Les hommes les plus riches du monde en 2017

homme les plus riches du monde 2017Le classement des hommes les plus riches de la planète est donné chaque année par le magazine américain Forbes.

Des nouveaux viennent à chaque fois intégrer les rangs tandis que certains s’échangent leurs places.

Des modifications peuvent d’ailleurs survenir en quelques heures seulement. De cette liste sort néanmoins un classement général. Des mises à jour sont d’ailleurs apportées lors de modification importante.

Pour cette année 2017, 2043 personnes ont été intégrées au classement, dont la première sortie a été le 20 mars 2017. On compte ainsi une hausse de 233 de l’effectif par rapport à l’année précédente. L’année 2017 a vraisemblablement été une aubaine pour les riches. La moyenne générale des revenus de ces 2043 personnes est de 3,75 milliards de dollars environ.

Une fois de plus, ce résultat confirme une augmentation record des grosses fortunes en 2017, étant donné que ce chiffre n’a jamais encore été atteint depuis la première en 1987. Voici les dix premiers du classement pour l’année 2017, après une mise à jour le vendredi 28 juillet à 11h05.

Bill Gates, le fondateur de Microsoft

Bill Gates, l’ingénieux informaticien, est né en 1955 à Seattle. Pour la quatrième fois consécutive, il est classé l’homme le plus riche de la planète. Ce qui lui vaut 18 couronnements au cours des 23 dernières années. Incontestablement, il règne en maitre sur ce palmarès mondial.

Aucun homme n’est arrivé à le devancer assez longtemps, avec sa fortune évaluée à 86 milliards de dollars en 2017. Ça se comprend vu la vitesse à laquelle cette dernière s’agrandit. Rien que depuis 2016, la fortune de Bill Gates a augmenté de 11 milliards de dollars. Il faut savoir que Bill Gates est devenu milliardaire à partir de 1986, au cours de laquelle Microsoft est entrée en bourse.

Warren Buffett

Warren Buffet, économe, est né à Omaha, dans le Nebraska, en 1930. Il y vit jusqu’à aujourd’hui. Le Berkshire Hathaway fait l’origine de sa fortune. Son entreprise était spécialisée à ses débuts dans le textile. Aujourd’hui, celle-ci est évaluée à 75,6 milliards de dollars, soit 15 milliards de dollars de plus que l’année dernière. Grâce à ce bond percutant, il monte d’un rang et gagne alors la deuxième place. Il a fait une annonce importante en 2006, selon laquelle il va,à sa mort,léguer plus de 80 % de sa fortune à la fondation Bill&Melinda Gates.

Jeff Bezos, PDG d’Amazon

Jeff Bezos, le PDG d’Amazon, est déclaré l’homme le plus riche du monde le 27 juillet dernier. À cette date, il a devancé pendant quelques heures Bill Gates, après une hausse de l’action Amazon de 1,3 %. Il a vite perdu le titre, dû à une baisse à la clôture.

Il se trouve alors à la troisième place, c’est une première pour Jeff Bezos. Cette année lui a effectivement permis de gagner ce privilège, après avoir augmenté sa fortune de 28 milliards de dollars. En plus, le diplômé en science informatique de Princeton fait partie des benjamins dans ce classement. Sa fortune est aujourd’hui estimée à 72,8 milliards de dollars.

Par ailleurs, il a été désigné en 2012 comme le 2e PDG le plus performant du monde par la Harvard Business Review. Mais depuis toujours, il n’a pas manqué de se faire remarquer par ses compétences.

Amancio Ortega

Amancio Ortega détient la plus grande fortune espagnole. Cette dernière est estimée à 71,3 milliards de dollars. Cette année 2017, il perd deux places dans le classement. Toutefois, sa fortune a augmenté de 4 milliards de dollars depuis 2016.

C’est principalement grâce à Zara s’il est là actuellement. Il faut savoir qu’il a débuté cette affaire avec une première boutique en 1975 à la Corogne.

