aujourd’hui, Internet nous permet de gagner de l’argent en faisant des expériences pour le compte d’une autre personne. Il peut s’agir de la cuisine d’une recette, ou juste d’essayer quelques mouvements, ou des expériences plus intéressants. Grâce à ce métier, vous pourrez faire depuis chez vous, quelque chose qui vous amuse ou qui vous tient à cœur et qui vous fait gagner en plus de l’argent.

Éducation canine

Vous êtes titulaire d’un brevet d’éducateur canin ? Il vous est faisable de recevoir vos clients chez vous. Vous allez donner aux propriétaires des conseils concernant le dressage du chien, mais aussi sur son alimentation et sa santé.

Lecture de publicités

Plusieurs sites Internet de vous faire de l’argent en visualisant des publicités sur des pages web ou dans vos mails. Attention toutefois aux arnaques, qui ne sont d’ailleurs pas en petit nombre. En parallèle avec ce type de travail à domicile, vous devez souvent faire des pubs pour la plateforme sur laquelle vous le faites, en partageant les liens sur les réseaux sociaux par exemple. Les systèmes d’affiliation vous permettent entre autres, dans la plupart des cas, à gagner des revenus supplémentaires quand ces filleuls commencent à être également productifs.

Concierge en ligne

Le travail est similaire à celui que fait une assistante en télétravail. Sauf que pour cette fois, on doit s’occuper de clients venus dans une ville spécifique. La concierge devrait donc les aider à faire des réservations de restaurants, à leur indiquer des plans et des rues, à les aider à rédiger certaines lettres entre autres.

Expert-comptable

Celui qui dispose des diplômes et compétences requis pour un expert-comptable peut trouver du travail à domicile pour le compte de PME. Le salaire est particulièrement élevé pour ce boulot, d’autant plus que le travail est plus grand et délicat.

Fleuriste

Le métier de fleuriste peut être exercé par tous ceux qui aiment les fleurs et les créations de bouquets. Vous vous faites livrer des fleurs et vous publiez ensuite vos créations sur votre site Internet. Vous pouvez planter vous-même certaines de vos fleurs pour limiter les dépenses, à condition de disposer d’assez d’espace et de compétences en la matière. En effet, les fleurs sont des plantes très délicates, nécessitant des soins importants, sinon elles refuseront d’être belles.

Repassage à domicile

Les repassages prennent beaucoup de temps, que la plupart des gens ne disposent pas. Ce métier est né afin de résoudre leur problème. Ils n’auront plus qu’à déposer le linge chez la personne et les récupèrent au même endroit dès que c’est fini. Il vous appartient de le promouvoir au sein de votre ville et de l’étendre, pourquoi pas à d’autres tâches ménagères comparables.

Stylisme

Le métier de styliste est de plus en plus en vogue en ces temps d’imposition de l’industrie de la mode. Il peut s’exercer depuis chez soi, mais il faut rester connecté au monde qui l’entoure, notamment par le moyen d’Internet. Le but est de suivre les tendances pour pouvoir adapter ses créations en fonction. Il faut ajouter à cela une touche personnelle d’originalité que vous puiserez à travers votre culture générale, vos voyages et vos échanges. Vous pouvez devenir styliste haute couture ou bien de prêt-à-porter, créant des pièces uniques ou en série selon les demandes.

Toiletteur

Les propriétaires d’animaux domestiques peuvent avoir recours aux Pet Sitters ou aux éducateurs canins. Mais il peut également avoir besoin de toiletteur. Dans ce métier, les gens s’occupent du brossage des animaux à poils, du tondage, et des pansements selon les indications du vétérinaire. Pour ceux qui veulent redonner un look à leur chien notamment à travers son pelage, c’est là qu’il faut aller.

Pourquoi entreprendre : 10 bonnes raisons

pourquoi entreprendrePourquoi entreprendre ?

En effet, il existe différents moyens de gagner sa vie… Toutefois, on peut les catégoriser principalement en deux : travailler pour quelqu’un ou travailler pour son propre compte.

Chacun possède ses propres avantages, mais ils nous permettront tous les deux, au fil du temps, et si on sait bien s’y prendre, de devenir riche.

La première grande différence, c’est qu’en travaillant dans une entreprise, vous n’aurez pas autant de risques à prendre que dans l’autre cas. La deuxième, c’est que lorsque vous quittez une entreprise, vous partez avec rien si celle-ci ne vous appartient pas. Vous aurez alors dépensé des années de votre temps à bâtir la richesse d’autres personnes. Ce qui nous pousse à conclure qu’entreprendre est largement bénéfique. Les dix raisons qui suivent viennent d’ailleurs confirmer cette thèse.

La liberté

En travaillant dans l’entreprise de quelqu’un, vous sentirez toujours que vous n’êtes pas chez vous. Vos actions et votre pouvoir de décision sont limités. Concernant les décisions, vous devez à chaque fois attendre l’aval de votre patron. Vous ne serez pas non plus en mesure de tout demander ou tout proposer, au risque de passer pour un mal intentionné. Vous devez par ailleurs vous plier à tous les règlements de la société, comme au rythme de travail de celle-ci.

Or, si vous travaillez dans votre propre entreprise, vous ne passerez par rien de tout ça. Cette fois, c’est vous qui définissez les règles. Vous avez d’ailleurs la possibilité de vous créer des exceptions. Vous serez le plus à l’aise et vous n’obéissez à aucun autre supérieur. Seuls vos objectifs vous dictent.

La maitrise de son temps

La maitrise de son temps est un témoin supplémentaire de la liberté lorsqu’on entreprend, mais il est l’un des plus importants. Vous serez le seul décideur par rapport à votre emploi du temps. Vous pourrez également arranger vos priorités comme bon vous semble.

Fini le stress et la course effrénée au quotidien, avec la seule motivation d’éviter les réprimandes ou les baisses de point dues aux retards. Maintenant, vous serez peut-être toujours aussi occupé qu’avant, mais au moins, vous le faites pour vous et évidemment parce que vous en avez envie. Ce qui ne vous empêchera pas non plus de vous accorder une pause après beaucoup de travail.

La créativité

Vous avez une imagination débordante ? Alors, je vous conseille d’entreprendre. Effectivement, l’imagination et la créativité sont des compétences qui rapportent beaucoup, mais vous n’aurez pas complètement l’occasion d’exploiter ces talents à votre avantage dans une entreprise. Vous y serez effectivement limité par les contraintes liées à la feuille de route, les buts et les principes de cette dernière.

Vous ne pourrez pas en outre jouir des résultats directs de votre travail. Parce que quoi qu’il en résulte, le renom reviendra toujours en premier lieu à la boite. Toutes vos réalisations lui appartiennent, quelles qu’elles soient.

Les passions

Il n’existe aucun autre moyen de baigner dans ses passions et en tirer un meilleur profit qu’en faisant le choix d’entreprendre. Si vous avez une passion que vous vivez peu au quotidien, il est temps de la reconsidérer pour qu’elle devienne votre principale source de revenus. Faire quelque chose qu’on aime est largement plus motivant que toute autre alternative. Chaque matin, vous êtes toujours prêt à réaliser quelque chose, à performer dans cette activité et à vous faire connaitre pour ça. Les résultats ne pourront qu’être meilleurs.

Les rêves

Réaliser ses rêves équivaut à la réalisation de soi. Vous donnez ainsi un sens à votre vie et vous vous garantissez l’épanouissement. Rien n’est plus exaltant que d’avoir accompli quelque chose, à travers un défi que l’on s’est donné et ensuite gagné, ou à travers un objectif que l’on a désormais atteint. Tant qu’on vit, on continue de rêver. C’est un chemin de fait pour ceux qui ont choisi d’entreprendre et de gagner des premiers résultats. Et leurs rêves les pousseront toujours plus loin.

La participation dans le social

En concevant votre entreprise, vous allez surement vouloir l’étendre tôt ou tard. Vous allez donc créer beaucoup d’emplois et augmenter des compétences par la formation. Vous ne manquerez surement pas non plus de tisser des relations professionnelles avec d’autres entreprises, des institutions et des organisations. Toute cette partie-là vous permet de devenir un acteur à part entière de la vie économique et sociale.

