Comment dépenser son argent intelligemment ?

dépenser son argentComment dépenser son argent ? Eh bien, tout d’abord, il faut trouver de l’argent pour pouvoir en dépenser. Or, l’argent est dans la majorité des cas difficiles à gagner.

Au début, il faut trouver le bon filon et cette étape prend déjà du temps. On se perd souvent dans les essais et les tentatives infructueuses avant.

Quelques personnes pensent toujours que leur salaire est suffisant, mais ils vont sûrement regretter ou changer d’avis plus tard quand ils se rendront compte de ses limitations. Seuls les investissements vont vous faire gagner davantage.

Cela dit, il ne faut pas jeter son argent par les fenêtres, car il est le fruit d’un dur labeur. Aussi, si vous ne dépensez pas votre argent correctement, après quelque temps, vous ne verrez toujours pas à quoi vous aura servi votre boulot, dans lequel vous passer sûrement plus du tiers de votre vie. Il n’y aura pas de répit si vous ne gérez pas bien votre argent, car il va alors disparaître aussitôt que vous le gagniez. Il ne doit pas être question d’uniquement survivre dans la vie, car vous avez à coup sûr des rêves et des ambitions. Donc, il faut bien réfléchir dans quoi dépenser son argent si vous prévoyez de les réaliser.

Les tentations ne vont pas manquer dans notre société de consommation. Il sera nécessaire de faire preuve de lucidité pour résister à toutes ces influences. Les préjugés aussi sont nombreux. La plupart des gens vont s’y habituer au point d’en faire leurs vérités. L’exemple le plus proche consiste aux habitudes qu’ont les gens à modeste revenu d’acquérir autant de biens matériels, souvent inutiles, pour se sentir riche. C’est le point qu’il trouve en premier chez les riches. Ils n’ont pas tort d’un côté, mais ce n’est pas comme cela que les riches sont devenus riches, une autre raison qui pousse à la réflexion concernant les dépenses d’argent.

Avoir un esprit économe

Si vous dépensez votre argent dans cet esprit-là, vous aurez certainement moins de surprises sur vos comptes. Une personne économe anticipe et planifie tout, à commencer par son budget. Celui-ci doit être divisé selon les catégories de dépenses, à commencer par les charges fixes. Même pour ces dernières, il faudra chercher d’autres alternatives si elles semblent élevées par rapport au montant total de votre gain. Cette personne ne garde pas d’argent superflu sur elle et a tendance à tout payer en espèce. Pendant les courses, elle pense à faire des provisions, à choisir la qualité au prix pour s’assurer de garder son bien plus longtemps. Si vous voulez être comme ça, vous devez également apprendre à faire votre cuisine vous-même. Les surgelés et les passages au restaurant s’avèrent nocifs pour le budget sur le long terme, donc à modérer.

Avant de vous laisser tenter par les paiements en plusieurs fois, vous devez bien calculer ce que vous allez avoir à payer en totalité et chercher si vous ne trouvez pas moins cher. Les factures ouvertes et les paiements en différé sont aussi des pièges pour la bonne gestion financière, à éviter autant que possible. Préférez la période des soldes et des réductions pour vos achats, mais n’achetez pas non plus quelque chose qui ne vous sert pas vraiment sous prétexte d’une réduction. Vouloir être à la mode n’a rien de mal non plus, sauf qu’il faut rester dans ses moyens pour ne pas faire souffrir son portefeuille. Il est toujours possible d’opter pour des génériques, notamment pour les vêtements. Vous serez quand même bien vêtu, mais avec une grande différence positive pour le prix.

Les achats compulsionnels sont à bannir. N’achetez que ce que vous avez prévu et dont vous avez vraiment besoin. Le marketing est aujourd’hui très développé, tel que vous pourrez être tentés par les modes de paiement précédentes ou d’accepter des échantillons gratuits de quelque chose que vous n’avez pas dans votre liste de besoins potentiels. Souvenez-vous que dans les boutiques et les magasins, tout est fait pour attirer les yeux, mais ce ne sera pas non plus la possibilité de tout acheter qui vous épanouira véritablement dans la vie. Dans vos dépenses, prenez le temps de toujours chercher les meilleures affaires et à choisir le moment opportun. Il peut notamment s’avérer plus attractif d’acheter un vêtement d’hiver en été, car à ce moment les prix sont encore très raisonnables.

Les commerciaux et les publicités sont partout, pour ne plus vous laisser de répit. Ils sont à la télé, en magasin, dans la rue, dans nos mails, sur internet, au téléphone et même derrière la porte. C’est aussi valable dans le monde réel comme dans le virtuel ou le numérique, à travers notamment les boutiques en ligne sur internet. Cet autre type de vente par ailleurs parait alléchant parce qu’on n’a pas besoin de déplacement. Les achats sont payés en ligne et les produits livrés directement ou dans des points de distribution, mais on n’est pas à l’abri des arnaques. La solution est de ne pas y faire attention et même d’éviter les conseillers qui vous suivent pendant vos courses en magasin. Prenez vos décisions en toute indépendance.

Dépenser son argent pour ses objectifs

Votre aventure sur terre prend un sens lorsque vous travaillez pour des objectifs précis. Il s’agit des vôtres évidemment. Essayez de les découvrir et listez-les dans une note que vous rangerez à portée de vue pour vous aider à vous en souvenir aussi fréquemment que possible. De cette façon, votre cheminement va vous paraître plus clair dans votre carrière professionnelle comme dans votre gestion financière. Vous risquerez moins de vous perdre dans le labyrinthe des soucis financiers et vos dépenses ne seront pas vaines. Économisez quand c’est nécessaire et soyez patient pour pouvoir réaliser vos plus grands rêves.

Rien ni personne ne vous oblige à tout dépenser tout de suite, d’autant plus qu’avec une bonne pratique, vous pouvez arriver à tenir jusqu’au bout du mois, quel que soit votre budget pour chaque période. Pensez à votre épanouissement quand vous aurez atteint votre but grâce à des sacrifices, notamment financiers. En effet, il ne sera pas facile de changer des habitudes, d’ignorer les appels des tendances de consommation, de serrer le ventre pour pouvoir économiser. Seulement, à la fin, vous ne regretterez rien, car vous aurez fait tout ça pour vous et vous obtiendrez quelque chose que vous désiriez ardemment et que sûrement vous aurez cru inaccessible.

Dépenser son argent selon les priorités

Dans la vie, il faut toujours agir selon les priorités, sinon vous n’arriverez pas à grand-chose. Cette règle s’applique autant sur le court, moyen, que sur le long terme. Vous en verrez l’impact au quotidien. Tout le monde a sûrement déjà constaté qu’en voulant tout faire à la fois, on n’arrive pas à terminer une seule tâche correctement. Pour changer les choses, définissez vos propres priorités dès aujourd’hui, tous domaines confondus.

Après, vous devez organiser votre budget pour chacune de ses priorités, les unes après les autres. Si pour ce mois, vous avez prévu un weekend détente à la mer, vous devez mettre de côté dès que vous aviez touché votre salaire l’argent que vous y destinerez. Sinon, il vous suffit de ne pas faire d’autres dépenses, hormis les charges fixes, puisque vous avez déjà quelque chose de prévu. De même, si vous projetez d’avoir votre première maison dans quelques années, vous devez commencer dès que possible vos économies et apprendre ainsi à gérer intelligemment votre argent. En choisissant de faire les choses un à un, vous garantissez leur réalisation et des dépenses adroites. Vous allez sentir que vos efforts au travail ont valu la peine, et que les résultats sont mérités.

Investir son argent dans des actifs

Un meilleur moyen de dépenser son argent, c’est de l’investir dans quelque chose qui le multipliera. Il peut s’agir d’un compte épargne à la banque, d’un investissement boursier, d’une vente-location dans l’immobilier, ou d’une création d’entreprises. Les pertes ne sont pas exclues, mais elles seront moindres par rapport à ce que vous obtiendrez en retour, à condition de parvenir à une certaine stabilité dans un secteur sûr. Évidemment, il y a des risques dans tout investissement, sauf qu’on peut les limiter grâce à un travail à la base.

En immobilier, il faut investir du temps et de l’argent. Vous ne devez commencer que lorsque vous êtes plus ou moins sûr de la solvabilité de votre idée. Ensuite, vous ne devez penser qu’à investir d’abord, les bénéfices viendront bien plus tard pour monter en douceur avant d’exploser quand les choses sont plus stables. Il se peut que vous ne réussissiez pas du premier essai, mais cela fait partie du challenge de l’entrepreneuriat. Même chose pour la bourse, un secteur encore plus à risque, dans lequel il est surtout nécessaire d’être à jour sur la situation du marché. Sinon, il faut se faire aider par un courtier, du moins au début.

L’intérêt est d’avoir au final une source de revenus stables, est même plus. Il n’y a pas mieux que d’avoir dépensé pour en gagner plus. Vous pouvez envisager plus tard d’arrêter de travailler si le projet devient assez rentable, sans compter sur le confort dont vous pourrez jouir au quotidien et les rêves que vous pourrez réaliser. Vous ne serez plus jamais abattu parce que vous constatez que rien de concret n’est resté de vos salaires précédents. Vos enfants pourront d’ailleurs recevoir cet investissement en héritage si vous parvenez à le pérenniser.

Comment investir 100 ou 200 euros ?

comment investir 100 ou 200 eurosComment investir 100 ou 200 euros pour gagner plus ?

En effet, de nos jours, gagner de l’argent devient plus difficile, comme on le voit dans la complication d’une recherche de travail.

Économiser, c’est encore pire. Et même si on a un travail, le salaire est rarement suffisant pour combler tous nos besoins et réaliser nos projets.

Beaucoup cherchent de ce fait à investir leurs économies, dès qu’il y a en a, pour les transformer en sources de revenus supplémentaires.

Il faut savoir profiter puisque actuellement, il est toujours possible de multiplier son argent.

De nombreux étudiants se trouvent également dans le même bateau. Ils ne gagnent rien encore, mais ils ont comme tout le monde des projets. Il n’y a d’ailleurs pas que les projets lorsqu’on choisit de quitter le cocon familial. Le premier souci concerne les charges au quotidien. Il devient essentiel dans ce cas de commencer à faire fructifier tout de suite le fond dont on dispose, parce que le besoin c’est maintenant.

Les techniques suivantes intéresseront ceux qui veulent investir 100 à 200 euros, qu’ils soient salariés ou étudiants. Le but n’est pas de s’enrichir en un clin d’œil, mais déjà d’obtenir un surplus. Vous aurez le choix entre du travail supplémentaire et les investissements réalisés en une fois, qui se multiplient ensuite automatiquement. Dans tous les cas, les gains peuvent être stables ou mieux, croissants.

Monétiser un blog

Vous ne dépenserez pas les 200 euros pour acheter un blog, avec au moins une année d’abonnement, et pour l’installer avec le thème de votre choix. L’investissement devient plus onéreux si vous décidez de suivre des formations, notamment en webmarketing. Mais ce ne sera jamais aussi cher que les sites e-commerce.

Le plus important au début c’est de choisir un thème tendance,pourlequel il y a du business, afin de mieux capter l’attention des internautes. Le visuel est également à travailler. Il faut être passionné parce que le blog a besoin d’être entretenu. Pour le garder en vie, on doit effectivement y poster régulièrement des articles, mais de qualité. Une fréquence hebdomadaire serait efficace au début. Vous devez également rester actif en répondant aux commentaires.

Passons maintenant aux moyens de le rentabiliser. Cet investissement ne va pas être bénéfique dès les premiers jours, mais il peut être très salvateur sur le long terme. Les articles sponsorisés figurent parmi les meilleures solutions pour y arriver. Il faut néanmoins obtenir une certaine notoriété pour que les collaborateurs puissent avoir confiance en votre blog.Vous pouvez également mettre en ligne des formations que vous vendrez sur votre blog, ainsi que des produits.

Vous pouvez par exemple choisir le thème de la bourse ou du développement personnel. La mode est également toujours d’actualité, en parallèle avec la coiffure et l’esthétique. Vous pourrez ainsi être sponsorisé par une marque de produit. Autrement, Google Adsense peut vous générer des revenus supplémentaires si vous réussissez à concentrer du trafic, de même que les liens d’affiliation.

Devenir youtubeur

Beaucoup de personnes sont devenues riches grâce au partage de vidéo sur youtube. Pour certains, ce sont des chansons ou des musiques, pour d’autres, c’est plus des partages sur le thème de l’esthétique, de la mode et du bien-être. L’humoristique se trouve aussi parmi les sujets les plus fructueux sur cette plateforme.

À vous de trouver quelque chose de captivant afin d’essayer de récolter notamment le plus de j’aime et de vue, ces derniers constituant les moyens de rentabiliser. Vous ne dépenserez vos 100 ou 200 euros qu’après plusieurs vidéos, à condition d’avoir de bonnes idées et de commencer à produire avec les moyens du bord. Ces derniers devront être utiles et agréables à voir. Le marketing vous oblige toutefois à un maximum de partage du lien de votre vidéo et de passer à la création de la suivante.

En effet, comme pour un blog, une chaine youtube a une visibilité à entretenir. Il faut proposer régulièrement des contenus de qualité et réagir fréquemment aux commentaires. Aussi, avec vos vidéos, vous pouvez devenir sponsorisé.

Investir en bourse

Beaucoup pense que la bourse n’est pas accessible tant qu’on n’a pas une grosse somme à y investir. Pourtant, les spécialistes nous affirment le contraire. Selon eux, tout est basé sur les méthodes et les décisions. Si vous prenez les bonnes, vous serez gagnant, même en investissant que quelques centaines d’euros.