Mark Zuckerberg

Mark Elliot Zuckerberg, à seulement 36 ans en cette année 2017, détient le titre du benjamin dans le classement des hommes les plus riches du monde. Il est né le 14 février 1984 à White Plain dans l’État de New York. Son empire, c’est Facebook. L’histoire commence entre amis un beau jour de février en 2004, précisément le 4 de ce mois, avec la sortie d’une première version. À ces débuts, le nom était encore « The Facebook ».

Sa fortune a également grimpé de façon impressionnante cette année, avec un plus de 11,4 milliards de dollars, pour une totalité estimée aujourd’hui à 56 milliards de dollars. Cette ascension fulgurante se remarque en 2015 avec son entrée dans le top 20. Cette année, il est déjà monté à la cinquième place.

Son succès ayant été immédiat, il aurait sans doute déjà été plus haut s’il n’avait pas été contraint de payer 65 milliards de dollars à ses camarades, avec qui il a travaillé au début pour le projet. Il s’agit d’un règlement à l’amiable entre ex-compagnons de classe. Son délit concernait la rupture d’un contrat verbal.

Carlos Slim Helu

L’ingénieur de formation, Carlos Slim Helu, a fait fortune dans l’industrie du téléphone fixe. Son entreprise s’appelle Telmex. Il la détient depuis sa privatisation en 1990, bénéficiant pendant longtemps d’une situation de quasi-monopole. Carlos Slim Helu possède par ailleurs des parts d’actions considérables dans d’autres sociétés très fructueuses, notamment AmericaMovil.

Son nom est un peu moins connu, d’autant plus qu’il ne cesse de descendre dans le classement. Effectivement, il perd 2 places en 2015 et 2016, finissant alors à la quatrième place. Cette année, il redescend à la sixième place malgré que sa richesse ait augmenté de 4,5 milliards de dollars depuis l’année dernière. Actuellement, sa fortune est à 54,5 milliards de dollars.

Lawrence Ellison

52,2 milliards de dollars, c’est le montant actuel du pécule de Larry ou Lawrence Ellison. Cette fortune a été bâtie grâce à Oracle. Depuis l’année dernière, il l’a vu monter de plus 8,6 milliards de dollars. Pour cela, Lawrence Ellisongarde, garde sa place sur le palmarès : il se trouve toujours septième.

Larry Ellison est né à Chicago en 1944. Il fonde son entreprise à 33ans. Son succès était également immédiat, poussant Oracle à la deuxième place dans le monde logiciel après seulement 30 ans d’existence. Ce personnage est un modèle pour les ambitieux des quartiers modestes puisqu’il est lui-même issu d’un quartier populaire de Chicago.

Charles Koch et David Koch

Charles Koch est ex æquo à la huitième place. Avec son frère, ils ont en effet monté d’une place depuis l’année dernière. Sa fortune, il le tient de leur entreprise familiale, non cotée, dont il partage la valeur d’environ 100 milliards de dollars avec son frère David Koch. Ce qui donne à chacun une part de 48,3 milliards de dollars en 2017. Cette dernière a notamment intégré une hausse de 10 milliards de dollars pour chacun des deux hommes en seulement un an.

Koch industries, implanté dans le Kansas, emploie environ 60 000 employés dans 60 pays à l’heure actuelle. Il faut savoir que la boite a été créée par leur père en 1940. Le conglomérat travaille dans le secteur pétrolier, chimique et le négoce. Aujourd’hui encore, Charles dirige, tandis que David est promu vice-président.

Michael Bloomberg, 10e place

Michael Bloomberg est le patron du groupe financier du même nom. De 2016 à 2017, sa fortune a augmenté de 7,5 milliards de dollars. Pourtant, il a chuté de 2 places dans le palmarès dressé par le magazine Forbes. Actuellement, sa fortune est estimée à 47,5 milliards de dollars.

Michael Bloomberg a déjà été maire de New York. En 1981 , il crée son entreprise, après avoir travaillé pour Salomon Brothers. Cet homme est devenu depuis ce temps un spécialiste de la radio, de la télévision et d’Internet, en ayant commencé son activité par l’installation de terminaux d’informations.

James cameron, un modèle de réussite dans le monde cinématographique

James Cameron…  quels mot vous viennent à l’esprit à la lecture de ce nom? Cinéma, succès, excès? Ces trois termes représentent plutôt bien ce canadien qui est devenu le réalisateur le plus rentable de l’histoire du cinéma.

james_cameron_reussite

Bien qu’ayant complété des études dans un domaine éloigné du cinéma, la physique, James Cameron a su assez jeune quelle était sa vocation.

