Comment créer son entreprise sans argent

Bienvenue sur MillionnaireZine !
Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous montre les 5 étapes pour atteindre la liberté financière : Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement !
Merci de votre visite, et à bientôt sur MillionnaireZine ! :)

créer son entreprise sans argentDans un contexte de crise économique, et avec un taux de chômage de plus en plus élevé, la création d’entreprise semble être une solution judicieuse.

Notamment pour les jeunes diplômés et les personnes qui souhaitent se reconvertir.

Pourtant, la question cruciale de l’apport dans la création d’entreprise constitue un frein.

En effet, si vous ne possédez pas les fonds nécessaires c’est-à-dire que si vous ne pouvez pas vous autofinancer, le moyen qui vous est indiqué le plus souvent est le prêt bancaire.

Par ailleurs, les activités à exercer pour une entreprise sans apport sont limitées à la prestation de services : comme la consultance, les services à la personne, les services informatiques par exemple.

Voici quelques moyens qui permettent de créer son entreprise sans argent.

Les types de société

Pour créer une entreprise sans mise de fond initiale,  optez pour l’entreprise individuelle ou devenez auto-entrepreneur. En effet, cela s’avère être très intéressant dans la mesure où les coûts de créations sont très faibles, voire nuls.

Au niveau de l’auto-entrepreneuriat, l’activité peut-être débutée sans apport, ensuite au niveau financier : il n’y a pas besoin de capital social, ni de frais de constitution, ni de charges sociales à payer (s’il n’y a pas de chiffre d’affaire).

Pour l’entreprise individuelle, la création est tout aussi simple. Placé sous le régime fiscal de la micro entreprise et bénéficiant du régime micro-social, il faut juste l’immatriculer auprès de la chambre de commerce ou d’industrie ou effectuer une déclaration à l’Urssaf si vous décidez d’avoir une activité libérale.

S’associer

Face à l’inexistante d’apport, le fait de trouver un associé est une solution.

Un associé est une personne qui contre l’apport en nature ou en numéraire qu’il affecte à la société reçoit en retour recevra une part du bénéfice. Cependant, le choix d’un associé s’avère être très difficile, car il implique : une gestion commune de l’entreprise et un partage des responsabilités.

En tout cas, l’association offre l’avantage de la sécurité du patrimoine personnel et de la diversification des idées, ainsi que du partage des responsabilités.

Le prêt d’honneur

Les avantages du prêt d’honneur octroyé par l’ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique) sont nombreux : nul besoin de garantie, ni de garants, et après l’octroi d’un prêt d’honneur, les banques vous prêteront plus faciles. Cependant, seuls les projets solides et dans l’intérêt de la région auront la chance de se le faire octroyer. Ce prêt comme son nom l’indique vous engage sur l’honneur au remboursement de votre prêt.

Le Lovemoney

Le Love money est défini comme une « épargne affective de proximité ». En fait, ce concept est simple, il s’agit de somme d’argent provenant de la famille, des amis et des connaissances qui croient en votre entreprise. Cet argent réuni pour constituera des fonds pour la création de l’entreprise, ainsi les épargnants deviendront dès lors actionnaires. Il faut savoir que les montant du love money vont de quelques centaines à quelques milliers d’Euros.

Un autre intérêt de ce concept pour l’entrepreneur est que, l’apport de love money lors de la constitution du capital permettra de montrer aux autres investisseurs qu’il a déjà su convaincre ses proches quant à la crédibilité de son projet. Par ailleurs, des associations regroupant des investisseurs de ce genre et veillant aux intérêts de ces particuliers.

Par contre, faire appel au Love money ne vous permettra pas d’avoir autant de compétences, d’aides, de carnets d’adresses etc… à disposition que si vous aviez fait appel à des investisseurs professionnels ou quasi professionnels.

Le Crowdfunding

Le Crowdfunding appelé « financement par la foule » permet le financement d’un projet de création d’entreprise par l’utilisation d’internet comme canal de communication entre ceux qui apportent les projets et les personnes qui désirent les financer.

Comment cela se passe : porteurs de projet et épargnants se rencontrent sur des plateformes dédiées à cela. Les projets y sont présentés et les épargnants choisissent de financer celui ou ceux qui leur plaisent hauteur de ce qu’ils souhaitent investir. Par conséquent, les fonds pour le financement du projet de création d’entreprise sont constitués grâce à un nombre important de particuliers qui injecte des petites sommes d’argent. Notons les principales plateformes dédiées à cela comme Kickstarter, Wiseed, Anaxago ; chaque année, des milliers de projets à travers le monde voient le jour grâce à ce mode de financement.

Le premier client

Le client est la première source de financement de l’entreprise, ainsi il est possible de démarrer l’activité qu’une fois que le premier contrat est signé. Pour cela, soit il y a le recours à l’affacturage, soit le client paye un acompte.

L’affacturage est une méthode de financement et de recouvrement de créances, utilisable par une entreprise et consistant à confier un établissement de crédit spécialisé (l’affactureur) la gestion de ses créances, afin d’en obtenir un remboursement anticipé. Ainsi, une entreprise qui choisit cette méthode de financement, obtient des liquidités et externalise les tâches administratives dont les démarches nécessaires à effectuer auprès des autres entreprises pour le remboursement des créances.

Vendre du consulting

La consultance implique une offre commerciale sans besoin de capitaux, notamment parce que c’est une prestation de services. Dans ce cas également, l’activité démarre lorsque le premier client signe le contrat. Pour commencer, il faudra établir le prix de la prestation ni trop chère, pour ne pas faire fuir le client, ni bon marché, pour ne pas perdre de sa crédibilité.

Ensuite, il faudra construire son réseau, avoir un réseau important vous permettra d’avoir plus de clients, donc générera plus de revenus.

Voici quelques idées pour po développer son réseau : premièrement, utiliser ses contacts pour trouver des prospects, c’est-à-dire demander à vos clients par exemple s’ils connaissent des entreprises ayant besoin de vos services, deuxièmement ; essayer de prospecter lorsque vous êtes en prestation chez un client, en identifiant ceux qui auraient probablement besoin de vos services, pour cela, il faudra vous présenter et leur remettre votre carte de visite, troisièmement; augmenté sa visibilité en ayant un blog, en utilisant les réseaux sociaux comme Facebook et Viadeo, en proposant vos articles à des magazines professionnels, et en allant à des salons où vous pourrez trouver des prospects.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

    devenir riche en créant son propre entreprise personnelle
Vous avez aimé cet article?
Inscrivez-Vous à la Newsletter et Recevez Gratuitement le Livre : "Les 5 Étapes pour Atteindre la Liberté Financière!"
Votre email demeurera 100% confidentiel. Nous détestons le spam autant que vous!

Comments

  1. Ah pas mal le crowdfunding, je ne savais pas que cela pouvait s’adresser à des petits projets privés, je pensais juste que c’était pour les trucs plus humanitaires ou pour les artistes.
    Arnaud a dernièrement publié…Famille d’artiste :tableau moderne triptyque par AlphabetMy Profile

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge