Comment rembourser ses dettes rapidement ?

rembourser ses dettes rapidementIl nous arrive tous de tomber dans le piège embourbant du crédit et d’avoir à rembourser ses dettes le plus rapidement possible. Il est presque impossible d’en réchapper.

C’est déjà difficile pour beaucoup de pouvoir atteindre la fin du mois sans être à découvert, avançant au bord des privations ou même dedans.

Ces personnes ont juste de quoi vivre correctement et se retrouvent avec des loyers impayés parmi de nombreux autres problèmes du même type. Les dernières sont souvent les plus dures.

Sinon, si ce n’est pas le cas, les nécessités de faire des prêts reviennent lorsqu’on projette de faire quelque chose d’un peu plus grand, comme acheter une maison ou un terrain, ou même simplement rénover ou encore quand on veut faire des projets de vacances, d’auto entreprenariat et d’investissements en tout genre.

Les parents passent également ce chemin, la plupart du temps,  pour les financements des études de ses enfants, s’ils n’ont pas pu économiser.

Alors, nous voilà tous envahis petit à petit par les dettes et le stress, car les dettes sont à rembourser sur une période prédéfinie et selon le taux stipulé dans le contrat de prêt.

Sans méthode, il risque de s’en suivre une longue lignée de problèmes et ces derniers risquent de s’empirer si jamais on n’arrive pas à tout régler à temps. Mais cette version dramatique de l’histoire des crédits n’aura pas lieu d’être si on applique les bonnes méthodes.

Ces solutions vous aideront à sortir avec brio de ce piège financier et vous apprendrez comment gérer ses finances de sorte que cette situation non aisée ne vous revienne plus. Découvrez lesquels.

Réduire les dépenses

Vous ne pourrez rembourser vos dettes rapidement qu’avec l’argent dont vous ne vous servez pas. Beaucoup diront qu’avec un salaire modeste, il sera difficile d’y parvenir. Or, il faut toujours considérer les quelques années dont vous disposez pour rembourser, notamment dans le cas de prêts bancaires, que vous pouvez exploiter de manière à ne pas vous attarder dans de longues privations.

Mais sachez tout de même que les taux d’intérêt, constituent comme leur nom l’indique, la principale source de revenus pour les banques. Ces chiffres montent d’année en année durant la période prévue d’amortissement, donc vous avez tout intérêt à faire du mieux que vous pouvez afin de vous débarrasser de vos dettes tant que celles-ci n’atteignent pas encore leur taux le plus onéreux.

On ne vous conseille tout de même pas de vous priver en pensant pouvoir rembourser beaucoup d’argent à la fois. Tôt ou tard, à ce rythme-là, vous risquez de craquer et serez tenté de dépenser beaucoup afin de combler le manque. Vous ne gagnerez rien dans cette instabilité, mieux vaut un équilibre. Aussi, si vous en faites trop, vous risquez de vous rendre malade et cela va engendrer des problèmes supplémentaires.

Alors, quel que soit le montant de votre salaire, prenez la décision de vivre avec le minimum de dépenses et de vous servir de ce qui reste pour l’amortissement. Il s’agit d’opter pour une meilleure gestion de son argent, non pas de vivre dans l’inconfort. Imaginez par exemple que vous pourrez trouver un appartement moins cher sans que vous ne perdiez pas beaucoup d’espace. Même chose pour votre abonnement Internet et téléphonique.

Mais il est encore plus profitable si vous apprenez à garder cette habitude de faire le moins de dépenses chaque fois que vous allez ouvrir votre porte-feuille. Ne vous laissez pas tenté, ni par les soldes, ni par la mode, si pour le moment vous constatez après réflexion subjective que vos habits de moment vous suffisent parfaitement. Pensez aussi à limiter vos sorties restaurants, shopping et autres pour que vous puissiez sortir rapidement de votre problème financier.

Tout cela ne parait peut-être pas grand-chose et pourtant il faut s’appliquer et poursuivre sur le même sens avec persévérance si l’on veut obtenir de résultats concrets. Vous verrez que ce n’est pas très dur d’essayer de gagner des euros par ci et par là en réduisant les dépenses. Les systèmes de covoiturage, de colocation et font également partie des possibilités de réduction des dépenses.

Payer tranche par tranche

Comme il a été entrevu précédemment, il faut bien exploiter la période de remboursement, car durant celle-ci, cela ne fera aucune différence qu’on ait pu rembourser assez ou moins vite. Le but est de payer régulièrement chaque mois une somme constante dans le moindre des cas. Comme ça, le quotidien reste stable, le règlement des dettes avance, et l’effort se fait donc moins sentir. Vous avancerez doucement, mais sûrement, et le parcours vous semblera un peu moins dur.

Dès que vous touchez votre salaire, et que vous aurez déjà calculé à combien à peu près s’élèvent vos besoins sur le mois à venir, versez tout de suite ce qui a été soustrait pour régler une partie de vos dettes. Comme, ce sera fait et que vous serez alors dans l’obligation de tenir avec le reste. Vous devez être assez auto disciplinée pour que vous ne vous trahissiez pas et compliquer alors les choses dans une mauvaise gestion de votre argent.

Et vous devez bien sur tenir compte du fait que ce doit être remboursé à temps donc reconsidérer le montant de la tranche mensuelle si c’est très bas et donc se reposer des questions sur les dépenses qui pourront encore être réduites. Est-ce le shopping, la nourriture, les chaussures, les sacs ou autres ? Quoi qu’il en soit, c’est vous qui avez le dernier mot.

Commencer par les plus délicats

Si vous avez plus d’une dette à rembourser, commencez toujours par les plus délicates pour y parvenir rapidement, notamment par ceux qui se rapprochent de l’échéance.  Et si jamais, ces échéances sont plus ou moins les même, commencez par ce qui est difficilement négociable et pour le reste, entamez une procédure de négociation avec votre banquier pour étirer un peu plus la période de remboursement si possible.

Vérifier celles, dont les taux sont plus élevés ou qui montent rapidement, car elles sont à classer parmi les prioritaires. Sinon, commencez par les plus chers, afin qu’elles s’allègent vraiment de manière décroissante. Prenez bien le temps de faire tous les calculs et de comparer, en tirant le meilleur arrangement possible.

Arrêter de contracter du crédit

À partir du moment où l’on se rend compte que les dettes commencent à s’accumuler, il faut éviter à tout prix d’en refaire, même infime. Serrez-vous la ceinture si nécessaire et surtout découvrez pourquoi. En effet, parfois aussi, il faut aller à la racine véritable du problème au lieu de juste essayer de résoudre. Peut-être que vous résistez difficilement aux plaisirs de la vie et des petits plaisirs personnels. Alors, mieux vaut que vous essayiez de les oublier petit à petit. Échanger ces moments plutôt avec de bonnes habitudes, notamment enlever de votre tête le recours à ‘emprunt.

Soit, vous apprenez à vous battre vous contre les tentations qui vous font vous noyer dans des problèmes financiers. Essayez de savoir ce qui vous fait dépenser le plus et prenez des mesures, draconiennes s’il le faut. Soit, vous économisez pour vos futurs projets et s’il faudrait toujours y  avoir recours le moment venu, autant que ce soi moins élevé.

Vous pouvez par exemple déjà économiser, même au compte-goutte, pour financer les études de vos enfants dans quelques années. Il est possible également d’économiser durant au mois toute une année pour les prochaines vacances ou pour des travaux de rénovation.

Voir loin, c’est se préparer à vivre sans les grands chaque souci d’argent. Alors, autant commencer maintenant et pour de bon. Une fois ce début passé et la priorisation déjà planifiée, le manque ne sera plus remarquable et vous serez de ce fait moins exposé aux tentations, surtout après quelques essais, car c’est en train de devenir une habitude.

Trouvez des compléments de salaire

Si vous vous trouvez vraiment dans la limite de vos possibilités, essayez de trouver des sources de revenus supplémentaires. Beaucoup de pistes ne nécessitant pas d’investissement majeur sont exploitables. Côté vente par exemple, vous pouvez vendre des objets qui ne vous servent plus, ou vendre vos photos et souvenirs de voyage.

Si vous êtes également doué à quelque chose, Internet vous permet d’offrir vos prestations ou de vendre des œuvres faits maison. Sinon, à ce même endroit, vous pouvez trouver des petits boulots et services rémunérés comme les vues de publicités, les aides aux expatriés, les freelances, etc. Lors de vos temps libres, vous pouvez faire du gardiennage.

Sinon, si vous avez une maison, exploitez votre patrimoine, générez des actifs au lieu de toujours en dépenser pour elle. Par exemple, si celle-ci est bien située pour de la publicité, investissez dans ce sens. Si vous avez une chambre à louer pour les week-ends, ce serait également porteur. Garages, box et parking sont aussi des atouts à exploiter pour se faire de l’argent.

Tous ces investissements généralement ne vous prendront pas beaucoup de temps et ne vous engageront dans trop de charges. Vous pouvez y consacrer deux heures par semaine, ça fera déjà une différence. Si vous pouviez en faire plus, ce serait d’autant plus bénéfique. D’ailleurs, vous pouvez choisir plusieurs options, rien ne vous l’interdit.

Quoi faire en cas de problème d’argent ?

problèmes d'argentLes problèmes d’argent surviennent à tout le monde, du moins à une grande majorité.

Seulement, les causes diffèrent d’une personne à une autre, ainsi que la gravité.

Quoi qu’il en soit, ce genre de problème n’est pas sans issue.

Il vous reste de nombreux choix pour vous en sortir.

Certaines étapes sont incontournables tandis que le reste est soit des compléments, soit des alternatives à d’autres.

En effet, il est essentiel de procéder étape par étape afin d’atténuer les difficultés. Lisez cet article du début à la fin, en vous appliquant sérieusement, si vous voulez sortir rapidement de vos problèmes d’argent.

Bien définir le comment et le pourquoi

D’abord, cherchez pourquoi exactement pensez-vous que vous avez un problème d’argent. La réponse à cette question vous dira la gravité de la situation et vous amènera à décider si vous aurez à employer la manière forte ou si cela peut encore de régler de façon moins compliquée.

Il se peut que vous soyez souvent à découvert lors des fins du mois et commencez à crouler sous les dettes, sinon que vous réussissiez, mais difficilement à atteindre cette date, en usant de privations rallongées. Ce sont les cas les plus graves. Fait partie de ce cas la perte de grosses sommes d’argent dans des investissements, des paris, ou autres.

Sinon, vous n’êtes concerné par aucune des situations précédentes, sauf que, tout simplement, vous avez peut-être moins que ce que vous aimerez avoir.

Peut-être que vous enviez un niveau de vie élevé au dessus du vôtre, de telle sorte que vous en souffrez intensément. C’est le cas lorsque vous voulez faire de grands projets de voyage ou cherchez à acquérir un patrimoine et que c’est un souci d’argent qui vous en empêche.

Beaucoup ont tendance à culpabiliser leur employeur en le traitant de radin. Certains blâment l’économie, la politique économique, le coût de la vie en éternel accroissement. Il peut y avoir une part de vérité bien qu’à vrai dire, tout part de vous. Et généralement, si des facteurs extérieurs sont responsables, c’est parce que vous les laissez faire. Or, ce qui ne tente rien n’a rien. Il est donc temps de changer tout cela.

Limiter les dépenses

Ceci est un problème d’un grand nombre de personnes. On n’est pas toujours conscient que quelques réflexions assez banales puissent nous amener à faire une différence par rapport à ce souci financier. Alors, comme vous savez maintenant que les solutions les plus rapides viennent de vos propres initiatives, prenez dès maintenant la résolution de moins dépenser.

Économisez dans tout ce que vous pouvez.

Peut-être que vous allez pouvoir réduire de quelques euros une partie de vos dépenses, ce qui donnera un total non moins considérable.

Comme quoi, vous pouvez envisager de trouver un appartement moins cher, un abonnement téléphonique et internet abordable bien que satisfaisant, manger sainement, mais avec des produits moins coûteux. Pourquoi ne pas non plus utiliser le transport en commun ou au moins partir en covoiturage tant que possible, au lieu de devoir sortir de l’argent pour le carburant à chaque fois.

Dit comme ça, ça paraît facile. Pourtant, croyez-le, il vous faudra être vraiment motivé à le faire pour pouvoir y arriver. Changer d’habitude n’est jamais facile. Alors, il vous faudrait vraiment suivre vos propres règles afin d’obtenir de résultats concrets.

Régler les dettes en priorité

Les dettes pèsent lourd en cas de problèmes d’argent, si ce n’en est d’ailleurs pas la cause principale.

Alors, après avoir limité les sorties d’argents, commencez à rembourser vos dettes avec ce que vous n’utilisez pas dans de ces charges essentielles ou obligatoires. Même si vous ne pouvez rembourser que petit à petit, l’essentiel c’est de commencer et qu’en parallèle, vous vivez quand même correctement, sans importantes privations.

Et si vous devez rembourser plusieurs entités, il faut programmer par priorité de façon par exemple à terminer par ce qui est encore négociable ou qui vous laisse encore assez de temps pour cela. Vous commencerez donc par les plus insistants ou ceux qui se rapprochent dangereusement de l’échéance convenue. Si vous ne faites pas cela, vous allez encore avoir d’autres problèmes, notamment les sanctions financières.

Chercher un emploi davantage porteur

Le plus simplement, si votre salaire vous pose problème, essayez de trouver un emploi davantage porteur. Avec au moins quelques centaines de plus que d’habitude, cela fera une différence tant que vous appliquez la bonne gestion.

Et si vous pensez que seul un poste au dessus du vôtre vous le permettrait, ou un autre métier lié au vôtre ou encore un autre tout à fait différent, n’ayez pas peur de reprendre le chemin de l’école, notamment en suivant des formations spécialisées, pour vous qualifier.

Sachez toutefois que dans la vie, il n’y a pas que l’argent, car vous pouvez vous épanouir avec peu si vous savez comment vous comporter en adéquation avec, et si vous savez bien sûr gérer efficacement tout ce que vous avez.

Ce n’est pas pour vous encourager à accepter un moindre gain non plus, car on sait tous que de nombreuses portes dans la vie ne s’ouvrent que grâce à l’argent. Alors, quand ça ne va pas, quand le salaire est réellement insuffisant, il ne faut pas se voiler la face. Au contraire, réfléchissez à une solution, par exemple projetez de demander une augmentation.

Trouver un ou des compléments de salaire

En plus de votre salaire, vous pouvez également devenir auto entrepreneur tant que votre travail principal n’est pas dans la même activité que celui de votre petite entreprise. Vous pourrez alors utiliser vos gains pour booster votre premier salaire. Sinon, aujourd’hui, il n’y a pas besoin de devenir auto entrepreneur pour gagner de l’argent ; de nombreuses petites activités ne nécessitant pas de qualifications spéciales vous sont envisageables.

Vous pouvez par exemple investir dans l’immobilier locatif, dans la bourse, en ligne si vous êtes pressé, etc. Sans certificat, vous pouvez faire baby-sitter, ou se faire payer pour des prestations artistiques occasionnelles. De nombreux autres petits boulots et de multiples opportunités de vente en ligne sont également à  votre portée sur Internet, à vous d’en choisir compte tenu de votre disponibilité et de vos autres affinités.