Il se lança dans le monde du cinéma où il porta rapidement toutes les casquettes : producteur, réalisateur, scénariste, monteur, maquettiste, directeur de la photographie et superviseur des effets spéciaux.

Bien que c’est à Cameron que nous devons attribuer des films à succès tels que Terminator, Aliens  le retour et Rambo II, ceux qui intéressent particulièrement Millionnairezine sont Titanic et Avatar. Eh oui ! James Cameron a réalisé les deux films ayant coûté le plus cher de toute l’histoire !

La création du film Titanic, sorti en 1997, était budgétée à 150 millions de dollars. Déjà, les deux studios qui finançaient le projet prenaient un énorme risque. Mais lorsque le budget a été dépassé de plus de 50 millions de dollars, les rumeurs de suicide financier planaient au dessus  de la 20th Century Fox et de Paramount Pictures. Cameron y a même sacrifié son salaire de réalisateur  (un risque qui s’avéra plus que rentable puisqu’en bout de ligne, Cameron reparti de son épopée à bord du film Titanic avec 115 millions de dollars) ! Non seulement le film rapporta plus de 1,8 milliard au box office mais il fut acclamé par la critique en recevant onze oscars.

Douze ans plus tard, Iron Jim, comme le surnomme le milieu, bat deux de ses propres records avec Avatar. Ayant attendu plus de 15 ans avant de matérialiser ce projet (les effets spéciaux nécessaires n’était pas encore au point durant les années 90), Avatar détrône Titanic et devient le nouveau film ayant coûté le plus cher à produire, avant de devenir le plus grand succès commercial avec son nouveau record de revenu au box office : 2 740 000 000 $ !

Quelle fut la recette du succès pour James Cameron ? D’abord, il s’agit d’un visionnaire. Il a su développer sa propre expertise en effets spéciaux, particulièrement avec l’image de synthèse, et a même créé sa propre compagnie : Digital Domain. Mais ajoutons à toutes ses qualités de businessman certains traits de personnalité qui y sont sans doute pour quelque chose dans ses réussites. Iron Jim et à la fois très persévérant et ultra-perfectionniste, plusieurs anecdotes nous le démontrent. Qualités ou défauts ? Eh bien… Jugez-en par vous-même, mais son équipe sur le plateau de Terminator revêtait un t-shirt « Je peux tout supporter : j’ai travaillé avec James Cameron » ! Lors du tournage du film Abyss, il a aussi fait craquer ses acteurs en leur faisant subir des conditions de tournage difficiles (l’actrice principale a définitivement quitté le plateau après le tournage d’une scène particulièrement éprouvante).  Mais toutes ces exigences doivent être rentables, puisqu’il s’est rendu au sommet !

Cameron est non seulement une figure emblématique du cinéma, mais un modèle pour quiconque souhaite obtenir du succès en affaires. James Cameron matérialise ses rêves !

Carlos Slim Helu: l’homme le plus riche du monde

Carlos Slim Helu est l’homme le plus riche du monde depuis l’année 2010. Sa fortune est évaluée à plus de 69 milliards de dollars, ce qui le classe a la tête des personnes les plus riches de la terre toutes catégories confondue.

Carlos slim homme le plus riche au monde

Même si sa fortune a fondu de quelque 5 milliards, personne à ce jour n’a réussi à accumuler autant d’argent que lui dans ses coffres.

Qui est vraiment l’homme le plus riche du monde?

Carlos Slim Helu est un mexicain de 71 ans issu d’une famille libanaise.

Il est à la tête de l’entreprise Telmex , la plus grande entreprise de télécommunications du pays. Actuellement, cette dernière possède 90 % de parts du marché mexicain. Il détient également des parts dans plusieurs autres compagnies dans le domaine des télécommunications et des médias. C’est ce qu’on appelle avoir un excellent contrôle sur les médias, n’est-ce pas?