L’indépendance financière

En travaillant comme employé dans une entreprise, vous recevez ce qu’elle veut vous donner. Vous en dépendez entièrement. C’est grâce à elle que vous mangiez entre autres. Un potentiel problème de l’entreprise vous impactera alors directement : licenciement ou autre. Entreprendre est la solution à cette contrainte. Là, vous êtes maitre de vos comptes et vous n’aurez plus besoin de personne pour vos besoins financiers.

La découverte de soi

Lorsqu’on entreprend, on doit absolument prendre des risques pour sa firme. Le chemin n’est pas tout tracé, divers obstacles nous mettront à l’épreuve. On va alors se découvrir des talents ou des forces cachés, on va voir à travers ses luttes nos propres limites et les possibilités pour les repousser plus loin. On peut également tomber sur des défauts insoupçonnés. Tout cela va nous permettre de mieux nous connaitre afin d’en tirer des leçons et essayer de devenir meilleur.

Chacun pourra comprendre comment il fonctionne. Ce qui le mènerait à mieux accepter des défaites passées, à mieux écouter son instinct et à avoir moins de difficultés à choisir lorsque des options se présentent à lui.

L’ouverture au monde

Seul, vous ne parviendrez pas à créer votre entreprise. Vous aurez au moins besoin d’un client et d’un fournisseur, sans oublier la main d’œuvre. Ensuite, vous avez besoin d’apprendre beaucoup de choses concernant l’activité que vous avez choisie. Ces connaissances, vous les obtiendrez à travers des relations diversifiées, lors de vos voyages vers d’autres villes, d’autres pays et surtout d’autres cultures. Vous avez besoin de cette ouverture au monde. Effectivement, vous y gagnerez en technique, en professionnalisme et en opportunités.

La richesse

Dans l’entreprise pour laquelle vous travaillez, tous vos efforts mèneront à l’enrichissement de son propriétaire. Alors, même si vous êtes le responsable d’un bond de chiffres d’affaires, votre salaire, lui, ne va pas faire un bond pour autant. Vos promotions n’arriveront pas à la hauteur de ce que vous apportez, bien que certaines offres puissent paraitre intéressantes.

Vous profiterez mieux des fruits de votre travail, de votre talent, de votre détermination et des fruits de vos décisions en étant le chef de votre propre entreprise. Vous aurez la possibilité de goûter à tous les résultats, de les sentir positivement dans votre vie. Si vous réussissez, c’est certain que vous deviendrez riche, avant tous les autres. Votre mérite se traduira proportionnellement par de l’argent et par un confort de vie dont vous pourrez jouir immédiatement.

Alors, pourquoi entreprendre plutôt que de travailler pour quelqu’un d’autre ? Partagez avec nous votre point de vue !

Vivre sans argent : est-ce possible ?

vivre_sans_argent1Peut-on vivre sans argent ?

Pour les uns, c’est un défi pour prouver qu’ils sont assez tenaces pour le gagner.

Pour d’autres, c’est une expérience qui promet d’être riche en leçons de vie.

Mais dans certains cas, c’est devenu une nécessité due à la succession malheureuse de circonstances, notamment de graves problèmes financiers.

Il se trouve également que quelques personnes font ce choix pour sortir de l’emprise de l’argent, car on sait aujourd’hui à quel point ce dernier s’impose dans chaque pays.

Mais alors, vont-ils réussir dans leur quête ? Est-ce une mission impossible ? Ou au contraire est-ce que la cause qu’ils défendent pourrait rapidement rendre leur mode de vie aussi naturelle que n’importe quelle autre ?

Les différents moyens qui seront listés ici seront utiles à ceux qui veulent tenter le coup, sinon aideront les sceptiques à trancher.

Préparez-vous pour de nouvelles habitudes

La décision de vivre sans argent ne devrait pas être prise sur le coup. Elle doit être murement réfléchie. En plus de ça, il faut au préalable quelques préparations. Commencez par exemple à prendre votre vélo ou à marcher pour aller au travail. Ainsi, vous échappez directement à de nombreux besoins qui nécessitent de l’argent : carburant, entretien de la voiture, parking et péage. Alors que ces nouveaux moyens sont excellents pour entretenir la forme, ça s’appelle faire du sport.