En effet, il existe des produits abordables pour tout budget. La bourse a évolué depuis autrefois où ses produits étaient réservés aux professionnels. Si vous voulez réussir en bourse, vous devrez dès le début vous ôter de la tête l’idée reçue selon laquelle la bourse est une affaire de riches. Désormais, les options binaires, les CFD ou le forex sont disponibles à partir de ces 200 euros.

Néanmoins, il ne vous sera pas profitable d’investir directement dans des fonds et des actions. Si on suppose effectivement que vous allez gagner 10% de votre capital en une année, ce qui est déjà pas mal, le chiffre équivaut à seulement 20 euros de plus.

L’effet de levier est la bonne solution. Vous misez sur une position restreinte avec votre fond, et la progression sous-jacente vous permettrait d’aboutir à un gain plus solide. Les options binaires vous permettent de prendre une position sur des indices, des actions, des matières premières ou des paires de devises (forex). Soit, vous achetez une option d’achat pour jouer la hausse, soit une option de vente pour jouer la baisse.

Avec un peu de chance, vous gagnerez au moins dix fois plus que pour la première alternative à l’expiration de l’option. Si vous choisissez des options à maturité court terme, votre argent peut très vite augmenter à condition de suivre une bonne stratégie. Autrement, si vous ne voulez pas vous travailler l’effet de levier, il vous est toujours possible de cibler les bonnes valeurs dans les penny stocks ou dans les actions de petites entreprises.

Il faut savoir que les investissements en bourse nécessitent de la pratique, du temps et des compétences. Il est tout aussi nécessaire de suivre en continu l’actualité des marchés. Si vous êtes novice dans le secteur, vous devriez suivre des formations. N’hésitez pas à fouiller Internet et les bibliothèques pour trouver des livres d’apprentissage. Des courtiers pourront entre autres vous aider à faire fructifier votre argent moyennant rémunérations.

Par ailleurs, investissez fréquemment. Augmentez régulièrement votre investissement si vous voulez gagner de plus en plus d’argent. Évitez les erreurs fréquentes, surveillez vos positions et ne prenez pas de risques inutiles, comme celui d’investir tout son argent pour une seule option. C’est vrai pour tout type de budget.

Louer

Maisons, voitures, matériels et autres biens peuvent très bien se louer aujourd’hui, surtout depuis qu’Internet nous a ouverts à de plus en plus de possibilités. Avec vos 100 ou 200 euros, vous pourrez faire réparer ce qui en nécessite avant de les  louer. À part vos possessions, les prix de ces réparations sont les uniques éventuelles nécessités pour démarrer votre affaire.

Il vous est notamment envisageable de louer une chambre à des gens de passage. Lorsque vous partez en vacance, c’est plutôt la maison tout entière qui peut vous faire gagner de l’argent. Vous pouvez alors vous servir de vos 100 à 200 euros pour trouver des clients et pour aménager un peu, même si ce n’est pas vraiment nécessaire, sauf pour le marketing. Même cas pour votre voiture que vous aurez à entretenir avant et après chaque location.

Parmi les espaces qu’on peut mettre en location, il y a entre autres les greniers pouvant servir de garde-meubles à long terme. Les garages et les box sont aussi très recherchés, il faut en profiter si vous n’avez pas de voiture.

Les placements

Actuellement, les ménages se plaignent de leur impossibilité de faire des économies ou de gagner des revenus supplémentaires. Ils devraient apprendre plus sur les placements, qui se sont de bonnes options pour débuter. Grâce à ces derniers, vous pouvez commencer dès 100 euros, voire beaucoup moins. En plaçant la même somme par mois, vous sauvegardez cet argent, mais en plus vous bénéficierez à la fin d’un intérêt non négligeable.

Vous avez déjà trois possibilités pour le livret défiscalisé : le livret A, le livret de développement durable (LDD) ou le livret d’épargne populaire (LEP). La rémunération pour l’ensemble est exonérée d’impôts et de prélèvements sociaux. Les bénéfices peuvent être prélevés à tout moment, et même le capital déposé. Mais l’idéal c’est d’y laisser fructifier son argent pour retirer une somme plus importante après 5 ans minimum.

Par ailleurs, il y a les superlivrets proposés par presque toutes les banques, notamment les banques en ligne. Les versements et les retraits sont également possibles pour ce cas-ci. La différence, c’est que la rémunération est fiscalisée. Cette dernière peut toutefois être juteuse quand les banques font des offres de taux boosté sur une courte période. En tout cas, la rémunération est déjà mieux que les livrets classiques.

Toujours dans cette logique de sécurité de l’épargne, vous avez également le choix pour un plan épargne logement (PEL). Comme les précédents, vous pouvez y verser des suppléments pendant les dix premières années. Toutefois, il y a une limite maximale à respecter, d’un montant de 61 000 euros environ. La particularité du PEL est qu’on ne peut pas faire de retraits. À la fin, vous gagnerez beaucoup plus qu’avec les autres, environ le double de ce qui est offert par le livret A.

Votre rémunération sera surtout plus alléchante si vous avez profité de la prime d’État et si vous ne clôturez qu’après plusieurs années. Gagner une prime d’État devient possible dès qu’on souscrit à un crédit épargne logement.

Vivre avec un petit budget : voici comment faire…

vivre avec un petit budgetVivre avec un petit budget : comment bien faire ?

En effet, tout le monde n’a pas eu la chance d’être riches ou bien nantis.

Et puis, la vie est tellement imprévisible qu’on doit parfois prendre des mesures pour les moins drastiques afin d’assurer au moins sa survie.

Pour preuve, il y a ceux qui doivent vivre avec des budgets plus fins que d’autres. Néanmoins, la vie n’est pas pour tous aussi dramatique.

Pour d’autres, c’est un choix de vivre avec un petit budget. Ils le font pour pouvoir économiser au profit de quelques projets, ou parce qu’ils pensent qu’autrement c’est du gâchis. Après un projet notamment, les mensualités de prêts peuvent accaparer une grande partie de nos revenus, ce qui nous ramène à cette même nécessité.

Ce ne sera pourtant pas plus simple à dire qu’à faire. Des règles de vie s’imposent, dont voici quelques-unes.

Apprendre à distinguer l’utile de l’agréable

Quand on est serré dans ses comptes, il ne faut pas gaspiller. On doit toujours réfléchir avant chaque dépense. En effet, tout ce qui est débours doit répondre à des besoins essentiels, urgents ou incontournables. En général, il y a le loyer, la nourriture, les habits, le transport, le téléphone et optionnellement la facture Internet. Pour toutes ces charges, il y a toujours moyen de faire sans trop dépenser.

Commencez alors par réduire la fréquence de vos courses au supermarché. Apprenez également à éteindre vos appareils au lieu de les mettre en veille et à éteindre la lumière chaque fois que vous quittiez une chambre.

Il faut reconnaitre entre autres que vivre dans une grande villa peut être très confortable. Pourtant, même quand il s’agit d’un petit studio, son appartement peut être tout à fait viable et plaisant à vivre tant qu’on y met du sien. Il en va de même pour la voiture et le vélo. Chacun est cette fois utile, mais le vélo est largement bénéfique pour la santé et l’économie, quand la distance le permet bien sûr. Boire de l’eau au lieu d’autres boissons peut également faire une différence.

Acheter moins cher

À partir du moment où vous avez pris la décision de passer désormais vos mois avec un budget limité, vous devez aussi avoir appris à réduire les dépenses. Acheter beaucoup moins que d’habitude peut être une solution, mais ce n’est pas la seule. Il est surtout plus profitable d’acheter moins, car la privation résultant de la première possibilité peut vite devenir un problème.

Pour toutes vos dépenses, prenez le temps lors des premiers mois pour comparer les prix. Ayez dès lors la bonne habitude d’enregistrer les meilleures adresses. Sachez également profiter des soldes et des promotions en tout genre.

Les comparateurs de prix sont par ailleurs nombreux sur Internet et existent presque dans tous les domaines. De l’achat d’un produit classique à un achat immobilier, ces outils en ligne nous permettent de sauver de l’argent. Vous aurez une vision des prix de plusieurs fournisseurs sur une seule page, ce qui vous évite d’aller les consulter un à un.

Il existe de l’autre côté les simulateurs de prix qui servent à prévenir les dépenses pour certains projets. Aussi nous permettent-ils de voir si notre budget convient à l’investissement choisi ou si l’on doit attendre encore. On ne sera pas forcément obligé d’attendre le temps de rassembler assez d’argent, mais plutôt de guetter le moment propice. Ce dernier peut être rendu possible par des revirements de situations ou des modifications quelconques dans certains paramètres.

Le cas peut s’illustrer pour un projet de voyage. En effet, si votre budget ne correspond pas au prix actuel d’un vol vers votre destination, la situation peut changer. Vous pouvez notamment choisir de faire le déplacement en période de basse saison ou profiter d’une promotion dans une compagnie aérienne.

Savoir être heureux avec ce que l’on a

Nos principaux problèmes c’est l’avidité et l’influence. Difficile de se satisfaire de ce que l’on a pour ce qui est matériel, nourriture et privilèges parmi tant d’autres. On a tendance à toujours vouloir la meilleure place où que l’on aille, à en payer le prix fort, même si au fond ça ne change pas grand-chose.

Également, quand on a de l’argent, on commence à devenir de jour en jour un peu plus capricieux. On ne côtoie plus que les restaurants luxueux, pour faire comme les riches ou les stars. Ça s’appelle de l’influence. Aussi, dès que quelqu’un apparait avec une nouvelle tendance, on cherche tout de suite à avoir le même, quel qu’en soit le prix.

À la maison et ailleurs, on cherche toujours plus de confort. D’un côté, c’est parce que notre industrie de consommation nous pousse directement et indirectement à croire que l’épanouissement se trouve dans le matériel. Et concernant les nouvelles technologies, la plupart continuent malgré eux, et surtout malgré leur portefeuille, d’en faire une course.

C’est toujours surprenant de voir combien les gens acceptent de débourser afin d’acheter le smartphone dernier cri alors que le leur n’a même pas encore passé l’année. Alors qu’en fin de compte, beaucoup de choses n’a pas changé depuis la dernière fois. Ce n’est surtout pas si essentiel que ça au quotidien de la plupart des consommateurs. Or, des nouveautés, il en sort tous les jours. Nos budgets mensuels ou annuels ne suffiront jamais à ce rythme.

Il faut cesser d’être capricieux et facilement influençable si l’on veut pouvoir vivre avec un budget plus modeste. Apprenez plutôt à distinguer ce qui est agréable de ce qui est réellement utile. Sinon, avec ce budget, on ne dépassera même pas la première semaine de chaque mois pour être sans le souci. Laissez-vous convaincre de n’acheter que ce qui est primordial. Évitez surtout d’être superficiel.

D’ailleurs, ces objets que l’on achète sans vraiment y réfléchir deviennent assez vite encombrants. Vient alors le regret lorsqu’on constate qu’ils nous servent très peu en réalité, que ce n’était qu’un coup de tête. C’est là qu’on cherche à les revendre, mais ce sera à coup une vente à perte.

Se former à l’autarcie

Plus vous serez indépendant, mieux vous arriverez à vivre avec un petit budget. L’indépendance s’acquiert aussi par l’action. À titre d’exemple concret, cuisiner au lieu de commander des repas ou reste avantageux sur beaucoup de plans :  santé, économie, expérience. C’est encore mieux si vous pouvez cultiver dans un petit jardin certains aliments, comme les tomates, les fraises, les carottes et les choux. Vous pouvez toujours les stocker dans le frigo, sinon surgeler une partie de ce que vous cuisinez pour plus tard.

Vous cesserez de vous plaindre du coût des produits en grande surface, mais en plus, vous serez fier d’avoir produit votre propre nourriture. Cette expérience va vite devenir une inspiration pour les autres et une motivation pour votre personne.

Que faites-vous de vos vêtements troués ? La plupart répondront sans ciller qu’ils les jettent. Il existe pourtant une autre solution : les recoudre. Sachez d’ailleurs qu’il y a toujours un moyen de transformer un problème en une opportunité. Pour cette fois, ce sera l’occasion pour vous de personnaliser vos vêtements pour à la fois affirmer votre identité, faire tendance et surtout économiser des quelques euros.

Aujourd’hui, il existe aussi de nombreuses offres de services ménagers, à l’exemple du repassage et du nettoyage. Évitez toutefois de vous laisser tenter par des dépenses supplémentaires quand vous avez encore le temps de le faire.

Penser à la réutilisation

Comme vos vêtements, lorsque l’un de vos appareils ou matériels ou ustensiles tombe en panne, il faut réparer et réutiliser au lieu de revendre à perte ou de le jeter dans l’oubli dans le grenier. Beaucoup pensent tout de suite à racheter un autre dans ces cas-là. Pourtant, réparer coute largement moins cher la plupart du temps. Sinon, vous pouvez aussi lui trouver une autre utilisation. Le recyclage nous permet de rajouter à chaque fois une touche d’originalité à notre quotidien.

Vivre sans argent : est-ce possible ?

vivre_sans_argent1Peut-on vivre sans argent ?

Pour les uns, c’est un défi pour prouver qu’ils sont assez tenaces pour le gagner.

Pour d’autres, c’est une expérience qui promet d’être riche en leçons de vie.

Mais dans certains cas, c’est devenu une nécessité due à la succession malheureuse de circonstances, notamment de graves problèmes financiers.

Il se trouve également que quelques personnes font ce choix pour sortir de l’emprise de l’argent, car on sait aujourd’hui à quel point ce dernier s’impose dans chaque pays.

Mais alors, vont-ils réussir dans leur quête ? Est-ce une mission impossible ? Ou au contraire est-ce que la cause qu’ils défendent pourrait rapidement rendre leur mode de vie aussi naturelle que n’importe quelle autre ?