Carlos Slim Helu est à l’origine ingénieur de métier. Il a débuté ses activités en ouvrant un cabinet de courtage en immobilier. C’est dans les années 80 qu’ils commencent à sérieusement faire accroître sa fortune en achetant et vendant des biens immobiliers dans la capitale de Mexico. Il a également le don de faire prospérer de petites entreprises qu’il acquit continuellement.

C’est en 1990 qu’il fait l’acquisition de son entreprise mère Telmex grâce à ses privilégiés contacts en politique. Ces derniers lui permettent également de conserver un avantage majeur dans le marché : un quasi-monopole.

Carlos Slim Helu serait constamment en présence de ses gardes du corps lors de ses déplacements. Sa grande richesse ne lui a pas attiré que des bienfaits. Il a longtemps été méprisé pour ses caractéristiques d’homme plutôt avare. Toutefois, depuis quelques années ils essaient de redorer son image en partageant davantage. Il a mis sur pied plusieurs fondations dont Carlos Slim Institute of Health et Alliance Carlos Slim Foundation – WWF.

L’homme le plus riche du monde serait quelqu’un de modeste

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il se verserait un mince salaire de seulement 24 000 $ par mois pour ses dépenses personnels, ce qui est de loin inférieur à la majorité des salaires des hauts dirigeants de grandes sociétés. Il est quelqu’un de simple et modéré. Il ne possède pas de jet privé et ne porte aucun bijou dont la valeur serait démesurée, un peu comme son compagnon de podium Warren Buffet. Il a tout de même ses petits penchants pour le luxe comme sa collection personnelle de cigares cubains de haute qualité ou ses œuvres d’art de Van Goghes et Rodin.

Et la maison de Carlos Slim Helu dans tout ça? Une modeste propriété de 6 chambres dans laquelle il vit depuis 30 ans. Sa chambre ne serait pas plus grande que la taille normale d’une chambre d’un hôtel de Manhattan. Vous pouvez apercevoir ses voitures, sa maison et quelques une de ses pièces de collection juste ici.

Warren Buffet, l’investisseur le plus célèbre au monde

Warren Buffett est sans aucun doute l’investisseur le plus célèbre au monde. Mais sa fortune ne s’est pas construite du jour au lendemain. Voyons comment il a su exploiter son don pour les affaires, jusqu’à devenir l’un des hommes les plus riches de la planète!

warren buffett investisseur

Né à Omaha (dans l’état américain du Nebraska) et fils d’un courtier en bourse, Warren Buffet a toujours eu le sens des affaires dans le sang. En effet, on raconte qu’à l’âge de six ans, en 1936, il a rassemblé ses économies pour acheter un paquet de six bouteilles de Coca Cola, qu’il a revendues séparément en faisant un profit de 0.01 $ par bouteille! Un enfant précoce! S’intéressant de plus en plus au métier exercé par son père, il l’accompagne occasionnellement au travail et achète ses six premières actions à l’âge de 11 ans. C’est vers cet âge qu’il décide qu’il sera millionnaire avant d’atteindre la trentaine. Il obtient son premier emploi, comme livreur de journaux, et investit intelligemment son salaire. Il travaille aussi à écrire au tableau noir les cotes de la Bourse à la société de son père. Au début des années 50, Warren Buffett amorce un master en économie à la Colombia Business School de New York, où il y côtoie les plus grands maîtres. Il parvient à se démarquer grâce à d’excellents résultats académiques.

Vers la fin des années 50, Buffett revient dans sa ville natale pour ne plus jamais la quitter. En 1958, il convainc son entourage de lui confier leurs économies et commence à gérer des portefeuilles boursiers. Ils ne le regretteront pas, car en 1969, les investissements gérés par Buffett ont acquis une moyenne d’augmentation de valeur annuelle de près de 30 %. Un miracle pour l’époque, où la moyenne du marché boursier se situait entre 7 et 11 % ! C’est aussi durant les années 60 que Warren découvre le groupe textile Berkshire Hathaway. En 1965, il prend le contrôle de la compagnie. Il nomme Ken Chace pour la diriger à sa place, car il préfère se consacrer à son réel talent : l’investissement! Actuellement, l’action Berkshire Hathaway de classe A serait achetée à un prix de 123 000 $ l’unité, la plus dispendieuse de la Bourse de Wall Street!