Essayez de limiter vos dépenses en faisant en réduisant par exemple le nombre de courses par mois. Ainsi, vous apprendrez à vivre avec ce qu’il vous reste, actuellement c’est encore dans le réfrigérateur, mais plus tard ce sera dans la garde à manger.Dans cette réduction des dépenses intervient également le choix de loisirs gratuits devront notamment devenir vos alliés : les concerts et autres événements, les bibliothèques, les films, le wifi.

Investissez

Si vous voulez passer de votre train de vie actuel à un quotidien exempté d’argent, il serait préférable de faire quelques investissements, surtout pour ceux qui vont le faire à plusieurs et qui partent en plus d’un milieu urbain. Le mieux est de faire son installation à la campagne. Un toit est nécessaire, et un puits pourrait vous être également utile. La liste s’allonge avec une toilette des plus sommaires, un jardin potager ou, pourquoi pas, un champ, une source d’énergie écologique capable de tenir longtemps. Vous pouvez rajouter en option pour vos déplacements sur de plus longues distances, ne pouvant être faites à pied.

Malgré tout, il faut savoir que les plus ardus qui ont choisi la solitude s’y sont réussi des années durant, en vivant à l’écart, à même une grotte. Ils n’ont donc pas eu à investir grand-chose. Mais évidemment qu’on s’adapte mieux si on est seul. Il vous sera dans ce cas plus aisé de trouver des solutions par rapport à vos besoins. Tandis que si vous êtes accompagné, il faut toujours chercher quelque chose qui convienne à tout le monde, ou autrement, trouver sa propre solution à toutes les personnes de l’équipe ou de la famille.

Vérifiez vos aptitudes ?

Que vous partiez seul dans l’aventure ou avec de la famille, il faut que la nouvelle mode de vie convienne à chacune des personnes qui s’embarquent.Sinon, il faut laisser tomber. Quelqu’un qui vit avec une maladie chronique ou suivant un traitement longue durée ne doit surtout pas faire partie de l’équipe, parce qu’il vous sera difficile de trouver une assistance médicale au besoin. Mieux vaut être en bonne santé et de nature solide, autant physiquement que psychologiquement.

Inspirez-vous de vos prédécesseurs

Avant de prendre la décision de vivre sans argent, il convient de se documenter sur les moyens possibles et surtout de prendre connaissance de cas pratiques. Il existe aujourd’hui sur le marché ou dans les bibliothèques de nombreux livres qui racontent le vécu de gens, ayant adopté cette mode de vie. Ils sauront vous exposer des détails qui pourront vous paraitre faciles ou difficiles à première vue, cela va de soi, mais qui peut en réalité être bien plus surprenant.

Éviter au maximum les dangers déterminés

Si vous prévoyez de vivre sans argent, il faudrait éviter les endroits à climat rude sinon vous risquez de gros problèmes de chauffage sinon de climatisation en hiver. La situation sera plus difficile à gérer pour les enfants et les personnes âgées. Vous ferez également mieux de bâtir votre camp dans un endroit plus accueillant, loin des repères de malfrats.

Apprendre l’agriculture et l’élevage

Un très bon moyen de vivre sans argent est d’avoir à disposition de la nourriture tout au long de l’année. Il faut donc en apprendre les techniques, de façon à obtenir des produits consommables traités avec des pesticides naturels, et de la viande fraiche de temps en temps. Évidemment que vous ne pouvez pas profiter des matériels technologiques qui nécessiteront de l’argent pour la carburation et l’entretien. Vous serez contraint de procéder de manière traditionnelle. Un stage pratique serait plus efficace dans ce cas, auprès de ceux qui le pratiquent réellement.