Faire un prêt bancaire

En dernier recours, vous pouvez choisir de faire un prêt bancaire, si votre situation vous le permet, de telle sorte que les banques vous puissent vous accorder un prêt. Oui, en dernier recours puisque cet argent serait encore à rembourser. Et si vous aviez donc mal agi avec l’emprunt, qui ne va donc pas pouvoir résoudre votre problème initial.

Vous vous serez emprisonné dans un gouffre un peu plus profond avec cette solution. Ce qui implique que si vous voulez explorer cette voie, il sera plus que nécessaire de savoir bien gérer l’argent à sa possession en les dépensant d’abord dans les charges prioritaires puis celles obligatoires, avant les dépenses les moins réfléchies.

Garder un moral d’enfer

Comme il a été répété maintes fois dans cet article, il vous arrivera de ressentir de la difficulté, parfois de vouloir abandonner les rames. Vous serez, par certaines occasions, stressé ou attristé par votre sort. Mais pour en sortir, il faudrait à tout prix ignorer tout cela et aller de l’avant quoiqu’il vous en coûte de le faire. Ne dramatisez pas, car vous pouvez VRAIMENT vous en sortir. Il n’y a qu’à appliquer tout de suite pour avoir des résultats.

Et éloignez-vous du pessimisme. Si vous demandez auprès d’un modèle de réussite, il vous conseillera sans aucun doute la positivité.

Voyez la vie du bon côté, apprenez à être heureux pour un rien, soyez toujours curieux et avide de connaissance, cultivez d’ailleurs votre connaissance générale. Savourez vos moments de détente comme lorsque vous vous accordez de temps à autre des activités récréatives. Beaucoup d’autres ont traversé la même situation, mais maintenant, grâce à leur persévérance, ils peuvent désormais avoir presque tout ce qu’ils souhaitent et qui peut être acheté par l’argent.

C’est nécessaire pour votre épanouissement, afin que vous puissiez rester zen et avoir toujours l’esprit ouvert. Ainsi, vous serez plus apte à réfléchir face aux pressions de votre propre objectif, à vous adaptez en fonction de chaque situation que vous rencontrerez en chemin, à ne pas vous laisser abattre dans les moments de crise et à savourer les petites victoires qui vous mèneront petit à petit vers le plus grand.

Dresser un bon plan

Il est essentiel de savoir où l’on va, comment on veut y aller et ce qu’on veut découvrir à destination. C’est pourquoi il faut toujours avoir un plan bien établi en fonction de tous les paramètres y afférant pour mener à bien chaque projet.

Donc, il faut faire pareil en cas de problèmes d’argent, lesquels on veut effacer à jamais. Commencez par dicter ce que vous ferez désormais et ce que vous ne referez plus dans ce sens-là et fixez-vous les dates auxquelles vous aimerez gagner ces habitudes.

Ensuite, il faudrait faire une liste des autres solutions que vous pourrez mettre en œuvre et prendre le temps de les étudier en détail. À marquer donc également dans le programme. Et quand vous aurez décidé, définissez la durée de chaque étape en dressant une priorisation et estimez le temps du parcours jusqu’à l’atteinte de l’objectif final. Ce planning, il faut le respecter du mieux que possible et le réadapter en cas de changement majeur uniquement.

Moins dépenser : 21 astuces

moins dépenser d'argentChoisir de moins dépenser peut être très profitable dans la vie. Et si vous en faites votre nouvelle habitude, cette dernière évoluera vite, en même temps que votre situation financière.

Pourquoi ? Parce que vous aurez désormais la possibilité d’économiser pour vos plus grands projets.

Aussi, vous trouverez plus facilement le confort ou l’épanouissement, sans toujours avoir à trouver des manques à combler par des dépenses extravagantes.

En limitant vos dépenses, vous constaterez alors qu’il ne vous en manquait pas autant et que ce ne sont pas tant les dépenses qui définissent le confort d’une vie. Cela vous amènerait sans aucun doute vers une multitude de réussites.

Ne craignez pas de prendre cette décision, car nombreuses sont les astuces envisageables qui vous aideront à mener à bien ce projet. D’ailleurs, dans la vie, il n’est jamais trop tard pour changer son comportement financier. Même à la retraite, on peut encore apporter une réelle différence grâce à ce moyen. Il est fort probable qu’à partir de là, vous verrez la vie autrement et découvrirez l’épanouissement d’un angle différent.

Évidemment, il n’est pas si motivant que ça de faire un grand projet si celui-ci ne va ni résoudre nos problèmes, ni ne va faire notre bonheur. D’ailleurs, abandonnez sans même avoir commencé si vous le faites pour d’autres personnes. Déjà, cela va sembler encore plus dur que si vous le faisiez pour vous. Mais par contre, ceux qui veulent changer de vie ne seront pas déçus, ils seront plus facilement satisfaits.

1- Définir ses réels besoins

D’abord, faites l’état des lieux de votre maison ainsi que de vos affaires personnelles proprement dites. Définissez ce qui vous manque vraiment et ce que vous avez de trop. Voyez comment vous imaginez votre vie où vous comporter financièrement. De toute façon, il est clair que vous voulez arrêter de faire moins de dépenses. Mais demandez-vous quand même pourquoi.

Est-ce que votre salaire ne fait pas vos mois à cause de vos habitudes financières ou est-ce que celui n’est vraiment pas satisfaisant ? Est-ce que vous vivez sur la juste ligne de l’autosuffisance, ou est-ce que sur ce plan vous êtes encore loin du compte, ou sinon croyez-vous que vous pourrez accomplir d’autres projets ou posséder d’autres choses si vous changez de tactique ? Répondez honnêtement à toutes ces questions et faites-vous à vous-même des demandes précises et éclaircissez vos rêves. Ne vous voilez pas la face sur ce qui est à changer, mais aussi et surtout ce qui est à garder.

2-  Bien réfléchir avant chaque dépense

Posez-vous toujours la question avant chacun de vos achats : est-ce que j’en ai vraiment besoin ? Pour quelle fréquence ? Pendant combien de temps ? Il serait alors évident que l’achat n’est pas intéressant si vous n’avez pas de réponse plausible à toutes les questions de ce genre. Prenez au moins une nuit pour réfléchir à vos idées d’achats avant de les mettre en exécutions.

3- Connaître ses priorités

Parmi vos achats, demandez-vous ce qui est plus urgent. Alors, si vous ne pouvez pas tous vous offrir ce dont vous aurez besoin en même temps, commencez déjà par les premières priorités. Il vous faut réfléchir de manière posée, sinon vous ne réussirez pas cette étape. Les suivants pourront sans doute attendre le prochain mois. Ce qui est sur, c’est qu’en même temps vous apprendrez plus sur vous-même grâce à cette technique.

4- Penser réutilisation

Vous êtes sensé réutiliser un objet tant qu’il peut encore assurer ses fonctions. Ne soyez pas snob, comme ceux qui jettent tout à la moindre usure, même si ce n’est pas très grave, comme une écaille dans la peinture pas exemple. Dans ce cas d’ailleurs, vous pouvez toujours repeindre.

5- Faire réparer les réparables

Surtout, si c’est un appareil qui peut se réparer, n’hésitez pas à le faire pour la bonne cause. Pensez au coût, qui sera la plupart du temps nettement plus bas que le rachat d’un neuf. Le but n’est pas l’avarice, mais le système d’économie dans la limite du raisonnable. Tant que le résultat vous satisfait, il n’y a pas de raison que l’objet soit mis à la corbeille ni que vous achetiez un autre.

Des fois aussi, nous avons cette manie d’avoir un rechange au cas où. Ce n’est pas valable pour toutes les situations, mis à part pour les objets qui nous servent en cas d’urgence. Le reste, si on en prend sinon et d’ailleurs qu’on peut s’en procurer sans difficulté et rapidement, on n’a pas besoin de prévoir un rechange. Ce sont des petites habitudes qui semblent anodines, mais qui comptent quand de multiples pas occurrents.

6- Ne sous-estimez pas les services après-vente

Les services après-vente sauvent véritable dans certains cas. En effet, il n’est pas exclu qu’un objet s’abîme après la première ou la seconde utilisation. Alors, si on vous offre une SAV après un achat, tachez de vous en souvenir et de faire attention aux conditions de validité su SAV.

7- Faire attention à ses propriétés personnelles

Il est toujours très difficile de détruire que de construire. De la même manière, il est si facile d’user que de racheter. C’est seulement à ce moment que l’on se dise que telle ou telle chose aurait pu tenir plus longtemps si on y avait pris soin. Vous devez avoir cette habitude sur tout ce qui vous appartient. Ici, on parle de choses matérielles, mais vous pouvez étendre votre attention plus loin que ça.

Essayez toujours de ranger chaque objet à une même place, dans un endroit adéquat, au lieu de le laisser là où vous vous en serez servi la dernière fois. Évitez qu’il ne soit placé ou utilisé avec quelque chose d’inapproprié, qui risque alors de l’user, et ne l’utilisez que pour ses fonctions prédéfinies. Faites l’essai quelques jours et établissez de bonnes habitudes. Ces dernières vont vous aider plus que vous le pensez.

Si vous avez des difficultés à respecter vos objets personnels, essayez de leur accorder une valeur sentimentale. Cherchez pourquoi il compte, pour quelle occasion l’avez-vous acheté ou sinon qui vous l’as offert, en quoi l’objet vous a-t-il si bien servi. Ainsi, vous lui rajouterez de la valeur et deviendrait plus aisé de bien le garder.

8- Classer les dépenses par enveloppe

Pour pouvoir moins dépenser, il vous faut plus qu’une astuce. L’une des plus efficaces est la distribution des dépenses entre différentes enveloppes. Vous diviserez donc toutes vos charges et séparerez dès le début du mois par exemple la somme destinée à régler chacune d’entre elles. Commencez par vos obligations, notamment le loyer, la nourriture, les écolages des enfants, l’électricité, l’internet, etc. Après, faites-en de même avec le reste, celles qui ne sont pas indispensables, mais dont vous ferez par principe ou pour quelques autres raisons.

Faites-le chaque moins dès réception de votre salaire, avant la moindre dépense. Et une fois que vous aurez retiré ce qui est obligatoire, vous vous trouverez avec moins d’argent donc moins de calculs à faire pour ce qui reste de vos dépenses. Tout votre compte vous sera plus clair afin de décider des dépenses à réduire, à stabiliser ou à augmenter selon le genre des dépenses et les priorités.

9- S’offrir quand même une marge d’erreur

Ce serait généralement dur et stressant que de devoir suivre à la lettre un plan, même si c’est vous-même qui vous l’êtes fixé. Quoi que cela puisse devenir une routine quand vous y aurez vraiment plongé et que la différence ne se fasse pas sentir tout le temps. Mais on risque tous d’avoir ces moments de suffocation et de « ça en est trop ». Alors, il serait plus convenable de se donner une marge sur l’ensemble des dépenses.

10- Se faire des cadeaux

Et c’est souvent à ces moments-là que vous devez prendre le temps de respirer et de vous faire vous-même des cadeaux d’encouragement et de félicitations pour les efforts accomplis jusqu’alors. Vous verrez, même si cela paraît fou ou insensé, qu’il n’y a pas plus que fortifiant que de recevoir un soutien de soi-même, car cela veut dire que vous acceptez le chalenge, que vous être prêt à continuer sur cette voie et que vous êtes content de votre propre travail.

11- Être économe de principe

Être économe, c’est se serrer la ceinture sur le plan financier.  Après, sur le plan matériel, vous serez appelé à économiser. Le but est de savoir prendre soin de tout ce que vous avez, de manière à ne pas avoir à racheter en neuf tout le temps. Sinon, comme le temps vaut de l’or, vous devriez également éviter de le gaspiller. Et si jamais vous aviez quelques dépenses que vous faites juste par habitude, comme aller tous les week-ends à des concerts, dans de grands restaurants ou autre, il est temps peut-être d’en définir les limites.

En outre, vous devez penser de façon économe à chacune de vos actions, vois comment vous pourrez faire d’une pierre deux coups, prioriser les urgences, mais aussi accomplir tout ce qui est à faire et dont vous avez la possibilité dès que possible afin de ne pas avoir des retards ou des imprévus. C’est important et tout cela vous aidera à continuer dans le même sens, votre façon de voir les choses changera complètement et il ne vous serait dès lors plus nécessaire de déployer de gros efforts pour avoir des résultats conséquents. Tout viendra naturellement.

12- Fortifiez-vous psychologiquement

Votre envie de moins dépenser n’est pas impossible, mais demande quand même une grande autodiscipline. Changer d’habitudes ne ressemble en rien à se changer. C’est plus dur il faut se l’avouer, quoi que nécessaire si on veut réussir. Il vous faudrait donc, surtout si vous êtes plus ou moins vulnérable mentalement, faire des activités qui vous aideront à garder haut le moral.

Il est tout à fait compressible si certains ont besoin d’un véritable coach. Il faut savoir que personne ne peut réussir seul et qu’une présence qui vous accompagnera dans la même direction, et tout le long ne peut qu’être encourageante. D’autant plus qu’un coach ne vous fera pas penser à l’échec et ne s’exprimera pas négativement par rapport à votre projet, comme certains de vos proches ou amis pourront le faire.

Et n’attendez l’ordre de personne pour la gestion votre argent et n’attendez pas d’être félicité. Travailler en silence peut donner de meilleurs résultats, ne vous confiez qu’aux personnes de confiance.

13- Dévier les influences

Ces personnes là, par jalousie, peuvent vous insuffler de mauvaises influences. Ce qui n’exclut pas que vous puissiez trouver un coach prêt à rendre service parmi votre entourage, au lieu de payer quelqu’un de l’extérieur. Ce qui est sur, c’est que ces mauvaises emprises sont en mesure de vous décourager à la longue, ou du moins vous attarder malgré vous.

Alors, autant les éviter du mieux que possible, sinon préparez bien vos arguments afin que leurs idées ne touchent ni votre foi ni vous motivation par rapport au sujet. Après, peut-être que c’est vous qui réussiriez à les convaincre de faire pareil. Ce sera encore plus motivant d’ailleurs d’essayer d’atteindre un but commun à plusieurs.

14- Tenir un cahier des charges

Sur ce cahier des charges, vous inscriviez chaque mois et même idéalement chaque jour toutes vos dépenses : obligations et autres charges, imprévus, coups de folie, économie forcée, etc. Face à cette illustration plus concrète de votre situation financière, vous discernerez sans trop de difficultés sur quoi vous avez encore échoué et quelles dépenses vous avez pu très bien gérées depuis que vous aurez commencé. Et vous saurez alors comment améliorer.

Il ne vous arrivera plus de vous demander pourquoi vous n’avez plus rien ou pourquoi il en reste si peu, ou pourquoi pas beaucoup. Et ce serait encouragent de voir que ce mois-ci, vous avez pu vous rapprocher de votre but, et qu’avec votre salaire,  vous avez pu acquérir que vous aviez besoin ou dont vous aviez envie depuis le temps. Ce cahier pourra vous servir si ce n’est pour aider d’autres personnes dans la même quête.

15- Faire des feedback réguliers

Prévoyez une heure au moins de votre temps tous les semestres ou trimestres ou autres intervalles de votre choix pour revoir tout ce que vous avez accompli jusque-là. Évaluez le chemin qui reste à faire, les difficultés à surmonter, les situations favorables, etc. Marquez les points négatifs comme positifs et essayez de trouver à chacun la solution qui les résoudrait ou qui vous permettrait de les garder.