Warren Buffett est réputé pour avoir une philosophie qui lui est propre, dans le milieu de l’investissement. “Notre but est de découvrir des compagnies extraordinaires à des prix ordinaires et non des compagnies ordinaires à des prix extraordinaires“, affirme-t-il. En effet, il recherche des compagnies sous-valorisées qui semblent être des leaders de leur domaine, quel que soit ce domaine. Il n’est pas porté à investir dans les entreprises de technologie de pointe, auxquelles il affirme ne rien comprendre. Ses investissements sont donc mûrement réfléchis.

La fortune de ce baron de la bourse n’a pratiquement jamais cessé de croître. En 2008, il était l’homme le plus riche de la planète en possédant 65 milliards de dollars. En 2011, il détient la troisième position. Il est le principal actionnaire de plusieurs grandes compagnies telles que Coca Cola et Gillette. Sa notoriété en tant qu’investisseur est indiscutable. Il est d’ailleurs le conseiller économique du gouverneur de la Californie, l’acteur Arnold Schwarzenegger. Warren Buffett se contenterait d’un style de vie plutôt modeste. Il habite la même maison, à Omaha, depuis 1957. À quoi lui sert donc tout cet argent? Eh bien, il n’est pas qu’un brillant homme d’affaires, c’est aussi un grand philanthrope! Il prévoit céder, à sa mort, une bonne partie de sa fortune à la Fondation Bill-et-Melinda-Gates.

Mark Zuckerberg, le plus jeune milliardaire au monde

Est-ce possible, dans un dossier traitant d’histoires à succès, d’éviter de parler de Mark Zuckerberg? Ne représente-t-il pas la parfaite réalisation du rêve américain? Récemment nominé dans plusieurs catégories de la célèbre cérémonie des Oscars, dont celle du meilleur film, The social network, le film qui évoque l’histoire de la création de Facebook, n’a qu’éveillé l’intérêt général pour son original cofondateur.

facebook mark zuckerberg

Mark Zuckerberg, comme le démontre le livre La revanche d’un solitaire, la véritable histoire de Facebook (par Ben Mezrich) et le film The social network, semble être un personnage mitigé. On l’admire, on le déteste. Ces deux portraits, réalisés sans son accord et évidemment sans aucune participation de sa part, présentent certaines facettes peu flatteuses de sa personnalité. Pourtant, nous ne pouvons nous empêcher de le considérer comme un génie. N’est-il pas, après tout, le plus jeune milliardaire au monde à figurer sur le célèbre palmarès de Forbes?

Mark Zuckerberg fut d’abord un jeune étudiant talentueux de l’Université de Harvard. C’est à cette époque qu’il commença à développer plusieurs programmes informatiques, en apparence de façon ludique. L’Internet, c’est l’avenir! Et ça, il le savait.

C’est avec l’aide de trois amis, dont Eduardo Saverin (qui ne tardera pas à perdre son titre d’ami, mais pas celui de cofondateur!) que le prometteur informaticien mit sur pied la première version de Facebook. Il est intéressant de se pencher sur la façon dont Zuckerberg a développé son idée. Le concept initial a-t-il été volé aux frères Winklevoss? Cela semble vrai. Mais il ne tarda pas à le peaufiner de façon à répondre à un besoin (ou à le créer?) chez l’élite étudiante américaine. De 2004 à 2006, Facebook, qui n’était à la base destinée uniquement aux étudiants de Harvard, puis aux étudiants universitaires de tout le pays, avant de s’ouvrir aux étudiants de l’école secondaire, fut ouvert à tous, partout autour de la planète.

Mark Zuckerberg, en développant le site qui ne tardera pas à être le deuxième plus visité au monde (après Google), est devenu l’un des geeks les plus reconnus! Il a d’ailleurs été élu l’homme de l’année 2010 par le magazine américain Times.

Si vous êtes l’un des 600 millions d’utilisateurs de Facebook, sachez que vous faites partie de ce qui pourrait être considéré comme le 3e pays le plus peuplé du monde. Zuckerberg, président? Pourquoi pas?

Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil et riche homme d’affaires

Guy Laliberté est depuis quelques années l’homme d’affaires le plus en vue à l’échelle du Québec. En 2009, il était le 261e plus riche au monde.

Son intérêt pour le monde du cirque est apparu dès son jeune âge. Déjà accordéoniste et échassier à 14 ans, il se rend à Paris pour apprendre à devenir cracheur de feu.

cirque du soleil

De retour au Québec, il s’investit dans la vie culturelle de sa ville, Baie-Saint-Paul. Il s‘implique, avec plusieurs amis et contacts ayant le même intérêt pour le cirque, dans divers événements. En 1982, il crée la fête foraine de Baie-Saint-Paul, un événement rassemblant des artistes de toutes les provinces du Canada ainsi que des États-Unis. Cette fête se répétera pendant trois ans et lui inspirera l’idée qui le projettera au sommet de la gloire : le Cirque du Soleil.

C’est en 1984 que ce grand projet est amorcé. En quelques années à peine, le Cirque du Soleil prend beaucoup d’expansion et devient internationalement reconnu. La compagnie emploie 4000 personnes un peu partout dans le monde, dont 1000 acrobates. Mais comment cet amuseur public a-t-il pu devenir un grand homme d’affaires? La réponse semble se trouver dans l’originalité de son projet. Il a su créer un cirque très contemporain, exempt d’animaux, où le jeu des artistes et les acrobaties sont mis de l’avant. De plus, l’esthétique, la qualité et la diversité de ses spectacles permettent de rejoindre tous les types de public, que ce soit en passant par les thèmes choisis – de la musique (LOVE, les Beatles, Viva Elvis et Michael Jackson The Immortal Word Tour) à la magie (CRISS ANGEL BeLIEve ) en passant par un spectacle sensuel (Zumanity), il y en a pour tous les goûts ! – à la forme de ces spectacles. En effet, le Cirque du Soleil offre des spectacles de tournées sous chapiteau, en aréna, en théâtre, des spectacles fixes dans plusieurs villes du monde, et même des spectacles saisonniers gratuits, comme Les chemins invisibles, présentés pendant cinq étés dans la ville de Québec. À ce jour, Guy Laliberté est encore le guide de l’équipe de conception pour la création de tous les spectacles du cirque, dont 23, à ce jour, sont présentés simultanément partout autour de la planète.

Sa vie privée fait aussi beaucoup jaser. En 1997, Guy Laliberté reçoit du gouvernement du Québec la plus haute distinction, soit l’ordre national du Québec. Il est aussi propriétaire de l’atoll de Nukutepipi en Polynésie française, depuis 5 ans. Mais c’est surtout son implication au niveau environnemental et auprès des pays du tiers-monde avec sa fondation One Drop, dont le but est de fournir de l’eau potable aux populations démunies (et à laquelle il a lui-même fait un don de 100 millions), et son voyage dans l’espace, lesquels sont plutôt liés, qui le projettent à l’avant-scène. En 2009, il devient, pour la modique somme de 35 millions de dollars, le premier touriste canadien de l’espace, et profite de cette occasion pour créer un spectacle, De la terre aux étoiles pour l’eau, qui fait connaître One Drop et sensibilise la population mondiale à cette cause qui lui est chère.
Qui aurait cru qu’un acrobate deviendrait milliardaire? Guy Laliberté est la preuve tangible qu’on peut faire de l’argent en s’amusant!

L’histoire à succès du réalisateur Steven Spielberg

E.T., Jurassic Park, Indiana Jones, Jaws, Empire du soleil, La guerre des mondes. Qu’est-ce que ces populaires films ont-ils en commun? Ils sont issus du travail d’un seul et même homme! Steven Spielberg est célèbre pour l’ensemble de son œuvre cinématographique, que ce soit en tant que réalisateur, producteur ou scénariste.

réalisateur steven spielberg

Mais depuis quand MillionnaireZine s’intéresse-t-il au cinéma? Eh bien, c’est plutôt le parcours spectaculaire de cet homme audacieux qui retient notre attention. Voyons donc comment cet enfant incompris est devenu l’une des plus grandes stars hollywoodiennes.