Savoir conserver les aliments

Il existe plusieurs façons de conserver les aliments, comme de les mettre en compote ou de les fumer. Ces astuces sont essentielles au quotidien de celui qui vit sans argent. Ce qui vous évitera d’être à court pendant l’hiver et vous permettant en plus de sauver le surplus en temps normal. S’il vous est devenu vital par exemple de tuer toutes vos poules, car une quelconque maladie dévastatrice rôde aux environs, vous pouvez conserver leur chair. Il en va de même lorsque vous êtes contraint de cueillir tous les fruits ou tous les légumes, car un orage s’annonce mal. Vous les conserverez de manière à éviter ainsi leur perte.

Entretenir sa santé

Il vous sera impossible de réussir la mission sans la santé. C’est pourquoi il est essentiel d’entretenir la forme. Pour cela, il faut toujours manger sain, respecter une hygiène de vie comme la propreté, et faire du sport au quotidien.

Fabriquez ses propres habits et matériels

Vous devrez souvent faire appel à votre créativité dans ce genre de vie. Un humain, par convention et par souci de santé, doit toujours se couvrir. Aussi, ce n’est pas parce que vous avez fait un choix que vous devez vous abandonner au laisser-aller au quotidien, notamment en matière de vêtements. Il existe pour vous l’option d’apprendre à fabriquer vous-même vos propres vêtements. Si vous avez investi dans une machine ne nécessitant pas de courant, vous pouvez toujours coudre. Vous devez cependant vous débrouiller à l’aide d’échanges pour avoir du fil, des aiguilles et des tissus.

Il en va de même pour les matériels et ustensiles dont vous pourrez avoir besoin à la maison. Vous y gagnerez beaucoup si vous avez appris à bricoler, à tricoter, etc.

Cultivez vos propres produits de toilette

En effet, il est possible de faire l’ensemble de sa toilette avec des produits naturels. Il faudrait alors rajouter à vos préparatifs l’apprentissage de ses techniques et l’acquisition des semences nécessaires au démarrage.

Arranger un échange d’aptitudes

Ce type d’échange est très intéressant, notamment au niveau d’une communauté qui partage le même intérêt. Vous pouvez par exemple fournir des aliments en échange de la fabrication de vos habits par vos voisins. Il existe une possibilité pour tous les genres de services.

Partir à pied ou à vélo

Le transport est l’une des charges les plus courantes de notre quotidien. Alors, pour s’en débarrasser lors de votre changement de mode de vie, il vous reste le choix de faire le trajet à pied ou de monter à vélo. Faire du stop peut aussi marcher, si votre région est jugée sécuritaire sur le sujet. Quoi qu’il en soit, il faut toujours être vigilant dans la vie, pour ce cas-là comme pour d’autres. Autrement, vous pouvez négocier votre trajet avec des voisins qui eux, ont une voiture.

Faire des échanges ou du troc

Avant, nos ancêtres ont presque tous vécu l’ère du troc, qui consistait par exemple à avoir de la viande en échange de légumes. Aucune loi encore n’interdise cette pratique aujourd’hui, alors pourquoi ne pas en profiter pleinement ?

Faire du bénévolat

En faisant du bénévolat, on vous donne l’essentiel, mais pas d’argent : un toit avec la nourriture et les autres besoins de ce genre. En plus, vous rendez service et aurez sans aucun doute l’occasion d’apprendre beaucoup de choses, surtout techniques. Vous pouvez chercher par exemple du bénévolat dans une ferme. La reconnaissance, le savoir, l’expérience et les rencontres que vous ferez au cours de cette période vous aideront surement à l’avenir.

Faire du home-sitting

Le home-sitting consiste à garder la maison d’un particulier qui s’absente temporairement. Vous avez donc le toit, mais peut-être aussi de la nourriture, en échange de la tenue et de la garde de la maison.

Se joindre à une communauté

Plus vous serez nombreux, plus la tache vous paraitra moins ardue. Il vaut donc mieux se joindre à un plus grand nombre afin de ne pas se sentir seul et du coup être mieux motivé. Si vous vous consacrez ensemble à l’agriculture et l’élevage, vous pourrez produire plus. C’est aussi un endroit plus adapté pour les échanges.

Comment devenir libre ? Voici 15 clefs

comment devenir libreLa liberté mène à l’épanouissement, à une légèreté sans pareille et à une aisance incroyable dans tous ces agissements.

Mais comment y parvenir ?

Comment devenir libre et se dégager de toutes les attaches ?

Comment éliminer les divers poids qui pèsent sur nos vies?

Vois 15 clés que vous pouvez utiliser afin d’accéder à la porte de la liberté. Il faut savoir qu’il s’agit de changements d’habitudes et d’attitudes.

Définir sa propre vision de la liberté

Avant d’entamer le long chemin vers la liberté, essayez de définir ce que vous entendez par liberté. Est-ce que c’est financier ? Est-ce la liberté d’expression ? Est-ce la liberté de mouvement ? Ou est-ce qu’il s’agit d’une conviction bien plus profonde ? C’est avec cette définition que vous pourrez choisir ce qui vous convient parmi les conseils qui suivent, sans quoi vous risquez de vous tromper de voie.

Devenir le premier responsable de sa vie

Pour devenir libre, il faut devenir le premier responsable de sa vie. En d’autres mots, il faut accepter le fait que tout ce qui vous arrive, bien ou mal, c’est de votre faute ou au contraire grâce à vos efforts. Vos influences dans votre propre vie vont bien plus loin que de simples décisions, d’un travail acharné, ou de quelques autres actions palpables.

En effet, il s’avère aussi que lorsque vous avez des pensées négatives, le monde autour de vous se remplira également de cette même onde nocive.  Vous aurez alors l’impression que rien ne marche, car même les appareils que vous utilisez chez vous ou dans votre bureau risquent de suivre le pas de vos pensées.

Être optimiste

Autrement, si vos pensées sont plutôt optimistes, les voies de la réussite et les solutions de vos problèmes viendront plus naturellement. C’est pourquoi on entend souvent l’adage : aide-toi et le ciel t’aidera. Vous ne devez en aucun subir puisque vous allez déjà pouvoir commencer à agir rien qu’avec vos pensées. Si vous acceptez le défi, c’est parce que vous êtes libéré de l’emprise du négatif, de la colère et des autres sombres ressentis.

Arrêter d’essayer de faire changer les autres

On sait tous que les défauts des autres se font mieux remarquer que ses propres mauvais caractères. Mais cette attitude est totalement déplorable puisqu’on n’est maître que de sa propre vie. On n’a pas vraiment de pouvoir sur les autres s’ils ont toujours leur aptitude à penser. La plupart auront d’ailleurs préféré être épargnés de votre avis ou conseil pour ce qu’ils sont, pour leurs physiques, leurs choix, leurs looks, etc.

Une façon d’apprendre, en outre, c’est de laisser les gens faire leurs propres choix et agir selon leur volonté. Vous aurez tort de croire savoir beaucoup plus qu’eux. Parce qu’en réalité, tout le monde est unique dans sa tête comme à l’extérieur. Cette identité propre nous fait sentir les choses différemment les uns, les autres. Ce qui signifie clairement qu’il n’appartient donc pas aux autres de nous passer du savon, sauf si on demande conseil.

Respecter le choix des autres

Respecter les autres, c’est également se respecter soi-même. Alors, il faut se libérer autant que possible de cette envie d’aider en permanence, de conseiller ou de toujours s’imposer sans qu’on nous le demande. C’est ça la liberté. Vous pourrez certainement vous concentrer plutôt dans vos propres projets et sur vos propres envies. Mieux, en agissant ainsi, vous donnerez en plus le bon modèle aux gens. Bref, vous les aiderez mieux.

S’adapter face à toute situation

À chaque fois que vous allez entreprendre quelque chose, sachez que tout ne va pas toujours se dérouler comme sur des roulettes. Il faut toujours se préparer que le confort d’aujourd’hui n’est pas un acquis, que demain tout peut basculer. Ou au contraire, vos soucis d’aujourd’hui pourront ne plus être que de lointains souvenirs après quelque temps, quand la roue aura tourné.