Les différents moyens qui seront listés ici seront utiles à ceux qui veulent tenter le coup, sinon aideront les sceptiques à trancher.

Préparez-vous pour de nouvelles habitudes

La décision de vivre sans argent ne devrait pas être prise sur le coup. Elle doit être murement réfléchie. En plus de ça, il faut au préalable quelques préparations. Commencez par exemple à prendre votre vélo ou à marcher pour aller au travail. Ainsi, vous échappez directement à de nombreux besoins qui nécessitent de l’argent : carburant, entretien de la voiture, parking et péage. Alors que ces nouveaux moyens sont excellents pour entretenir la forme, ça s’appelle faire du sport.

Essayez de limiter vos dépenses en faisant en réduisant par exemple le nombre de courses par mois. Ainsi, vous apprendrez à vivre avec ce qu’il vous reste, actuellement c’est encore dans le réfrigérateur, mais plus tard ce sera dans la garde à manger.Dans cette réduction des dépenses intervient également le choix de loisirs gratuits devront notamment devenir vos alliés : les concerts et autres événements, les bibliothèques, les films, le wifi.

Investissez

Si vous voulez passer de votre train de vie actuel à un quotidien exempté d’argent, il serait préférable de faire quelques investissements, surtout pour ceux qui vont le faire à plusieurs et qui partent en plus d’un milieu urbain. Le mieux est de faire son installation à la campagne. Un toit est nécessaire, et un puits pourrait vous être également utile. La liste s’allonge avec une toilette des plus sommaires, un jardin potager ou, pourquoi pas, un champ, une source d’énergie écologique capable de tenir longtemps. Vous pouvez rajouter en option pour vos déplacements sur de plus longues distances, ne pouvant être faites à pied.

Malgré tout, il faut savoir que les plus ardus qui ont choisi la solitude s’y sont réussi des années durant, en vivant à l’écart, à même une grotte. Ils n’ont donc pas eu à investir grand-chose. Mais évidemment qu’on s’adapte mieux si on est seul. Il vous sera dans ce cas plus aisé de trouver des solutions par rapport à vos besoins. Tandis que si vous êtes accompagné, il faut toujours chercher quelque chose qui convienne à tout le monde, ou autrement, trouver sa propre solution à toutes les personnes de l’équipe ou de la famille.

Vérifiez vos aptitudes ?

Que vous partiez seul dans l’aventure ou avec de la famille, il faut que la nouvelle mode de vie convienne à chacune des personnes qui s’embarquent.Sinon, il faut laisser tomber. Quelqu’un qui vit avec une maladie chronique ou suivant un traitement longue durée ne doit surtout pas faire partie de l’équipe, parce qu’il vous sera difficile de trouver une assistance médicale au besoin. Mieux vaut être en bonne santé et de nature solide, autant physiquement que psychologiquement.

Inspirez-vous de vos prédécesseurs

Avant de prendre la décision de vivre sans argent, il convient de se documenter sur les moyens possibles et surtout de prendre connaissance de cas pratiques. Il existe aujourd’hui sur le marché ou dans les bibliothèques de nombreux livres qui racontent le vécu de gens, ayant adopté cette mode de vie. Ils sauront vous exposer des détails qui pourront vous paraitre faciles ou difficiles à première vue, cela va de soi, mais qui peut en réalité être bien plus surprenant.

Éviter au maximum les dangers déterminés

Si vous prévoyez de vivre sans argent, il faudrait éviter les endroits à climat rude sinon vous risquez de gros problèmes de chauffage sinon de climatisation en hiver. La situation sera plus difficile à gérer pour les enfants et les personnes âgées. Vous ferez également mieux de bâtir votre camp dans un endroit plus accueillant, loin des repères de malfrats.

Apprendre l’agriculture et l’élevage

Un très bon moyen de vivre sans argent est d’avoir à disposition de la nourriture tout au long de l’année. Il faut donc en apprendre les techniques, de façon à obtenir des produits consommables traités avec des pesticides naturels, et de la viande fraiche de temps en temps. Évidemment que vous ne pouvez pas profiter des matériels technologiques qui nécessiteront de l’argent pour la carburation et l’entretien. Vous serez contraint de procéder de manière traditionnelle. Un stage pratique serait plus efficace dans ce cas, auprès de ceux qui le pratiquent réellement.

Savoir conserver les aliments

Il existe plusieurs façons de conserver les aliments, comme de les mettre en compote ou de les fumer. Ces astuces sont essentielles au quotidien de celui qui vit sans argent. Ce qui vous évitera d’être à court pendant l’hiver et vous permettant en plus de sauver le surplus en temps normal. S’il vous est devenu vital par exemple de tuer toutes vos poules, car une quelconque maladie dévastatrice rôde aux environs, vous pouvez conserver leur chair. Il en va de même lorsque vous êtes contraint de cueillir tous les fruits ou tous les légumes, car un orage s’annonce mal. Vous les conserverez de manière à éviter ainsi leur perte.

Entretenir sa santé

Il vous sera impossible de réussir la mission sans la santé. C’est pourquoi il est essentiel d’entretenir la forme. Pour cela, il faut toujours manger sain, respecter une hygiène de vie comme la propreté, et faire du sport au quotidien.

Fabriquez ses propres habits et matériels

Vous devrez souvent faire appel à votre créativité dans ce genre de vie. Un humain, par convention et par souci de santé, doit toujours se couvrir. Aussi, ce n’est pas parce que vous avez fait un choix que vous devez vous abandonner au laisser-aller au quotidien, notamment en matière de vêtements. Il existe pour vous l’option d’apprendre à fabriquer vous-même vos propres vêtements. Si vous avez investi dans une machine ne nécessitant pas de courant, vous pouvez toujours coudre. Vous devez cependant vous débrouiller à l’aide d’échanges pour avoir du fil, des aiguilles et des tissus.

Il en va de même pour les matériels et ustensiles dont vous pourrez avoir besoin à la maison. Vous y gagnerez beaucoup si vous avez appris à bricoler, à tricoter, etc.

Cultivez vos propres produits de toilette

En effet, il est possible de faire l’ensemble de sa toilette avec des produits naturels. Il faudrait alors rajouter à vos préparatifs l’apprentissage de ses techniques et l’acquisition des semences nécessaires au démarrage.

Arranger un échange d’aptitudes

Ce type d’échange est très intéressant, notamment au niveau d’une communauté qui partage le même intérêt. Vous pouvez par exemple fournir des aliments en échange de la fabrication de vos habits par vos voisins. Il existe une possibilité pour tous les genres de services.

Partir à pied ou à vélo

Le transport est l’une des charges les plus courantes de notre quotidien. Alors, pour s’en débarrasser lors de votre changement de mode de vie, il vous reste le choix de faire le trajet à pied ou de monter à vélo. Faire du stop peut aussi marcher, si votre région est jugée sécuritaire sur le sujet. Quoi qu’il en soit, il faut toujours être vigilant dans la vie, pour ce cas-là comme pour d’autres. Autrement, vous pouvez négocier votre trajet avec des voisins qui eux, ont une voiture.

Faire des échanges ou du troc

Avant, nos ancêtres ont presque tous vécu l’ère du troc, qui consistait par exemple à avoir de la viande en échange de légumes. Aucune loi encore n’interdise cette pratique aujourd’hui, alors pourquoi ne pas en profiter pleinement ?

Faire du bénévolat

En faisant du bénévolat, on vous donne l’essentiel, mais pas d’argent : un toit avec la nourriture et les autres besoins de ce genre. En plus, vous rendez service et aurez sans aucun doute l’occasion d’apprendre beaucoup de choses, surtout techniques. Vous pouvez chercher par exemple du bénévolat dans une ferme. La reconnaissance, le savoir, l’expérience et les rencontres que vous ferez au cours de cette période vous aideront surement à l’avenir.

Faire du home-sitting

Le home-sitting consiste à garder la maison d’un particulier qui s’absente temporairement. Vous avez donc le toit, mais peut-être aussi de la nourriture, en échange de la tenue et de la garde de la maison.

Se joindre à une communauté

Plus vous serez nombreux, plus la tache vous paraitra moins ardue. Il vaut donc mieux se joindre à un plus grand nombre afin de ne pas se sentir seul et du coup être mieux motivé. Si vous vous consacrez ensemble à l’agriculture et l’élevage, vous pourrez produire plus. C’est aussi un endroit plus adapté pour les échanges.

L’éducation financière: qu’est-ce que c’est?

éducation financièreL’éducation financière, qu’est-ce que c’est ?

En tout cas, ça ne fait pas partie de ce que l’on reçoit à l’école.

Là-bas, on nous forme surtout à des capacités professionnelles.

Pourtant, sa connaissance est très utile aux particuliers et plus que nécessaire aux professionnels.

Cette nécessité est prouvée dans la vie de tous les jours face à notre peur de l’argent et à notre difficulté à en gagner ou gérer de l’argent. L’évolution de notre société, principalement fondée sur l’argent et la consommation, accroit pourtant de jour en jour l’importance de l’argent.

Il faut de plus se rendre compte que les produits financiers ne cessent de se multiplier et se diversifier actuellement. Sans une éducation financière, l’intégration de ce milieu paraitrait pour beaucoup plus dangereuse. Autrement, on risque beaucoup de foncer tête baissée, car les pièges et les embûches sont également nombreux et bien conçus par les malintentionnés. Pourtant, ces produits nous offrent autant d’opportunités pour nous enrichir ou du moins gagner des revenus convenables.

Dorénavant, pour pouvoir réussir financièrement, dans le sens d’exercer une bonne gestion et de multiplier les revenus, assurez-vous de passer d’abord par la case d’apprentissage financier.

Définition donnée par l’OCDE

L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) est la mieux placée pour la définir. Selon la définition qu’elle a donnée en 2015, l’éducation financière est le processus par lequel des consommateurs et/ou investisseurs :

  1. améliorent leur connaissance des produits, concepts et risques financiers ;
  2. acquièrent au moyen d’une information, d’un enseignement ou d’un conseil objectif, les compétences et la confiance nécessaires pour :
  • devenir plus sensibles aux risques et opportunités en matière financière ;
  • faire des choix raisonnés, en toute connaissance de cause ;
  • savoir où trouver une assistance financière ;
  • prendre d’autres initiatives efficaces pour améliorer leur bien-être financier.

L’Institut pour l’Éducation Financière du Public, en France, l’utilise également. Toutefois, le domaine est communément admis comme beaucoup plus complexe et bien nécessaire à tout le monde, dans un contexte plus élargi. Essentiellement, chacun doit au minimum comprendre le monde économique et financier dans lequel on vit.

Les objectifs globaux d’une éducation financière

L’éducation financière n’est pas quelque chose qu’on peut feindre détenir. Soit on l’a soit on ne l’a pas. Parce que soit on sait gérer son argent, soit on ne sait pas ; soit on est capable de multiplier ses avoirs, soit on ne l’est pas. C’est donc le principal moyen pour mieux gérer son argent, d’atteindre ses objectifs financiers.

Grâce à elle, on peut voir plus loin, car nous permet de modeler notre propre mode de vie financière, en fonction de nos objectifs de vie. L’éducation financière nous permet par ailleurs de comprendre d’abord le contexte économique et financier, ensuite de prendre des décisions selon toujours ces paramètres.

Avec ce bagage, nous nous rendrons aptes à déceler les opportunités financières et parallèlement de dévier les risques. C’est utile notamment pour savoir quand et combien investir en bourse, choisir le meilleur moyen d’étendre son entreprise, quand décider d’investir dans tel ou tel domaine.

L’éducation financière en faveur d’une bonne gestion

La gestion financière est un domaine qu’on ne nous apprend pas à l’école. Elle est pourtant essentielle à tout un chacun. En effet, comment pourrait-on vivre décemment au quotidien relativement à notre propre budget si l’on ne sait pas dépenser? Comment arriverait-on à économiser ou à rembourser nos crédits si on n’est pas capable de bien répartir ce même budget?

L’éducation financière nous apprend à mieux nous comporter financièrement en fonction de nos possibilités. En même temps, elle va nous apprendre à  prendre du recul face aux appâts toujours plus tentants des vendeurs.

Ainsi, on n’aura plus à vivre à crédit, mais au contraire à atteindre les fins du mois avec chacun son propre budget. En effet, en suivant un tel apprentissage, nous arriverons rapidement à être indépendants financièrement, à avoir un esprit économe et un caractère d’investisseur. Il nous rendra également capables de mieux gérer le remboursement de nos crédits.

En étant éduquées dans ce domaine, nous disposerons désormais d’une capacité à prendre des initiatives en toute circonstance. Ce sont des résultats importants et plus qu’avantageux de l’éducation financière. Plus tard, nous aurons la capacité d’économiser pour les projets à venir. Nous saurons privilégier l’utile à l’agréable, en investissant plus que ce que nous dépensons.

L’éducation financière pour inverser les rôles entre vous et votre argent

L’argent domine notre société, en nous dominant tous personnellement. Sans une éducation financière, impossible de se défaire de son emprise. C’est d’ailleurs le moyen le plus sûr pour atteindre ensuite un contrôle total de son argent, une maitrise essentielle à acquérir avant de faire des investissements.

Il faut savoir que tout investissement a pour but une maximisation des gains et une élimination des pertes. C’est une évidence qu’on ne reçoit pas non plus à l’école. On n’y entend presque jamais parler d’investissement, sauf à partir d’une spécialisation de série au lycée ou de filière à l’université. Dans ces cas mêmes, il s’agit d’une professionnalisation, de l’apprentissage d’un métier. Il n’est pas directement question d’application pour soi.