Dès son plus jeune âge, Steven Spielberg s’est intéressé au monde du cinéma. Il a tourné son premier film à l’âge de 12 ans. Un génie? Eh bien, le garçon était plutôt rejeté par ses camarades, victime de l’antisémitisme qui faisait rage à l’époque et ses résultats académiques frôlant la médiocrité ne lui permirent jamais d’intégrer l’école cinématographique de son choix.

Spielberg ne s’arrête pas devant les obstacles qui se présentent à lui. De façon autodidacte, il apprend les rudiments du travail de réalisateur, mais aussi de producteur et de scénariste. Son troisième film, un court métrage du nom d’Amblin, est acclamé par la critique et remporte plusieurs prix. Les studios Universal se sont donc intéressés à ce jeune homme à l’avenir prometteur.

Son quatrième film, Duel, le propulsera vers la gloire. Le budget pour la création de ce film était minime, et la mise en scène, grandiose. La recette idéale! Il fut d’abord diffusé à la télévision, mais son succès lui permit par la suite de sortir dans les salles de cinéma.

Les projets de Steven Spielberg sont diversifiés. Il produit et réalise de nombreux grands succès commerciaux, des films se rapprochant généralement de la recette typique du film américain, qui lui permettent d’obtenir le financement nécessaire pour le tournage de films à caractère intimiste et sérieux. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui lui apportent tant de nominations aux Oscars qu’on ne les compte plus. La liste de Schindler est d’ailleurs considérée comme le plus grand chef d’œuvre du réalisateur. Steven Spielberg n’a toutefois pas produit que des grandes œuvres et des grands succès. Plusieurs de ses créations ont été des échecs commerciaux. Toutefois, il n’a jamais abandonné et on peut observer dans l’analyse de sa filmographie que ces déceptions sont généralement suivies d’un film qui remporta un grand succès au box-office.

Il détient toutes les caractéristiques du parfait businessman.  C’est à la fois un homme d’affaire qui possède une grande connaissance du marché du film, c’est-à-dire un « money maker », et un grand artiste qui ose mettre en branle tous ses projets. Steven Spielberg est donc un exemple de créativité et de persévérance, qui lui valent le titre du « roi du divertissement ».

Richard Branson, créateur de Virgin, un entrepreneur pas comme les autres

Qui n’a jamais entendu parler de cette compagnie omniprésente nommée : Virgin? Elle se retrouve dans presque tous les secteurs d’activités possibles : aviation, télécommunication, finance, produits de consommation, média, etc.

richard branson de virgin

Richard Branson est le créateur de tous ces produits et services. En tout, sa marque Virgin compte plus de 400 compagnies à travers le monde pour un chiffre d’affaires total d’environ 20 milliards par année.

Ce personnage riche et célèbre a définitivement l’entrepreneuriat dans le sang. C’est à 8 ans qu’il lance sa première entreprise : une plantation de sapin dans le but de revendre ces derniers pour Noël. Il connaît ensuite un véritable succès lors de la création d’un magazine pour étudiant et diversifie rapidement ses activités dans plusieurs autres secteurs.

Mentionnons que ce jeune homme n’était pas très doué à l’école et qu’il était qualifié de dyslexique (trouble d’apprentissage de la lecture). Certes, ces points faibles ne l’ont pas empêché d’aller de l’avant et de créer un empire qui génère aujourd’hui plusieurs milliards de dollars par année.

Curieusement, Richard Branson n’a jamais spécialisé ses activités dans un seul domaine. La majorité des entrepreneurs se concentreront à l’intérieur de leur expertise : Donald Trump et l’immobilier, Bill Gâtes et l’informatique, Warren Buffet et la bourse… Richard Branson, lui, s’est plutôt investi dans une série de domaines, tous indépendant les uns des autres, et il a tout de même très bien réussi.

Richard Branson nous démontre visiblement qu’il est tout à fait possible d’entreprendre dans plus d’un champ d’activité même si l’on n’est pas un spécialiste de celui-ci. Il faut oser et savoir bien s’entourer.