Voyez également si des changements se sont passés dans votre situation personnelle ou professionnelle, car cela a peut-être entraîné des modifications de vos besoins, de vos moyens financiers, de vos disponibilités, de votre capacité intellectuelle ou physique, etc. Car si c’est le cas, il faudrait sûrement revoir les chiffres et les méthodes, de façon à toujours pouvoir obtenir de bons résultats et pour que vos efforts antérieurs ne soient pas vain.

16- Soigner sa santé

Cela paraît anodin et pourtant c’est essentiel d’être en bonne santé dans tout ce qu’on fait. De là partent tous les succès. Demandez à ceux qui sont malades et vous saurez combien il est difficile de faire des efforts physiques ou mentaux dans cet état. Il ne faut donc pas lésiner sur le sujet. Et si jamais vous êtes sous traitement ou que vous avez une maladie qui vous accompagne depuis toujours, cela doit être marqué en tout début de votre liste de priorités. Dans tous les cas, l’enveloppe de la santé doit toujours être bien remplie, d’autant plus qu’on ne sait jamais à quel moment il peut y avoir urgence.

17- Être capable de se relever

Si vous voulez arriver à moins dépenser, ne vous permettez pas l’échec. Une volonté de fer doit vous accompagner durant cette épreuve. Ce n’est en rien pour vous faire peur, quoiqu’il ne soit jamais facile de changer du jour au lendemain ses habitudes. Alors, il faut bien se préparer mentalement, et surtout ne pas se laisser lorsqu’il vous arrive de craquer, de vouloir tout abandonner, car le chemin paraît encore long ou que c’est dur.

Le mieux que vous puissiez faire est de chercher un moyen de contre attaque, vous permettant le moment venu de vous relever, de surmonter n’importe quel obstacle, de ne point se laisser influencer. N’ayez pas peur de recommencer encore et encore, car le but se trouve devant vous et plus vous continuez dans cette direction, plus il va se rapprocher.

Comme expliqué plus, il faut se relever en cas d’échec, avoir du courage, être auto discipliné, etc. Mais vous ne pourrez remplir ces critères sans avoir la patience convenable. Donnez-vous le temps de respirer lorsque vous sentez l’étouffement ou le stress, de reprendre en cas d’échec, de répondre à vos propres exigences sans être trop dur. Presque toutes ces astuces, chacun les connaît très bien et pourtant rares sont ceux qui les appliquent consciencieusement. À vous maintenant de vous placer du côté des battants et devenir meilleur pour votre propre épanouissement.

18- Ne pas sortir le portefeuille plein

Il faut également éviter de se mettre dans des situations incongrues si on ne veut pas perdre son argent pour pas grand-chose. L’une des meilleures précautions est de ne pas emporter avec soi, à chaque fois, autant de liquide. Soit, vous apportez une carte bancaire peu garnie. Retenez-vous à l’essentiel et gardez la ligne droite. Bref, faites en sorte que vous n’ayez pas de quoi vous tenter.

Si vous sentez encore de la difficulté, éloignez-vous autant que possible des endroits susceptibles de vous faire changer d’avis. Fuyez les grands luxes, les restaurants coûteux, retenez-vous pendant quelque temps par rapport aux grands projets de voyage et aux grands achats. Attendez le bon moment, quand tout est stable et que vous ayez appris à bien gérer vos dépenses. Vous serez alors en mesure de choisir le meilleur rapport qualité-prix.

19- Ne prenez pas de risques inutiles

Tant que vous êtes encore en phase d’apprentissage, évitez les risques inutiles. Si vous aviez d’habitude d’investir dans les paris sportifs ou dans d’autres investissements de ce genre, prenez une pause. Les priorités d’abord, et surtout ce qui est sur et constant, le reste vient après. En effet, il faut y aller petit à petit, en faisant un pas après l’autre. Tout au moins, ces activités-là ne doivent ni figurer en haut de votre liste des priorités, ni engendrer la réserve de coquettes sommes d’argent à leurs fins. Il faudrait mieux se concentrer d’abord sur les charges et sur l’épargne, en convenant de réduire ses folies.

20- Limiter ses coups de folie

Dans la vie, il faut toujours savoir se faire plaisir, mais en restant raisonnable. Alors, si d’habitude vous aviez l’habitude de ne pas du tout réfléchir quand vous le décidez, désormais, prenez le temps d’y penser à deux fois afin de ne pas regretter. Au mois, fixez-vous une limite, laquelle vous ne forcerez pas d’atteindre à chaque fois. Surtout, tâchez de le faire occasionnellement, et aussi de bien définir ce que vous appellerez occasion appropriée.

Cela dit, même si vous allez dépenser sur un coup de tête, consciemment c’était déjà prévu. D’ailleurs, en dépensant moins, vous arriverez déjà à disposer d’une marge de possibilité. Il faut vraiment faire attention de ce côté parce que les tentations sont partout. Il ne vous pas se donner des excuses du genre qu’on s’est retrouvé au mauvais moment au mauvais endroit. Il faut savoir se dire non.

21- Économiser

Pour moins dépenser, passez par l’économie proprement dite. C’est-à-dire, évaluez vos dépenses,  dont les dépenses obligatoires, la somme destinée pour marge et celle affectée à vos petits coups de folie, et prenez la décision d’économiser le reste. Cela exige une certaine moralité, car ce sera à vous de vous obliger de ne plus toucher à cet argent une fois que vous l’aurez versé dans votre compte épargne, et surtout avant. L’idéal est, une fois que vous aurez pu définir vos possibilités, de virer tout de suite cette économie vers un compte séparer, dès que vous auriez touché votre salaire.

Complément de salaire: 12 idées

complément de salaireIl est devenu très utile de nos jours d’avoir un complément de salaire.

En effet, à la fin de chaque mois, beaucoup sont ceux qui atterrissent au statut de découvert dans leur compte bancaire ou sinon sont arrivés à 0.

D’autres réussissent difficilement à échapper à ce problème. Mais ce qui est sur, c’est qu’au pire des cas, l’autosubsistance même manque ou alors, sa situation financière se limite à ce stade, pas moyen de faire des projets ou de réaliser ses rêves.

Une rentrée supplémentaire permettrait déjà de résoudre une part du problème. Explorez vos possibilités avec les 12 moyens conseillés dans cet article.

Investissement foncier

L’achat d’un terrain dans le but de le revendre plus tard est un investissement qui prend du temps, mais qui peut être très rentable. Cette solution conviendra aux plus malins et aux plus patients, bref à ceux qui veulent un épais complément d’argent même si ça leur prend quelques années. Effectivement, vous ne devez acheter un terrain à revendre que si vous êtes à peu près sûr que dans quelque temps, il va intéresser du monde et que sa situation géographique ou contextuelle fera en sorte d’augmenter son prix.

Voici un cas qui peut se présenter : vous avez découvert un terrain près duquel sera bâtie prochainement une usine ou un aéroport ou quelque autre structure qui occasionnera sans aucun doute une augmentation des demandes. Pourquoi ? Parce qu’il va y avoir beaucoup de va-et-vient de beaucoup de personnes qui auront tous des besoins de toutes sortes. C’est pourquoi il serait bénéfique d’avoir une installation pour exposer ses services ou produits à proximité.

Investissement locatif

Les investissements locatifs peuvent se réaliser selon différentes manières. En premier, vous pouvez acheter une maison, une boutique ou un bureau pour le louer ou le revendre. Votre immobilier peut dans ce cas être neuf ou rénové, s’agissant alors soit d’un appartement dans un immeuble soit d’une résidence. Les résidences étudiantes aussi sont très recherchées dans certaines villes. Votre bien, vous pouvez l’acheter à un particulier en passant ou non par une agence selon vos capacités à trouver un cas intéressant et à conclure l’affaire jusqu’à la conclusion des nécessités administratives. Vous choisirez un de ces chemins pour le faire en sens inverse lorsque vous êtes prêt à revendre.

Mais un bien immobilier se loue également. Un investissement dans une SCPI dans ce cas vous facilitera la vie si vous avez choisi cette option, car cette dernière vous délestera de toute responsabilité. Celle-ci sera évidemment léguée à une société de gestion locative. Vous vous contenterez alors de percevoir les loyers une fois que vous auriez investi votre part, que les travaux soient terminés et étant conformes au contrat. En plus, vous serez assuré de percevoir les mêmes sommes définis par le promoteur immobilier même s’il y a une perte au cours de ce business. Pour les plus âgées, il a les rentes viagères qui leur permettront d’avoir un toit jusqu’à la fin tout en touchant des mensualités sur le prix de vente de leurs maisons.

En dehors des maisons, vous pouvez également louer ou vendre des garages, des parkings, des box et des magasins. Les avantages de ces derniers tiennent dans le fait que le processus administratif soit moins complexe, les prix en ont pour tous les budgets et que les entretiens et donc les charges correspondantes sont rares. La gestion ne vous prendra pas non plus une journée par mois, les entrées et sorties des locataires entre autres. En effet, il est exceptionnel qu’un parking soit détérioré, ou même qu’un garage, sauf pour la porte qu’à force d’utilisation peut défaillir. L’essentiel, pour que ce genre d’investissement soit rentable et que vous ayez alors un complément de salaire pérenne, c’est d’en acheter à des endroits stratégiques et il est aussi plus intéressant de le faire par lots.

Placements bancaires

Les placements bancaires sont des investissements à long terme, mais qui permettent une fois cet intervalle passé de toucher un montant significatif, soit par an soit par mois. Il existe de nombreux types de placement, notamment le livret A, les contrats d’assurance-vie ou fonds gratuits, ou encore les plans d’épargne entreprise, dans lesquels vous pourrez investir pour avoir à partir d’un certain temps votre supplément tant recherché. Et si, parmi le reste, les rachats partiels programmés conviennent aux moins jeunes, les rentes viagères, elles, seront plus pour les personnes âgées. C’est le cas aussi des plans retraites, mais que l’on ne pourrait pas vraiment appeler complément de salaire puisqu’on est sensé n’y toucher qu’après avoir arrêté son travail. Mais bien sûr, vous avez le droit d’y toucher avant.

Entre autres, on compte le compte à terme ou CAT parmi les plus rentables du marché. Ce placement peut être combiné avec un autre, notamment l’épargne logement, aboutissant donc à un système hybride. Dans tous les cas, à vous de voir ce qui bénéficie d’une fiscalité plus avantageuse. Ceci ressemble à un prêt d’argent que vous aurez consenti à une banque sur une durée d’au plus 10 ans.

Investissement boursier

La bourse est un régal pour ceux qui aiment les risques et les challenges et disposant d’une patience, car est idéal si et seulement si travaillé sur le long terme. Pourquoi? Par ce qu’il peut arriver qu’on perde beaucoup d’argent aujourd’hui, mais qu’on en gagne une somme nettement plus grande demain. Mais il faut surtout être un bon connaisseur qui sait aussi rester à la page face aux changements qui s’opèrent d’heure en heure ou s’agissant parfois même d’une question de minute. Mais déjà pour multiplier vos chances de gagner, vous pouvez commencer par diversifier les titres, les secteurs, les zones ou les pays dans lesquels vous investissez. Et n’oubliez pas de creuser du côté des avantages fiscaux.

Et fort heureusement pour ceux qui sont vraiment intéressés sans connaître grand-chose, il y a les coursiers qui peuvent faire le travail à leur place. Ce dernier ne touchera pas de bonus sans que vous ne gagniez, donc il fera en sorte que ce soit le cas. Il fat savoir que ce que vous touchez, ce sont les dividendes distribués généralement sur un intervalle annuel par chaque entreprise, selon un pourcentage par action définie.

Sicav

Les deux sortes de sicav peuvent intéresser ceux qui sont à la recherche de ce fameux plus en matière de rentrée d’argent. Le sicav à distribution de revenus permet de toucher un revenu régulier, mais constitue un risque de baisse de valeur de la sicav proportionnellement à l’augmentation des taux d’intérêt. Sinon, les sicav de distribution investies en actions vous permettront de toucher annuellement les dividendes accumulés par vos actions. Ce dernier est tout aussi risqué, car les marchés boursiers le sont, mais dispose de l’avantage d’une possible plus-value à la revente de ces actions.

Vente en ligne

Ce système de gain pour complément de salaire sur Internet a gagné de l’ampleur au fil de ces dernières années. Les grands noms dans le domaine dont rêvent d’autres, puisqu’on sait qu’ils enregistrent plus d’un milliard de chiffres d’affaires chaque année, parfois même quelques milliards d’un coup. Ceux-là possèdent leur propre site de vente en ligne, chose que tout le monde peut désormais disposer. En effet, les outils web du monde d’aujourd’hui permettent même aux zéros en programmation d’arriver à créer un site web.

Néanmoins, il serait plus prudent de confier la création d’un site de vente en ligne à un professionnel, car la sécurité est cruciale, ainsi que le bon fonctionnement. Il en va de même pour le référencement, car si les moteurs de recherches ne parviennent pas à vous indexer correctement, vous n’allez pas apparaître parmi leurs premiers résultats et alors vous risquez de n’avoir que très peu de trafic et donc les ventes enregistrées se feront rares.

Sur votre site, vous pourrez vendre les produits de votre propre création, de votre entreprise individuelle, d’une grande ou d’une petite marque. Dans ce dernier cas, vous serez donc un revendeur et vous pouvez choisir parmi plusieurs modèles : le drop-shipping qui permet de vendre sans acheter, la vente en gros ou la vente en détail des produits de la marque en question.

Mais pour ceux qui n’ont pas de grands projets dans ce sens, mais qui ont toutefois des produits à vendre, ou du moins veulent quand même se faire de l’argent avec ce moyen peuvent choisir entre les plateformes dédiées à cet effet. Effectivement, ces dernières acceptent que vous y vendiez vos produits moyennant une petite commission. L’avantage sur Internet est que vous pouvez presque tout vendre sans restriction, allant de vos objets personnels ou vos collections à la maison, de vos photos et souvenirs de voyage, une maison ou terrain, une voiture, un animal de compagnie, etc. Rares sont les objets que la loi interdit, à l’exception notamment des drogues.

Les e-books, entre , sontautres parmi les produits qui se vendent mieux ces temps-ci. Les sujets d’actualités les séduiront: mode, technologie ou tout ce qui est lié à l’informatique, à la communication et à l’internet, ou encore à la psychologie et le développement personnel. Il s’agit de livres numériques, et ces derniers conviennent bien aux lecteurs d’aujourd’hui qui restent collés la plupart du temps avec leur Smartphone. Leur livre, qui y sera désormais contenu, leur sera accessible à tout moment et sera facilement portement, car ne pèsera rien dans leur sac.

Vide-grenier

Par rapport précisément à ces objets personnels et ces collections dont vous avez chez vous et que vous voulez vous débarrasser, il existe un moyen d’en tirer de l’argent tout en libérant de l’espace : les vides-greniers. Bien organisé, ce dernier permettrait de vous faire gagner une coquette somme d’argent, à condition également que vous ne sous-estimiez vos propriétés et donc ne lésiniez pas sur le prix. En effet, certains de vos objets seront des trésors pour certains, qui se battront alors pour. Vos collections de timbres, de pins, d’affiches de cinémas ou de propagandes, de vieux abat-jour, de vieilles montres ou même parapluies, jusqu’aux œuvres d’art et aux voitures anciennes, seront tous potentiellement bénéfiques à condition d’arriver aux mains du meilleur acheteur.