C’est alors par l’éducation financière que vous saurez les règles de jeu des différents investissements et apprendrez à choisir ceux qui conviennent à vos objectifs financiers. Il peut notamment s’agir d’actions boursières, de placements fonciers, de location immobilière ou d’une création d’entreprises. Chacun d’eux possède ses propres avantages et des risques spécifiques. Il faut alors acquérir des connaissances financières pour comprendre dans quel domaine on a plus de chance de réussir, en fonction entre autres de ses autres compétences et de la situation de chaque marché dans sa zone géographique.

L’éducation financière, mais comment ?

Il existe aujourd’hui de nombreux livres et de multiples sites internet qui traitent du sujet. Vous pouvez vous servir de ses sources pour apprendre en autodidacte. Par ailleurs, vous trouverez en ligne ou en présentiel des formations données par des experts en finance.

Le domaine est très vaste, mais l’idéal serait de se concentrer d’abord sur la gestion de votre finance personnelle. Vous commencerez depuis la base, pour apprendre à répartir proportionnellement votre budget sur les charges fixes, les crédits, les projets et les économies. Le but est que vous arriviez avec un compte de résultat positif à chaque fin du mois et à rembourser le plutôt possible tous vos crédits. Surtout, cette partie est nécessaire pour avoir une stabilité financière sur le long terme, à savoir définir les priorités. Vous éviterez ainsi les dépenses folles qui amènent presque toujours des soucis financiers. Ce sont d’ailleurs les principales raisons qui nous empêchent de faire des économies.

Si vous êtes déjà capable d’assurer cette première partie, passez tout de suite à l’éducation financière orientée investissement. Apprenez à transformer vos revenus en actifs, au lieu de vous remplir les poches de passifs. Ces derniers ne feront qu’engendrer des charges supplémentaires. L’essentiel est suffisant, vous pourrez dès lors utiliser tout le reste dans des placements et commencer à multiplier au plus vite vos avoirs. Cette solution vous mènera rapidement à la possibilité de réalisation de vos projets d’avenir.

Néanmoins, puisqu’il existe des règles, des risques et des contraintes à tout placement, apprenez-les avant de vous lancer. Éduquez-vous sur le comment d’un investissement dans l’immobilier, dans l’agriculture et l’élevage, dans le foncier, dans la bourse, dans l’entrepreneuriat ou ailleurs. La culture entrepreneuriale, une branche dans l’éducation financière, est très importante si vous voulez vous lancer dans votre propre business.

Mais ce n’est pas suffisant, il faut surtout connaitre les rouages du système bancaire du côté notamment des emprunts. Il y a également les impôts et les taxes, ainsi que tout ce qui est relatif aux investissements.

Apprenez autant que possible, et ne vous arrêtez jamais. Par ce moyen, vous aurez une forte capacité de décision, de production d’idées, de décèlement des opportunités. Votre business va dès lors pouvoir se fructifier rapidement, toujours en ascendant.

Comment rembourser ses dettes rapidement ?

rembourser ses dettes rapidementIl nous arrive tous de tomber dans le piège embourbant du crédit et d’avoir à rembourser ses dettes le plus rapidement possible. Il est presque impossible d’en réchapper.

C’est déjà difficile pour beaucoup de pouvoir atteindre la fin du mois sans être à découvert, avançant au bord des privations ou même dedans.

Ces personnes ont juste de quoi vivre correctement et se retrouvent avec des loyers impayés parmi de nombreux autres problèmes du même type. Les dernières sont souvent les plus dures.

Sinon, si ce n’est pas le cas, les nécessités de faire des prêts reviennent lorsqu’on projette de faire quelque chose d’un peu plus grand, comme acheter une maison ou un terrain, ou même simplement rénover ou encore quand on veut faire des projets de vacances, d’auto entreprenariat et d’investissements en tout genre.

Les parents passent également ce chemin, la plupart du temps,  pour les financements des études de ses enfants, s’ils n’ont pas pu économiser.

Alors, nous voilà tous envahis petit à petit par les dettes et le stress, car les dettes sont à rembourser sur une période prédéfinie et selon le taux stipulé dans le contrat de prêt.

Sans méthode, il risque de s’en suivre une longue lignée de problèmes et ces derniers risquent de s’empirer si jamais on n’arrive pas à tout régler à temps. Mais cette version dramatique de l’histoire des crédits n’aura pas lieu d’être si on applique les bonnes méthodes.

Ces solutions vous aideront à sortir avec brio de ce piège financier et vous apprendrez comment gérer ses finances de sorte que cette situation non aisée ne vous revienne plus. Découvrez lesquels.

Réduire les dépenses

Vous ne pourrez rembourser vos dettes rapidement qu’avec l’argent dont vous ne vous servez pas. Beaucoup diront qu’avec un salaire modeste, il sera difficile d’y parvenir. Or, il faut toujours considérer les quelques années dont vous disposez pour rembourser, notamment dans le cas de prêts bancaires, que vous pouvez exploiter de manière à ne pas vous attarder dans de longues privations.

Mais sachez tout de même que les taux d’intérêt, constituent comme leur nom l’indique, la principale source de revenus pour les banques. Ces chiffres montent d’année en année durant la période prévue d’amortissement, donc vous avez tout intérêt à faire du mieux que vous pouvez afin de vous débarrasser de vos dettes tant que celles-ci n’atteignent pas encore leur taux le plus onéreux.

On ne vous conseille tout de même pas de vous priver en pensant pouvoir rembourser beaucoup d’argent à la fois. Tôt ou tard, à ce rythme-là, vous risquez de craquer et serez tenté de dépenser beaucoup afin de combler le manque. Vous ne gagnerez rien dans cette instabilité, mieux vaut un équilibre. Aussi, si vous en faites trop, vous risquez de vous rendre malade et cela va engendrer des problèmes supplémentaires.

Alors, quel que soit le montant de votre salaire, prenez la décision de vivre avec le minimum de dépenses et de vous servir de ce qui reste pour l’amortissement. Il s’agit d’opter pour une meilleure gestion de son argent, non pas de vivre dans l’inconfort. Imaginez par exemple que vous pourrez trouver un appartement moins cher sans que vous ne perdiez pas beaucoup d’espace. Même chose pour votre abonnement Internet et téléphonique.

Mais il est encore plus profitable si vous apprenez à garder cette habitude de faire le moins de dépenses chaque fois que vous allez ouvrir votre porte-feuille. Ne vous laissez pas tenté, ni par les soldes, ni par la mode, si pour le moment vous constatez après réflexion subjective que vos habits de moment vous suffisent parfaitement. Pensez aussi à limiter vos sorties restaurants, shopping et autres pour que vous puissiez sortir rapidement de votre problème financier.

Tout cela ne parait peut-être pas grand-chose et pourtant il faut s’appliquer et poursuivre sur le même sens avec persévérance si l’on veut obtenir de résultats concrets. Vous verrez que ce n’est pas très dur d’essayer de gagner des euros par ci et par là en réduisant les dépenses. Les systèmes de covoiturage, de colocation font également partie des possibilités de réduction des dépenses.

Payer tranche par tranche

Comme il a été entrevu précédemment, il faut bien exploiter la période de remboursement, car durant celle-ci, cela ne fera aucune différence qu’on ait pu rembourser assez ou moins vite. Le but est de payer régulièrement chaque mois une somme constante dans le moindre des cas. Comme ça, le quotidien reste stable, le règlement des dettes avance, et l’effort se fait donc moins sentir. Vous avancerez doucement, mais sûrement, et le parcours vous semblera un peu moins dur.

Dès que vous touchez votre salaire, et que vous aurez déjà calculé à combien à peu près s’élèvent vos besoins sur le mois à venir, versez tout de suite ce qui a été soustrait pour régler une partie de vos dettes. Comme, ce sera fait et que vous serez alors dans l’obligation de tenir avec le reste (voyez nos conseils pour avoir une indépendance financière).Vous devez être assez auto disciplinée pour que vous ne vous trahissiez pas et compliquer alors les choses dans une mauvaise gestion de votre argent.

Et vous devez bien sur tenir compte du fait que ce doit être remboursé à temps donc reconsidérer le montant de la tranche mensuelle si c’est très bas et donc se reposer des questions sur les dépenses qui pourront encore être réduites. Est-ce le shopping, la nourriture, les chaussures, les sacs ou autres ? Quoi qu’il en soit, c’est vous qui avez le dernier mot.

Commencer par les plus délicats

Si vous avez plus d’une dette à rembourser, commencez toujours par les plus délicates pour y parvenir rapidement, notamment par ceux qui se rapprochent de l’échéance.  Et si jamais, ces échéances sont plus ou moins les même, commencez par ce qui est difficilement négociable et pour le reste, entamez une procédure de négociation avec votre banquier pour étirer un peu plus la période de remboursement si possible.

Vérifier celles, dont les taux sont plus élevés ou qui montent rapidement, car elles sont à classer parmi les prioritaires. Sinon, commencez par les plus chers, afin qu’elles s’allègent vraiment de manière décroissante. Prenez bien le temps de faire tous les calculs et de comparer, en tirant le meilleur arrangement possible.

Arrêter de contracter du crédit

À partir du moment où l’on se rend compte que les dettes commencent à s’accumuler, il faut éviter à tout prix d’en refaire, même infime. Serrez-vous la ceinture si nécessaire et surtout découvrez pourquoi. En effet, parfois aussi, il faut aller à la racine véritable du problème au lieu de juste essayer de résoudre. Peut-être que vous résistez difficilement aux plaisirs de la vie et des petits plaisirs personnels. Alors, mieux vaut que vous essayiez de les oublier petit à petit. Échanger ces moments plutôt avec de bonnes habitudes, notamment enlever de votre tête le recours à ‘emprunt.

Soit, vous apprenez à vous battre vous contre les tentations qui vous font vous noyer dans des problèmes financiers. Essayez de savoir ce qui vous fait dépenser le plus et prenez des mesures, draconiennes s’il le faut. Soit, vous économisez pour vos futurs projets et s’il faudrait toujours y avoir recours le moment venu, autant que ce soi moins élevé.

Vous pouvez par exemple déjà économiser, même au compte-goutte, pour financer les études de vos enfants dans quelques années. Il est possible également d’économiser durant au mois toute une année pour les prochaines vacances ou pour des travaux de rénovation.

Voir loin, c’est se préparer à vivre sans les grands souci d’argent. Alors, autant commencer maintenant et pour de bon. Une fois ce début passé et la priorisation déjà planifiée, le manque ne sera plus remarquable et vous serez de ce fait moins exposé aux tentations, surtout après quelques essais, car c’est en train de devenir une habitude.

Trouvez des compléments de salaire

Si vous vous trouvez vraiment dans la limite de vos possibilités, essayez de trouver des sources de revenus supplémentaires. Beaucoup de pistes ne nécessitant pas d’investissement majeur sont exploitables. Côté vente par exemple, vous pouvez vendre des objets qui ne vous servent plus, ou vendre vos photos et souvenirs de voyage.

Si vous êtes également doué à quelque chose, Internet vous permet d’offrir vos prestations ou de vendre des œuvres faits maison. Sinon, à ce même endroit, vous pouvez trouver des petits boulots et services rémunérés comme les vues de publicités, les aides aux expatriés, les freelances, etc. Lors de vos temps libres, vous pouvez faire du gardiennage.

Sinon, si vous avez une maison, exploitez votre patrimoine, générez des actifs au lieu de toujours en dépenser pour elle. Par exemple, si celle-ci est bien située pour de la publicité, investissez dans ce sens. Si vous avez une chambre à louer pour les week-ends, ce serait également porteur. Garages, box et parking sont aussi des atouts à exploiter pour se faire de l’argent, étudiez également d’autres secteurs pour vos investissement.

Tous ces investissements généralement ne vous prendront pas beaucoup de temps et ne vous engageront dans trop de charges. Vous pouvez y consacrer deux heures par semaine, ça fera déjà une différence. Si vous pouviez en faire plus, ce serait d’autant plus bénéfique. D’ailleurs, vous pouvez choisir plusieurs options, rien ne vous l’interdit.

Quoi faire en cas de problème d’argent ?

problèmes d'argentLes problèmes d’argent surviennent à tout le monde, du moins à une grande majorité.

Seulement, les causes diffèrent d’une personne à une autre, ainsi que la gravité.

Quoi qu’il en soit, ce genre de problème n’est pas sans issue.

Il vous reste de nombreux choix pour vous en sortir.

Certaines étapes sont incontournables tandis que le reste est soit des compléments, soit des alternatives à d’autres.

En effet, il est essentiel de procéder étape par étape afin d’atténuer les difficultés. Lisez cet article du début à la fin, en vous appliquant sérieusement, si vous voulez sortir rapidement de vos problèmes d’argent.

Bien définir le comment et le pourquoi

D’abord, cherchez pourquoi exactement pensez-vous que vous avez un problème d’argent. La réponse à cette question vous dira la gravité de la situation et vous amènera à décider si vous aurez à employer la manière forte ou si cela peut encore de régler de façon moins compliquée.

Il se peut que vous soyez souvent à découvert lors des fins du mois et commencez à crouler sous les dettes, sinon que vous réussissiez, mais difficilement à atteindre cette date, en usant de privations rallongées. Ce sont les cas les plus graves. Fait partie de ce cas la perte de grosses sommes d’argent dans des investissements, des paris, ou autres.

Sinon, vous n’êtes concerné par aucune des situations précédentes, sauf que, tout simplement, vous avez peut-être moins que ce que vous aimerez avoir.

Peut-être que vous enviez un niveau de vie élevé au dessus du vôtre, de telle sorte que vous en souffrez intensément. C’est le cas lorsque vous voulez faire de grands projets de voyage ou cherchez à acquérir un patrimoine et que c’est un souci d’argent qui vous en empêche.