John D. Rockefeller, l’homme le plus riche de tous les temps

Certains sont bons en peinture, d’autre excellent dans les sports ; lui, il était le meilleur pour faire fructifier son argent. John Davison Rockefeller n’est certainement pas devenu l’homme le plus riche de tous les temps sans explication. Il avait un génie pour les affaires comme Einstein l’avait pour les mathématiques.

John rockefeller homme les plus riches de tout les temps

Cet homme dont le sens des affaires était plus qu’inné a démarré une maison de courtage de différents produits alimentaires dès son jeune âge (21 ans). L’entreprise allait plutôt bien et les bénéfices de celles-ci lui ont rapidement permis de développer ses activités vers le lucratif monde du pétrole. En effet, c’est ce secteur d’activité qui a fait de lui l’homme le plus riche et le plus puissant au monde.

Mais, quelles étaient ses principales stratégies pour obtenir de tels résultats ?

Il réinvestissait sans cesse ses profits et s’efforçait de conserver ses coûts d’exploitation et les salaires de sa main-d’œuvre au plus bas niveau possible. De plus, il utilisait une stratégie d’expansion qui consistait à acquérir ses compétiteurs. En quelques années, ils avaient réussi à acheter les plus importantes raffineries des États-Unis et étaient considérés par les autorités comme une menace pour les autres producteurs.

Les ambitions de Rockefeller ne s’arrêtaient pas là… Comment faire encore plus d’argent et étendre mon empire se demandait-il ? La réponse : utiliser une stratégie d’intégration verticale qui consiste à prendre en charge les différentes activités liées à la production et à l’extraction du pétrole telles que la logistique, la fabrication de barils, la recherche scientifique, la commercialisation du pétrole ainsi que les multiples activités de marketing.

Suite à ses fructueuses conquêtes dans le secteur du pétrole, John Davison Rockefeller a diversifié ses activités dans l’automobile et même l’aviation.

Malgré sa richesse extrême, Rockefeller a gardé sa bonne vieille habitude de partager avec les autres ; une valeur que lui avait inculquée sa mère lorsqu’il était plus jeune. Grâce au 600 millions de dollars offert par Rockefeller envers la société, l’Université de Chicago est construite et l’Institut Rockefeller et la Fondation Rockefeller sont créés afin de soutenir de multiples causes.

D’après le livre des records Guinness, la fortune accumulée de John D. Rockefeller s’établirait à 200 milliards de dollars US en dollars d’aujourd’hui, ce qui fait officiellement de lui l’homme le plus riche de tous les temps.

Oprah Winfrey, un véritable modèle de réussite

Oprah Winfrey est un modèle de réussite à suivre pour tous les gens qui n’ont pas nécessairement eu la vie facile. Son courage et son entêtement ont fait d’elle la femme noire la plus riche et la plus influente au monde. En effet, selon Forbes sa valeur nette oscillerait autour des 2.5 milliards de dollars.

atteindre des sommets

Oprah Winfrey est née aux États-Unis dans une famille particulièrement pauvre. À l’âge de neuf ans, elle est violée par son cousin et son oncle et à l’âge de 14 ans elle tombe enceinte. Son enfant décédera quelque temps après sa naissance. Bref, plusieurs événements difficiles surviennent à cette jeune fille en devenir pour qui la vie n’a pas encore souri.

Malgré tout, Oprah connaît un certain succès à l’école grâce à son talent et aux encouragements que son père lui démontre. Elle remporte plusieurs concours et bourses qui lui permettent de poursuivre des études supérieures, tout en décrochant un poste pour une station de radio. Son parcours dans les différents médias ainsi que son engouement pour la télévision la conduit jusqu’à la présentation de son propre « Talk Show ». Celui-ci devient rapidement un succès à un point tel qu’on décide de le diffuser à l’échelle nationale.

Aujourd’hui, Oprah Winfrey possède sa propre compagnie. Elle produit l’émission la plus regardée dans le monde « The Oprah Winfrey Show », elle publie deux populaires magazines « The Oprah Magazine et O at Home », elle possède une émission sur les ondes de XM radio satellite et élabore d’autres projets d’envergure.

Cet exemple de personnes pauvres devenues riches est sans aucun doute la plus belle preuve que n’importe qui peut atteindre des sommets avec du courage, de la volonté et beaucoup de détermination.