Et c’est exactement cette capacité d’adaptation qui fait de vous un être libre. Vous ne serez pas influencés par les préjudices et vous aurez alors l’occasion de voir les choses exactement comme elles sont. Cette nouvelle habitude vous mènerait à des décisions murement réfléchies, suivant vos propres instincts. Ce n’est pas de la peur, car vous jouissez pleinement de ce que vous avez chaque jour. Mais vous êtes tout simplement conscient que rien n’est immuable. Vous avancerez alors libre et plus confiant. Rien ne vous surprendra et vous serez rapide dans votre réplique lorsqu’un revirement de situation arrive, car il y a eu déjà préparation.

S’accepter tel qu’on est

Nous sommes facilement tentés de juger les autres, mais en plus, on se juge souvent nous-mêmes. Ce caractère est le reflet d’un manque de confiance et d’un besoin d’en faire toujours plus que ce qui est convenable. Et pourtant, il ne faut pas que l’on traite son égo comme un superhéros puisqu’on a nos qualités et nos défauts, nos capacités et nos limites. Quoi qu’avec une excellente motivation, on puisse presque tout faire, ce n’est jamais très bon de pousser trop loin le bouchon à nos propres risques et périls.

En outre, il faut accepter son propre rythme lorsqu’on fait quelque chose. Également, éviter de vous reprocher des décisions passées, même s’ils ne vous ont pas menées à bon port. Au contraire, laisser soi-même prendre ses propres rennes sans être exigeant est la meilleure façon de devenir libre. On empêche ainsi des tonnes de contraintes et donc de stress de venir alourdir son quotidien.

Il n’y a rien de plus nocif qu’un conflit intérieur. Effectivement, ces ressentiments peuvent avoir d’importants impacts négatifs sur votre présent et même votre avenir, car déjà ils vous suivent indubitablement au quotidien : les reproches, ce que vous ne vous pardonnez pas, ce que vous regrettez, ce que vous n’avez pas pu faire ou même deviner. C’est un poids à porter contre son propre gré. Vous pouvez alors dire adieu à votre liberté. Vous risquez d’ailleurs de renvoyer aux autres une mauvaise image de vous à cause de ce manque de confiance.

Lutter contre les influences

Vouloir s’imposer des idéaux qui vont à l’encontre de sa propre identité est aussi la garantie de la perte de sa liberté. Cela ne peut se faire que si vous avez copié quelqu’un d’autre, ou que vous aviez été influencé par quelque chose. Ce qui revient à dire que votre propre identité vous est imposée. Or, la liberté et les choix imposés font deux. Et évidemment, c’est contre nature.

C’est très tentant d’essayer de ressembler à quelqu’un qu’on idole et qui a réussi. Pourtant, chacun est unique dans ses principes, ses visions, ses valeurs, ses atouts et ses forces. Donc, à moins de cloner son cerveau, vous n’arriverez pas à atteindre ses mêmes objectifs en copiant son côté apparent. On peut s’en inspirer, mais on ne pourrait jamais devenir « lui ». Cette contrainte que vous vous obligez restera un fardeau qui vous verrouillera la porte de la liberté, la vraie connaissance de soi, ainsi que l’épanouissement personnel.

Prendre soin de sa santé

La santé est primordiale dans la vie. Il s’agit d’ailleurs d’une condition sine qua non de la liberté, car la fragilité est un très grand blocage à celui-ci. Et c’est évidemment lorsque vous êtes en bonne santé que vous pouvez avancer dans votre quête de liberté, dans la réalisation de vos projets et dans votre immersion au cœur de vos passions.

Mais même si vous êtes de nature robuste, autant que vous pouvez encore travailler malgré une maladie, celle-ci restera un frein empêchant l’optimisation des efforts et la concentration des idées. Il vaudrait donc mieux prendre soin de son corps au quotidien. Les aliments naturels ou bio, ainsi que le sport font partie de vos meilleurs alliés. Il faut que ce soit régulier, et vous pouvez toujours améliorer en chemin, pour que le résultat se ressente continuellement et de façon pérenne. Ce ne sera pas aisé d’acquérir toutes les bonnes habitudes, mais la quête de la liberté l’est aussi.

Voyager

L’absence d’attache géographique est déjà un signe effectif de liberté. Rien ne vous empêche d’y passer une grande partie de votre vie. Alors, je vous conseille de faire au moins une fois dans votre vie le tour du monde, ou d’essayer de découvrir autant de pays que possible. Vous pouvez aussi vous inspirer, pourquoi pas, de ceux qui ont choisi une vie de nomade, en exerçant un travail indépendant.