Ce qui signifie que vous devez réussir à rassembler du monde pour parvenir à faire une bonne affaire. Des annonces devront donc se faire quelques jours voir quelques semaines avant, avec sûrement une demande d’autorisation à faire au préalable à l’autorité compétente. Il faudrait également prévoir quelques jours pour l’exposition des objets et non pas une journée. Pour les objets de valeur, vous pouvez même organiser des enchères pour tirer le meilleur profit.

Droits d’auteurs sur ses propres créations

Sinon, si vous possédez un talent digne de ce nom, pensez à l’exploiter afin de vous faire un salaire complémentaire intéressant. Les plus romanesques, ou les doués à l’écriture, ou encore les habiles en dessins pourront se mettre à écrire des romans, des bandes dessinées. Mais il est également tout à fait possible de se faire de l’argent avec d’autres œuvres plus techniques ou pédagogiques, pouvant concerner la cuisine, l’informatique, la psychologie, le développement personnel ou tout autre domaine susceptible d’intérêt et dans lequel vous êtes compétent.

Ceux qui sont plus dans la musique pourront composer des chansons ou des mélodies. Pourquoi même ne pas faire chanteur à vos heures perdues si le talent vous a été doté. Mais les droits d’auteurs vont jusqu’à des prototypes d’objet ou des dessins dont les entreprises pourront se servir dans leur production. Les systèmes de licence différencient les gains dont vous pourrez bénéficier. Mais il faut savoir que les licences paient généralement à chaque utilisation de votre propriété par un tiers, ou à chaque vente comme dans le cas des livres. Quoi qu’il en soit, il est également possible de vendre à chaque fois, et une bonne fois pour toutes, vos créations.

Autoentreprenariat

Pour pouvoir gagner des suppléments de revenu de manière pérenne, la création d’une entreprise individuelle figure dans les meilleures options. En effet, tout salarié a droit à ce statut selon la loi en vigueur. Le fait est que cette entreprise pourrait vous ouvrir plus tard les portes de la richesse ou du moins vous faire gagner plus que votre salaire. Dans ce cas, à vous de décider si vous souhaitez toujours combiner les deux ou choisir de devenir autonome financièrement et vous consacrer entièrement à votre boîte.

Aussi, il n’est pas impossible de devenir autoentrepreneur même si vous ne disposez pas de fonds utilisables pour ce projet. Les prêts bancaires sont parmi vos solutions. Par ailleurs, si vous avez un business plan bien établi, vous pourrez trouver des financements auprès de vos proches, de vos connaissances ou à des étrangers qui trouveront rentable votre projet et avec qui vous vous serez mis d’accord sur les contreparties de son apport.

Sinon, il existe également des moyens de réduire au minimum les charges et de démarrer du plus petit pour éviter justement les obstacles à cause d’argent. Car si vous en êtes à chercher un complément de revenus, c’est qu’il vous manque de l’argent pour vos besoins ou vos projets. C’est pourquoi vous pouvez commencer par emménager votre bureau ou atelier dans votre maison même et vous équiper autant que possible avec l’existant.

Néanmoins, il faudra bien creuser pour trouver une meilleure idée, car dans les domaines déjà en vogue, la concurrence devient de plus en plus rude. Pensez alors à proposer quelque chose d’original, en misant surtout sur l’utilité et le réel apport au quotidien de tout un chacun. Vous pouvez restreindre votre cible à des enfants, ou aux hommes, ou aux handicapés, ou encore aux personnes âgées. Du moins, si vous voulez tout de même proposer quelque chose qui existe déjà sur le marché, apportez une touche d’esthétique, de modernité et d’originalité, avec au moins un plus en matière de fonctionnalité et de praticité. Le cas est le même pour une entreprise de bien comme de services.

Petits boulots en ligne

Internet est un autre terrain de prédilection pour ceux qui sont à la recherche d’un petit boulot avec lequel il pourrait arrondir ses fins du mois. Les offres sont en grand nombre et diversifiées, et il est facile de dénicher un boulot à condition de savoir chercher et savoir à qui s’adresser. Mais en fait, il n’y a pas de moyens plus facile et plus rapide que d’étendre son réseau professionnel, grâce notamment aux plateformes dédiées à cet effet.

Les compétents en travaux littéraires pourront trouver sur internet des boulots concernant des corrections de manuels ou de rédactions divers, sinon des rédactions mêmes, ou des traductions, ou encore des transcriptions audio. Les informaticiens et les graphistes profitent également d’une multitude de possibilités grâce aux besoins en matière de site web, de logiciel, ou d’application pour smartphone.  Sinon, il y a des petits boulots que tout le monde pourrait faire, car ne nécessitant pas de compétences particulières. C’est le cas lorsqu’on vous demande de passer des appels, de regarder des publicités, de faire de simples enquêtes, etc.

Petits boulots hors ligne

En ligne comme hors  ligne, ce ne sont pas les boulots et jobs qui vont manquer pour ceux qui sont vraiment décidés. Vous pourrez par exemple donner des cous particuliers à un lycéen ou quel que soit le niveau d’études dont vous pourrez vous occuper. Sinon, vous pourrez donner des cours de danse ou de musique. Par ailleurs, il est également possible, si vous êtes doué dans ce sens, que l’on vous appelle pour jouer d’un instrument, pour danser ou pour chanter dans le cadre d’un événement particulier. On peut entre autres avoir besoin de vous en tant que coursier ou de conseiller. Si vous en avez vraiment besoin, impliquez-vous de manière sérieuse dans les recherches et vous verrez que vous tomberez vite sur quelque chose d’intéressant.

Ceux qui aiment rester à la maison peuvent exploiter le service de gardiennage. Il vous sera possible de vous occuper soit d’enfants, soit d’animaux domestiques. Il faut éviter de combiner ces deux cas afin d’éviter les accidents, d’autant plus qu’il s’agit de deux travaux très différents. Sinon, il vous faudrait quand même une bonne base de connaissances selon votre situation, car il s’agit de vie. Un enfant, de même qu’un animal aura besoin prioritairement de bien manger et de dormir. Sinon, il y a les services de secourisme et les astuces de grand-mère que vous devez apprendre, car on ne sait jamais à quel moment on pourrait en avoir besoin.

Covoiturage

Le plus simplement du monde, vous pouvez adhérer au système de covoiturage pour vous faire un petit complément de salaire. Parfois, vous économiserez uniquement sur le prix du carburant, mais cela fera déjà une différence par rapport au rien. L’avantage de ce système aussi d’une certaine manière, c’est le fait de pouvoir se retirer ou réintégrer le système à volonté.

Complément de revenu : 17 solutions

complément de revenuUn complément de revenu serait assurément le bienvenu pour bien des ménages. Il permettra d’apporter une différence par rapport à l’habituelle, notamment en servant comme son nom l’indique de compléter les lacunes dans les dépenses nécessaires du quotidien.

Sinon, si vous ne gagnez pas aussi peu que ça, vous pouvez toujours faire en sorte que votre salaire tienne au mois et vous aurez ainsi la possibilité d’exploiter alors cet argent pour autre chose.

Il peut constituer une base de votre plan retraite, un plus avec lequel vous ferez des achats extras, une économie pour vos projets de vacances ou de constitution de patrimoine.

L’idéal serait que vous arriviez à stabiliser cette rentrée d’argent. Mais déjà, pour commencer, voici 17 solutions totalement faisables pour tout niveau financier. Vous pouvez en mettre en œuvre plusieurs si le temps vous le permet. Et sachez que la solution est proche de vous et que puisque ce qu’on recherche est un complément d’argent, on ne vous obligera pas à trouver un fond pour les accomplir. Ce ne sera nullement nécessaire.

Vente d’objets qui ne servent plus

Commençons par les ventes et les objets qui ne servent plus. Cette association est bonne pour vous faire gagner de l’argent, car les ventes sont rapides alors que les objets ne vous servant plus ne vous coûteront rien. Mieux, elles ne font qu’accaparer des espaces dont vous pourrez avoir besoin au quotidien. Internet est l’un des meilleurs endroits pour les liquider. Ces objets peuvent se trouver dans votre garage, votre atelier, votre cuisine, dans le parc de jeu de vos enfants qui ont grandi depuis, peu importe, il vous sera facile de les distinguer des autres. Il y aura sûrement un peu de poussière au dessus de chaque.

Vendre ses œuvres manuelles

Pour ceux qui sont doués dans quelque chose, ils devront penser sérieusement à réaliser quelque chose de concret et de commercialisable dans ses domaines. Vous pourrez les vendre comme le cas précédent, tout en essayant de vous faire connaître du public par cette manière, de façon à ce que des commandes arrivent. Ainsi, vous multipliez vos chances d’avoir un complément de revenu permanent. Vos possibilités sons illimitées : que ce soit de vendre des peintures, des chandails, des nappes brodées, des fleurs que vous aurez fait pousser vous-même, des maquettes de maison ou de bateau, etc. Il n’appartient qu’à vous de vous rendre conscience que ce que vous faites, vous pouvez commercialiser.

Écrire et vendre des e-books

Les e-books sont devenus très célèbres du jour au lendemain, même si le moyen classique est également toujours beaucoup adopté, puisque comme les gens sont maintenant plus scotchés sur leurs ordinateurs, leurs tablettes ou leur smartphone, ils sont plus enclins à lire du contenu numérique. D’ailleurs, si vous utilisez la première méthode pour lire, rien ne vous empêche d’acheter un vrai livre physique en libraire, surtout que tous les livres sont encore loin de disposer d’une version numérisée. Aussi, puisque ces appareils en question, on les amène souvent avec soi, il serait donc pratique d’avoir ses livres déjà à l’intérieur au lieu de devoir apporter encore le livre de 200 pages comme supplément de bagages. Si vous avez un talent pour l’écriture, vous pouvez alors vous mettre à exploiter cette tendance puisque l’envie de lecture n’a pas encore baissé pour générer un complément de revenu grâce à Internet.

Commencez à écrire vos premiers romans, ou vos premiers tutoriels parce que ce genre de contenu est devenu fort intéressant, et quelque soit le domaine, que ce soit technique ou non. Ainsi, les pros en maquillage, tout comme les pros en informatique, auront la même chance que les pros en développement personnel de faire de bonnes affaires avec chacun leurs propres tutoriels. L’essentiel est de proposer quelque chose d’intéressant à très bon prix. Le titre doit déjà parvenir à attiser la curiosité des internautes.

Vente de service en ligne ou hors-ligne

Sinon, pour gagner un complément de revenus, vous pouvez offrir vos services moyennant quelques billets. Il n’y a pas de limites à votre imagination dans ce cas, vous pouvez toujours proposer le service qui serait à votre avis utile à beaucoup de monde, non interdit par la  loi, et qui ne vous expose pas au danger. Vous pouvez utiliser les différents réseaux sociaux sur internet pour faire connaître votre offre ou utiliser vos réseaux d’amis et de connaissance directement dans le monde réel.

Aussi, ces services, vous pouvez les prodiguer en ligne, notamment les petits boulots traitant précisément du web, dont par exemple la création de sites web et de bannières publicitaires ou animations diverses pour ces derniers. Soit, vous proposez quelque chose de différent, qui va se passer directement dans votre ville, comme de chanter pour un événement, de jouer occasionnellement d’instrument de musique particulier dans un groupe de chanteurs.

Faire du gardiennage

Les services de gardiennage datent, mais sont toujours aussi prisés puisque les besoins n’ont pas changé. Mieux, ces derniers ne font que croître. Vous pouvez constater que le babysitting reste très connu et très demandé. Vous gardez un ou des enfants pendant quelques et votre porte-feuille verra déjà la différence.

Sinon, savez-vous que vous pouvez également garder des animaux domestiques ou de compagnies? Tant que vous aimez ou que vous n’avez pas grand-chose contre les chats, les cochons d’Inde, les poissons en aquarium parmi tant d’autres, vous pouvez trouver facilement de l’argent par ce système là. Les besoins aussi sont restés accrus puisqu’il est devenu tendances d’avoir un animal avec soi. Vient alors la nécessité de les confier à d’autres personnes quand le propriétaire devrait s’absenter, car un animal, ça doit toujours manger entre autres. Bref, ils auront toujours besoin d’attention et de soins particuliers. Pour tout cela, vous devez alors apprendre à gérer chaque cas, ou du moins ce que vous aurez choisi afin de ne pas commettre d’erreurs qui risquent d’avoir un impact sur la santé de vos protégés.

Vente en ligne

Les ventes en ligne ont fait exploser beaucoup de chiffres sur Internet. Cela s’explique par le fait qu’acheter sur Internet est devenu très pratique par rapport à la façon classique, aux yeux de beaucoup de monde. Effectivement, plus besoin de déplacement, car depuis chez soi on accède à tout le nécessaire, en plus c’est livré à domicile donc pas besoin de se soucier du transport non plus. Vous pourrez alors vendre dans les plateformes destinées à cet effet, sur son propre site en tant que revendeur de produits ou en vendant ses propres produits.

Dans le cas, d’une distribution de produits d’une marque quelconque, vous pouvez soit faire du drop-shiping qui consiste à vendre sans acheter ou passer par les techniques classiques de vente en détail ou en gros. Pensez tout de même à faire des tests de vente dans ce dernier cas afin de savoir ce qui se vend mieux au moment où vous décidez de le faire et tacher de toujours être à la page des changements dans ce sens.

Trouver un boulot en ligne

Internet a permis à d’innombrables types de travail de voir le jour. Un cas parmi les plus proches concerne la création de site web qui est devenu de plus en plus nécessaire pour quelqu’un qui va faire du business, pour les associations, les clubs et les organisations, et surtout pour les entreprises, notamment pour la visibilité et la notoriété. Les métiers qui y ont lié sont donc très demandés actuellement : développeur, référenceur, rédacteur, correcteur, traducteur ou encore traiteur d’images. Mais l’horizon des possibilités s’étend plus loin que ça. Vous devez pour trouver ce qui vous correspond le mieux interagir un peu plus avec les internautes, notamment sur les réseaux sociaux, faire des recherches et laisser libre cours à votre imagination.

Exploiter ses expériences de voyage

Avez-vous un peu ou beaucoup voyagé ? Vous en reste-t-il le goût et les souvenirs ? Sachez que vous pouvez générer de l’argent avec. Effectivement, vous avez grâce à Internet une opportunité de vendre vos photos de voyage et de faire un blog de vos parcours, dans lequel vous trouverez sûrement un moyen de gagner un complément de revenus. L’un de ses moyens consiste à mettre en place un abonnement payant pour ceux qui veulent suivre en exclusivité l’intégralité de vos histoires. Mais il n’y a pas que les voyages comme sujet, à vous de partager vos passions. Et il n’y a pas non plus que les photos et les histoires que recherchent les internautes, ils seront également beaucoup intéressés par les objets typiques et originaux que vous aurez ramenés. Vous pourrez donc faire de belles affaires avec.

Location d’objets qui servent peu

Les objets qui ne vous servent que rarement, mais dont vous n’êtes pas disposé à vous débarrasser sont bons pour de la location. Hier encore, on n’aurait pas cru qu’Internet nous ouvrirait autant de nouvelles portes. Mais maintenant, c’est désormais possible, comme quoi vos outils de réparation ou de menuiserie, certains de vos affaires de maman ou ceux de votre bébé, quelques matériels qui sont encore assez beaux et assez robustes pour servir à d’autres personnes peuvent quitter leur rangement et vous faire gagner de l’argent.