Beaucoup ont tendance à culpabiliser leur employeur en le traitant de radin. Certains blâment l’économie, la politique économique, le coût de la vie en éternel accroissement. Il peut y avoir une part de vérité bien qu’à vrai dire, tout part de vous. Et généralement, si des facteurs extérieurs sont responsables, c’est parce que vous les laissez faire. Or, ce qui ne tente rien n’a rien. Il est donc temps de changer tout cela.

Limiter les dépenses

Ceci est un problème d’un grand nombre de personnes. On n’est pas toujours conscient que quelques réflexions assez banales puissent nous amener à faire une différence par rapport à ce souci financier. Alors, comme vous savez maintenant que les solutions les plus rapides viennent de vos propres initiatives, prenez dès maintenant la résolution de moins dépenser.

Économisez dans tout ce que vous pouvez.

Peut-être que vous allez pouvoir réduire de quelques euros une partie de vos dépenses, ce qui donnera un total non moins considérable.

Comme quoi, vous pouvez envisager de trouver un appartement moins cher, un abonnement téléphonique et internet abordable bien que satisfaisant, manger sainement, mais avec des produits moins coûteux. Pourquoi ne pas non plus utiliser le transport en commun ou au moins partir en covoiturage tant que possible, au lieu de devoir sortir de l’argent pour le carburant à chaque fois.

Dit comme ça, ça paraît facile. Pourtant, croyez-le, il vous faudra être vraiment motivé à le faire pour pouvoir y arriver. Changer d’habitude n’est jamais facile. Alors, il vous faudrait vraiment suivre vos propres règles afin d’obtenir de résultats concrets.

Régler les dettes en priorité

Les dettes pèsent lourd en cas de problèmes d’argent, si ce n’en est d’ailleurs pas la cause principale.

Alors, après avoir limité les sorties d’argents, commencez à rembourser vos dettes avec ce que vous n’utilisez pas dans ces charges essentielles ou obligatoires. Même si vous ne pouvez rembourser que petit à petit, l’essentiel c’est de commencer et qu’en parallèle, vous vivez quand même correctement, sans importantes privations.

Et si vous devez rembourser plusieurs entités, il faut programmer par priorité de façon par exemple à terminer par ce qui est encore négociable ou qui vous laisse encore assez de temps pour cela. Vous commencerez donc par les plus insistants ou ceux qui se rapprochent dangereusement de l’échéance convenue. Si vous ne faites pas cela, vous allez encore avoir d’autres problèmes, notamment les sanctions financières.

Chercher un emploi davantage porteur

Le plus simplement, si votre salaire vous pose problème, essayez de trouver un emploi davantage porteur. Avec au moins quelques centaines de plus que d’habitude, cela fera une différence tant que vous appliquez la bonne gestion.

Et si vous pensez que seul un poste au dessus du vôtre vous le permettrait, ou un autre métier lié au vôtre ou encore un autre tout à fait différent, n’ayez pas peur de reprendre le chemin de l’école, notamment en suivant des formations spécialisées, pour vous qualifier.

Sachez toutefois que dans la vie, il n’y a pas que l’argent, car vous pouvez vous épanouir avec peu si vous savez comment vous comporter en adéquation avec, et si vous savez bien sûr gérer efficacement tout ce que vous avez.

Ce n’est pas pour vous encourager à accepter un moindre gain non plus, car on sait tous que de nombreuses portes dans la vie ne s’ouvrent que grâce à l’argent. Alors, quand ça ne va pas, quand le salaire est réellement insuffisant, il ne faut pas se voiler la face. Au contraire, réfléchissez à une solution, par exemple projetez de demander une augmentation.

Trouver un ou des compléments de salaire

En plus de votre salaire, vous pouvez également devenir auto entrepreneur tant que votre travail principal n’est pas dans la même activité que celui de votre petite entreprise. Vous pourrez alors utiliser vos gains pour booster votre premier salaire. Sinon, aujourd’hui, il n’y a pas besoin de devenir auto entrepreneur pour gagner de l’argent ; de nombreuses petites activités ne nécessitant pas de qualifications spéciales vous sont envisageables.

Vous pouvez par exemple investir dans l’immobilier locatif, dans la bourse, en ligne si vous êtes pressé, etc. Sans certificat, vous pouvez faire baby-sitter, ou se faire payer pour des prestations artistiques occasionnelles. De nombreux autres petits boulots et de multiples opportunités de vente en ligne sont également à votre portée sur Internet, à vous d’en choisir compte tenu de votre disponibilité et de vos autres affinités.

Faire un prêt bancaire

En dernier recours, vous pouvez choisir de faire un prêt bancaire, si votre situation vous le permet, de telle sorte que les banques vous puissent vous accorder un prêt. Oui, en dernier recours puisque cet argent serait encore à rembourser. Et si vous aviez donc mal agi avec l’emprunt, qui ne va donc pas pouvoir résoudre votre problème initial.

Vous vous serez emprisonné dans un gouffre un peu plus profond avec cette solution. Ce qui implique que si vous voulez explorer cette voie, il sera plus que nécessaire de savoir bien gérer l’argent à sa possession en les dépensant d’abord dans les charges prioritaires puis celles obligatoires, avant les dépenses les moins réfléchies.

Garder un moral d’enfer

Comme il a été répété maintes fois dans cet article, il vous arrivera de ressentir de la difficulté, parfois de vouloir abandonner les rames. Vous serez, par certaines occasions, stressé ou attristé par votre sort. Mais pour en sortir, il faudrait à tout prix ignorer tout cela et aller de l’avant quoiqu’il vous en coûte de le faire. Ne dramatisez pas, car vous pouvez VRAIMENT vous en sortir. Il n’y a qu’à appliquer tout de suite pour avoir des résultats.

Et éloignez-vous du pessimisme. Si vous demandez auprès d’un modèle de réussite, il vous conseillera sans aucun doute la positivité.

Voyez la vie du bon côté, apprenez à être heureux pour un rien, soyez toujours curieux et avide de connaissance, cultivez d’ailleurs votre connaissance générale. Savourez vos moments de détente comme lorsque vous vous accordez de temps à autre des activités récréatives. Beaucoup d’autres ont traversé la même situation, mais maintenant, grâce à leur persévérance, ils peuvent désormais avoir presque tout ce qu’ils souhaitent et qui peut être acheté par l’argent.

C’est nécessaire pour votre épanouissement, afin que vous puissiez rester zen et avoir toujours l’esprit ouvert. Ainsi, vous serez plus apte à réfléchir face aux pressions de votre propre objectif, à vous adaptez en fonction de chaque situation que vous rencontrerez en chemin, à ne pas vous laisser abattre dans les moments de crise et à savourer les petites victoires qui vous mèneront petit à petit vers le plus grand.

Dresser un bon plan

Il est essentiel de savoir où l’on va, comment on veut y aller et ce qu’on veut découvrir à destination. C’est pourquoi il faut toujours avoir un plan bien établi en fonction de tous les paramètres y afférant pour mener à bien chaque projet.

Donc, il faut faire pareil en cas de problèmes d’argent, lesquels on veut effacer à jamais. Commencez par dicter ce que vous ferez désormais et ce que vous ne referez plus dans ce sens-là et fixez-vous les dates auxquelles vous aimerez gagner ces habitudes.

Ensuite, il faudrait faire une liste des autres solutions que vous pourrez mettre en œuvre et prendre le temps de les étudier en détail. À marquer donc également dans le programme. Et quand vous aurez décidé, définissez la durée de chaque étape en dressant une priorisation et estimez le temps du parcours jusqu’à l’atteinte de l’objectif final. Ce planning, il faut le respecter du mieux que possible et le réadapter en cas de changement majeur uniquement.

Moins dépenser : 21 astuces

moins dépenser d'argentChoisir de moins dépenser peut être très profitable dans la vie. Et si vous en faites votre nouvelle habitude, cette dernière évoluera vite, en même temps que votre situation financière.

Pourquoi ? Parce que vous aurez désormais la possibilité d’économiser pour vos plus grands projets.

Aussi, vous trouverez plus facilement le confort ou l’épanouissement, sans toujours avoir à trouver des manques à combler par des dépenses extravagantes.

En limitant vos dépenses, vous constaterez alors qu’il ne vous en manquait pas autant et que ce ne sont pas tant les dépenses qui définissent le confort d’une vie. Cela vous amènerait sans aucun doute vers une multitude de réussites.

Ne craignez pas de prendre cette décision, car nombreuses sont les astuces envisageables qui vous aideront à mener à bien ce projet. D’ailleurs, dans la vie, il n’est jamais trop tard pour changer son comportement financier. Même à la retraite, on peut encore apporter une réelle différence grâce à ce moyen. Il est fort probable qu’à partir de là, vous verrez la vie autrement et découvrirez l’épanouissement d’un angle différent.

Évidemment, il n’est pas si motivant que ça de faire un grand projet si celui-ci ne va ni résoudre nos problèmes, ni ne va faire notre bonheur. D’ailleurs, abandonnez sans même avoir commencé si vous le faites pour d’autres personnes. Déjà, cela va sembler encore plus dur que si vous le faisiez pour vous. Mais par contre, ceux qui veulent changer de vie ne seront pas déçus, ils seront plus facilement satisfaits.

1- Définir ses réels besoins

D’abord, faites l’état des lieux de votre maison ainsi que de vos affaires personnelles proprement dites. Définissez ce qui vous manque vraiment et ce que vous avez de trop. Voyez comment vous imaginez votre vie où vous comporter financièrement. De toute façon, il est clair que vous voulez arrêter de faire moins de dépenses. Mais demandez-vous quand même pourquoi.

Est-ce que votre salaire ne fait pas vos mois à cause de vos habitudes financières ou est-ce que celui ci n’est vraiment pas satisfaisant ? Est-ce que vous vivez sur la juste ligne de l’autosuffisance, ou est-ce que sur ce plan vous êtes encore loin du compte, ou sinon croyez-vous que vous pourrez accomplir d’autres projets ou posséder d’autres choses si vous changez de tactique ? Répondez honnêtement à toutes ces questions et faites-vous à vous-même des demandes précises et éclaircissez vos rêves. Ne vous voilez pas la face sur ce qui est à changer, mais aussi et surtout ce qui est à garder.

2-  Bien réfléchir avant chaque dépense

Posez-vous toujours la question avant chacun de vos achats : est-ce que j’en ai vraiment besoin ? Pour quelle fréquence ? Pendant combien de temps ? Il serait alors évident que l’achat n’est pas intéressant si vous n’avez pas de réponse plausible à toutes les questions de ce genre. Prenez au moins une nuit pour réfléchir à vos idées d’achats avant de les mettre en exécutions.

3- Connaître ses priorités

Parmi vos achats, demandez-vous ce qui est plus urgent. Alors, si vous ne pouvez pas tous vous offrir ce dont vous aurez besoin en même temps, commencez déjà par les premières priorités. Il vous faut réfléchir de manière posée, sinon vous ne réussirez pas cette étape. Les suivants pourront sans doute attendre le prochain mois. Ce qui est sur, c’est qu’en même temps vous apprendrez plus sur vous-même grâce à cette technique.

4- Penser réutilisation

Vous êtes sensé réutiliser un objet tant qu’il peut encore assurer ses fonctions. Ne soyez pas snob, comme ceux qui jettent tout à la moindre usure, même si ce n’est pas très grave, comme une écaille dans la peinture pas exemple. Dans ce cas d’ailleurs, vous pouvez toujours repeindre.

5- Faire réparer les réparables

Surtout, si c’est un appareil qui peut se réparer, n’hésitez pas à le faire pour la bonne cause. Pensez au coût, qui sera la plupart du temps nettement plus bas que le rachat d’un neuf. Le but n’est pas l’avarice, mais le système d’économie dans la limite du raisonnable. Tant que le résultat vous satisfait, il n’y a pas de raison que l’objet soit mis à la corbeille ni que vous achetiez un autre.

Des fois aussi, nous avons cette manie d’avoir un rechange au cas où. Ce n’est pas valable pour toutes les situations, mis à part pour les objets qui nous servent en cas d’urgence. Le reste, si on en prend sinon et d’ailleurs qu’on peut s’en procurer sans difficulté et rapidement, on n’a pas besoin de prévoir un rechange. Ce sont des petites habitudes qui semblent anodines, mais qui comptent quand de multiples pas occurrents.

6- Ne sous-estimez pas les services après-vente

Les services après-vente sauvent véritable dans certains cas. En effet, il n’est pas exclu qu’un objet s’abîme après la première ou la seconde utilisation. Alors, si on vous offre une SAV après un achat, tachez de vous en souvenir et de faire attention aux conditions de validité du SAV.

7- Faire attention à ses propriétés personnelles

Il est toujours très difficile de construire que de détruire. De la même manière, il est si facile d’user que de racheter. C’est seulement à ce moment que l’on se dise que telle ou telle chose aurait pu tenir plus longtemps si on y avait pris soin. Vous devez avoir cette habitude sur tout ce qui vous appartient. Ici, on parle de choses matérielles, mais vous pouvez étendre votre attention plus loin que ça.

Essayez toujours de ranger chaque objet à une place, dans un endroit adéquat, au lieu de le laisser là où vous  en serez servi la dernière fois. Évitez qu’il ne soit placé ou utilisé avec quelque chose d’inapproprié, qui risque alors de l’user, et ne l’utilisez que pour ses fonctions prédéfinies. Faites l’essai quelques jours et établissez de bonnes habitudes. Ces dernières vont vous aider plus que vous le pensez.

Si vous avez des difficultés à respecter vos objets personnels, essayez de leur accorder une valeur sentimentale. Cherchez pourquoi il compte, pour quelle occasion l’avez-vous acheté ou sinon qui vous l’as offert, en quoi l’objet vous a-t-il si bien servi. Ainsi, vous lui rajouterez de la valeur et deviendrait plus aisé de bien le garder.