Voir le verre à moitié rempli qu’à moitié vide

Sur terre, il y a autant de larmes de tristesse que de joie, il y a autant de violences que de paix, autant de bonne volonté que d’intentions destructrices. Mais si vous voulez vivre libre, essayer toujours de voir le bon côté des choses. Vivez de l’amour qui y est resté inépuisable, partagez les meilleurs sentiments avec votre entourage, tissez de bonnes relations avec les personnes ayant les mêmes intérêts. Vous serez libre et vous entrainerez beaucoup de monde avec vous, d’abord parce que vous deviendrez pour eux une inspiration.

Des injustices, il y en aura toujours. Et la peur vous emprisonnera dans un monde confiné. Au lieu de ça, choisissez de partager de l’amour et de faire preuve de gratitude envers vos semblables. Faites confiance aux gens, à condition toutefois de s’entourer de personnes qui vous aiment.

Savoir filtrer les informations qui vous arrivent

Savoir filtrer les informations que l’on vous offre, c’est apprendre à se cultiver, je veux dire choisir entre ce qui est bien et ce qui est mal. La télévision, les livres, les médias et internet déversent chaque jour à flot des informations qui ne sont pour la plupart ni vérifiées, ni vraiment utiles. Il faut éviter d’ingérer tout cela pour ne pas que votre esprit soit saturé par n’importe quoi. Savoir distinguer l’utile et l’important est un privilège à acquérir si vous voulez devenir un être libre.

Un minimum de tri vous permettra de dévier des millions d’idées nocives, de préjugés et de fausses affirmations. Vous serez également libéré de beaucoup de soucis, non pas par égoïsme, mais parce que le changement que vous voulez apporter au monde commence par vous-même. C’est donc dans ce sens que vous devez concentrer vos efforts.

Se plonger plus loin dans ses passions

Nous avons tous des passions, des choses que nous aimons faire, en tout cas bien plus que le reste. Pour avoir une vie de liberté, il est essentiel de vivre de ces passions-là. Le summum, c’est d’en faire son gagne-pain. Ainsi, vous êtes assuré de vous réveiller le matin plein d’entrain et de voir le futur d’un œil optimiste.

Vous n’aurez plus l’occasion de vous demander si vous n’avez pas raté ou gâché votre vie, car vous l’avez vécu d’abord pour vous, au contraire de certains enfants qui jusqu’à l’âge adulte vivent les rêves de leurs parents. La liberté que vous offre ce style de vie vous permettra d’ouvrir encore plus d’horizons, aussi vastes les uns que les autres. Vous irez loin, c’est certain.

S’inspirer des autres personnes

Grâce à des personnes aux histoires motivantes, vous serez plus enclin à réussir d’atteindre la liberté. Ils vous partageront leurs expériences et seront prêts à vous épauler durant votre course. Leurs histoires vous donneront envie de poursuivre et de pousser les limites un peu plus loin chaque jour. Il faut savoir que beaucoup de personnes ayant cherché la liberté ont choisi la solitude. Pourquoi ? Parce qu’en vivant seul, vous pouvez plus facilement jouir de la liberté, que si vous êtes accompagné ou en famille. Il n’y a ni contrainte ni règlement. Au moins chez vous, vous êtes le maître et personne ne vous obligera à faire quoi que ce soit, ni ne vous réprimandera pour une maison non rangée ou une rentrée à heure tardive, etc.

Exercer un travail indépendant

Avoir un travail indépendant vous permet obligatoirement l’indépendance financière, sauf si vous n’êtes pas doué en gestion. Dans ce dernier cas effectivement, vous serez forcé d’emprunter à de la famille par exemple lorsque les affaires ne marchent pas très bien. Sinon, vous êtes également maitre de votre temps et serez alors libre de vos mouvements.

Alors, croyez-vous pouvoir réussir à devenir libre et atteindre la sérénité dont vous rêvez d’avoir ? En tout cas, il faut essayer.