Location d’espace de rangement

Parfois, ce n’est pas d’outils dont on recherche, mais des espaces de stockages. Alors, si vous pensez disposer d’un tel atout et que vous êtes à la recherche d’un complément de salaire, vos pouvez envisager de le louer à des particuliers. Ces derniers auront peut-être besoin d’un espace temporaire pour quelques-uns de leurs meubles. Vous les garderez donc durant le temps nécessaire et c’est d’ailleurs tout ce dont vous aurez besoin de faire pour gagner le loyer.

Location de chambre

S’il n’y a pas qu’un espace de stockage de libre chez vous, mais toute une chambre. Peut-être que votre chambre d’amis vous sert rarement ? Peut-être qu’une personne de votre famille est partie et que sa chambre est restée libre ? Là aussi, vous avez une solution toute faite de vous faire de l’argent en louant cette chambre à des clients que vous trouverez sur Internet. Cette alternative entre en concurrence avec les chambres d’hôtel qui sont souvent plus chères. C’est logique puisque ces enseignes investissent dans beaucoup de choses, ce qui n’est pas votre cas.

Vous, vous n’êtes obligé que d’assurer la propreté et la sécurité de la chambre et rien d’autre. Pourtant, si vous vous trouvez dans une zone géographique touristiquement affluente et que votre chambre est très bien située, avec des options en plus comme une belle vue, les demandes seront nombreuses et votre rentrée d’argent deviendrait sûrement permanente. Et vous pouvez toujours reprendre l’usage de la chambre quand vous en avez besoin et mettre alors en pause la location.

Location d’emplacement publicitaire

Mis à par ces divers emplacements, les endroits propices à l’installation d’affiches ou de panneaux publicitaires intéressent les spécialistes de la communication et du marketing. Il peut s’agir d’une façade de votre mur ou d’une partie de votre jardin ou terrasse. Néanmoins, vous ne serez éligible que si votre maison se trouve à un endroit réellement attractif, où toutes les personnes qui vont passer là ne risquent pas de rater le panneau en question ou sont susceptibles d’être amenées à le voir. Dans ce cas, le revenu supplémentaire généré sera juteux.

Louer sa voiture

Pour continuer sur le chemin de la location, il reste encore votre voiture. Plusieurs plateformes en ligne peuvent vous aider pour la location, tout en vous permettant de l’utiliser chaque fois que vous le voulez. Sinon, le système de covoiturage est un autre moyen de vous constituer une autre rentrée d’argent avec votre bien.

Jouer au cobaye

Aujourd’hui, on peut vous payer pour essayer des recettes de cuisine, un médicament et bien d’autres encore. Il peut s’agir de particuliers qui vous le demandent, mais ce sont surtout les laboratoires pharmaceutiques qui auront besoin d’effectif disposé à le faire pour l’essai de médicament. Bien sûr, ils assureront que vous ne soyez pas exposé au danger durant cette expérience.

Se faire payer en regardant des publicités sur Internet

Sur Internet, on peut aussi vous payer pour regarder de la publicité, pour lire des emails, prendre des photos, faire des enquêtes, donner votre avis, faire des tests de site web, etc. On associe souvent ce type de travail à un système de parrainage ou affiliation qui vous permet de gagner encore plus d’argent si vos filleuls font du bon boulot et trouvent eux aussi leurs propres filleuls.

Vide-grenier

Les vides greniers vous permettront de vous débarrasser des objets dont vous ne vous servez plus, des vieilleries dont vous vous êtes lassés, ou encore des collections qui ne vous intéressent plus. Mais en plus, elles peuvent vous générer des sommes non négligeables si vous possédez des trésors aux yeux de ceux qui assistent à votre vide-grenier. Et ne sous-estimez aucune de vos propriétés, car il arrive qu’un objet qui vous peut paraître ordinaire soit en réalité évalué avec une plus grande valeur par d’autres personnes.

Devenir auto entrepreneur

Si vous voulez vraiment jouir d’un supplément de revenus stable et sérieux, pensez à devenir auto entrepreneur. Trouvez ce qui se vend mieux, en matière de produits comme de services. Trouvez quelque chose d’original et de réellement utile à faire ou à vendre et construisez-vous alors votre empire financier. Cette dernière solution nécessite beaucoup plus de sérieux, mais avec la volonté, tout est possible.

12 stratégies pour générer des revenus récurrents

générer des revenus récurrentsQuoi de plus magique que de pouvoir générer des revenus récurrents ? Ce serait l’idéal, la vie en rose.

C’est ce à quoi devrait aspirer tout individu, s’il désire tendre vers l’indépendance financière.

La récurrence devrait être la clé de tout modèle d’affaires.

Avoir de l’argent qui tombe sur notre compte chaque mois, sans qu’on y fasse réellement quelques choses. Ouhouh!! C’est l’eldorado.

Bon, arrêtons de rêver, et mettons-nous au travail.

Dans notre article de ce jour, nous parlerons, comme annoncés, de revenus récurrents. Nous définirons le concept, donnerons ses avantages et présenterons 12 stratégies pour en générer.

Prêt ! On y va.

Qu’est-ce qu’un revenu récurrent ?

Un revenu récurrent est un certain montant que quelqu’un reçoit avec une certaine stabilité mensuelle ou périodique et dont la probabilité de répétition au fil du temps est très élevée, peu importe le temps qu’il travaille. C’est assez clair non ?

Prenons par exemple le cas des salaires.

Les salaires sont versés généralement chaque fin de mois aux travailleurs. C’est une forme de revenus récurrents. Mais allons encore au-delà.

Les stations de distributions de carburant par exemple. Elles sont pratiquement sûres que des usagers viendront acquérir de quoi alimenter leur véhicule. C’est nécessaire.

Les boutiques de produits d’alimentation savent que, pour des besoins vitaux, les habitants de la localité ou au-delà viendront faire leurs courses. Et ça, c’est une forme de récurrence. Les propriétaires sont assez sûrs d’un certain flux financier. À eux de mettre en place des stratégies pour le garantir.

Voilà, le truc est dit. Vous devez trouver un créneau « vital » pour garantir une entrée d’argent régulière. C’est une tâche pas très aisée à mettre en place, mais des gens y arrivent si bien. Pourquoi pas vous ?

Dans la suite de l’article, nous vous présenterons 12 stratégies qui vous permettront de générer des revenus récurrents.

Mais avant, parlons des avantages que vous pourrez avoir si vous disposez de tels systèmes.

Les avantages d’avoir des revenus récurrents

Comme nous l’avons dit plus haut, la quête de revenus récurrents devrait être la clé de tout modèle d’affaires. Avoir la garantie de recevoir un certain montant régulièrement est un gros privilège sur votre business.

Entre autres avantages, nous avons :

  • La sécurité financière

Nous savons tous que gérer une entreprise est rempli d’incertitude côté financier. Il peut avoir des périodes d’abondances et des périodes de manques, quelques fois, de vrais manques même. Avec l’assurance de recevoir à une certaine fréquence une certaine somme d’argent, vous pouvez vous garantir une certaine sécurité de vos finances.

  • La tranquillité de l’esprit 

Ce point est un peu lié au précédent. Puisque vous bénéficiez d’un revenu récurrent, vous n’avez plus le stress de l’entrepreneur. Vous pouvez très facilement penser à autre chose qui pourrait encore plus développer votre business ou d’autres business. Vous pourrez donc ainsi maximiser votre efficacité.

Votre plus gros combat devra être que ce revenu soit assez conséquent pour vraiment vous libérer de tous ces tracas de l’entrepreneur.

Voyons maintenant les quelques stratégies que je voulais partager avec vous. Je les mets comme ça, sans ordre précis, parce qu’elles peuvent, normalement, être utilisées de manière indépendante.

12 stratégies pour générer des revenus récurrents

– Opter pour la location de bien

Quand on a parlé de revenu récurrent, j’ai tout de suite pensé à la location. Location de maisons, location saisonnière, location de parking, location d’un bien, etc.

C’est une activité qui vous rapporte à coup sûr un revenu régulier. Exercer dans un tel business modèle vous garantit un flux d’argent périodique régulier, surtout si vous louez un bien qui est recherché, pour lequel la demande est régulière. Vous comprenez bien pourquoi de plus en plus de personnes s’investissent dans des achats immobiliers. Ils ont compris qu’avec cette méthode, ils peuvent se garantir un revenu récurrent. Je vous invite donc à y penser. C’est un créneau qui ne connaît pas la crise.

Si vous n’avez pas encore de gros moyens pour acheter votre bien, pensez au concept de AirBnB, ça pourrait vous inspirer.

– Mettre en place un service d’ordre public, vital

Je l’ai dit plus haut, tout conducteur a besoin de se rendre à la station pour prendre du carburant. Tout habitant a besoin de se rendre dans la supérette d’à côté pour s’approvisionner en nourriture. De même, tous les possesseurs de téléphone portable auront en tête de recharger leur forfait dès qu’ils sont à court d’unités.

Les services d’ordre public sont partout autour de nous, dans notre vie. Réfléchissez à mettre en place un tel service vital, et nécessaire pour les populations, et vous pouvez être assuré d’avoir une clientèle qui ne désemplit pas. Bien évidemment, vous devez apporter un service de qualité pour ne pas que le client parte chez le voisin.

Regardez les hôpitaux et les pharmacies. Ils n’ont pas besoin de faire de la publicité. Quelle que soit ta personnalité, tu finiras un jour à t’y rendre.

– Développer un business et l’externaliser

Aujourd’hui, il y a de nombreuses plateformes qui hébergent des travailleurs indépendants qui offrent leurs services pour la réalisation d’un certain nombre de tâches. Vous pouvez vous servir de ces personnes-là pour gagner de l’argent sans vraiment travailler. C’est tout simple. Vous déployez votre business, vous vous efforcez de le faire tourner, de trouver des clients, vous mettez en place les différentes procédures et vous externalisez le tout.
Si votre affaire est bien ficelée, les choses devraient aller comme sur des roulettes. Votre seule mission serait de faire des vérifications de temps en temps pour vous assurer du suivi des procédures. Vous aurez ainsi libéré du temps pour améliorer cette affaire ou pour vous occuper à d’autres business.

Imaginez tout un tas de petit business comme ça, bien ficelé et externalisé, qui tourne. C’est des revenus assurés sans grands efforts.

– Mettre en vente des produits numériques

Vous pouvez mettre en vente des produits numériques. Tant qu’ils seront en ligne, ils pourront vous apporter de la ressource, surtout s’ils sont intemporels et s’ils répondent à un besoin.

Prenez l’exemple d’un ebook. Si vous le mettez en vente sur Amazon, vous n’avez plus rien à faire. Vous le mettez une fois et c’est tout. Et vous attendez les acheteurs. Sans aucune autre action. Et le gros avantage est que même 10 ans après ou plus, vous pourrez avoir des acheteurs. Vous travaillez une fois pour un revenu qui viendra au fil du temps.

Mais pour vendre bien, il y a une certaine directive à respecter. Vous devez employer la stratégie de l’automatisation. Efforcez-vous à bien vous positionner dans les moteurs de recherche telle que Google, sur des mots clés pertinents relativement au sujet de votre produit. De cette manière, vous pourrez attirer de nombreux visiteurs qui pourront facilement se transformer en acheteurs. Plus vous aurez de visite, plus vous pourrez vendre votre produit d’information sans aucun travail additionnel. La balle est dans votre camp.

– Profiter de l’up selling

L’up selling ou montée en gamme est la pratique qui consiste à proposer un produit ou un service légèrement supérieur et plus cher que celui auquel s’intéresse le prospect. L’up selling est normalement pratiqué lorsque le nouveau produit proposé permet de réaliser une marge supérieure, une montée en grade ou en puissance, par rapport au premier produit.

Vous devez donc profiter de la vente de vos produits pour mettre en place une telle pratique. Cela représente des ventes additionnelles que vous ne pouvez imaginer. Et ça rapporte gros.

–  Créer une offre à abonnement

Voilà un autre business modèle qui peut vous assurer des revenus récurrents tranquillement. Vous offrez un service à une clientèle qui accepte de payer un abonnement. Cela implique que vous ayez une certaine maîtrise du cycle de vie de la consommation de vos clients.

Par exemple, au lieu qu’un époux note dans son calepin la date d’anniversaire de son mariage et se souvienne à chaque fois, vous pouvez proposer de livrer des fleurs à chaque date anniversaire à son épouse. Vous voyez le truc. Vous pouvez offrir plusieurs services de ce genre. Vous facilitez la vie aux gens, en leur offrant un service qui vient enlever une épine de leur pied.

Il serait intéressant que vous me disiez dans les commentaires, les services de ce genre que vous aimerez bien voir régler : Livraison de pain chaque matin, Livraison du journal, etc.

– Créer des offres à adhésions et à cotisations périodiques

Votre savoir, vos connaissances peuvent beaucoup vous aider dans votre quête de revenus récurrents. Vous ne pouvez imaginer.

Avec vos connaissances, vous pouvez mettre en place un club, ou un groupe mastermind où une cotisation périodique est obligatoire pour en faire partit.

Si on vous reconnaît une certaine expertise, soyez-en sûr, vous aurez des adeptes, prêts à suivre vos conseils. Prenez donc la peine de partager un contenu de qualité, et de vous faire connaître. De faire connaître votre expertise et le tour sera jouer.
Si les gens vous font confiance, vous gagnez de l’argent.

– Proposer des services de maintenance

Vous pouvez solliciter votre clientèle pour qu’elle vous paye une redevance afin d’assurer la maintenance régulière d’un produit que vous avez vendu.

Je me souviens, dans une vie antérieure, que nous avions déployé un système de gestion de file d’attente dans des entreprises, et que nous avions bien utilisé cette stratégie : offrir un service de maintenance trimestrielle qui consistait à venir nettoyer les appareils, faire les mises à jour, passer les contrôles antiviraux et autres.

C’était vraiment un certain montant assuré, gagné sans trop d’effort, parce qu’à vrai dire, il n’y avait pas grandes choses à faire, surtout en plus que cette mission pouvait être externalisée.

Vous pouvez donc songer à un tel contrat. C’est tout bénef.

– Faire des mises à jour ou des certifications

Regardez le système de Microsoft. Il y a des mises à jour de systèmes d’exploitation qui sont régulièrement faites. Et les clients sont obligés « à la limite » de les acquérir, sinon ils perdent quelques choses qui pourraient être un plus dans le bon fonctionnement de leur système. Voyez-vous comment ils augmentent leur revenu, à partir des clients déjà existants.
Vous aussi vous pouvez le faire. Pour certains de vos produits ou services, vous pouvez faire des montées en versions ou des compléments d’options, vos clients, déjà satisfait de ce que vous leurs aviez proposé seront ravi d’acquérir ces évolutions.

– Développer une plateforme

Regardez les plateformes comme Amazon, Clickbank, 1tpe, et autres, elles gagnent de l’argent à partir du travail des autres. Vous développez votre produit, vous les mettez en vente sur ces plateformes, et elles, elles ont une commission chaque fois que vous faites des ventes. Ça ne vous fait pas réfléchir ?

À mon avis, c’est la meilleure manière de se faire de l’argent. Et tenez-vous bien, les plateformes gagnent plus d’argent que les personnes qui l’utilisent.