8- Classer les dépenses par enveloppe

Pour pouvoir moins dépenser, il vous faut plus qu’une astuce. L’une des plus efficaces est la distribution des dépenses entre différentes enveloppes. Vous diviserez donc toutes vos charges et séparerez dès le début du mois par exemple la somme destinée à régler chacune d’entre elles. Commencez par vos obligations, notamment le loyer, la nourriture, les écolages des enfants, l’électricité, l’internet, etc. Après, faites-en de même avec le reste, celles qui ne sont pas indispensables, mais dont vous ferez par principe ou pour quelques autres raisons.

Faites-le chaque mois dès réception de votre salaire, avant la moindre dépense. Et une fois que vous aurez retiré ce qui est obligatoire, vous vous trouverez avec moins d’argent donc moins de calculs à faire pour ce qui reste de vos dépenses. Tout votre compte vous sera plus clair afin de décider des dépenses à réduire, à stabiliser ou à augmenter selon le genre des dépenses et les priorités.

9- S’offrir quand même une marge d’erreur

Ce serait généralement dur et stressant que de devoir suivre à la lettre un plan, même si c’est vous-même qui vous l’êtes fixé. Quoi que cela puisse devenir une routine quand vous y aurez vraiment plongé et que la différence ne se fasse pas sentir tout le temps. Mais on risque tous d’avoir ces moments de suffocation et de « ça en est trop ». Alors, il serait plus convenable de se donner une marge sur l’ensemble des dépenses.

10- Se faire des cadeaux

Et c’est souvent à ces moments-là que vous devez prendre le temps de respirer et de vous faire vous-même des cadeaux d’encouragement et de félicitations pour les efforts accomplis jusqu’alors. Vous verrez, même si cela paraît fou ou insensé, qu’il n’y a pas plus que fortifiant que de recevoir un soutien de soi-même, car cela veut dire que vous acceptez le chalenge, que vous êtes prêt à continuer sur cette voie et que vous êtes content de votre propre travail.

11- Être économe de principe

Être économe, c’est se serrer la ceinture sur le plan financier.  Après, sur le plan matériel, vous serez appelé à économiser. Le but est de savoir prendre soin de tout ce que vous avez, de manière à ne pas avoir à racheter en neuf tout le temps. Sinon, comme le temps vaut de l’or, vous devriez également éviter de le gaspiller. Et si jamais vous aviez quelques dépenses que vous faites juste par habitude, comme aller tous les week-ends à des concerts, dans de grands restaurants ou autre, il est temps peut-être d’en définir les limites.

En outre, vous devez penser de façon économe à chacune de vos actions, vois comment vous pourrez faire d’une pierre deux coups, prioriser les urgences, mais aussi accomplir tout ce qui est à faire et dont vous avez la possibilité dès que possible afin de ne pas avoir des retards ou des imprévus. C’est important et tout cela vous aidera à continuer dans le même sens, votre façon de voir les choses changera complètement et il ne vous serait dès lors plus nécessaire de déployer de gros efforts pour avoir des résultats conséquents. Tout viendra naturellement.

12- Fortifiez-vous psychologiquement

Votre envie de moins dépenser n’est pas impossible, mais demande quand même une grande autodiscipline. Changer d’habitudes ne ressemble en rien à se changer. C’est plus dur il faut se l’avouer, quoi que nécessaire si on veut réussir. Il vous faudrait donc, surtout si vous êtes plus ou moins vulnérable mentalement, faire des activités qui vous aideront à garder haut le moral.

Il est tout à fait comprehenssible si certains ont besoin d’un véritable coach. Il faut savoir que personne ne peut réussir seul et qu’une présence qui vous accompagnera dans la même direction, et tout le long ne peut qu’être encourageante. D’autant plus qu’un coach ne vous fera pas penser à l’échec et ne s’exprimera pas négativement par rapport à votre projet, comme certains de vos proches ou amis pourront le faire.

Et n’attendez l’ordre de personne pour la gestion votre argent et n’attendez pas d’être félicité. Travailler en silence peut donner de meilleurs résultats, ne vous confiez qu’aux personnes de confiance.

13- Dévier les influences

Ces personnes là, par jalousie, peuvent vous insuffler de mauvaises influences. Ce qui n’exclut pas que vous puissiez trouver un coach prêt à rendre service parmi votre entourage, au lieu de payer quelqu’un de l’extérieur. Ce qui est sur, c’est que ces mauvaises emprises sont en mesure de vous décourager à la longue, ou du moins vous attarder malgré vous.

Alors, autant les éviter du mieux que possible, sinon préparez bien vos arguments afin que leurs idées ne touchent ni votre foi ni vos motivations par rapport au sujet. Après, peut-être que c’est vous qui réussiriez à les convaincre de faire pareil. Ce sera encore plus motivant d’ailleurs d’essayer d’atteindre un but commun à plusieurs.

14- Tenir un cahier des charges

Sur ce cahier des charges, vous inscriviez chaque mois et même idéalement chaque jour toutes vos dépenses : obligations et autres charges, imprévus, coups de folie, économie forcée, etc. Face à cette illustration plus concrète de votre situation financière, vous discernerez sans trop de difficultés sur quoi vous avez encore échoué et quelles dépenses vous avez pu très bien gérées depuis que vous aurez commencé. Et vous saurez alors comment améliorer.

Il ne vous arrivera plus de vous demander pourquoi vous n’avez plus rien ou pourquoi il en reste si peu. Et ce serait encouragent de voir que ce mois-ci, vous avez pu vous rapprocher de votre but, et qu’avec votre salaire,  vous avez pu acquérir ce que vous aviez besoin ou dont vous aviez envie depuis le temps. Ce cahier pourra vous servir si ce n’est pour aider d’autres personnes dans la même quête.

15- Faire des feedback réguliers

Prévoyez une heure au moins de votre temps tous les semestres ou trimestres ou autres intervalles de votre choix pour revoir tout ce que vous avez accompli jusque-là. Évaluez le chemin qui reste à faire, les difficultés à surmonter, les situations favorables, etc. Marquez les points négatifs comme positifs et essayez de trouver à chacun la solution qui les résoudrait ou qui vous permettrait de les garder.

Voyez également si des changements se sont passés dans votre situation personnelle ou professionnelle, car cela a peut-être entraîné des modifications de vos besoins, de vos moyens financiers, de vos disponibilités, de votre capacité intellectuelle ou physique, etc. Car si c’est le cas, il faudrait sûrement revoir les chiffres et les méthodes, de façon à toujours pouvoir obtenir de bons résultats et pour que vos efforts antérieurs ne soient pas vain.

16- Soigner sa santé

Cela paraît anodin et pourtant c’est essentiel d’être en bonne santé dans tout ce qu’on fait. De là partent tous les succès. Demandez à ceux qui sont malades et vous saurez combien il est difficile de faire des efforts physiques ou mentaux dans cet état. Il ne faut donc pas lésiner sur le sujet. Et si jamais vous êtes sous traitement ou que vous avez une maladie qui vous accompagne depuis toujours, cela doit être marqué en tout début de votre liste de priorités. Dans tous les cas, l’enveloppe de la santé doit toujours être bien remplie, d’autant plus qu’on ne sait jamais à quel moment il peut y avoir urgence.

17- Être capable de se relever

Si vous voulez arriver à moins dépenser, ne vous permettez pas l’échec. Une volonté de fer doit vous accompagner durant cette épreuve. Ce n’est en rien pour vous faire peur, quoiqu’il ne soit jamais facile de changer du jour au lendemain ses habitudes. Alors, il faut bien se préparer mentalement, et surtout ne pas se laisser lorsqu’il vous arrive de craquer, de vouloir tout abandonner, car le chemin paraît encore long ou que c’est dur.

Le mieux que vous puissiez faire est de chercher un moyen de contre attaque, vous permettant le moment venu de vous relever, de surmonter n’importe quel obstacle, de ne point se laisser influencer. N’ayez pas peur de recommencer encore et encore, car le but se trouve devant vous et plus vous continuez dans cette direction, plus il va se rapprocher.

Comme expliqué plus haut, il faut se relever en cas d’échec, avoir du courage, être auto discipliné, etc. Mais vous ne pourrez remplir ces critères sans avoir la patience convenable. Donnez-vous le temps de respirer lorsque vous sentez l’étouffement ou le stress, de reprendre en cas d’échec, de répondre à vos propres exigences sans être trop dur. Presque toutes ces astuces, chacun les connaît très bien et pourtant rares sont ceux qui les appliquent consciencieusement. À vous maintenant de vous placer du côté des battants et devenir meilleur pour votre propre épanouissement.

18- Ne pas sortir le portefeuille plein

Il faut également éviter de se mettre dans des situations incongrues si on ne veut pas perdre son argent pour pas grand-chose. L’une des meilleures précautions est de ne pas emporter avec soi, à chaque fois, autant de liquide. Soit, vous apportez une carte bancaire peu garnie. Retenez-vous à l’essentiel et gardez la ligne droite. Bref, faites en sorte que vous n’ayez pas de quoi vous tenter.

Si vous sentez encore de la difficulté, éloignez-vous autant que possible des endroits susceptibles de vous faire changer d’avis. Fuyez les grands luxes, les restaurants coûteux, retenez-vous pendant quelque temps par rapport aux grands projets de voyage et aux grands achats. Attendez le bon moment, quand tout est stable et que vous ayez appris à bien gérer vos dépenses. Vous serez alors en mesure de choisir le meilleur rapport qualité-prix.

19- Ne prenez pas de risques inutiles

Tant que vous êtes encore en phase d’apprentissage, évitez les risques inutiles. Si vous aviez d’habitude d’investir dans les paris sportifs ou dans d’autres investissements de ce genre, prenez une pause. Les priorités d’abord, et surtout ce qui est sur et constant, le reste vient après. En effet, il faut y aller petit à petit, en faisant un pas après l’autre. Tout au moins, ces activités-là ne doivent ni figurer en haut de votre liste des priorités, ni engendrer la réserve de coquettes sommes d’argent à leurs fins. Il faudrait mieux se concentrer d’abord sur les charges et sur l’épargne, en convenant de réduire ses folies.

20- Limiter ses coups de folie

Dans la vie, il faut toujours savoir se faire plaisir, mais en restant raisonnable. Alors, si d’habitude vous aviez l’habitude de ne pas du tout réfléchir quand vous le décidez, désormais, prenez le temps d’y penser à deux fois afin de ne pas regretter. Au moins, fixez-vous une limite, laquelle vous ne forcerez pas d’atteindre à chaque fois. Surtout, tâchez de le faire occasionnellement, et aussi de bien définir ce que vous appellerez occasion appropriée.

Cela dit, même si vous allez dépenser sur un coup de tête, consciemment c’était déjà prévu. D’ailleurs, en dépensant moins, vous arriverez déjà à disposer d’une marge de possibilité. Il faut vraiment faire attention de ce côté parce que les tentations sont partout. Il ne faut pas se donner des excuses du genre qu’on s’est retrouvé au mauvais moment au mauvais endroit. Il faut savoir se dire non.

21- Économiser

Pour moins dépenser, passez par l’économie proprement dite. C’est-à-dire, évaluez vos dépenses,  dont les dépenses obligatoires, la somme destinée pour marge et celle affectée à vos petits coups de folie, et prenez la décision d’économiser le reste. Cela exige une certaine moralité, car ce sera à vous de vous obliger de ne plus toucher à cet argent une fois que vous l’aurez versé dans votre compte épargne, et surtout avant. L’idéal est, une fois que vous aurez pu définir vos possibilités, de virer tout de suite cette économie vers un compte séparer, dès que vous auriez touché votre salaire.

Complément de salaire: 12 idées

complément de salaireIl est devenu très utile de nos jours d’avoir un complément de salaire.

En effet, à la fin de chaque mois, beaucoup sont ceux qui atterrissent au statut de découvert dans leur compte bancaire ou sinon sont arrivés à 0.

D’autres réussissent difficilement à échapper à ce problème. Mais ce qui est sur, c’est qu’au pire des cas, l’autosubsistance même manque ou alors, sa situation financière se limite à ce stade, pas moyen de faire des projets ou de réaliser ses rêves.

Une rentrée supplémentaire permettrait déjà de résoudre une part du problème. Explorez vos possibilités avec les 12 moyens conseillés dans cet article.

Investissement foncier

L’achat d’un terrain dans le but de le revendre plus tard est un investissement qui prend du temps, mais qui peut être très rentable. Cette solution conviendra aux plus malins et aux plus patients, bref à ceux qui veulent un épais complément d’argent même si ça leur prend quelques années. Effectivement, vous ne devez acheter un terrain à revendre que si vous êtes à peu près sûr que dans quelque temps, il va intéresser du monde et que sa situation géographique ou contextuelle fera en sorte d’augmenter son prix.

Voici un cas qui peut se présenter : vous avez découvert un terrain près duquel sera bâtie prochainement une usine ou un aéroport ou quelque autre structure qui occasionnera sans aucun doute une augmentation des demandes. Pourquoi ? Parce qu’il va y avoir beaucoup de va-et-vient de beaucoup de personnes qui auront tous des besoins de toutes sortes. C’est pourquoi il serait bénéfique d’avoir une installation pour exposer ses services ou produits à proximité.

Investissement locatif

Les investissements locatifs peuvent se réaliser selon différentes manières. En premier, vous pouvez acheter une maison, une boutique ou un bureau pour le louer ou le revendre. Votre immobilier peut dans ce cas être neuf ou rénové, s’agissant alors soit d’un appartement dans un immeuble soit d’une résidence. Les résidences étudiantes aussi sont très recherchées dans certaines villes. Votre bien, vous pouvez l’acheter à un particulier en passant ou non par une agence selon vos capacités à trouver un cas intéressant et à conclure l’affaire jusqu’à la conclusion des nécessités administratives. Vous choisirez un de ces chemins pour le faire en sens inverse lorsque vous êtes prêt à revendre.