Pensez donc à déployer une plateforme, et vous pourrez dormir tranquille. Bien sûr, vous devez fournir un produit de qualité.

– Explorer la fidélisation à une marque

Battez-vous à créer une marque, et emmener votre clientèle à s’y fidéliser.

Observons un peu. Il y a des gens qui sont fidèles aux Mac. Accroc même. C’est Mac ou rien. C’est à cela que vous devez arriver si vous voulez adopter cette stratégie. Vous devez chercher à générer une certaine passion chez vos clients. Cela passe nécessairement par la fourniture d’un service de haute valeur et de qualité, et à une satisfaction clientèle sans l’ombre d’un doute.

– Devenir un partenaire silencieux

Si vous avez le flair des bonnes affaires, investissez dans un business que vous sentez. Les gens bosseront et vous aurez votre retour sur investissement.

À défaut, faite une recherche approfondies sur les startups, sur leurs produits ou services, et sur leur leadership. Une fois que vous validez leur potentiel, vous pouvez y investir un certain capital. Il ne faut pas toujours beaucoup d’argent pour le faire, alors ne vous faite pas de blocage. C’est une stratégie qui vous épargne le stress de devoir passer de longues heures de travail pour l’entreprise en question.

Vous investissez en une valeur que vous croyez et vous attendez le retour. Et puis, vous passez à autre chose.

Voilà les quelques stratégies que nous avons voulu partager avec vous.

Les revenus récurrents vous assurent des instants tranquilles, ne vous en privez donc pas. Faites l’effort d’en mettre en place et vous constaterez de vous-même la direction que prendra votre vie.

Sûrement que parmi vous, il y en a certains qui y ont déjà pensé, ou même essayé quelques choses, merci de nous faire votre retour d’expérience dans les commentaires. On serait ravis d’en savoir. Et aussi, si vous avez d’autres stratégies, nous sommes preneurs. Je peux compter sur vous ?

Ok ! À toute suite dans les commentaires alors.

7 techniques pour rembourser ses dettes rapidement

rembourser ses dettes rapidementComment rembourser ses dettes rapidement ?

Voilà une question que bien des gens se posent de nos jours.

Les dettes peuvent vite devenir un gros fardeau qui semblent s’alourdir un peu plus chaque jour.

C’est surtout parce qu’elles vous accaparent la tête et du coup toute votre énergie en pâtit. Il faut vite s’en débarrasser, sinon votre quotidien risque de ressembler à une fuite.

En effet, vous aurez souvent à chasser de vos pensées leur existence et à vous cacher de votre banquier parce que ses appels vont sûrement se faire insistants. S’en acquitter permettrait surtout d’avoir à nouveau l’esprit serein et alors, vous pourrez repartir sur de bonnes bases par rapport à votre gestion financière. Vous serez libre de dépenser vos revenus sans plus devoir vous soucier de ce qui n’a pas encore été rendu.

Le problème est qu’il n’est pas toujours facile de trouver comment rembourser ses dettes rapidement. D’une part, il y a les charges incontournables dans lesquelles vous devez placer une bonne partie de votre argent. Après, s’il ne vous en reste que peu, vous aurez du mal à organiser vos remboursements sans une bonne stratégie.

Cet article vous propose dans ce sens 7 techniques efficaces de remboursement des dettes. Combinez-en au maximum et vous verrez que finalement le problème peut se régler plus aisément que vous ne l’auriez cru.

Évaluer sa capacité de remboursement

Vous devez commencer par faire un état des lieux de tout ce que vous devez rendre. Bien sûr, vous êtes dans l’obligation de les tirer de votre revenu mensuel ou annuel en y tirant au préalable vos dépenses courantes. Mais il faut se rendre conscient qu’effectivement, vous n’atteindrez l’équilibre de vos finances qu’une fois l’ensemble de vos dettes éliminées. Alors, autant se serrer la ceinture pour s’en sortir rapidement.

Calculez précisément votre capacité mensuelle de remboursement puis distribuez-les équitablement dans chacune de vos enveloppes de « dettes à rendre » déjà classées par priorité. Déjà, si vous êtes à découvert, il faut vraiment réorganiser vos dépenses au moins pour ne pas avoir à racheter encore et encore du crédit. Il faut d’abord vous stabiliser sur cet échelon et repenser à régler vos dettes une fois que vous arrivez à vous sortir cette situation.

Organiser ses remboursements

Classez vos dettes par ordre de priorité selon entre autres le délai de rétribution et le taux d’intérêt de chacune d’entre elles. Les plus avisés commenceront par rendre leur argent aux créditeurs susceptibles d’être moins collaboratifs. Ces derniers peuvent vous causer des problèmes plus graves si vous n’êtes pas perspicace.

Éliminez d’un coup les plus bas et commencez tout de suite après à restituer les autres mêmes si pour cela, vous devez faire des sacrifices financiers par rapport à vos autres décaisses. Fixez-vous des objectifs clairs et soyez exigent envers vous-même pour veiller à leur atteinte. Édifiez un planning concret que vous placerez à portée de votre regard pour vous aider à vous en souvenir autant fois qu’il faudra. Comme tout objectif visé, il faut en effet le garder en tête. Cochez ensuite un à un ceux qui ont été réglés, cela va faire rebondir votre motivation. Et ne vous arrêtez qu’après avoir fermé chaque revolving dans le but de ne pas être de nouveau tenté.

Limiter les dépenses

Si vous avez d’importantes dettes à rendre, limitez au maximum vos dépenses habituelles. C’est tout votre mode de vie qui doit être modifié si vous n’avez pas jusqu’alors constaté des résultats effectifs. Ce conseil s’adresse encore plus particulièrement à vous si vous avez tendance à effectuer des achats compulsifs.

Commencez par exemple par réduire vos factures : Internet, appel téléphonique,  gaz, etc. Vous pouvez d’ailleurs renégocier vos fournisseurs pour vous faire bénéficier des tarifs les moins chers du marché.

Ne retenez que l’essentiel comme le loyer, l’électricité, la nourriture et les produits ménagers. Dans le pire des cas, trouvez également des solutions pour faire vos entretiens avec des produits moins chers et qui marchent, même s’ils n’ont pas pour vocation première d’être utilisé à la tâche proprement dite. Vinaigre, bicarbonate et citron sont des exemples. Vous pourrez d’ailleurs trouver un appartement moins cher le temps d’en finir avec vos dettes. Sachez que tout ça, vous le faites pour la bonne cause.

Il faut alors vous motiver en vous disant entre autres que ce n’est pas définitif. Les fumeurs et les gens qui ont l’habitude de tirer un coup le soir vont également pouvoir économiser en arrêtant. Vous ferez ainsi deux pierres d’un coup, car votre santé devient aussi bénéficiaire.

Il serait également intelligent d’anticiper les relevés de vos factures et de prendre du coup la peine de les acquitter immédiatement après réception, car ils vont se rajouter à vos dettes en stagnant longtemps. N’oubliez pas que l’argent part vite. Vous pourrez le constater surtout lorsque vous faites des achats sur internet.

En effet, cliquer c’est facile, mais voir ce qui reste après c’est dur. Soyez alors discipliné par rapport aux nouveaux systèmes marketing qui n’abandonnent jamais, aux publicités mensongères et aux diverses formes d’arnaque qui vous poussent des fois à dépenser sans même y penser à deux fois. Et de surcroît, concernant ces arnaques, il arrive assez souvent que la marchandise soit loin de ressembler à ce que vous avez commandé, parfois même le vendeur se volatilise avant même la livraison. Prenez l’habitude de bien connaître chaque plateforme de vente avant d’embarquer.

Ne renouvelez pas non plus aucun meuble ou appareil, ou quel que soit d’autres dans votre maison, que si son prédécesseur est quasi-inutilisable.

Par ailleurs, obligez-vous à arrêter pendant quelque temps les caprices irréfléchis, tout ce qui ne fait pas partie des nécessités. N’écoutez pas les appels insistants des vendeurs de nouvelles technologies. Ces dernières de toute façon se démodent assez vite au profit des suivants. Remettez également pour plus tard vos projets de vacances ou d’achat de maison, terrain, voiture, etc. De plus, vous risquez de vous faire des ennemis et de devenir la risée de tout le monde si vous vous permettez de dépenser une somme importante dans un achat alors que vos dettes cumulent.

Même les petits gestes comptent, comme celui de ne pas mettre les appareils en veille la nuit, mais les arrêter complètement, ou celui de prendre une douche au lieu d’un bain. Éliminez pour un temps les repas aux restaurants et ailleurs qu’à la maison. Apprenez à cuisiner, car les plats faits-maisons sont véritablement moins chers que les plats préparés. Et peut-être que vous en tirerez au final plus de plaisir que de mal.

Pour ceux qui ont par ailleurs l’habitude d’acheter des DVD, des magazines ou de faire d’autres petites dépenses similaires, sachez que ce sont des superflus. Si vous pouvez vous en priver sur une longue période, ça fera déjà une différence.

Ne jamais demander du temps

Plus le temps passe, plus les dettes vont augmenter si ce n’est par rapport au taux d’intérêt ou peut-être parce que vous aurez à emprunter à nouveau. Les problèmes peuvent survenir à tout moment. Et alors que déjà, avant, vous aviez eu du mal à les rendre, imaginez la complication que cette situation va encore vous engendrer.

Évitez de vous créer de mauvaises surprises en commençant tout de suite votre devoir. Et quoi que vous fassiez dans la vie, appliquez toujours cette règle : ne pas laisser pour demain ce qu’on peut faire aujourd’hui. Ceux qui attendent des miracles seront eux aussi déçus, car si ce n’est pas vous qui preniez les rênes de la situation, vous en vous en sortirez jamais.

Évitez à tout prix de demander du temps quand vous avez des parts de revenus qui peuvent servir de remboursement. Demain n’est jamais sur, autant dire que la sécurité financière ne doit jamais être prise pour acquit. Il se peut que demain vous soyez licencié, au chômage ou que vous tombiez gravement malade sur une longue période. Tout cela est imprévisible et peut arriver à tout moment. Ces problèmes font partie des surprises de la vie même si personne ne vous les souhaite.

C’est là que l’assurance à laquelle vous avez souscrit au moment du prêt va vous servir. Le recouvrement relatif vous sera sûrement d’une grande aide. En fait, souscrire à une assurance n’est pas toujours obligatoire et pourtant elle peut être utile, comme dans les cas qu’on vient de voir. Maintenant, il sera peut-être un peu tard, mais pour l’avenir, considérer toujours l’assurance quand vous achetez du crédit.

D’ailleurs, plus vous prenez du temps, plus vous aurez à patienter également pour vos autres projets. Sinon, si vous décidez quand même de réaliser de grands projets avant de traiter vos dettes, vous risquez de vous engouffrer dans des labyrinthes de complications. Ce ne serait d’ailleurs pas très consciencieux pour vous en premier, mais aussi pour celui à qui vous devez de l’argent. Le mieux serait donc de rembourser continuellement même avec une mensualité réduite.

Se faire des revenus supplémentaires

Si vous avez des difficultés à rembourser vos dettes, c’est peut-être parce que votre capacité financière est limitée. Le mieux serait alors de trouver de nouvelles sources d’argents, des revenus supplémentaires qui pourront vous aider pour aller jusqu’au bout.

Pour ce faire, vous avez un large choix. Vous pouvez par exemple faire des locations d’espaces dans votre maison ou jardin, de voitures ou de matériels qui ne vous servent pas souvent. Les places de parking se louent également. Sinon proposez du gardiennage : babysitting, garde d’animaux, etc.

Grâce à Internet, les possibilités sont encore plus élargies. Pour preuve, on y trouve désormais de nombreuses activités lucratives, qui seraient difficiles à mettre en œuvre hors ligne, mais qui sont assurées de bénéficier d’une visibilité mondiale sur la toile. Les boutiques en ligne, les ventes de service divers, les ventes de livres ou de créations personnelles, les ventes de photos, les publications de vidéos d’intérêt sont parmi les affaires qui marchent, avec lesquels vous pourrez gagner rapidement de l’argent pour compléter ce que vous disposez déjà.

À cela, on peut rajouter les offres de test de recettes ou de médicament et d’autres moyens encore, aussi surprenants qu’efficaces pour gagner de l’argent. Hier encore, personne n’aurait cru à ces nouveaux métiers, idéal pour renflouer ses fins du mois.

L’avantage de toutes ces activités lucratives est de ne pas nécessiter un important investissement, car vous partez généralement de ce que vous avez déjà en main. Évidemment, ce sera difficile d’investir une grande somme d’argent pour attendre encore que ce dernier se multiplie avant de commencer à rembourser, compte tenu également du risque de perdre son argent au lieu d’en gagner.

Demander de l’aide

Si vous avez du mal à vous en sortir, demandez de l’aide. L’un de vos proches pourra peut-être vous dépanner. Sinon, il a aussi les associations, l’assistance sociale, la CAF et d’autres organismes susceptibles de vous venir en aide. Faites-leur part de votre situation et ils sauront vous orienter ou vous alléger votre fardeau.

Votre banquier peut aussi devenir votre roue de secours. Ne lui laissez pas le temps de s’inquiéter, au contraire, va en premier à son encontre et exposez-lui vos problèmes. Il peut vous trouver des idées, car c’est d’ailleurs lui qui connaît autant que vous la situation. Il rendra au moins la situation plus gérable.

Dans le cas présent d’ailleurs, les rachats de crédits ne sont pas des solutions idéales, car ce sont déjà précisément les précédents crédits que vous voulez rembourser. De plus, si avec ce nouveau crédit le taux mensuel de remboursement arrive à descendre plus bas, la période de remboursement sera par contre encore plus longue. Seuls les clients avertis devront considérer cette option. Autrement, cette solution va devenir un cercle vicieux et vous enfoncera complètement au lieu de vous mener à l’objectif initial, celui de se faire rembourser ses dettes rapidement.

Renégocier ses crédits

La toute dernière solution qu’on vous proposera si vous avez encore des soucis après avoir essayé les six premiers conseils, c’est de renégocier avec la société qui vous a accordé l’emprunt.

Vous pourrez notamment vous renseigner au service clientèle si celle-ci pouvait vous raccorder un taux d’emprunt un peu plus bas. Ce ne sera pas faute d’essayer parce que cette tactique ne va peut-être pas faire feu à tous les coups. Si cela avait été le cas, les clients vont se permettre un laisser-aller.

Gérer son budget: le mode d’emploi à 7 étapes

gérer son budgetGérer son budget n’est pas chose facile.

Cette affirmation reste valable pour la plupart des gens à cause de plusieurs raisons…

Souvent parce qu’ils ne calculent pas vraiment ni les rentrées ni les dépenses, mais se contentent d’en faire usage de ce qu’ils disposent.

Le seul souci de ces gens se résume juste à savoir s’ils ont bien reçu le montant du salaire ou des revenus qui leur sont dus.

Après, les dépenses viennent les unes après les autres, sans compter ce qui leur reste. Alors, beaucoup sont à découvert avant même la fin du mois en cours et sont alors obligés de se serrer la ceinture jusqu’au prochain encaissement.

Il nous arrive souvent dans ce cas d’être tentés par un achat de crédit. Et si on continue pourtant à mal gérer notre budget, les problèmes s’entassent avant même qu’on puisse s’en rendre compte. Et se sortir de cette situation ne serait pas une mince affaire.

Vous en comprendrez qu’il vaut mieux prévenir que guérir.

Alors, prenez votre gestion de votre budget au sérieux. Vous verrez que vous auriez un plus net aperçu de ce qui vous manque à la maison et vous serez plus confiant dans vos dépenses. Vous ne serez plus accroché à cette peur d’en faire trop et n’encourez plus le risque de regretter une dépense folle pour pas grand-chose.

Dans la vie, il faut toujours bien faire les choses. Chaque jour est une chance pour s’améliorer et pour réaliser ce que voulez ou que vous avez à faire. Ceci dit, pour ne pas que vos journées soient vaines, essayez de faire tout ce que vous avez à faire de manière efficace. Et n’attendez pas demain, car vous ne saurez jamais à l’avance ce qui va se passer demain, évitant ainsi les imprévus. On veut en venir au fait que vous devez chaque jour prendre le temps de penser à votre budget et à le gérer comme il faut.

Effectivement, il y en qui se disent que je vais acheter ceci et me procurer cela, car c’est encore le début du mois, en ne prévoyant de reconsidérer le reste en main que pour plus tard. Ils vont alors essayer, arrivé ce moment, de se serrer dans les dépenses s’ils constatent qu’il n’en reste plus beaucoup.

Certaines personnes iront même jusqu’à attendre les recettes du mois pour régler quelques dépenses du mois en cours, ou à se permettre un découvert autorisé pour prélever des crédits du mois prochain, réduisant ainsi à l’avance le budget suivant. C’est une porte qui s’ouvre à l’endettement.

Aussi, les maladies sont imprévisibles, tout comme les licenciements, ou encore le chômage. D’autres problèmes fortuits peuvent survenir sans qu’on s’y soit préparés. Alors, déjà, ils n’auront plus d’argent pour les dépanner dans ces cas là.

Pour éviter tous ces problèmes, on propose à tout un chacun ces 7 conseils pour arriver à gérer son budget efficacement. Ces conseils conviennent à tous ceux qui peuvent en avoir besoin, à ceux qui sont endettés, ceux qui s’en sortent difficilement, ceux qui gagnent beaucoup, mais qui sont trop gourmands, comme ceux qui ont encore besoin de plus de bagages dans leur gestion.

Vous verrez, en les appliquant concrètement dans votre vie quotidienne, que les problèmes financiers ne seront plus que des mauvais souvenirs et que désormais vous aurez toujours de quoi prévoir les soucis inopinés.

Calculer précisément vos recettes

En premier lieu, vous devez vous rendre compte de ce que vous disposez vraiment à chaque début du mois. Dans nos exemples, nous fonctionnerons toujours au mois, car ce sera plus facile à gérer que sur tout un trimestre ou une année. En faisant ça, vous vous rendrez compte de votre capacité financière et alors de vos réelles possibilités de dépenses.

Vous trouverez votre niveau financier : pauvre, moyen ou riche. Mais, il ne faut pas sauter de joie trop vite si vous voyez qu’il y a en quand même beaucoup, car si cet argent vient à être mal géré, vous ne serez pas aussi aisé que vous l’auriez imaginé.

Estimez exactement les charges fixes

De vos recettes devront être retirées vos charges fixes. Il s’agit de ces dépenses obligatoires de chaque mois comme le loyer, l’électricité, le gaz, l’abonnement téléphonique, l’internet, etc.

Prenez le temps de les noter sur votre cahier des dépenses, à faire idéalement sur un ordinateur où les calculs pourront se faire automatiquement. Vous y noterez d’abord vos recettes pour avoir un total, et puis après exactement le montant de chacune de vos charges fixes avec un libellé. Affichez le reste au bas de tout cela.

Vos dettes doivent également figurer dans vos dépenses fixes, si vous en avez, ou plutôt la part que vous aurez la possibilité de payer chaque mois. Parce que ce sont des dépenses que vous aurez obligatoirement à régler, avec des échéances à respecter. Prenez toujours la limite au plus haut montant réalisable dans votre estimation de votre capacité à rembourser afin de les voir disparaître rapidement.

Au pire, prévenez les échéances qui s’annoncent et commencer vos remboursements quand elles se rapprochent. Ce qui est sur, c’est qu’il ne faut jamais attendre au dernier moment. Ensuite, vous devez veiller à ne plus les reproduire sauf en cas d’investissement majeur : immobilier, auto entreprenariat ou autre

Vous devez alors reconsidérer votre capacité financière, car il y en a qui dépensent beaucoup dans ces premières décaisses. En effet, chacun voudrait quand même avoir un chez-soi confortable et plaisant, utiliser beaucoup d’appareils électroménagers pour pouvoir alléger les tâches ménagères, ne pas se priver de téléphone et d’internet surtout si on devient accro.

L’un des meilleurs moyens d’arriver à toujours assurer ses fins du mois est de chercher toutes les manières possibles de réduire ses charges fixes. Nous ne parlons pas ici de privation, mais d’être simplement moins friand. D’ailleurs, ce n’est jamais bien d’abuser dans quoi que ce soit. Et ce sera déjà un geste responsable qu’on fait pour son propre bien. Vivez avec vos moyens.

Contrôlez les dépenses occasionnelles

Après les charges fixes, il y a les dépenses occasionnelles. Là aussi, vous aurez du pain sur la planche, car si vous voulez vraiment vous impliquer dans votre gestion financière, vous devez vous fixer précisément sur cette partie. Ces dépenses occasionnelles concernent vos sorties shoppings, restaurant, en boîte, cinéma et spectacles, et bien d’autres encore. C’est là aussi que vont entrer les dépenses pour les fêtes qui vont arriver, les cadeaux pour les anniversaires et les mariages.

N’oubliez pas non plus de calculer le budget pour les projets que vous voulez faire au cours de ce mois, ou ceux des mois à venir qui nécessitent de faire des économies. Plus important encore, c’est à ce niveau que vous devez définir un autre montant qui vous servir pour les imprévus ou comme marge pour vos dépenses.

Ces dépenses ne seront pas constantes comme les charges fixes, et elles sont normalement plus nombreuses, c’est pourquoi cette phase est critique. Aidez-vous de votre agenda pour savoir ce qu’il en sera aussi de vos besoins et de vos expériences. Vous devez savoir à peu près si vous aurez besoin d’acheter de nouveaux habits, ou combien de fois vous faites généralement des sorties. C’est juste à titre d’exemple, à vous de continuer et d’adapter selon vos propres habitudes.

Mais ce qui est essentiel, c’est que vous avez besoin de discipline pour gérer votre argent efficacement. Personne ne vous fera ce travail à votre place, ce ne sont pas leurs soucis. Si vous voulez être efficace, vous devez vous impliquer davantage, être exigeant envers vous-même et surtout corriger vos pulsions dépensières. C’est toutefois plus dur que les calculs, qu’il vous faudra peut-être approfondir le développement personnel.

Et soyez sûr qu’arriver à vous discipliner pour ce projet vous permettra d’être capable de réussir mieux d’autres choses. Cette qualité effectivement vous servira dans beaucoup de domaines tout au long de votre vie.

Et si vous êtes du genre passionné par les petites escapades et les vacances à l’extérieur, vous devez calculer combien vous devez économiser chaque mois pour avoir les frais nécessaires selon le délai.

Oui, les vacances doivent se préparer de long mois à l’avance et non se faire sur des coups de tête, car c’est un problème qui a déjà enfoncé beaucoup d’autres personnes avant vous et ce sera un manque de responsabilité. Ce sera une enveloppe à part, à placer idéalement sur un plan épargne vacances. Ainsi, vous verrez nettement ce qui reste à faire ou ce que vous disposez vraiment le moment venu.

Économisez

Mais avez-vous pensé à faire des économies dans tout ça ? Oui, certains se diront qu’ils sont déjà dans le rouge chaque mois pour pouvoir arrivés encore à faire quelque économie que ce soit.

Pourtant, croyez-moi, si vous acceptez vraiment de vivre selon votre capacité financière et de reste toujours dans les normes en fonction de cette dernière, vous arriverez dans deux ou trois mois au plus tard à avoir des restes en fin de mois. Ce ne sera pas le cas de ceux qui essayent encore de se sortir de leur découvert ou de régler leurs dettes, je le crains, mais de ceux qui arrivent à avoir un crédit au-dessus de 0 à cette période.

Alors, si vous êtes déjà plus ou moins équilibré, ou si vous savez que vous avez toujours des restes lors de vos fins de mois, commencez à économiser. Et quand tous les calculs précédents seront faits, il sera plus intelligent de séparer en premier les économies du reste, avant tout règlement des dépenses. Comme ça, vous ne serez nullement tenté de le dépenser ailleurs.

Placez vos économies sur un compte bloqué si nécessaire pour vous aider à la discipline. Les choix sont nombreux, mais agissez en fonction de vos grands projets futurs. Voici une liste non exhaustive de vos possibilités :

  • Livret A
  • Livret de développement durable (LDD)
  • Livret d’épargne populaire (LEP)
  • Livret jeune
  • Compte épargne logement (CEL)
  • Compte à terme (CAT)

Placez votre argent dans un PEL entre autres si vous prévoyez d’acheter un logement, ou dans un PERP si vous visez la retraite, ou dans un PEA si vous voulez investir en actions d’entreprises. Une assurance vie pourra également vous être utile à vous et votre famille. Plus tard, vous pourrez même disposer d’un compte sur chacun.

L’avantage est qu’il n’y a pas besoin de mettre beaucoup d’argent, ni régulièrement, chaque mois dans ce type de compte. Et pourtant, vous verrez que sur le long terme, ces économies se seront multipliées considérablement pour vous garantir le confort plus tard quand vous allez prendre votre retraite ou vous servir pour acquérir un bien qui va se rajouter à votre patrimoine.

Faites des archives

Continuons notre chemin vers la gestion efficace de son budget. Il nous arrive tous d’oublier dans quoi on avait dépensé telle ou telle somme. C’est normal puisque la vie ne va pas toujours sur des roulettes. Alors, il se peut qu’on ait été contraint d’utiliser l’argent du shopping dans des réparations, l’argent du ménage dans telle opportunité, à savoir par exemple un meuble acheté à prix bradé ou même une place de parking. Vous-même le saurez.

Et effectivement, une opportunité quand elle se présente, il faut la saisir et adapter son budget avec. Car comme son nom l’indique, il s’agit peut-être d’une chance sur des centaines voir plus. Ces aubaines se présentent d’ailleurs rarement.

Gardez alors tous vos archives de dépenses pour pouvoir y trouver la réponse à des questions qui peuvent vous surprendre dans le futur. L’idéal serait de rajouter en cours de route chacune de vos dépenses dans la feuille que vous précédemment saisi sur un ordinateur et le renouveler mensuellement bien sûr.

Par ailleurs, ainsi, vous aurez toujours un aperçu de votre mode de vie, dépensier ou non, pour vous aider à trouver des solutions quand c’est la première, et au contraire vous motiver quand c’est l’autre. Quoi qu’il en soit, vous devez souvent apporter des optimisations, car soit votre calcul est trop contraignant ou trop libre, soit vous avez trouvé des rajustements plus convenables dans la distribution des budgets réservés à chacune de vos dépenses.

Régler les impayés sans attendre

Plus haut, on avait dit que les dettes doivent figurer dans le même classement que les charges fixes. Mais il a aussi les impayés, ceux qu’on a purement et simplement oubliés dans un coin, comme ceux qu’on a décidé de régler plus tard dans un moment de négligence.

Vous devez également les régler assez rapidement puisqu’ils vont vous emmener plus de soucis que d’allègement. N’attendez pas qu’on vous le réclame ou que les pénalités surviennent, car ce n’est pas bien gérer son budget que d’apporter encore des dépenses supplémentaires, qui de surcroît peuvent être évitées.

Faire des projets qui sont dans ses moyens

Tout le monde a des projets en tête, car la vie doit aller de l’avant, on doit évoluer dans le bon sens. Nos conditions de vie doivent être améliorées comme nous devons penser à notre épanouissement culturel, intellectuel et spirituel. Personne ne doit avoir le rêve de rester à la même place. Et d’ailleurs, même si on obtient ce qu’on cherche, on en voudra naturellement plus encore. C’est inhérent à la vie de tout homme ou femme.

Mais il ne faut jamais vivre au-delà de ses moyens. C’est ce qui amène souvent les gens à arnaquer ses semblables. Sinon, en espérant plus que ce qui vous est possible, vous pourrez sombrer dans la dépression avant si vous n’y êtes pas arrivés, ou après si vous en subissez les lourdes conséquences. Ni la frugalité ni la gourmandise ne sont d’ailleurs bonnes pour notre épanouissement. Les effets secondaires sont toujours toxiques.

Autrement dit, rien ne s’obtient gratuitement. Si vous n’avez pas les moyens de réaliser telle envie, vous devez vous abstenir de le programmer ou d’emprunter de l’argent aux banques pour le réaliser, dans la mesure où vous êtes encore dans un terrain glissant côté budget. Mais si vous vous y attachez coûte que coûte, vous devez chercher le moyen d’améliorer votre situation financière.

Rien ne sert d’économiser des petits bouts en vous privant beaucoup, pour n’atteindre la somme nécessaire que des années plus tard. Ce sera une période de gâchis dans la vie.

Le mieux est d’abord d’appliquer à la lettre ces sept conseils et de penser ensuite aux améliorations. En effet, si vous commencez à vous en sortir, imaginez ce que vous pourrez faire avec plus d’argent. Trouvez-vous un boulot plus porteur ou investissez. Beaucoup de belles choses vous attendent. Donnez-vous toujours un sens plus grand à la vie en cherchant les possibilités au-delà de votre situation actuelle, en venant au bout de vos rêves.

Vous avez sûrement aussi envie de devenir riche, et c’est une plus logique finalité par rapport à votre désir initial de bien gérer vos finances. Ce n’est sûrement pas juste pour voir que vous pouvez être assez discipliné pour gagner ce défi. Chaque personne dispose d’ailleurs de ce droit et ce ne sont pas les opportunités qui manquent. À méditer.

Comment gérer ses finances personnelles en 5 étapes

comment gérer ses finances personnellesGérer ses finances personnelles d’une piètre manière peut résulter en de gros problèmes d’argents. Et ces dernier peuvent chambouler toute une vie au point de ne permettre aucun répit aux malheureux qui en font l’expérience, à leur insu ou pas.

Les dettes s’accumulent et impossible alors d’économiser ou de se faire un patrimoine. Mais la situation n’est pas toujours si catastrophique pour tout le monde, néanmoins, elle empêche souvent d’arriver à boucler la fin du mois ou de réaliser ses projets.

La solution est claire, il faut adopter une meilleure gestion de ses finances.

Soit, on croit que c’est facile et donc pas besoin d’en faire toute une affaire, soit, les caprices l’emportent sur le raisonnement. Après, on accuse facilement les autres lorsque les problèmes arrivent. À partir d’aujourd’hui, sachez que le bon fonctionnement de vos finances n’appartient qu’à vous et qu’il existe des façons de contourner tous les obstacles que vous connaissez.

Équilibrez les charges

En ce qui concerne les charges dont vous êtes responsables, essayez de garder une proportionnalité par rapport à ce que vous gagnez réellement. Inutile donc de vous créer de nouvelles charges si déjà vous avez du mal à régler l’existant. Il serait mieux au contraire de commencer à réduire ce dernier, où à l’optimiser. C’est la première étape qui incombe à celui qui veut efficacement gérer ses finances personnelles.