Mais un bien immobilier se loue également. Un investissement dans une SCPI dans ce cas vous facilitera la vie si vous avez choisi cette option, car cette dernière vous délestera de toute responsabilité. Celle-ci sera évidemment léguée à une société de gestion locative. Vous vous contenterez alors de percevoir les loyers une fois que vous auriez investi votre part, que les travaux soient terminés et étant conformes au contrat. En plus, vous serez assuré de percevoir les mêmes sommes définis par le promoteur immobilier même s’il y a une perte au cours de ce business. Pour les plus âgées, il a les rentes viagères qui leur permettront d’avoir un toit jusqu’à la fin tout en touchant des mensualités sur le prix de vente de leurs maisons.

En dehors des maisons, vous pouvez également louer ou vendre des garages, des parkings, des box et des magasins. Les avantages de ces derniers tiennent dans le fait que le processus administratif soit moins complexe, les prix en ont pour tous les budgets et que les entretiens et donc les charges correspondantes sont rares. La gestion ne vous prendra pas non plus une journée par mois, les entrées et sorties des locataires entre autres. En effet, il est exceptionnel qu’un parking soit détérioré, ou même qu’un garage, sauf pour la porte qu’à force d’utilisation peut défaillir. L’essentiel, pour que ce genre d’investissement soit rentable et que vous ayez alors un complément de salaire pérenne, c’est d’en acheter à des endroits stratégiques et il est aussi plus intéressant de le faire par lots.

Placements bancaires

Les placements bancaires sont des investissements à long terme, mais qui permettent une fois cet intervalle passé de toucher un montant significatif, soit par an soit par mois. Il existe de nombreux types de placement, notamment le livret A, les contrats d’assurance-vie ou fonds gratuits, ou encore les plans d’épargne entreprise, dans lesquels vous pourrez investir pour avoir à partir d’un certain temps votre supplément tant recherché. Et si, parmi le reste, les rachats partiels programmés conviennent aux moins jeunes, les rentes viagères, elles, seront plus pour les personnes âgées. C’est le cas aussi des plans retraites, mais que l’on ne pourrait pas vraiment appeler complément de salaire puisqu’on est sensé n’y toucher qu’après avoir arrêté son travail. Mais bien sûr, vous avez le droit d’y toucher avant.

Entre autres, on compte le compte à terme ou CAT parmi les plus rentables du marché. Ce placement peut être combiné avec un autre, notamment l’épargne logement, aboutissant donc à un système hybride. Dans tous les cas, à vous de voir ce qui bénéficie d’une fiscalité plus avantageuse. Ceci ressemble à un prêt d’argent que vous aurez consenti à une banque sur une durée d’au plus 10 ans.

Investissement boursier

La bourse est un régal pour ceux qui aiment les risques et les challenges et disposant d’une patience, car est idéal si et seulement si travaillé sur le long terme. Pourquoi? Par ce qu’il peut arriver qu’on perde beaucoup d’argent aujourd’hui, mais qu’on en gagne une somme nettement plus grande demain. Mais il faut surtout être un bon connaisseur qui sait aussi rester à la page face aux changements qui s’opèrent d’heure en heure ou s’agissant parfois même d’une question de minute. Mais déjà pour multiplier vos chances de gagner, vous pouvez commencer par diversifier les titres, les secteurs, les zones ou les pays dans lesquels vous investissez. Et n’oubliez pas de creuser du côté des avantages fiscaux.

Et fort heureusement pour ceux qui sont vraiment intéressés sans connaître grand-chose, il y a les coursiers qui peuvent faire le travail à leur place. Ce dernier ne touchera pas de bonus sans que vous ne gagniez, donc il fera en sorte que ce soit le cas. Il faut savoir que ce que vous touchez, ce sont les dividendes distribués généralement sur un intervalle annuel par chaque entreprise, selon un pourcentage par action définie.

Sicav

Les deux sortes de sicav peuvent intéresser ceux qui sont à la recherche de ce fameux plus en matière de rentrée d’argent. Le sicav à distribution de revenus permet de toucher un revenu régulier, mais constitue un risque de baisse de valeur de la sicav proportionnellement à l’augmentation des taux d’intérêt. Sinon, les sicav de distribution investies en actions vous permettront de toucher annuellement les dividendes accumulés par vos actions. Ce dernier est tout aussi risqué, car les marchés boursiers le sont, mais dispose de l’avantage d’une possible plus-value à la revente de ces actions.

Vente en ligne

Ce système de gain pour complément de salaire sur Internet a gagné de l’ampleur au fil de ces dernières années. Les grands noms dans le domaine dont rêvent d’autres, puisqu’on sait qu’ils enregistrent plus d’un milliard de chiffres d’affaires chaque année, parfois même quelques milliards d’un coup. Trouvez ici des astuces pour devenir milliardaire.

Ceux-là possèdent leur propre site de vente en ligne, chose que tout le monde peut désormais disposer. En effet, les outils web du monde d’aujourd’hui permettent même aux zéros en programmation d’arriver à créer un site web.

Néanmoins, il serait plus prudent de confier la création d’un site de vente en ligne à un professionnel, car la sécurité est cruciale, ainsi que le bon fonctionnement. Il en va de même pour le référencement, car si les moteurs de recherches ne parviennent pas à vous indexer correctement, vous n’allez pas apparaître parmi leurs premiers résultats et alors vous risquez de n’avoir que très peu de trafic et donc les ventes enregistrées se feront rares.

Sur votre site, vous pourrez vendre les produits de votre propre création, de votre entreprise individuelle, d’une grande ou d’une petite marque. Dans ce dernier cas, vous serez donc un revendeur et vous pouvez choisir parmi plusieurs modèles : le drop-shipping qui permet de vendre sans acheter, la vente en gros ou la vente en détail des produits de la marque en question.

Mais pour ceux qui n’ont pas de grands projets dans ce sens, mais qui ont toutefois des produits à vendre, ou du moins veulent quand même se faire de l’argent avec ce moyen peuvent choisir entre les plateformes dédiées à cet effet. Effectivement, ces dernières acceptent que vous y vendiez vos produits moyennant une petite commission. L’avantage sur Internet est que vous pouvez presque tout vendre sans restriction, allant de vos objets personnels ou vos collections à la maison, de vos photos et souvenirs de voyage, une maison ou terrain, une voiture, un animal de compagnie, etc. Rares sont les objets que la loi interdit, à l’exception notamment des drogues.

Les e-books, entre , sont autres parmi les produits qui se vendent mieux ces temps-ci. Les sujets d’actualités les séduiront: mode, technologie ou tout ce qui est lié à l’informatique, à la communication et à l’internet, ou encore à la psychologie et le développement personnel. Il s’agit de livres numériques, et ces derniers conviennent bien aux lecteurs d’aujourd’hui qui restent collés la plupart du temps avec leur Smartphone. Leur livre, qui y sera désormais contenu, leur sera accessible à tout moment et sera facile à emporter.

Vide-grenier

Par rapport précisément à ces objets personnels et ces collections dont vous avez chez vous et que vous voulez vous débarrasser, il existe un moyen d’en tirer de l’argent tout en libérant de l’espace : les vides-greniers. Bien organisé, ce dernier permettrait de vous faire gagner une coquette somme d’argent, à condition également que vous ne sous-estimiez vos propriétés et donc ne lésiniez pas sur le prix. En effet, certains de vos objets seront des trésors pour certains, qui se battront alors pour. Vos collections de timbres, de pins, d’affiches de cinémas ou de propagandes, de vieux abat-jour, de vieilles montres ou même parapluies, jusqu’aux œuvres d’art et aux voitures anciennes, seront tous potentiellement bénéfiques à condition d’arriver aux mains du meilleur acheteur.

Ce qui signifie que vous devez réussir à rassembler du monde pour parvenir à faire une bonne affaire. Des annonces devront donc se faire quelques jours voir quelques semaines avant, avec sûrement une demande d’autorisation à faire au préalable à l’autorité compétente. Il faudrait également prévoir quelques jours pour l’exposition des objets et non pas une journée. Pour les objets de valeur, vous pouvez même organiser des enchères pour tirer le meilleur profit.

Droits d’auteurs sur ses propres créations

Sinon, si vous possédez un talent digne de ce nom, pensez à l’exploiter afin de vous faire un salaire complémentaire intéressant. Les plus romanesques, ou les doués à l’écriture, ou encore les habiles en dessins pourront se mettre à écrire des romans, des bandes dessinées. Mais il est également tout à fait possible de se faire de l’argent avec d’autres œuvres plus techniques ou pédagogiques, pouvant concerner la cuisine, l’informatique, la psychologie, le développement personnel ou tout autre domaine susceptible d’intérêt et dans lequel vous êtes compétent.

Ceux qui sont plus dans la musique pourront composer des chansons ou des mélodies. Pourquoi même ne pas faire chanteur à vos heures perdues si le talent vous a été doté. Mais les droits d’auteurs vont jusqu’à des prototypes d’objet ou des dessins dont les entreprises pourront se servir dans leur production. Les systèmes de licence différencient les gains dont vous pourrez bénéficier. Mais il faut savoir que les licences paient généralement à chaque utilisation de votre propriété par un tiers, ou à chaque vente comme dans le cas des livres. Quoi qu’il en soit, il est également possible de vendre à chaque fois, et une bonne fois pour toutes, vos créations.

Autoentreprenariat

Pour pouvoir gagner des suppléments de revenu de manière pérenne, la création d’une entreprise individuelle figure dans les meilleures options. En effet, tout salarié a droit à ce statut selon la loi en vigueur. Le fait est que cette entreprise pourrait vous ouvrir plus tard les portes de la richesse ou du moins vous faire gagner plus que votre salaire. Dans ce cas, à vous de décider si vous souhaitez toujours combiner les deux ou choisir de devenir autonome financièrement et vous consacrer entièrement à votre boîte.

Aussi, il n’est pas impossible de devenir autoentrepreneur même si vous ne disposez pas de fonds utilisables pour ce projet. Les prêts bancaires sont parmi vos solutions. Par ailleurs, si vous avez un business plan bien établi, vous pourrez trouver des financements auprès de vos proches, de vos connaissances ou à des étrangers qui trouveront rentable votre projet et avec qui vous vous serez mis d’accord sur les contreparties de son apport.

Sinon, il existe également des moyens de réduire au minimum les charges et de démarrer du plus petit pour éviter justement les obstacles à cause d’argent. Car si vous en êtes à chercher un complément de revenus, c’est qu’il vous manque de l’argent pour vos besoins ou vos projets. C’est pourquoi vous pouvez commencer par emménager votre bureau ou atelier dans votre maison même et vous équiper autant que possible avec l’existant.

Néanmoins, il faudra bien creuser pour trouver une meilleure idée, car dans les domaines déjà en vogue, la concurrence devient de plus en plus rude. Pensez alors à proposer quelque chose d’original, en misant surtout sur l’utilité et le réel apport au quotidien de tout un chacun. Vous pouvez restreindre votre cible à des enfants, ou aux hommes, ou aux handicapés, ou encore aux personnes âgées. Du moins, si vous voulez tout de même proposer quelque chose qui existe déjà sur le marché, apportez une touche d’esthétique, de modernité et d’originalité, avec au moins un plus en matière de fonctionnalité et de praticité. Le cas est le même pour une entreprise de bien comme de services.

Petits boulots en ligne

Internet est un autre terrain de prédilection pour ceux qui sont à la recherche d’un petit boulot avec lequel il pourrait arrondir ses fins du mois. Les offres sont en grand nombre et diversifiées, et il est facile de dénicher un boulot à condition de savoir chercher et savoir à qui s’adresser. Mais en fait, il n’y a pas de moyens plus facile et plus rapide que d’étendre son réseau professionnel, grâce notamment aux plateformes dédiées à cet effet.

Les compétents en travaux littéraires pourront trouver sur internet des boulots concernant des corrections de manuels ou de rédactions divers, sinon des rédactions mêmes, ou des traductions, ou encore des transcriptions audio. Les informaticiens et les graphistes profitent également d’une multitude de possibilités grâce aux besoins en matière de site web, de logiciel, ou d’application pour smartphone.  Sinon, il y a des petits boulots que tout le monde pourrait faire, car ne nécessitant pas de compétences particulières. C’est le cas lorsqu’on vous demande de passer des appels, de regarder des publicités, de faire de simples enquêtes, etc.

Petits boulots hors ligne

En ligne comme hors  ligne, ce ne sont pas les boulots et jobs qui vont manquer pour ceux qui sont vraiment décidés. Vous pourrez par exemple donner des cous particuliers à un lycéen ou quel que soit le niveau d’études dont vous pourrez vous occuper. Sinon, vous pourrez donner des cours de danse ou de musique. Par ailleurs, il est également possible, si vous êtes doué dans ce sens, que l’on vous appelle pour jouer d’un instrument, pour danser ou pour chanter dans le cadre d’un événement particulier. On peut entre autres avoir besoin de vous en tant que coursier ou de conseiller. Si vous en avez vraiment besoin, impliquez-vous de manière sérieuse dans les recherches et vous verrez que vous tomberez vite sur quelque chose d’intéressant.

Ceux qui aiment rester à la maison peuvent exploiter le service de gardiennage. Il vous sera possible de vous occuper soit d’enfants, soit d’animaux domestiques. Il faut éviter de combiner ces deux cas afin d’éviter les accidents, d’autant plus qu’il s’agit de deux travaux très différents. Sinon, il vous faudrait quand même une bonne base de connaissances selon votre situation, car il s’agit de vie. Un enfant, de même qu’un animal aura besoin prioritairement de bien manger et de dormir. Sinon, il y a les services de secourisme et les astuces de grand-mère que vous devez apprendre, car on ne sait jamais à quel moment on pourrait en avoir besoin.