Concrètement, prenez une plus petite maison ou quelque chose de moins luxueux si les charges de votre maison actuelle vous coûtent une fortune. Prenez également le temps de réfléchir à vos factures de téléphone, d’internet ou d’électricité. Demandez-vous si vous avez vraiment besoin de tout ce montant ou si vous pouvez choisir des offres moins chères. Une pensée écologique dans de nombreux cas vous permettrait sans doute de faire taire votre instinct dépensier et vivre de façon plus économe dans tous les sens du terme.

Vous pouvez par exemple choisir des installations électroménagères et des isolations qui dépensent moins, et faire pareil pour tout autre équipement de votre maison. Supprimez les extra tant que vous n’êtes pas véritablement en état de vous en sortir financièrement ; débarrassez-vous par exemple le cas des aquariums qui doivent rester allumé 24/24 si vous n’êtes pas si amoureux que ça de poisson. Mais vous pouvez petit à petit regagner le confort dont vous rêvez lorsque l’état de vos finances s’améliore de façon significative.

Planifiez votre budget mensuel

Le loyer, si vous n’avez pas encore la chance d’habiter votre propre maison, mais ce qui viendra si vous suivez ce plan, la nourriture, le téléphone, le gaz, l’électricité, l’Internet, les dépenses intimes dont les savons et les vêtements sont parmi les charges auxquels vous devez généralement penser chaque mois. Calculez le montant de l’ensemble, mettez l’argent de côté à la réception de votre salaire et nommez cette dépense « charges ». Recommencez l’opération avec toutes les autres dépenses dont vous aurez à vous occuper, notamment la nourriture. Gardez les noms, les montants et les détails de toutes ces dépenses dans un dossier, numérique ou non.

Déduisez ensuite sur ce qui reste un budget pour les imprévus et les événements familiaux ou sociaux auxquels vous devez investir si ce n’est que pour le carburant, le cadeau et la tenue. Vous pouvez avoir d’autres budgets similaires. Ceux-là pourront se cumuler au cas où vous ne les auriez pas touchés de tout le mois.

Aussi, plus tard, si vous avez des urgences ou d’importants projets, vous pourrez vous réorganiser en les utilisant ou en omettant les prochains rajouts dans ces comptes. Le vrai bénéfice, c’est que vous avez un fond tout prêt sans que vous ayez eu besoin de déduire de votre épargne, ou de faire de gros sacrifices, ou encore à la limite de ne pas payer certaines charges pour l’avoir.

Soyez toujours sur vos propres gardes concernant vos dépenses et étudiez tous les moyens que vous avez pour respecter ces divisions. Faites par exemple des provisions de nourriture si vous êtes toujours tenté de toucher au budget réservé à cet effet. C’est beaucoup de travail, mais ce ne sera plus difficile quand vous aurez appris à les maîtriser et accepter de vivre ainsi pour le bien de vos finances.

Vous avez également droit à un budget pour les petits plaisirs qui iront pimenter votre vie : shopping, cinéma, week-end à la campagne, etc. Comme vous avez maintenant retiré les plus importants, vous saurez sur ce qui reste combien vous pouvez réserver à ce budget.

Vous pouvez réexaminer vos calculs quand vous recevrez une promotion ou trouverez un boulot qui vous fera gagner mieux. Mais ne trahissez votre propre personne si vous voulez atteindre le but que vous avez initialement fixé. D’ailleurs, l’idéal serait de garder la barre pour longtemps afin que vous puissiez passer à des niveaux supérieurs.

Régler d’abord les incontournables

Dès que vous touchez votre salaire, commencez par régler vos charges et vos arriérés. Payez vos loyers ainsi que toutes vos factures, et remboursez vos prêts avant de passer aux dépenses. Évidemment, un prêt ne se rembourse pas en un mois, il ne s’agit ici que de l’amortissement mensuel. Fixez une date limite de règlement que vous devez respecter à chaque fois.

Payer ces charges sera le plus dur pour votre budget, car ce sera beaucoup d’un coup, c’est pourquoi il faut s’en débarrasser le plus rapidement possible afin de pouvoir passer le mois en toute sérénité. Respectez bien cette étape, sinon vous n’atteindrez la fin du mois que grâce aux privations et vous encourrez des risques de pénalisations si jamais vous attardez leurs paiements. D’ailleurs, l’impact va obligatoirement plus loin, car au mois suivant, vous allez sûrement avoir à payer plus et votre budget sera chamboulé pour quelque temps encore.

Évitez les dépenses folles

Pour arriver à bien gérer ses finances personnelles, commencez par acquérir la bonne habitude, celle qui ne vous fait pas dépenser à tout va. Les excès de folie ne sont en aucun cas bons pour la santé de vos finances. Alors, primo, il faut qu’à chacune de vos dépenses, vous pesiez le pour et le contre. Est-ce vraiment nécessaire ? Est-ce urgent ? Et secundo, il faut que vous achetiez toujours au plus bas prix en faisant toutefois attention à la qualité, car sinon ça ne tiendra pas longtemps et vous aurez de nouveau et assez vite besoin d’en racheter.

Ne gardez pas beaucoup de liquide sur vous à part ce qui vous sera nécessaire pour un certain temps. Vous pouvez faire le retrait de ce montant chaque début de semaine. Essayez de régler en liquide à chaque fois vos besoins quotidiens. Sinon, si vous êtes plus à l’aise avec votre carte ou votre chéquier, mieux vaudrait garder le reste sur un autre compte de façon à ce que l’argent soit moins accessible. Le meilleur des remparts aux éventuelles sorties de route serait quand même de vous forger le moral au vu de ces objectifs.

Toutefois, vous pouvez vous lâcher exceptionnellement. Dans ce cas, il serait préférable que vous le fassiez lorsque vous aurez gagné un surplus d’argent, une prime ou autre genre d’excédant. À ce moment-là, vous pourrez faire quelques folies, qui permettront en outre de booster votre moral sur la nécessité de gérer les finances.

Mais cette option ne sera plus valable si vous gagnez souvent ce surplus, sinon ça va devenir une folie au sens propre du terme. Car, du coup, cet argent pourrait alors être utilisé pour des choses plus importantes comme celle de vous aider à régler un peu plus rapidement les restants de vos prêts. Comme ça, ils disparaîtront pour de bon de votre tableau de bord.

Économisez

À ce niveau, on peut dire que vous avez bien avancé dans la gestion de vos finances : c’est quand vous pouvez commencer à épargner, sûrement parce que vous avez augmenté vos revenus. Peu importe, votre plan doit être alors modifié, car cette économie passe devant tout le reste.

De façon logique, on peut procéder ainsi : si le budget global que vous avez fixé dernièrement vous convient, vous le garder et vous économisez le surplus que vous venez de bénéficier. C’est une estime de soi de se payer avant les autres, donc placez votre épargne avant de vous acquitter de vos charges et de réserver le budget des autres dépenses.

Et puisque vous avez certainement délaissé votre confort d’avant pour pouvoir gagner votre défi, il est temps maintenant de réexaminer la situation. En d’autres termes, lorsque vous aurez épargné depuis quelques mois, pensez à multiplier cet argent en gardant votre capital et vous pourrez alors utiliser tout ce que vous gagnez pour améliorer votre vie et pour booster les budgets que vous utilisez.

Certains placements pourront augmenter annuellement votre épargne aux alentours de 5%. Sinon vous pouvez choisir parmi les autres investissements plus techniques, tels que l’immobilier ou l’industrie alimentaire, la bourse et les achats directs d’actions dans une société avec laquelle vous souhaitez travailler sur le long terme. Vos privations et vos sacrifices pourront désormais diminuer et votre condition de vie s’améliorer tout en continuant à réussir la gestion de vos finances et à vivre alors dans une plus grande tranquillité.

Comment diversifier ses sources de revenus ?

sources-de-revenusTout le monde rêve aujourd’hui d’être indépendant financièrement en ayant accès à plusieurs sources de revenus.

Que ce soit pour se mettre à l’abri, pour sécuriser la famille, pour soi même, ou encore pour prendre du bon temps, pour partir en voyage ou pour s’acheter de la tranquillité… Tout le monde en rêve.

Le plus difficile, c’est d’y arriver.

Être libre financièrement nécessite un plan stratégique très bien ficelé. Et c’est là le plus dur.

À travers cet article, je ne viens pas vous donner une stratégie toute faite, prête à l’emploi qui vous offre cette indépendance financière. Non, loin de là.

Mais je viens vous révéler un des points essentiels et incontournables si vous souhaitez atteindre cette indépendance financière : il s’agit de vos sources de revenus. Il s’agit de la nécessité de diversifier vos sources de revenus.

Oui, il est important, maintenant plus que jamais, de songer à diversifier vos sources de revenus.

Comme le dit si bien l’adage, « Il ne faut pas mettre ses œufs dans le même panier ».

Imaginez que votre panier tombe, et que vos œufs se cassent. Vous imaginez ?

Un autre proverbe chinois dit : « Un lapin rusé aura trois ouvertures à sa tanière. »

Si tu bouches l’une des entrées, il a deux autres issus de secours. Comprenez !!

Vous devez avoir 2, 3, voir même 4 sources de revenus différentes, et bien même plus. C’est important pour votre réussite et pour votre tranquillité.

Imaginez un peu. Vous avez une seule source de revenus, par exemple votre salaire d’employé. Et hop, d’un coup, sans alerter, vous perdez votre emploi.

Comment allez-vous vivre ? Qu’allez-vous faire ?

Vous imaginez un peu ? En un clic, vous avez tout perdu, votre vie est à l’eau. Vous êtes obligé de tout recommencer.

Je sais que vous voyez le schéma.

Pour ne pas être dans un tel cas de figure, il vous faut diversifier vos entrées d’argent.

C’est une règle à respecter quelques soit le domaine dans lequel vous exercez. À défaut, vous faites face à un grand danger.

Aujourd’hui, nous nous cantonnerons sur le domaine qui nous intéresse, le marketing du web.

Si vous avez un business en ligne. Prenons le cas d’un blog par exemple.

La plupart des débutants de ce domaine commencent à utiliser, comme première source de revenus Google Adsense, la plateforme de publicité de Google.

Au vu d’un certain nombre de clics sur leur publicité, Google, à travers le blog bien sûr,  leur rétribue une commission. Ainsi donc, ces acteurs du web, voyant rentrer les quelques euros sur leur compte, redoublent d’effort pour ramener le maximum de trafic et donc de visiteurs afin d’avoir beaucoup plus de clics sur leurs liens Adsense. Dieu seul sait combien ça peut quelques fois être fastidieux.

Prenons par exemple le cas de notre ami Robert le blogueur.

Robert a un blog sur lequel il utilise les publicités Google Adsense qui lui rapportent un bon petit pécule à la fin de chaque mois. Il a beaucoup appris sur le sujet et connaît les rouages pour bien profiter de cette plateforme. Le montant qu’il perçoit lui permet de vivre et de nourrir sa famille.

À l’issu d’un test d’optimisation, Robert est blacklisté par Google comme ayant enfreint à l’une des règles de la plateforme. Robert a tout perdu. Son activité bat de l’aile. Sa famille en subit les conséquences.

Qu’aurait dû faire Robert ?

Robert aurait dû diversifier ses sources de revenus.

En plus d’utiliser Google Adsense, il aurait dû ajouter une ou deux autres plateformes de publicité. Il en existe bien d’autres. De cette manière, il aurait pu, après ce crash avec Google, recevoir un revenu venant des autres plateformes.

En plus de la publicité Adsense, il y a d’autres moyens de faire entrer des euros avec un blog. On en parle assez sur ce blog.

Il y a l’affiliation par exemple. Et ce n’est pas beaucoup plus de travail que la monétisation par la publicité. Il y a une méthodologie à respecter, une certaine stratégie à adopter. Et le tour est joué.

Si Google brouille votre business, l’affiliation, qui est l’action de proposer des produits d’autres personnes et de recevoir une commission chaque fois que vous faites une vente, peut continuer à vous fournir de l’argent. Et même bien plus que Google Adsense.

Dans le même genre, il y a plein d’autres choses encore comme la vente de produit.

En fonction de votre thématique, et des besoins de vos lecteurs, vous devez songer à créer des packs de solutions que vous leur proposerez. C’est ce qu’on appelle les produits.

Si vous êtes par exemple dans le domaine de la relaxation, vous pouvez proposer à votre audience un produit sur l’importance du sommeil sur comment avoir un sommeil réparateur ou encore sur la méthode en 5 étapes pour profiter d’un sommeil efficace.

Au vu de votre expertise, et en fonction de leurs besoins, vos lecteurs vous donneront de l’argent pour acquérir votre solution.

De cette manière, vous pourrez vous faire une source de revenus pas moins négligeable.

Voilà, c’est une autre source de revenus qui peut être liée à votre activité de blogueur.

Entre parenthèses, la vente de produit, c’est la voie royale pour gagner beaucoup d’argent avec votre blog. Pensez-y.

Pourquoi se priver de toutes ces options quand on sait qu’elles peuvent nous rapporter beaucoup bien plus ?

Pourquoi se limiter à une seule source de revenus quand on peut en avoir plusieurs, et donc gagner plus ?

Au-delà de tous ces moyens basiques de gagner de l’argent avec un blog, vous avez encore un large champ de possible.

L’expertise que vous développerez à travers votre blog vous permettra de proposer bien d’autres services tels que :

Les formations en présentiel

Ce modèle de formation est encore prisé par bien de personnes. Il serait donc intéressant pour les personnes habitant dans votre localité et même au-delà, de profiter d’une telle opportunité : la possibilité d’échanger en face en face avec vous.

Dans la même gamme, il y a les conférences. Ces moments pendant lesquels vos lecteurs et prospects ont un vrai moment d’échanges avec vous, un vrai moment de partages d’expériences.

Les séances de coaching

Certaines personnes préfèrent les accompagnements privés. Un contre un, pour s’occuper essentiellement de leurs besoins. C’est un modèle d’accompagnement de plus en plus sollicité, et vous devez en profiter.

La création d’un ou plusieurs clubs

Sur une thématique bien précise, vous pouvez créer un club, ou les membres pourront partager leurs expériences.

Tout ça, ce sont des sources de revenus qui peuvent venir gonfler votre portefeuille. Et il ne faut pas s’en priver.

  • Prestation de service: Page de vente, rédaction publicitaire, montage vidéo, etc.,
  • Assistance technique: beaucoup de personnes sont freinées par la technique. Comment faire son site internet, comment mettre en ligne une vidéo sur YouTube, comment optimiser son blog, comment bien référencer son blog, etc.
  • Partage d’expériences: publication de livre, mastermind, etc.

Au-delà de toutes ces activités liées à votre blog, si vous avez des entrées d’argent conséquentes, vous devez songer à les investir dans d’autres domaines. Les plus conseillés en ce moment sont l’immobilier et la bourse. Mais nous n’en parlerons pas ici.

Au vu de tout ce que nous venons de voir, vous constatez avec moi qu’il peut exister une large gamme possible de dérivés de votre activité principale, qui pourra créer des sources de revenus complémentaires. Il suffit d’ouvrir les yeux.

De cette manière, le risque, trop grand, lié à une seule source de revenus, peut être banni.

Je sais qu’en vous, bouillonne, bien d’autres idées bien plus intéressantes. Je vous prie de les partager avec nous dans les commentaires.