Covoiturage

Le plus simplement du monde, vous pouvez adhérer au système de covoiturage pour vous faire un petit complément de salaire. Parfois, vous économiserez uniquement sur le prix du carburant, mais cela fera déjà une différence par rapport au rien. L’avantage de ce système aussi d’une certaine manière, c’est le fait de pouvoir se retirer ou réintégrer le système à volonté.

Complément de revenu : 17 solutions

complément de revenuUn complément de revenu serait assurément le bienvenu pour bien des ménages. Il permettra d’apporter une différence par rapport à l’habituelle, notamment en servant comme son nom l’indique de compléter les lacunes dans les dépenses nécessaires du quotidien.

Sinon, si vous ne gagnez pas aussi peu que ça, vous pouvez toujours faire en sorte que votre salaire tienne au mois et vous aurez ainsi la possibilité d’exploiter alors cet argent pour autre chose.

Il peut constituer une base de votre plan retraite, un plus avec lequel vous ferez des achats extras, une économie pour vos projets de vacances ou de constitution de patrimoine.

L’idéal serait que vous arriviez à stabiliser cette rentrée d’argent. Mais déjà, pour commencer, voici 17 solutions totalement faisables pour tout niveau financier. Vous pouvez en mettre en œuvre plusieurs si le temps vous le permet. Et sachez que la solution est proche de vous et que puisque ce qu’on recherche est un complément d’argent, on ne vous obligera pas à trouver un fond pour les accomplir. Ce ne sera nullement nécessaire.

Vente d’objets qui ne servent plus

Commençons par les ventes et les objets qui ne servent plus. Cette association est bonne pour vous faire gagner de l’argent, car les ventes sont rapides alors que les objets ne vous servant plus ne vous coûteront rien. Mieux, elles ne font qu’accaparer des espaces dont vous pourrez avoir besoin au quotidien. Internet est l’un des meilleurs endroits pour les liquider. Ces objets peuvent se trouver dans votre garage, votre atelier, votre cuisine, dans le parc de jeu de vos enfants qui ont grandi depuis, peu importe, il vous sera facile de les distinguer des autres. Il y aura sûrement un peu de poussière au dessus de chaque.

Vendre ses œuvres manuelles

Pour ceux qui sont doués dans quelque chose, ils devront penser sérieusement à réaliser quelque chose de concret et de commercialisable dans ses domaines. Vous pourrez les vendre comme le cas précédent, tout en essayant de vous faire connaître du public par cette manière, de façon à ce que des commandes arrivent. Ainsi, vous multipliez vos chances d’avoir un complément de revenu permanent. Vos possibilités sont illimitées : que ce soit de vendre des peintures, des chandails, des nappes brodées, des fleurs que vous aurez fait pousser vous-même, des maquettes de maison ou de bateau, etc. Il n’appartient qu’à vous de vous rendre conscience que ce que vous faites, vous pouvez commercialiser.

Écrire et vendre des e-books

Les e-books sont devenus très célèbres du jour au lendemain, même si le moyen classique est également toujours beaucoup adopté, puisque comme les gens sont maintenant plus scotchés sur leurs ordinateurs, leurs tablettes ou leur smartphone, ils sont plus enclins à lire du contenu numérique. D’ailleurs, si vous utilisez la première méthode pour lire, rien ne vous empêche d’acheter un vrai livre physique en libraire, surtout que tous les livres sont encore loin de disposer d’une version numérisée. Aussi, puisque ces appareils en question, on les amène souvent avec soi, il serait donc pratique d’avoir ses livres déjà à l’intérieur au lieu de devoir apporter encore le livre de 200 pages comme supplément de bagages. Si vous avez un talent pour l’écriture, vous pouvez alors vous mettre à exploiter cette tendance puisque l’envie de lecture n’a pas encore baissé pour générer un complément de revenu grâce à Internet.

Commencez à écrire vos premiers romans, ou vos premiers tutoriels parce que ce genre de contenu est devenu fort intéressant, et quelque soit le domaine, que ce soit technique ou non. Ainsi, les pros en maquillage, tout comme les pros en informatique, auront la même chance que les pros en développement personnel de faire de bonnes affaires avec chacun leurs propres tutoriels. L’essentiel est de proposer quelque chose d’intéressant à très bon prix. Le titre doit déjà parvenir à attiser la curiosité des internautes.

Vente de service en ligne ou hors-ligne

Sinon, pour gagner un complément de revenus, vous pouvez offrir vos services moyennant quelques billets. Il n’y a pas de limites à votre imagination dans ce cas, vous pouvez toujours proposer le service qui serait à votre avis utile à beaucoup de monde, non interdit par la  loi, et qui ne vous expose pas au danger. Vous pouvez utiliser les différents réseaux sociaux sur internet pour faire connaître votre offre ou utiliser vos réseaux d’amis et de connaissance directement dans le monde réel.

Aussi, ces services, vous pouvez les prodiguer en ligne, notamment les petits boulots traitant précisément du web, dont par exemple la création de sites web et de bannières publicitaires ou animations diverses pour ces derniers. Soit, vous proposez quelque chose de différent, qui va se passer directement dans votre ville, comme de chanter pour un événement, de jouer occasionnellement d’instrument de musique particulier dans un groupe de chanteurs.

Faire du gardiennage

Les services de gardiennage datent, mais sont toujours aussi prisés puisque les besoins n’ont pas changé. Mieux, ces derniers ne font que croître. Vous pouvez constater que le babysitting reste très connu et très demandé. Vous gardez un ou des enfants pendant quelques heures et votre porte-feuille verra déjà la différence.

Sinon, savez-vous que vous pouvez également garder des animaux domestiques ou de compagnies? Tant que vous aimez ou que vous n’avez pas grand-chose contre les chats, les cochons d’Inde, les poissons en aquarium parmi tant d’autres, vous pouvez trouver facilement de l’argent par ce système là. Les besoins aussi sont restés accrus puisqu’il est devenu tendances d’avoir un animal avec soi. Vient alors la nécessité de les confier à d’autres personnes quand le propriétaire devrait s’absenter, car un animal, ça doit toujours manger entre autres. Bref, ils auront toujours besoin d’attention et de soins particuliers. Pour tout cela, vous devez alors apprendre à gérer chaque cas, ou du moins ce que vous aurez choisi afin de ne pas commettre d’erreurs qui risquent d’avoir un impact sur la santé de vos protégés.

Vente en ligne

Les ventes en ligne ont fait exploser beaucoup de chiffres sur Internet. Cela s’explique par le fait qu’acheter sur Internet est devenu très pratique par rapport à la façon classique, aux yeux de beaucoup de monde. Effectivement, plus besoin de déplacement, car depuis chez soi on accède à tout le nécessaire, en plus c’est livré à domicile donc pas besoin de se soucier du transport non plus. Vous pourrez alors vendre dans les plateformes destinées à cet effet, sur son propre site en tant que revendeur de produits ou en vendant ses propres produits.

Dans le cas, d’une distribution de produits d’une marque quelconque, vous pouvez soit faire du drop-shiping qui consiste à vendre sans acheter ou passer par les techniques classiques de vente en détail ou en gros. Pensez tout de même à faire des tests de vente dans ce dernier cas afin de savoir ce qui se vend mieux au moment où vous décidez de le faire et tacher de toujours être à la page des changements dans ce sens.

Trouver un boulot en ligne

Internet a permis à d’innombrables types de travail de voir le jour. Un cas parmi les plus proches concerne la création de site web qui est devenu de plus en plus nécessaire pour quelqu’un qui va faire du business, pour les associations, les clubs et les organisations, et surtout pour les entreprises, notamment pour la visibilité et la notoriété. Les métiers qui y sont lié sont donc très demandés actuellement : développeur, référenceur, rédacteur, correcteur, traducteur ou encore traiteur d’images. Mais l’horizon des possibilités s’étend plus loin que ça. Vous devez pour trouver ce qui vous correspond le mieux interagir un peu plus avec les internautes, notamment sur les réseaux sociaux, faire des recherches et laisser libre cours à votre imagination.

Exploiter ses expériences de voyage

Avez-vous un peu ou beaucoup voyagé ? Vous en reste-t-il le goût et les souvenirs ? Sachez que vous pouvez générer de l’argent avec. Effectivement, vous avez grâce à Internet une opportunité de vendre vos photos de voyage et de faire un blog de vos parcours, dans lequel vous trouverez sûrement un moyen de gagner un complément de revenus. L’un de ses moyens consiste à mettre en place un abonnement payant pour ceux qui veulent suivre en exclusivité l’intégralité de vos histoires. Mais il n’y a pas que les voyages comme sujet, à vous de partager vos passions. Et il n’y a pas non plus que les photos et les histoires que recherchent les internautes, ils seront également beaucoup intéressés par les objets typiques et originaux que vous aurez ramenés. Vous pourrez donc faire de belles affaires avec.

Location d’objets qui servent peu

Les objets qui ne vous servent que rarement, mais dont vous n’êtes pas disposé à vous débarrasser sont bons pour de la location. Hier encore, on n’aurait pas cru qu’Internet nous ouvrirait autant de nouvelles portes. Mais maintenant, c’est désormais possible, comme quoi vos outils de réparation ou de menuiserie, certains de vos affaires de maman ou ceux de votre bébé, quelques matériels qui sont encore assez beaux et assez robustes pour servir à d’autres personnes peuvent quitter leur rangement et vous faire gagner de l’argent.

Location d’espace de rangement

Parfois, ce n’est pas d’outils dont on recherche, mais des espaces de stockages. Alors, si vous pensez disposer d’un tel atout et que vous êtes à la recherche d’un complément de salaire, vos pouvez envisager de le louer à des particuliers. Ces derniers auront peut-être besoin d’un espace temporaire pour quelques-uns de leurs meubles. Vous les garderez donc durant le temps nécessaire et c’est d’ailleurs tout ce dont vous aurez besoin de faire pour gagner le loyer.

Location de chambre

S’il n’y a pas qu’un espace de stockage de libre chez vous, mais toute une chambre. Peut-être que votre chambre d’amis vous sert rarement ? Peut-être qu’une personne de votre famille est partie et que sa chambre est restée libre ? Là aussi, vous avez une solution toute faite de vous faire de l’argent en louant cette chambre à des clients que vous trouverez sur Internet. Cette alternative entre en concurrence avec les chambres d’hôtel qui sont souvent plus chères. C’est logique puisque ces enseignes investissent dans beaucoup de choses, ce qui n’est pas votre cas.

Vous, vous n’êtes obligé que d’assurer la propreté et la sécurité de la chambre et rien d’autre. Pourtant, si vous vous trouvez dans une zone géographique touristiquement affluente et que votre chambre est très bien située, avec des options en plus comme une belle vue, les demandes seront nombreuses et votre rentrée d’argent deviendrait sûrement permanente. Et vous pouvez toujours reprendre l’usage de la chambre quand vous en avez besoin et mettre alors en pause la location.

Location d’emplacement publicitaire

Mis à par ces divers emplacements, les endroits propices à l’installation d’affiches ou de panneaux publicitaires intéressent les spécialistes de la communication et du marketing. Il peut s’agir d’une façade de votre mur ou d’une partie de votre jardin ou terrasse. Néanmoins, vous ne serez éligible que si votre maison se trouve à un endroit réellement attractif, où toutes les personnes qui vont passer là ne risquent pas de rater le panneau en question ou sont susceptibles d’être amenées à le voir. Dans ce cas, le revenu supplémentaire généré sera juteux.

Louer sa voiture

Pour continuer sur le chemin de la location, il reste encore votre voiture. Plusieurs plateformes en ligne peuvent vous aider pour la location, tout en vous permettant de l’utiliser chaque fois que vous le voulez. Sinon, le système de covoiturage est un autre moyen de vous constituer une autre rentrée d’argent avec votre bien.

Jouer au cobaye

Aujourd’hui, on peut vous payer pour essayer des recettes de cuisine, un médicament et bien d’autres encore. Il peut s’agir de particuliers qui vous le demandent, mais ce sont surtout les laboratoires pharmaceutiques qui auront besoin d’effectif disposé à le faire pour l’essai de médicament. Bien sûr, ils assureront que vous ne soyez pas exposé au danger durant cette expérience.

Se faire payer en regardant des publicités sur Internet

Sur Internet, on peut aussi vous payer pour regarder de la publicité, pour lire des emails, prendre des photos, faire des enquêtes, donner votre avis, faire des tests de site web, etc. On associe souvent ce type de travail à un système de parrainage ou affiliation qui vous permet de gagner encore plus d’argent si vos filleuls font du bon boulot et trouvent eux aussi leurs propres filleuls.

Vide-grenier

Les vides greniers vous permettront de vous débarrasser des objets dont vous ne vous servez plus, des vieilleries dont vous vous êtes lassés, ou encore des collections qui ne vous intéressent plus. Mais en plus, elles peuvent vous générer des sommes non négligeables si vous possédez des trésors aux yeux de ceux qui assistent à votre vide-grenier. Et ne sous-estimez aucune de vos propriétés, car il arrive qu’un objet qui vous peut paraître ordinaire soit en réalité évalué avec une plus grande valeur par d’autres personnes.

Devenir auto entrepreneur

Si vous voulez vraiment jouir d’un supplément de revenus stable et sérieux, pensez à devenir auto entrepreneur. Trouvez ce qui se vend mieux, en matière de produits comme de services. Trouvez quelque chose d’original et de réellement utile à faire ou à vendre et construisez-vous alors votre empire financier. Cette dernière solution nécessite beaucoup plus de sérieux, mais avec la volonté, tout est possible.